Page 10 sur 10 PremièrePremière ... 8910
Affichage des résultats 226 à 250 sur 250

Discussion: Division 1 Féminine 2017-2018

  1. #226
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    D1-J21 : Entre Ligue des Champions et maintien
    Sandrine Dusang | 18 mai 2018



    Ce week-end se jouera la 21e journée du championnat de D1. Pour ouvrir le bal, le PSG accueillera l’OL ce vendredi soir (21h00), avec une rencontre qui sonne comme une répétition à la finale de Coupe de France à venir. Dans le bas du classement, c’est fini pour Marseille, mais la bataille au maintien continue entre six équipes.


    Paris/Lyon : Finale avant l’heure


    Alors que Lyon a été officiellement sacré champion de France la semaine passée, on se demande si les Fenottes pourraient relâcher un peu la pression ce vendredi face au PSG, dans un match où il n’y a finalement pas d’enjeu direct pour elles. Mais lorsque l’on connait le tempérament des joueuses de l’OL, et que l’on sait que ces deux mêmes équipes s’affronteront pour la finale de Coupe de France, le 31 mai prochain à Strasbourg, alors on oublie vite cette idée d’éventuel relâchement. Si Reynald Pedros portera forcément de l’intérêt à la gestion de son effectif, afin d’éviter des blessures et pour préparer les deux finales à venir, difficile d’imaginer que l’OL ne joue pas le coup à fond, pour tenter d’aller chercher une saison avec 22 victoires au compteur. De plus, un succès dans cette rencontre au sommet, pourrait aussi apporter un léger avantage psychologique sur la finale de Coupe de France à venir…



    Si pour Lyon ce match se jouera probablement sans trop de pression, pour Paris en revanche, l’histoire est un peu différente. En effet, si Paris venait à s’imposer face au leader lyonnais ce samedi, alors il s’assurerait officiellement la seconde place du championnat et confirmerait donc sa participation à la prochaine Ligue des Champions. Le cas contraire, et si Montpellier bat le LOSC ce samedi, les Héraultaises pourraient garder l’espoir jusqu’à la dernière journée – où le PSG se déplacera à Soyaux pendant qu’elles accueilleront Albi.

    Peu de certitudes pour le maintien

    Le week-end dernier, pendant que Lyon glanait son douzième titre consécutif, l’Olympique de Marseille officialisait lui sa descente – et son retour – en D2. En ce qui concerne la deuxième place de relégable, que tout le monde veut éviter, elle peut pourtant encore être attribuée à six équipes pour le moment. Le top 3 à l’abri depuis longtemps, a été rejoint par le Paris FC le week-end dernier. En effet, en s’imposant deux buts à un face à Lille, Pascal Gouzènes et ses joueuses ont assuré leur maintien en D1 pour le prochain exercice.



    Si parmi les six équipes encore dans la bataille au maintien, Bordeaux pourrait être un peu moins en danger, pour les cinq autres il va falloir sérieusement s’accrocher. Au vu des rencontres qui les attendent lors de la dernière journée, Soyaux, Albi, Rodez, et Fleury auraient tout intérêt à gagner respectivement ce samedi face à Bordeaux, au Paris FC, à Marseille, et à Guingamp.

    Dans ces matches pour sauver leur peau, difficile de prévoir quoi que ce soit, mais ce qui est sûr c’est que cette bataille pour le maintien est la plus accrochée que l’on ait connu en D1 jusque-là !


    Programme

    Vendredi 18 mai, 21h00 :

    Paris SG / Lyon, diffusé en direct sur France 4 et Eurosport 2
    Samedi 19 mai, à 15h00 :
    Soyaux / Bordeaux
    Lille / Montpellier
    Fleury / Guingamp
    Marseille / Rodez
    Albi / Paris FC

    Crédits photos : olweb.fr, FredLG

    http://www.footdelles.com/d1-j21-ent...s-et-maintien/
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  2. #227
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - J21 : les quatre derniers opposés, le PSG face au champion lyonnais

    Le calendrier propose à l'occasion de cette avant-dernière journée la même opposition que l'an dernier avec le PSG face à Lyon. En bas de tableau, les rencontres seront décisives avec des face-à-face entre les quatre derniers.



    Suivez l'évolution des scores sur Twitter

    Lyon champion, le PSG n'est pas encore assuré de jouer la Ligue des Champions mais s'en est rapproché un peu plus en gardant ses distances avec Montpellier à deux journées de la fin. Cinq points d'avance sur six en jeu. Si l'adversaire de ce week-end avec la réception de Lyon pourrait permettre à Montpellier de se rapprocher, cela laisserait le suspense une semaine de plus à condition que les Montpelliéraines s'imposent à Lille qui joue son maintien.

    C'est en seconde moitié de tableau que le suspense est entier. Tout du moins, presque, car depuis dimanche dernier, l'OM est mathématiquement en D2 avec sept points de retard sur le 10e au classement. Une 20e journée qui a chamboulé le bas de tableau, Fleury étant devenu relégable au soir d'une défaite à Rodez. les Ruthénoises sont désormais 10e et dans l'obligation de ramener une nouvelle victoire pour espérer se maintenir. En déplacement à Marseille, l'opportunité est réelle, ce qui le sera moins dans une semaine face à... Lyon.

    Pendant ce temps-là, les deux équipes qui entourent Rodez, à savoir Fleury et Guingamp sont opposées. De quoi laisser l'une d'entre elles sur le carreau. Fleury est le plus en danger. Une défaite face à Guingamp et un succès de Rodez mettrait a minima Fleury à deux points du dixième avant d'aller au Paris FC. Le scénario catastrophe serait que Lille et Albi marquent au moins un point. Dans ce cas, Fleury pourrait même être relégué dimanche soir.

    A l'inverse, un succès face à Guingamp, et l'espoir serait réel de se maintenir. Mais avec six équipes en trois points à deux journées de la fin, les scénarii sont si nombreux qu'il faudra sans conteste penser avant tout à gagner.


    Vendredi 18 mai 2018
    PSG - Lyon : 21h00
    , à Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre)
    Arbitre : Victoria Beyer
    En direct sur Eurosport 2 et France 4

    Samedi 19 mai 2018
    Soyaux - Bordeaux : 15h00
    , à Soyaux
    Arbitre : Anaëlle Loidon

    Lille - Montpellier : 15h00, à Villeneuve d'Ascq (Complexe Sportif Stadium)
    Arbitre : Céline Bagrowski

    Fleury - Guingamp : 15h00, à Fleury Mérogis (Stade Auguste Gentelet)
    Arbitre : Florence Guillemin

    Marseille - Rodez : 15h00, à Marseille (Stade Roger Lebert)
    Arbitre : Stéphanie Di Benedetto

    Albi - Paris FC : 15h00, à Albi (Stade Maurice Rigaud)
    Arbitre : Maïka Vanderstichel

    Vendredi 18 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-J21-...is_a14742.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  3. #228
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  4. #229
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - J21 : FLEURY sort de la zone de relégation, GUINGAMP y descend

    Retrouvez les infos des rencontres de cette 21e journée


    Lorgeré tente de passer entre Rabanne et Corboz (photo Gianni Pablo)


    Les Guingampaises sont tombées dans la zone de relégation après avoir été battues par Fleury qui pour sa part en sort à l'issue du 21e et avant-dernier acte. Mais rien n'est encore joué à une journée de la fin. Lille et Albi n'ont pas de garantie non plus avant le dernier acte. Les Lilloises ont craqué en fin de match face à Montpellier avec deux buts aux 83e et 90e minutes. Albi a cédé sur un penalty en faveur du Paris FC à la 85e. Si bien que pour la dernière, Guingamp qui reçoit Marseille devra gagner mais pourra aussi attendre des performances de Lille à Bordeaux et d'Albi à Montpellier.

    Fleury n'est pas non plus maintenu mais sa victoire face à Guingamp fait du bien aux Essonniennes avant de se déplacer au PFC. Cela s'annonce par contre bien pour Rodez qui a gagné le match important sur le terrain de l'OM grâce à l'inévitable Lemaitre, et est revenu à hauteur de Bordeaux battu par Soyaux (0-1).

    Dans la course à l'Europe, Montpellier est à trois points du PSG et garde un espoir qui passera par une défaite du PSG à Soyaux et un succès devant Albi dimanche prochain.


    Samedi 19 mai 2018
    Soyaux - Bordeaux : 1-0 (0-0)
    , à Soyaux - 291 spectateurs
    Arbitre : Anaëlle Loidon

    1-0 Danielle TOLMAIS 67' (Lancée par Boudaud, contre mené par Dumont côté gauche, Tolmais est lancée dans la surface excentrée à gauche. Ele décroche une frappe du gauche qui vient terminer sa course dans la lucarne opposée)

    Avertissements : Courel 54', Boudaud 79'
    Soyaux : Munich ; Rougé, Verges, Awona, Boudaud ; Bourgouin (Courel 46'), Clérac, Tandia (cap), Dumont (Fleury 90'), Babinga, Tolmais (Collin 90+1')
    Banc : Esnault, Courel, Fleury, Collin, Moreira
    Bordeaux : Nayler ; Lardez, Sousa, Thibaud, Chatelin, Istillart (cap), Gathrat (Cambot 65'), Barbance (Karchouni 80'), Lavaud, Ali Nadjim, Thomas (Tarrieu 73')
    Banc : Nadal, Bornes, Cambot, Karchouni, Tarrieu


    Lille - Montpellier : 0-2 (0-0), à Villeneuve d'Ascq (Complexe Sportif Stadium) - 554 spectateurs
    Arbitre : Céline Bagrowski

    0-1 Nerilia MONDESIR 83' (Coup franc de Torrent repris par Mondesir)
    0-2 Marie-Charlotte LEGER 90'

    Avertissements : Lernon 33' ; Uffren 12', Nicoli 53'

    Lille : Launay ; Lernon, Chapeh, Coutereels (cap.), Mansuy ; La Villa ; Coryn, Dali, Saidi (Dellidj 82'), Dafeur (Bultel 75') ; Sarr
    Banc : Azem, Bauduin, Demeyere, Bultel, Dellid
    Montpellier : Murphy ; Nicoli, Dekker, Sembrant (cap.), Karchaoui ; Cayman, Uffren (Mondesir 46'), Veje ; Jakobsson, Gauvin (Torrent 75'), Blackstenius (Léger 60')
    Banc : Gérard, Torrent, Léger, Mondesir, Bourma


    Fleury - Guingamp : 1-0 (1-0), à Fleury Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 374 spectateurs
    Arbitre : Florence Guillemin

    1-0 Julie RABANNE 45+3' (Décalée sur la droite par Amani, Rabanne envoie un missile sous la barre de Durand)

    Avertissements : Butel 45+1', Multari 68', Chatelain 87' ; Meffometou 4' et 90+1', Lorgeré 54', Fourre 66', Le Garrec 90+1'
    Expulsion : Meffometou 90+1'

    Fleury : Gignoux ; Fernandes, Multari, Sissoko (cap), Butel ; Clemaron, Corboz ; Rabanne (Palacin 76'), Amani (Haupais 89'), Coudon (Chatelain 70') ; Lavogez
    Banc : Benoist, Palacin, Chatelain, Jouan, Haupais
    Guingamp : Durand ; Drozo (Beche 75'), Debever (cap.), Lorgeré, Morin (Ollivier 46') ; Palis, Meffometou, Abadou (Pervier 63'), Fourré ; Le Garrec, Oparanozie
    Banc : Fauvel, Pervier, Ollivier, Bueno, Beche


    Marseille - Rodez : 0-1 (0-0), à Marseille (Stade Roger Lebert) - 110 spectateurs
    Arbitre : Stéphanie Di Benedetto

    0-1 Flavie LEMAITRE 69' (Faute sur Thiney qui se fait justice)

    Avertissements : Antoine 42', Cardia 90'
    Marseille : Richard ; Cissoko (Storti 70'), Pizzala (cap.), M'Bassidje, Antoine (Bretigny 58') ; Lakrar, Gadea, Belloumou, Asseyi, Cardia, Fridriksdottir (Traoré 76')
    Banc : Saint-Léger, Storti, Traoré, Khezami, Bretigny
    Rodez : Garcia ; Guitard (cap.), Infante, Ginestet, Austry ; Tyryshkina, Saunier, Banuta ; Cance (De Sousa 85') ; Lemaitre, Noiran (Mabomba 61')
    Banc : Niphon, Bonet, De Sousa, Mabomba, Chareyron


    Albi - Paris FC : 0-1 (0-0), à Albi (Stade Maurice Rigaud) - 520 spectateurs
    Arbitre : Maïka Vanderstichel

    0-1 Gaëtane THINEY 85' s.p. (Faute sur Thiney qui se fait justice)

    Avertissements : Condon 53' et 64', Lambert 87' ; Lahmari 61'
    Expulsion : Condon 64'

    Albi : Lambert ; Belkhiter, Mitchai (cap.), Rouzies, Cazes, Leuko, Roy-Petitclerc, Condon, Mijatovic (Benlazar 67'), Pantelic (Stefanovic 80'), Cazeau
    Banc : Stefanovic, Schlepp, Benlazar, Khoury, Lopes
    Paris FC : Pecharman ; Soyer, Bilbault, Butel, Greboval ; Declercq (De Almeida 46'), Jaurena, Vaysse (Lahmari 65'), Makanza (Cascarino 90+1') ; Thiney (cap.), Matéo.
    Banc : De Almeida, Lahmari, Cascarino, Jaffrelot


    Vendredi 18 mai 2018
    PSG - Lyon : 0-0
    , à Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre) - 1440 spectateurs (guichets fermés)
    Arbitre : Victoria Beyer

    70' : Penalty obtenu par Hegerberg pour une faute de Geyoro. Marozsan le frappe sur la gauche de Endler qui part du bon côté

    Avertissements : Katoto 43', Diallo 73'

    PSG : Endler ; Périsset, Geyoro, Paredes, Baltimore ; Diallo (Hegerberg 83'), Erika, Formiga (cap.) ; Hermoso ; Delie, Katoto (Diani 78')
    Banc : Kiedrzynek, Dudek, Hegerberg, Diani, Kergal
    OL : Bouhaddi ; Bronze, Mbock, Renard (cap.), Bacha (Abily 65') ; Kumagai, Henry (Van de Sanden 82') ; Le Sommer (Cascarino 82'), Marozsan, Majri ; Hegerberg.
    Banc : Peyraud-Magnin, Van de Sanden, Cascarino, Buchanan, Abily

    Dimanche 20 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-J21-...nd_a14747.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  5. #230
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - Trophées FFF : le palmarès 2017-2018

    La cérémonie de remise des trophées de la D1 Féminine a eu lieu à l'Auditorium de la FFF le dimanche 20 mai à 18h30. Retrouvez les lauréates




    • Meilleure joueuse (et buteuse) de D2 Féminine : Marlyse Ngo Ndoumbouk (AS Nancy)

    • Equipe Fair-play D1 : Olympique Lyonnais (6 cartons jaunes)

    • Meilleure gardienne : Casey Murphy (Montpellier HSC)
    Vote effectué par les gardiennes

    • Meilleure arbitre : Florence Guillemin

    • Plus beau but : Kheira Hamraoui (O. Lyonnais) avec 33% des votes

    • Meilleure espoir : Marie-Antoinette Katoto (PSG)

    • Meilleur entraîneur : Jérôme Dauba (FC Girondins de Bordeaux)
    Vote effectué par les entraîneurs

    • Meilleure joueuse de D1 Féminine : Dzsenifer Marozsan (O. Lyonnais)
    Vote effectué par les entraîneurs et capitaines

    • Meilleure buteuse de D1 Féminine : Ada Hegerberg (O. Lyonnais) non remis, une journée restant à jouer

    • Equipe type :
    Murphy - Bronze, Mbock, Renard, Karchaoui - Marozsan, Henry, Formiga - Le Sommer, Katoto, Hegerberg


    Le onze-type



    Le plus beau but




    Dimanche 20 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Trop...18_a14736.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  6. #231
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    D1-J21 : Soyaux et Bordeaux obtiennent le maintien !
    Sandrine Dusang | 19 mai 2018



    Dans cette 21e journée de D1, le PSG et l’OL qui s’étaient donnés rendez-vous plus tôt que les autres (vendredi soir), se sont finalement quittés sur un score nul et vierge, qui permet à Paris de se rapprocher encore un peu plus de la Ligue des Champions. Les dix autres pensionnaires du championnat ont eux joué ce samedi. Parmi les faits marquants du jour : l’obtention du maintien pour Soyaux et Bordeaux !


    Le PSG à un point de la LDC, et bataille à 5 pour le maintien


    Avec ce match nul obtenu vendredi soir au Camp des Loges face à l’Olympique Lyonnais (0-0), le Paris Saint-Germain est le premier à ne pas perdre contre le leader cette saison. En effet, avant cette journée, l’OL n’avait connu que des victoires cette saison en championnat. Mais plus que la « simple » satisfaction de cette performance, ce match nul permet surtout au PSG de faire un pas de plus vers le ticket « Ligue des Champions 2018/2019 ». Pour confirmer leur deuxième place et en ne comptant que sur elles-mêmes, les Parisiennes devront prendre au minimum un point lors de leur déplacement à Soyaux, le week-end prochain. Après la rencontre, Patrice Lair satisfait d’avoir « pris un point important contre le leader », espérait aussi avoir « le panache pour gagner le dernier match de championnat à Soyaux et assurer la Ligue des Champions ». Pour Montpellier l’espoir existe encore mais il est infime.



    Plus bas dans le classement, Fleury et Rodez ont pris des points importants face à Guingamp et Marseille (victoires 1-0) ce week-end, mais n’ont toujours pas la garantie de rester en D1 pour le prochain exercice. Il faudra donc attendre la 22e journée pour savoir qui de Guingamp, Lille, Albi, Fleury ou Rodez, sera relégué en D2 à l’issue de la saison. Le suspense reste entier pour cette dernière journée de championnat à venir…

    Soyaux-Bordeaux : 1-0 = 2 maintiens

    En s’imposant 1 but à 0 face à Bordeaux, les Sojaldiciennes affichent 24 points à leur compteur et sont maintenant sûres de rester en D1. Un match difficile et serré, un peu à l’image de la bataille pour le maintien, comme l’évoque la défenseure sojaldicienne, Viviane Boudaud : « Nous étions vraiment sous pression avant cette rencontre contre Bordeaux. Cela a été un match difficile et il a vraiment fallu que nous allions chercher cette victoire. C’est une saison très serrée au niveau du classement. Tout le monde n’est séparé que par quelques points, alors on savait que la relégation en D2 était encore possible avant ce match ». Il est vrai que cette saison nous offre un véritable spectacle en bas du classement. Si d’habitude les équipes situées entre les 4e et 8e places confirment assez rapidement leur maintien, il aura cette année fallu attendre les toutes dernières journées du championnat. Un phénomène qui rend la D1 plus attractive et n’est pas pour déplaire aux amateurs de suspense, mais qui déclenche un stress plus important pour les joueuses d’après Viviane Boudaud : « C’est assez fou de se dire qu’à deux ou trois journées de la fin, tu peux aussi bien te retrouver cinquième, que relégué en D2 ! Mentalement, c’est vraiment difficile à gérer, mais on l’a fait (Sourire). C’est une fierté pour nous de maintenir l’ASJ Soyaux en D1 cette saison encore. Cela aurait été triste de fêter les 50 ans du club par autre chose qu’un maintien, alors c’est une bonne chose de faite ! ».



    Malgré la défaite concédée, les Girondines sont elles aussi assurées de leur maintien en D1. En effet, avec 22 points, l’équipe de Jerôme Dauba restera quoi qu’il arrive devant Guingamp (19 points) grâce au goal average particulier (2-1 pour Bordeaux).




    Les résultats de la 21e journée :

    Paris SG / Lyon : 0-0
    Soyaux / Bordeaux : 1-0 (Tolmais 66′)
    Lille / Montpellier : 0-2 (Mondésir 83′, Léger 89′)
    Fleury / Guingamp : 1-0 (Rabanne 45+3)
    Marseille / Rodez : 0-1 (Lemaître 69′)
    Albi / Paris FC : 0-1 (Thiney 86′ sp)

    Crédits photos : olweb.fr, girondins.com

    http://www.footdelles.com/d1-j21-soy...t-le-maintien/
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  7. #232
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    Foot Bleues
    Laura Georges arrête sa carrière, à 33 ans

    Publié le mardi 22 mai 2018 à 21:27 | Mis à jour le 22/05/2018 à 21:41

    L'internationale française Laura Georges (33 ans, 188 sélections) revient sur sa carrière à laquelle elle met un terme après une dernière expérience de six mois au Bayern Munich.


    Laura Georges n'était pas très loin du record de sélections. (P.Lahalle/L'Equipe)


    «Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à mettre fin à votre carrière ?
    C'est une décision mûrement réfléchie. J'estime avoir bien vécu. Jouer au plus haut niveau pendant dix-sept saisons a été un privilège. Il est temps de passer le relais.

    Votre expérience de six mois au Bayern Munich a-t-elle joué un rôle dans votre décision ?
    Non, aucun. Je suis partie au Bayern pour vivre encore quelque chose de différent. J'avais signé un contrat d'un an et demi avec une option de rupture au mois de juin. Le fait d'être à Munich m'a permis de prendre du recul. Sur le plan humain, ces six mois ont été hyper enrichissants. Mais au niveau football, c'est frustrant, car je joue peu, étant donné que le coach (Thomas Wöhrle) s'est appuyé sur des joueuses engagées sur le long terme.

    Que retiendrez-vous de votre parcours de dix-sept saisons ?
    Le foot de haut niveau, ce n'est pas si facile et ce n'est pas donné à tout le monde, mais ça en vaut la chandelle. Ma première Coupe du monde avec les - 20 ans, la Coupe du monde 2011 en Allemagne avec des sensations fortes, la première qualification pour une finale de Ligue des champions avec l'Olympique Lyonnais ont constitué de grands moments. Le foot aura été une bonne école de la vie.

    «Le record de sélections n'a jamais constitué un objectif»

    Avez-vous planifié votre reconversion ?

    Aujourd'hui, je suis secrétaire générale de la Fédération française avec pour mission notamment de développer l'arbitrage féminin.

    N'avez-vous aucun regret de ne pas continuer pour disputer le Mondial 2019 en France ?
    Prendre la décision de mettre fin à ma carrière à un an d'une Coupe du monde à domicile n'est pas chose facile, cependant j'ai eu la chance d'en disputer trois.

    Et battre le record de sélections détenu par Sandrine Soubeyrand (198) ?
    Il n'a jamais constitué un objectif. Si on m'avait dit au début de ma carrière que je passerais dix-sept ans en sélection, je ne l'aurais jamais imaginé, tout comme d'avoir joué à Lyon, au PSG, au Bayern Munich, étudié et joué pour Boston College et d'avoir emmagasiné autant d'expérience.»

    Alexis Menuge, en Allemagne

    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...-34-ans/903642
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  8. #233
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    Laura GEORGES arrête sa carrière de joueuse

    A 33 ans, Laura Georges qui évoluait depuis six mois au Bayern Munich a annoncé l'arrêt de sa carrière ce mardi 22 mai.




    Sa dernière saison n'aura pas été la plus riche. En manque de temps de jeu au PSG, Laura Georges aura tenté l'expérience en Allemagne mais son entraîneur Thomas Wöhrle a privilégié "des joueuses engagées sur le long terme" a commenté Laura Georges ce mardi lors d'un interview à France Football.

    "C'est une décision mûrement réfléchie. J'estime avoir bien vécu (...) Il est temps de passer le relais". Après 17 saisons au plus haut niveau, Laura Georges a eu l'opportunité de jouer trois Coupes du Monde mais ne vivra pas celle en France sur le terrain. Elle va cependant pouvoir se concentrer à son rôle de secrétaire générale de la FFF avec pour mission de développer l'arbitrage féminin.

    Avec 188 sélections, la Guadeloupéenne a débuté le foot à 12 ans au PSG. Rapidement, elle va s'imposer en évoluera en N1B avec un premier titre de champion à la clé pour connaître l'accession du club en D1. Une expérience aux Etats-Unis à Boston College dans le championnat NCAA sera sa seule expérience étrangère avant ces quelques mois en Allemagne. Elle aura été sinon fidèle à deux clubs : le PSG (11 saisons) et Lyon (6 saisons). Championne de France six fois avec Lyon, elle a remporté deux Coupes de France et deux Ligues des Champions (2011, 2012) perdant aussi deux finales européennes avec Lyon (2010 et 2013) et deux autres avec le PSG (2015, 2017).

    Celle qui fut surnommée le "Roc" aura porté 188 fois le maillot bleu (174 titularisations - 7 buts) après avoir connu les sélections U18 et U19, puis l'équipe de France A de 2001 à 2017, sa première sélection l'ayant été lors du même match que Camille Abily qui arrête aussi sa carrière cette saison. Sa dernière le 7 mars dernier lors d'une retentissante victoire face à l'Allemagne (3-0) soit un total de près de 16 000 minutes en A !


    Ses stats

    2000-2001 : PSG (N1B) : 17 matchs + 2 (tournoi final) / 0 but
    2001-2002 : PSG (N1A) : 21/0
    2002-2003 : CNFE (D1) : 20/0
    2003-2004 : PSG (D1) : 19/1
    2004 : Boston College (NCAA) : 13/1
    2005 : Boston College (NCAA) : 18/0
    2006 : Boston College (NCAA) : 16/1
    2007-2008 : Lyon (D1) : 18/0
    2008-2009 : Lyon (D1) : 20/1
    2009-2010 : Lyon (D1) : 16/1
    2010-2011 : Lyon (D1) : 18/0
    2011-2012 : Lyon (D1) : 14/0
    2012-2013 : Lyon (D1) : 18/2
    2013-2014 : PSG (D1) : 19/5
    2014-2015 : PSG (D1) : 16/2
    2015-2016 : PSG (D1) : 12/1
    2016-2017 : PSG (D1) : 17/0
    2017-2018 : PSG (D1) : 2/0
    2017-2018 : FC Bayern Munich (D1 ALL) : 1/0

    >> Sa fiche

    Mercredi 23 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Laura-GE...se_a14755.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  9. #234
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut



    Les résumés et buts de la 21ème journée : Soyaux-Bordeaux, Albi-Paris FC, Fleury-Guingamp, Lille-Montpellier, Marseille-Rodez et Paris SG-Lyon.
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  10. #235
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    D1-J22 : La dernière pour tout changer ?
    Sandrine Dusang | 25 mai 2018



    Après le cinquième sacre de l’Olympique Lyonnais en Ligue des Champions, ce jeudi soir face à Wolfsbourg (4-1), tout le monde reprend le chemin du championnat ce dimanche, pour l’ultime journée de D1. Si le calcul est assez simple pour Paris et Montpellier à la lutte pour la deuxième place, cela devient beaucoup plus complexe dans la seconde moitié du classement où cinq équipes se battent encore pour le maintien. Focus.


    Le titre de champion de France en poche depuis deux semaines, l’Olympique Lyonnais s’est offert un cinquième sacre en Ligue des Champions – un nouveau record -, ce jeudi face à Wolfsbourg (4-1). Si l’ensemble des joueuses de D1 était probablement en mode « supportrices« devant leur écran ce jeudi soir, c’est bel et bien sur les pelouses qu’elles vont décider de l’épilogue de cette saison 2017/2018, ce dimanche 27 mai.

    Le point le plus précieux de la saison

    En bonne posture pour conserver la deuxième place du classement et s’offrir ainsi la qualification pour la prochaine Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain se déplacera sur le terrain de Soyaux. Avec 3 points d’avance sur le Montpellier Hérault SC, les Parisiennes n’ont besoin que d’un seul point ce dimanche, mais l’actuel cinquième du championnat espère le rester et pourrait encore mettre des bâtons dans les roues du PSG. En tout cas, à en croire les paroles de Viviane Boudaud, l’ASJ ne veut pas rendre la tâche facile aux Parisiennes : « Nous voulons conserver cette cinquième place, et surtout faire le meilleur match possible pour clôturer la saison devant notre public et remercier tous ceux qui nous ont aidés à maintenir le club cette saison encore ». Soyaux qui avait fait perdre des points à Paris lors de la 1ère journée (1-1) pourrait-il encore jouer les trouble-fête ? Du côté de Montpellier c’est un peu l’exploit que l’on attend de cette dernière journée. En effet, pour passer devant le Paris Saint-Germain, les Pailladines qui recevront Albi, devront non seulement remporter leur rencontre mais aussi espérer que Soyaux batte le PSG. Si tel était le cas dimanche, Parisiennes et Montpelliéraines seraient à égalité de points, et les joueuses de Jean-Louis Saez profiteraient du goal average particulier pour « chiper » la deuxième place européenne au PSG.



    Jouer en croisant les doigts…

    Si c’est un peu ce que feront dimanche les cinq équipes toujours concernées par la bataille au maintien, cela sera probablement encore plus le cas pour les joueuses d’Albi et Rodez. Avec pour adversaires Montpellier et Lyon, Albigeoises comme Ruthénoises savent qu’elles ne peuvent pas trop compter sur les points ce week-end (ou alors peut-être un). Si évidemment elles donneront tout dans cette dernière bataille, leur sort ne semble pas complètement entre leurs mains mais peut-être davantage dans les pieds de leurs principaux concurrents : Lille, Guingamp, et Fleury. Avec 22 points, Rodez (7e) est dans la position la plus favorable pour se maintenir, mais à moins d’obtenir un nul face Lyon – qui lui donnerait la garantie de rester devant Guingamp quoi qu’il arrive -, les Rafettes devront attendre les autres résultats. Greg Mleko, le technicien ruthénois, nous a fait part de son sentiment : « Avec la bonne série que nous avons fait, les filles ont fait leur travail. Mathématiquement nous ne sommes pas sauvés, mais pour nous en empêcher il faudrait que Fleury obtienne au moins un nul et que dans le même temps Albi, Lille et Guingamp gagnent. Ce serait un scénario fou, mais dans le foot on sait que tout reste possible ».



    Finalement, à y regarder de plus près, le mieux loti pour cette dernière journée pourrait bien être l’actuel relégable : l’En Avant Guingamp. Avec la réception de l’Olympique de Marseille, qui n’est que l’ombre de ce qu’il était l’an passé et qui est officiellement relégué depuis le 13 mai déjà, les Bretonnes peuvent prétendre aux 3 points de la victoire. Trois points qui pourraient sauver Guingamp de la relégation, à conditions que certains ne gagnent pas ou ne prennent pas de point évidemment. Autrement dit, cette 22e et dernière journée de championnat peut encore changer bien des choses…


    Programme du dimanche 27 mai à 15h00
    Soyaux / Paris SG
    Paris FC / Fleury
    Guingamp / Marseille
    Montpellier / Albi
    Bordeaux / Lille
    Rodez / Lyon

    http://www.footdelles.com/d1-j22-la-...-tout-changer/
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  11. #236
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - J22 : qui va rejoindre l'OM en D2 ?

    La dernière journée s'annonce attractive puisqu'il y a aura un enjeu sur tous les matchs. Sept équipes ont encore quelque chose à jouer à l'orée de cette ultime journée




    Suivez l'évolution des scores sur Twitter

    Une place pour deux : avantage PSG

    Avec trois points d'avance sur Montpellier, le PSG est en ballottage favorable pour décrocher une place en Ligue des Champions. Les Parisiennes n'ont besoin que d'un point à Soyaux pour y parvenir. En cas de défaite parisienne et de succès de Montpellier, les Héraultaises bénéficieraient d'un bilan plus favorable en confrontation directe (3-0, 1-3).

    PSG en Ligue des Champions si...
    - Montpellier ne gagne pas face à Albi
    - PSG ne perd pas face à Soyaux

    Montpellier en Ligue des Champions si...
    - Montpellier gagne et PSG perd


    Une place dans l'ascenseur pour cinq...
    Même si Bordeaux peut être rattrapé mathématiquement par Guingamp, l'enseignement du bilan détaillé effectué ci-dessous indique que Bordeaux est assuré du maintien grâce à des confrontations directes positives dans tous les cas. Il reste donc cinq équipes à lutter pour le maintien.
    Le match directeur de cette lutte pour le maintien entre la rencontre entre Guingamp et Lyon. Et les Guingampaises sont quasiment dans l'obligation de gagner. Car même un nul pour reprendre à la hauteur de Lille et Albi ne leur serait favorable que dans le cas d'une défaite de Lille ET d'au moins un point marqué par Albi...
    Si Guingamp s'impose devant l'OM, les scénarii se démultiplient et la relégation peut concerner tout le monde jusqu'à Rodez (7e).
    Avec autant d'interrogation, il faudra vivre cela dimanche.

    Les scenarri (cliquez dessus pour agrandir)




    Dimanche 27 mai 2018

    Guingamp - Marseille : 15h00
    , à Saint-Brieuc (Stade de l'Europe)
    Arbitre : Camille Soriano

    Bordeaux - Lille : 15h00, au Bouscat (Stade Sainte-Germaine)
    Arbitre : Victoria Beyer

    Montpellier - Albi : 15h00, à Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Mama Ouattara)
    Arbitre : Stéphanie Di Benedetto

    Paris FC - Fleury : 15h00, à Paris (Stade Sébastien Charléty)
    Arbitre : Elodie Coppola

    Rodez - Lyon : 15h00, à Rodez (Stade Paul Lignon)
    Arbitre : Anaëlle Loidon

    Soyaux - PSG : 15h00, à Angoulême (Stade Lebon)
    Arbitre : Céline Bagrowski



    Samedi 26 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-J22-...D2_a14766.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  12. #237
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - J22 : ALBI en D2, Le PSG jouera la Ligue des Champions

    La dernière journée s'annonçait attractive. Le verdict est tombé avec la relégation d'Albi battu à Montpellier et le sauvetage de Guingamp en D1 grâce à sa victoire 1-0 face à l'OM.


    Dimanche 27 mai 2018
    Guingamp - Marseille : 1-0 (0-0)
    , à Saint-Brieuc (Stade de l'Europe) - 500 spectateurs
    Arbitre : Camille Soriano

    1-0 Marine PERVIER 52' (Corner de Robert repris de la tête par Oparanozie et repris acrobatiquement du droit au premier poteau par Pervier à 5 m)

    Avertissement : Pervier 69'
    EAG : Durand ; Drozo, Debever, Lorgeré, Morin ; Pervier (cap.), Palis (Beche 83') ; Fleury (Robert 46'), Le Garrec, Fourre (Ollivier 62') ; Oparanozie
    Banc : Fauvel, Robert, Ollivier, Abadou, Beche
    OM : Richard ; Lakrar, Pizzala (cap.), M'Bassidje, Soulard ; Storti, Gadea ; Fridriksdottir (Hamidou 68'), Cardia, Traoré, Bretigny (Saulnier 88')
    Banc : Saint-Léger, Hamidou, Saulnier


    Bordeaux - Lille : 1-2 (0-1), au Bouscat (Stade Sainte-Germaine) - 378 spectateurs
    Arbitre : Victoria Beyer

    0-1 Kenza DALI 4' (Centre de Coryn, Dali se retourne et dévisse sa frappe mais parvient à lober Nayler)
    1-1 Sophie ISTILLART 88' (Coup-franc excentré frappé par Lavaud, cafouillage et Istillart égalise à bout portant)
    1-2 Ouleymata SARR 89' (Passe de Saïdi, frappe puissante en pleine lucarne)
    Avertissements : Tarrieu 50' ; Demeyere 23', La Villa 57'

    FCGB : Nayler ; Bornes (Gathrat 63'), Thibaud, Eliceche (blessée 90+1'), Lardez ; Barbance, Istillart (cap.), Lavaud, Chatelin, Ali Nadjim (Cambot 83'), Tarrieu (Thomas 74')
    Banc : Nadal, Cambot, Gathrat, Thomas, Karchouni
    LOSC : Launay ; Lernon, Chapeh Yimga, Coutereels (cap.), Mansuy ; Dali (Dellidj 83'), La Villa, Demeyere ; Coryn (Dufour 74'), Sarr, Dafeur (Saïdi 55')
    Banc : Azem, Bauduin, Saidi, Dellidj, Dufour


    Montpellier - Albi : 3-1 (1-0), à Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 - Mama Ouattara) - 161 spectateurs
    Arbitre : Stéphanie Di Benedetto

    1-0 Valérie GAUVIN 45+6' (Centre de Torrecilla repris de la tête par Gauvin qui lobe Lambert)
    1-1 Manon ROUZIES 68' s.p. (Faute sur Saulnier. Penatly réussi par Rouzies)
    2-1 Stina BLACKSTENIUS 75' (Face à face avec la gardienne conclu par un lob)
    3-1 Valérie GAUVIN 90+2' (Passe de Jakobsson)

    MHSC : Murphy ; Cayman, Nicoli (Muller 74'), Sembrant (cap.), Karchaoui ; Léger (Blackstenius 55'), Dekker, Torrecilla, Veje (Le Bihan 64'), Jakobsson, Gauvin
    Banc : Gérard, Muller, Blackstenius, Le Bihan
    ALBI : Lambert ; Mitchai (cap.), Cazes, Rouzies, Belkhiter, Leuko, Roy-Petitclerc (Schlepp 81'), Pantelic (Saulnier 63'), Benlazar, Mijatovic (Stefanovic 76'), Cazeau
    Banc : Stefanovic, Schlepp, Manuel, Saulnier, Lopes Valera


    Paris FC - Fleury : 0-0, à Paris (Stade Sébastien Charléty) - 960 spectateurs
    Arbitre : Elodie Coppola

    Avertissements : Butel 66' ; Clemaron 68'
    PFC : Pecharman ; Soyer, Butel, De Almeida, Greboval ; Makanza, Jaurena, Vaysse (Lahmari 72'), Declercq ; Matéo, Thiney (cap.)
    Banc : Benameur, Lahmari, Cascarino, Jaffrelot, Ribeiro de Carvalho
    FCF91 : Gignoux ; Fernandes, Multari, Sissoko (cap.), Butel ; Clemaron, Corboz ; Rabanne (Chatelain 70'), Amani (Palacin 85'), Coudon (Jouan 90') ; Lavogez
    Banc : Benoist, Palacin, Chatelain, Jouan, Haupais


    Rodez - Lyon : 0-6 (0-4), à Rodez (Stade Paul Lignon) - 1783 spectateurs
    Arbitre : Anaëlle Loidon

    0-1 Emelyne LAURENT 8' (Sur un corner tiré par Marozsan, Laurent se retrouve seule au point de pénalty pour dévier de la tête et battre Niphon sur sa droite)
    0-2 Ada HEGERBERG 21' (Ballon en profondeur de Laurent, Niphon sort vite mais Hegerberg marque en tendant la jambe, le ballon passe juste au-dessus de la gardienne qui s'était couchée)
    0-3 Camille ABILY 34' (Percée de Cascarino qui revient dans la surface pour mettre en retrait pour Abily qui n'a plus qu'à placer son plat du pied pour transpercer Niphon sur sa droite)
    0-4 Camille ABILY 41' (corner, Buchanan laisse filer pour sa capitaine aux 20 mètres dans l'axe. Abily ouvre son pied et expédie le ballon dans la lucarne gauche)
    0-5 Eugénie LE SOMMER 66' (Sur un centre venu de la droite adressé par Abily, Le Sommer se détend à 8 m et trompe Niphon d'une tête piquée)
    0-6 Eugénie LE SOMMER 69' (Hamraoui n'est pas attaquée dans l'axe à 28 mètres et frappe à ras de terre avec plusieurs rebonds. Niphon se couche mais repousse sur Le Sommer qui a bien suivi et qui termine le travail dans le but vide du gauche)
    Détail sur SLIVE

    RAF:
    Niphon ; Guitard (cap.), Ginestet, Infante, Chareyron, Austry ; Saunier (Banuta 70'), Bonet, Tyryshkina, Lemaitre (Noiran 61'), Cance (De Sousa 79')
    Banc : Garcia, Hoarau, De Sousa, Banuta, Noiran
    OL : Peyraud-Magnin ; Houara d'Hommeaux (Kumagai 16'), Petit, Buchanan, Bacha ; Hamraoui ; Cascarino, Marozsan (Majri 61'), Laurent, Abily (cap.), Hegerberg (Le Sommer 46')
    Banc : Bruneau, Kumagai, Majri, Le Sommer, Mbock


    Soyaux - PSG : 0-3 (0-1), à Angoulême (Stade Lebon) - 706 spectateurs
    Arbitre : Céline Bagrowski

    0-1 Marie-Antoinette KATOTO 28' (Perte de balle de l'ASJ Soyaux, le ballon part de la gauche et Diani hérite du ballon, attend puis centre vers le point de pénalty où Katoto reprend)
    0-2 Onema Grace GEYORO 47' (Geyoro marque en deux temps face à Munich)
    0-3 Onema Grace GEYORO 51' (Delie remet en retrait pour Geyoro qui amorce une grosse frappe dans la lucarne de Munich)

    Avertissement : Clérac 56'
    ASJS : Munich ; Verges, Collin, Rouge, Boudaud ; Dumont, Tandia (cap.) (Canon 38'), Clérac (Fleury 81'), Courel (Moreira 67'), Babinga, Tolmais
    Banc : Esnault, Fleury, Bourgouin, Canon, Moreira
    PSG : Endler ; Périsset, Paredes, Erika, Lawrence ; Geyoro, Diallo (Pekel 67'), Formiga (cap.) (Dudek 58'), Diani (Hegerberg 46'), Katoto, Delie
    Banc : Kiedrzynek, Dudek, Hegerberg, Hermoso, Pekel



    Lundi 28 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-J22-...ns_a14767.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  13. #238
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - Accord de principe pour Patrice LAIR avec NIORT (Ligue 2)

    Pour la saison 2018-2019 de Domino's Ligue 2, les Chamois Niortais ont choisi leur nouvel entraîneur Patrice Lair. Ayant fini la saison avec un trio Faure-Tourenne-Azzopardi à la tête de leur équipe après la mise à l'écart de Denis Renaud en mars, les Chamois Niortais (15es de Domino's Ligue 2) ont annoncé avoir trouvé un accord de principe avec Patrice Lair pour les deux prochaines saisons.




    Âgé de 56 ans, Patrice Lair et ses deux Ligues des Champions (2011, 2012) et 4 titres de champion de France avec l'Olympique Lyonnais (2011 à 2014), était arrivé en fin de contrat avec son club actuel le PSG et va retrouver le football professionnel masculin (passé par le Stade Reims il y a 15 ans). Mais cette saison 2018-2019 aux Chamois Niortais sera sa première à la tête d'une équipe professionnelle masculine. Il y a quelques semaines, une short-list d’au moins 4 noms avaient été annoncées Philippe Hinschberger, Jorge Costa, Marco Simone et Patrice Lair.

    Interrogé hier à l'issue de la victoire face à Soyaux, ce dernier a d'abord rappelé l'objectif atteint : "L'équipe est européenne, l'objectif est atteint" avant d'évoquer la finale de la Coupe de France où il ne pourrait pas figurer sur le banc selon RMC. "Lyon, c'est un autre monde. On est très loin, il faut que les filles soient courageuses même si on ne va pas partir la fleur au fusil".

    Prudent pour son annonce à Niort, il s'est ainsi exprimé : "Ce n'est pas signé, logiquement c'est demain (ndlr : lundi). Je suis comme Saint-Thomas. Tant que ce n'est pas signé... C'est vrai que ce serait surprenant que cela ne se fasse pas" avant de conclure "C'est un beau challenge".

    Lundi 28 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Acco...-2_a14773.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  14. #239
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - LOSC : Maintien en poche pour la der de Jérémie DESCAMPS

    Arrivé à la tête de l'équipe en 2012 avec Templemars, puis sous le LOSC depuis 2015, l'entraîneur Jérémie Descamps a annoncé qu'il arrêtait à l'issue de cette saison.


    photo LOSC


    A 44 ans, le natif de Carvin va pouvoir se reposer l'esprit tranquille. Jérémie Descamps qui est de l'aventure du LOSC depuis ses débuts part avec la mission accomplie : "Je suis aussi très heureux d’avoir réussi cette opération maintien, car j’aurais vraiment été déçu avec un contrat pas abouti" a t-il déclaré à l'issue de la rencontre sur LOSC.fr

    En fin de contrat qu'il avait prolongé d'un an l'été dernier, Jérémie Descamps a choisi d'arrêter pour des raisons personnelles : "C’est une grosse émotion, j’ai vécu des moments extraordinaires. Et les filles m’ont fait un beau cadeau avec cette victoire, tout comme la petite vidéo qu’on a diffusé la veille à l’hôtel. Cela m’a beaucoup touché et je les remercie".

    Que de bons souvenirs pour l'entraîneur lillois qui avait pris les rênes de l'équipe alors sous les couleurs de Templemars-Vendeville avant le transfert de la section féminine vers le LOSC en 2015 : "Ma plus belle récompense est d’avoir vécu de belles histoires, dans un foot féminin où il existe de vraies valeurs" a résumé avec satisfaction ce dernier.

    Une page se tourne.

    Lundi 28 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-LOSC...PS_a14772.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  15. #240
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - Sarah M'BAREK (Guingamp) part avec le devoir accompli

    En fin de contrat, Sarah M'Barek avait annoncé que l'aventure s'arrêterait à la fin de saison. C'est le maintien en poche qu'elle est parvenue à le faire.



    A la veille du match, Sarah M'Barek déclarait à Ouest-France : « Après cinq années passées à l'EAG, je ne souhaite pas que mon travail soit sali. J'escompte le laisser au plus haut. Et les filles ne méritent pas de descendre. » Sa capitaine Marine Pervier qui l'avait suivi dans l'aventure guingampaise a permis d'y parvenir. Une page se tourne dans le club breton après cinq saisons passées mais aussi un soulagement : « Je suis soulagée. J'ai eu la boule au ventre. Mais voilà, on a fait preuve de métier et on s'en est sortis » a réagi à chaud l'entraîneur dont la nouvelle destination n'a pas été annoncée.

    https://www.facebook.com/enavantdegu...8847778833527/

    Lundi 28 Mai 2018
    Sebastien Duret

    Ajouter un commentaire

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Sara...li_a14775.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  16. #241
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - Quatre Girondines prolongées à BORDEAUX

    Après avoir décroché une septième place au classement, pour son troisième bail en D1, Bordeaux pourra compter sur quatre joueuses qui ont prolongé ce lundi et en fin de semaine dernière.



    Après l'annonce de la prolongation de deux ans de la défenseure brésilienne Kathellen Sousa mercredi dernier, Jérôme Dauba peut aussi compter sur celles de la gardienne néo-zélandaise Erin Nayler pour deux saisons supplémentaires ainsi que des milieux de terrain Juliane Gathrat (21 ans) et Ghoutia Karchouni (22 ans) qui ont prolongé un an de plus.


    montage FCGB

    Lundi 28 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Quat...UX_a14774.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  17. #242
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - L'EA GUINGAMP jouera à l'Akademi la saison prochaine

    A l'issue de la rencontre remportée face à Marseille, le Président délégué de la saison féminine a dévoilé le nouveau lieu des rencontres des Guingampaises.


    photo Le Télégramme


    Au stade de l'Europe à Saint-Brieuc, dimanche, les Guingampaises ont décroché leur maintien. Un terrain utilisé à quelques occasions auparavant. Mais ce qui va changer à la reprise, c'est le nouveau site des matchs. Les féminines évolueront pour leurs matchs de compétitions à l'Akademi, situé à Pabu.

    Inauguré en 2016, le Centre de formation de l'En Avant dispose de deux terrains synthétiques, deux en herbe, d'une tribune. Un espace dédié à la formation qui permettra donc aussi d'accueillir les féminines pour les matchs. Par contre, les entraînements resteront à Saint-Brieuc dans un stade qui reste encore à préciser.

    Lundi 28 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-L-EA...ne_a14776.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  18. #243
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    D1 – saison 2017/2018 : Voilà c’est fini…
    Sandrine Dusang | 28 mai 2018



    C’est ce dimanche 27 mai qu’avait lieu la 22e et dernière journée de D1. L’Olympique Lyonnais, champion de France, a terminé sur une victoire à Rodez (6-0), tandis que le Paris Saint-Germain a confirmé sa place de dauphin et sa participation à la prochaine Ligue des Champions, en s’imposant 3 buts à 0 sur la pelouse de Soyaux. Après une ultime journée pleine de suspense pour le maintien, ce sont finalement les Albigeoises qui ont perdu la bataille. Défait à Montpellier (1-3), l’ASPTT Albi évoluera en D2 la saison prochaine, tout comme l’Olympique de Marseille.

    La saison de D1 s’est achevée ce dimanche 27 mai, et le moins que l’on puisse dire c’est que cet exercice 2017/2018 nous aura tenus en haleine jusqu’au bout. Avec une place européenne toujours en jeu et pas moins de cinq équipes encore concernées par la bataille au maintien, il aura fallu avoir les nerfs solides pour cette dernière journée.

    Lyon indéboulonnable, Paris européen

    Comme la saison dernière, l’Olympique Lyonnais remporte le championnat avec 8 points d’avance sur son dauphin (Montpellier l’an passé, Paris aujourd’hui), avec des chiffres encore un peu meilleur que lors du précédent exercice. En effet, cette saison, les joueuses de Reynald Pedros n’ont pas enregistré la moindre défaite (21 victoires et 1 nul), ont marqué un but de plus et en ont encaissé un de moins que l’année passée – 104 au lieu de 103, et 5 au lieu de 6 -.

    Avec une dernière rencontre remportée 6 buts 0 à Rodez, les Lyonnaises ont clôturé leur championnat de belle manière et semble prêtes à aller chercher le triplé (Ligue des Champions, Championnat et Coupe) ce jeudi à Strasbourg, face au Paris Saint-Germain.



    Un PSG qui s’est lui imposé 3-0 sur la pelouse de Soyaux ce dimanche, et qui retrouvera donc l’Europe la saison prochaine. Les Parisiennes emmenées par Patrice Lair, annoncé à Niort – Ligue 2 – pour la rentrée, n’ont pas tremblé et ont évité que le scénario de la saison passée se répète en voyant Montpellier leur passer devant dans les derniers instants (à quatre journées de la fin l’an dernier). En plus d’avoir récupéré une place en Ligue des Champions, les joueuses de la capitale auront sans doute à coeur de bousculer Lyon et de décrocher un titre cette saison.

    Lille et Fleury résistent

    Chose assez extraordinaire en D1 : les deux promus de la saison ont tous les deux réussi à obtenir leur maintien. Alors que Fleury a ramené un point avec un match nul 0-0 dans le derby contre le Paris FC, Lille s’est lui imposé dans les dernières minutes de jeu, face à Bordeaux (2-1) avec des réalisations de Kenza Dali (4e) et Ouleymata Sarr (89e). Grâce à cette victoire, le LOSC s’est sorti d’une situation délicate et a obtenu son maintien parmi l’élite du foot français. De quoi réjouir les joueuses nordistes, mais aussi leur entraineur, Jérémie Descamps, qui avait déjà annoncé qu’il ne reprendrait pas ses fonctions la saison prochaine.



    Du côté de l’Essonne, les Floriacumoises qui avaient connu un début de saison compliquée, ont finalement pris la mesure de ce championnat au fur et à mesure des rencontres. Si il aura dû attendre la dernière journée pour connaître son sort, le FC Fleury sera bien encore de la partie pour le prochain exercice, et semble avoir une marge de progression intéressante pour bien figurer dans ce dernier. À suivre donc…

    Guingamp se sauve, Albi chute en D2

    Avant de jouer son dernier match face à l’Olympique de Marseille – déjà relégué quoi qu’il arrive -, l’En Avant Guingamp était celui qui risquait le plus de l’accompagner en D2. Le suspense aura été de mise en Bretagne, presque insoutenable pour certains, et il aura fallu attendre la deuxième période pour voir le maintien se dessiner pour les joueuses de Sarah M’Barek. En s’imposant 1 but à 0 grâce à une réalisation de sa capitaine, Marine Pervier (52e), l’En Avant Guingamp assure son maintien lors de l’ultime journée.



    Mais malheureusement tout le monde ne peut pas se maintenir… En déplacement du côté de Grammont, les Albigeoises emmenées par le duo d’entraineurs Patrice Garrigues/Théodore Genoux, ont fait tout ce qu’elles pouvaient contre le Montpellier Hérault SC, mais cela n’a pas été suffisant. Après avoir subi l’ouverture du score par la Montpelliéraine, Valérie Gauvin, les Albigeoises sont revenues dans la partie grâce à un pénalty transformé par Manon Rouzies. Mais les Montpelliéraines scoraient ensuite à deux reprises, portant le score à 3 buts à 1 et mettant fin aux espoirs albigeois. C’est en pleurs et avec le coeur lourd que les Jaune et Rouge ont quitté cette pelouse de D1, qu’elles ne reverront pas lors de leur prochain exercice. Comme pour l’Olympique de Marseille, c’est en D2 que le club albigeois évoluera la saison prochaine…



    Les résultats de la 22e journée
    Soyaux / Paris SG : 0-3 (Katoto 28′, Geyoro 47′, 51′)
    Paris FC / Fleury : 0-0
    Guingamp / Marseille : 1-0 (Pervier 52′)
    Montpellier / Albi : 3-1 (Gauvin 45+6, 92′, Blackstenius 75′ : Rouzies 68′ p.)
    Bordeaux / Lille : 1-2 (Istillart 88′ ; Dali 4′, Sarr 89′)
    Rodez / Lyon : 0-6 (Laurent 8′, Hergerberg 21′, Abily 35′, 41′, Le Sommer 57′, 70′)


    Crédits photos : WoSo France, LOSC féminines
    Illustration Foot d’Elles


    http://www.footdelles.com/d1-2017-2018-voila-cest-fini/
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  19. #244
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    Metz et Dijon, nouveaux promus de la D1
    Sandrine Dusang | 30 mai 2018



    Si le championnat de D2 s’est achevé il y a maintenant dix jours, les deux équipes promues en D1 pour la prochaine saison n’avaient elles pas attendu la fin de l’exercice pour décrocher leur ticket. Le FC Metz et le Dijon FCO sont les heureux vainqueurs de leur groupe respectif et s’ouvrent les portes de la D1 pour la saison 2018-2019. Retour sur leur parcours en D2, et sur leur futur en D1.


    Comme un signe, les deux clubs qui ont obtenu leur billet d’accession à la D1 ont terminé la saison avec le même nombre de points et un bilan comptable assez similaire. En effet, tous les deux ont achevé l’exercice avec 56 points au compteur et ce même bilan de 18 victoires, 2 matches nuls et 2 défaites. Les seules variantes entre le FC Metz et le Dijon FCO résident dans le nombre de buts inscrits et encaissés, ainsi que l’écart de points entre eux et leurs poursuivants.

    Metz, jamais deux sans trois

    Dans le groupe A, les Messines ont assuré leur ascension vers la D1 lors de la 19e journée grâce à un match nul obtenu sur le terrain de leur dauphin, le Stade de Reims (2-2), et à la surprenante défaite de La Roche contre Issy (1-2). Malgré un match perdu contre Rouen lors de la 3e journée, les Graoullys se sont vite ressaisies pour reprendre la tête de leur groupe et ne plus la quitter par la suite. Jamais vraiment sous la pression de ses poursuivants le FC Metz a su garder ces derniers à distance, et même la défaite enregistrée à la Roche (2-3, 21e journée) n’y changera rien. C’est avec 14 points d’avance sur le Stade de Reims que les Messines ont terminé la saison et validé leur place au niveau supérieur pour le prochain exercice. Une montée qui offre « un petit rayon de soleil au club qui a vécu une saison compliquée avec la descente de l’équipe masculine malheureusement. » dixit David Fanzel, l’entraineur des Messines depuis maintenant trois saisons.



    Le niveau supérieur, le FC Metz le connait déjà puisque il a évolué en D1 durant deux saisons (2014/2015 et 2016/2017), mais victime du phénomène de yoyo, les Grenats n’ont jamais réussi à se maintenir parmi l’élite. La saison prochaine sera-t-elle la bonne ? Difficile de le savoir à l’avance, mais l’entraineur, David Fanzel, qui a déjà vécu ces allers-retours entre les deux divisions en a tiré certains enseignements et souhaite « pouvoir mieux rivaliser physiquement et athlétiquement que lors des précédentes saisons vécues en D1 ». L’effectif ne devrait pas être trop chamboulé car il existe une véritable relation de confiance depuis plusieurs saisons et encore plus depuis « le nouveau projet sur deux ans avec une montée en D1 et le maintien la saison suivante », mais évidemment le coach lorrain sait que pour atteindre ces objectifs il faudra compter sur « deux ou trois recrues avec un profil D1 pour apporter ce qui nous [leur] a manqué auparavant ».

    Espérons alors que pour le FC Metz le « jamais deux sans trois » ne soit désormais valable que pour la montée.

    Dijon, huit ans plus tard…

    Pour le Dijon FCO ce sera une grande première. Huit ans après que l’ASC Saint-Apollinaire soit devenu le DFCO, le club bourguignon atteint le plus haut-niveau du football français. Une accession après laquelle les Côte-d’Oriennes courraient depuis trois saisons En effet, lors de l’édition 2015-2016, Dijon s’était classé deuxième de son groupe derrière l’Olympique de Marseille, leader incontestable avec 16 points d’avance. La saison dernière, le DFCO s’était fait coiffé sur le poteau par le Val d’Orge – devenu le FC Fleury – à cause d’un petit point en moins. Cette année, les Bourguignonnes n’ont pas tremblé malgré un groupe relevé, et se sont offert la montée en laissant derrière elles l’AS Saint-Etienne à 5 points, Nancy à 13, et Grenoble à 15. « Le projet de la montée en D1 avait été lancé il y a trois ans avec le soutien de la structure professionnelle et notamment du Président Delcourt, proche de sa section féminine, alors c’est une belle récompense d’accéder à la D1 aujourd’hui. » souligne Yannick Chandioux, entraineur du DFCO depuis l’année dernière.



    Le rendez-vous avec la D1 est donc pris, mais contrairement au FC Metz, pour Dijon ce sera la découverte du plus haut-niveau de l’Hexagone. Pour autant, on ne peut pas dire que l’équipe bourguignonne ne sache pas du tout où elle met les pieds, puisque bon nombre de l’effectif actuel a déjà évolué en D1. Un point positif même si Yannick Chandioux admet que cela ne sera probablement pas suffisant en l’état : « Bien sûr nous savons que nous pouvons nous appuyer sur l’effectif actuel, mais avec le fossé qui sépare les deux divisions, il nous faudra un peu plus. Nous travaillons sur un recrutement que j’espère intéressant, et qui puisse nous permettre de passer un cap et de se donner les moyens de rester en D1. Il faudra trouver le bon équilibre avec l’effectif actuel et les nouvelles joueuses, mais aussi avec des joueuses expérimentées et d’autres plus en devenir ».

    Le DFCO qui avait beaucoup oeuvré ces dernières saisons pour que son équipe féminine prenne de l’ampleur, a aujourd’hui réussi. Il va maintenant falloir oeuvrer pour que cette équipe puisse obtenir des résultats et continuer à s’épanouir, car comme on le dit souvent : Le plus dur n’est pas d’y arriver, mais d’y rester…


    Crédits photos : FC Metz, DFCO
    Illustration : S.Dusang pour Foot d’Elles


    http://www.footdelles.com/metz-et-di...omus-de-la-d1/
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  20. #245
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - Florence GUILLEMIN en tête du classement des arbitres

    La Commission fédérale des arbitres (CFA) a statué sur le classement des arbitres de la catégorie Fédérale Féminine 1 pour la saison 2017-2018 des arbitres de la catégorie Fédérale Féminine 1, ainsi que sur leurs affectations respectives pour la saison 2018-2019.




    Florence Guillemin qui dirigera ce jeudi soir la finale de la Coupe de France féminine termine en tête devant Elodie Coppola.



    https://www.footofeminin.fr/D1F-Flor...es_a14790.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  21. #246
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut



    Les résumés et buts de la 22ème journée : Guingamp-Marseille, Bordeaux-Lille, Montpellier-Albi, Rodez-Lyon, Soyaux-Paris SG et Paris FC-Fleury.
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  22. #247
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - BORDEAUX : Jérôme DAUBA et Delphine CHATELIN prolongent d'un an

    Ce vendredi, Jérôme Dauba a paraphé une prolongation de contrat d'un an avec les Girondins de Bordeaux tout comme la joueuse Delphine Chatelin.


    photo FCGB


    Après avoir permis à Bordeaux de rester une troisième saison en D1 féminine, Jérôme Dauba a vu son contrat prolongé jusqu'en juin 2019. L'entraîneur a réagi sur le site du club : « J’ai le plaisir d’avoir atteint les objectifs fixés par le club et de pouvoir continuer cette aventure pour, je l’espère, encore plusieurs saisons. […] Je mesure également la chance que j’ai d’évoluer dans un grand club comme les Girondins de Bordeaux. La saison prochaine, nous allons essayer de viser mieux que cette année : pourquoi pas la 4ème, 5ème ou 6ème place. On souhaite s’installer durablement en D1 Féminine tout en sachant que le niveau va encore s’élever ».

    Chatelin aussi

    Arrivée en janvier 2017, Delphine Chatelin a prolongé également avec les Girondins pour une saison de plus, jusqu'en juin 2019. "La défenseuse bordelaise, connue pour sa technique et sa vélocité, sera au club la saison prochaine. Artisane du maintien marine et blanc en D1, notre joueuse portera donc nos couleurs pour cette troisième saison en élite féminine", précise le club dans son communiqué.

    Samedi 2 Juin 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-BORD...an_a14803.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  23. #248
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - Les rencontres officiellement le samedi à 14h30

    Soumis au vote de l'Assemblée Générale de la FFF ce samedi à Strasbourg, la nouvelle programmation de la D1 féminine a été adoptée.



    Afin de tenir compte de l'entrée en vigueur du contrat avec le groupe Canal + en tant que diffuseur du championnat de France de D1 féminine à compter de la saison 2018-2019, la modification règlementaire concernant le jour et l'heure des rencontres a été adoptée.

    Les matches seront principalement fixés au samedi à 14h30, à l'exception du match phare dont la programmation sera décalée en soirée ou le dimanche suivant la proposition du diffuseur en accord avec la FFF.

    A noter que pour les deux dernières journées, les coups d’envoi des matchs sont fixés le samedi à 14h30 pour la D1 Féminine, ce qui permettra de proposer un multiplex complet. Il a été également souligné que les 132 rencontres du championnat seront diffusées.

    Samedi 2 Juin 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Les-...30_a14801.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  24. #249
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    #D1F - Le TILC avec le BAYERN, ARSENAL, le PSG et MONTPELLIER cet été

    Après un premier tournoi relevé l'été dernier, le plateau 2018 de la Toulouse international Ladies Cup est de nouveau alléchant.


    Montpellier sera présent comme en 2017 à Toulouse


    « Paie ta place au prix que tu veux » , les organisateurs ont voulu faire un appel à tous pour venir voir les vendredi 10 et dimanche 12 août 2018 un plateau relevé. En pleine préparation pour la saison de D1 qui reprendra le 25 août, deux clubs français : le PSG et Montpellier seront opposés aux Allemandes du Bayern Munich et aux Anglaises d'Arsenal pour des rencontres qui se joueront au stade Ernest Wallon à Toulouse. L'opération billetterie permettra aux 1 000 premiers acquéreurs d’acheter leur billet au prix de leur choix (1 € minimum). Une belle idée de promotion !

    >> BILLETTERIE


    L'édition 2017

    Vendredi 25 août 2017

    Lyon - Liverpool : 6-0
    Montpellier - Manchester City : 4-2

    Dimanche 27 août 2018
    Lyon - Manchester City : 2-3
    Montpellier - Liverpool : 3-0

    Mercredi 6 Juin 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/D1F-Le-T...te_a14812.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

  25. #250
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    71 941

    Par défaut

    FFF - Règlements : les nouveautés et modifications, l'apparition de la licence club D1

    L'Assemblée Générale de la FFF s'est tenue le 2 juin 2018 à Strasbourg. Retrouvez les modifications règlementaires concernant les féminines avec notamment la création de la licence club D1.


    CRÉATION D'UNE LICENCE CLUB EN D1 FÉMININE

    A compter de la saison 2018-2019, les clubs seront évalués et la licence sera attribuée ou non pour la saison 2019-2010. "Seuls les clubs amateurs évoluant dans le championnat de France de D1 Féminine peuvent prétendre à la délivrance de la Licence Club D1 Féminine. La participation d'un club au championnat précité n’est aucunement conditionnée à la délivrance ou non de la Licence Club D1 Féminine. Il en est de même pour les accessions à ce championnat". Cependant, il est précisé : "la délivrance de la Licence Club D1 Féminine déclenche le versement d’une aide financière dont le montant est défini par le Comité Exécutif de la F.F.F. sur proposition du Bureau Exécutif de la L.F.A.
    Cette aide est calculée en fonction de critères et de conditions d’évaluation qui sont définis dans le présent règlement.
    "
    Les objectifs de cette licence club sont :
    · Développer la structuration associative des clubs évoluant dans le championnat de D1 Féminine,
    · Adapter les infrastructures sportives aux besoins de la compétition,
    · Contrôler l'équité financière dans cette compétition,
    · Promouvoir et améliorer le niveau sportif de ce championnat,
    · Améliorer l’encadrement technique des clubs,
    · Développer la formation et l’éducation des jeunes joueuses dans les clubs,
    · Créer des structures de formation d’excellence dans les clubs,
    · Développer le suivi socio-professionnel des joueuses.

    >> Le règlement

    STATUT DES ÉDUCATEURS

    Interdiction des binômes : "Un club ne peut désigner simultanément plus d’un éducateur ou entraineur principal par équipe soumise à obligations d’encadrement technique."
    Ce texte a été adopté pour tous les championnats nationaux dont la D1 et D2 Féminine et le Challenge National U19.

    STATUT DE LA JOUEUSE FÉDÉRALE
    "Toute joueuse Fédérale qui utiliserait la faculté de résiliation anticipée de son contrat prévue par l’article L.1243-2 du Code du travail ne pourra pas être qualifiée pour participer en D1 et D2 pour la fin de la saison sportive en cours et pour la saison suivante."

    CRÉATION D'UN LABEL ÉCOLE FÉMININE DE FOOTBALL
    S'il existait une grille d'évaluation pour décerner le label d'école féminine de football, un règlement a été rédigé de la meilleure manière que le Label Jeunes : "Ce Label Ecole Féminine de Football a pour objectif de renforcer le projet club qui doit se traduire par la mise en place d’une politique sportive autour de la pratique des jeunes filles en cohérence avec la politique fédérale."
    => Lire ici

    COUPE DE FRANCE FÉMININE

    - Sont exemptées du premier tour et du deuxième tour de la compétition propre : les clubs du Championnat de France Féminin de D1 et le club ayant remporté la Coupe de France Féminine la saison précédente s’il ne dispute pas le Championnat de France Féminin de D1.
    - Les ligues régionales ont, hors les clubs qualifiés d’office visés, un club qualifié pour la compétition propre au minimum et huit au maximum.

    CHAMPIONNATS DE FRANCE FÉMININS
    - Horaires : En D1 Féminine, les rencontres se déroulent en principe le samedi à 14h30.
    - Installations sportives : A partir de la saison 2019/2020, une installation classée par la FFF en niveau 3 ou 3sye minimum sera exigée.
    - En cas d’utilisation d’une installation de repli, suite à une impraticabilité du terrain initialement prévu, celle-ci doit être classée en niveau 4 ou 4sye minimum.
    - Médical : En D1 Féminine, la présence d’un médecin au bord du terrain est impérative.

    CHALLENGE NATIONAL FÉMININ U19
    - Les rencontres seront désormais traitées sous feuille de match informatisée.



    Samedi 9 Juin 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FFF-Regl...D1_a14824.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta :cool:

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas poster des nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas poster de réponses
  • Vous ne pouvez pas poster des pièces-jointes
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •