Page 4 sur 4 PremièrePremière ... 234
Affichage des résultats 76 à 96 sur 96

Discussion: Ligue des Champions Féminine 2017-2018

  1. #76

    Par défaut

    Au vu des résultats de ces 8e aller, on peut facilement imaginer qu'il n'y aura aucune surprise et que toutes les grosses équipes vont se retrouver en quart ! Ca nous promet un tableau final de haut vol comme l'an dernier avec des grosses confrontations dès les quarts (sauf avec un peu de chance, on peut tirer un adversaire plus abordable)
    "L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux"

  2. #77
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    LDC-8es aller : les favoris au rendez-vous
    Publié le 10 novembre 2017 | Actus
    Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles



    Les 8 et 9 novembre se jouaient les huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions. Si certains matches ont été assez serrés, les favoris ont eux largement remporté leur première manche. Petit récapitulatif de l'ensemble des rencontres.


    Sans grand suspense


    En déplacement au Kazakhstan, les Lyonnaises n'ont fait qu'une bouchée du BIIK Kazygurt, en s'imposant 7 buts à 0. Malgré un long voyage, une rencontre disputée à 7h du matin heure française, et une pelouse plus que moyenne, les tenantes du titre ont confirmé leur supériorité face à une faible équipe kazakh. En ouvrant le score dès la 5e minute, puis en doublant la mise à la 19e, Ada Hegerberg a montré la voie à ses coéquipières. Imitée par Camille Abily (44e), Amel Majri (47e) et Eugénie Le Sommer (75e), la Norvégienne se sera également offert un doublé en seconde période (73e, 90e), qui lui permet de creuser l'écart au classement des buteuses -déjà 9 buts, depuis le début de la compétition-. Avec sept buts d'avance et un match retour à domicile, pas vraiment de doute pour dire que les joueuses de Reynald Pedros, ont déjà leur ticket en poche pour les quarts de finale de la compétition.

    Dans le même registre, le FC Barcelone s'est largement imposé 6 buts à 0 face aux Lituaniennes du FK Gintra Universitetas. Un match à sens unique, que les Espagnoles ont dominé du début à la fin, dans tous les compartiments du jeu. Avec des buts inscrits par Bonmati à la 36e, un doublé de Caldentey (44e, 57e), puis des réalisations de Duggan (68e), Garcia (82e), et de l'ancienne Parisienne, Andonova (89e), les Barcelonaises se sont ouvert les portes des quarts de finale sans trop forcer. Gintra n'aura frappé au but qu'une seule fois, et aura même manqué l'occasion de sauver l'honneur lorsque trois joueuses parfaitement seules, et sans gardienne, auront réussi l'impensable : se percuter et ne pas pousser le cuir au fond des filets. Une image qui a déjà fait le tour de la planète et qui reflète la grande maladresse des Lituaniennes.



    Les Allemandes de Wolfsburg n'ont pas manqué le rendez-vous non plus, avec une victoire 4 buts à 0 face à la Fiorentina. Si les Louves ont rapidement réussi à prendre le jeu à leur compte, il aura pourtant fallu attendre la seconde période pour les voir ouvrir le score, par l'intermédiaire de Gunnarsdottir (49e). La Danoise, Pernille Harder, aggravait le score à la 54e, avant que Gunnarsdottir ne revienne à la charge pour s'offrir un doublé (54e), et que la malheureuse Ohrstrom marque contre son camp à la 73e. Bien que dominatrices, les Allemandes n'auront pas toujours été très efficaces dans la zone de vérité : 29 tirs, 10 corners, pour seulement 4 buts. Les joueuses de Ralf Kellermann nous ont habitué à mieux... Mais le travail semble fait.

    Enfin, pour conclure le paragraphe des victoires qui laisse peu de place au suspens, Manchester City a dominé les joueuses du LSK, et s'est imposé 5 buts à 0, jeudi soir, en Norvège. Avec une possession de balle largement à leur avantage, et très peu d'occasions concédées, les Anglaises ont montré qu'il faudrait bien compter sur elles pour la suite de la compétition. Les buts ont été inscrits par Stokes (26e), Christiansen (40e sp), Emslie (69e), et Ross (74e, 78e). Etant donné la physionomie de la rencontre, on imagine mal les Norvégiennes parvenir à inverser la tendance, la semaine prochaine, mais qui sait, peut-être au moins réussir à sauver l'honneur.

    Avantage à Chelsea, mais...

    L'autre équipe anglaise de la compétition a aussi fait le job face aux Suédoises de Rosengård, et pris une belle option pour la qualification. En effet, grâce à des buts de Kirby (33e), Bachmann (66e), et Flaherty (73e), les Blues de Chelsea semblent en bonne posture avant le match retour en Suède, la semaine prochaine. Pourtant, on a envie de laisser une petite place au doute... Pourquoi ? Parce que si les forces offensives de Chelsea sont bel et bien ressorties dans cette rencontre, Rosengård n'a pas été ridicule non plus. Avec un peu plus d'audace et de prise d'initiative, les Suédoises pourraient poser davantage de problème aux Blues. Chelsea a fait un grand pas vers les quarts, mais attention la marche suédoise peut encore être glissante.

    Tout reste à faire



    En déplacement chez son voisin italien de Brescia, le Montpellier Hérault s'est fait quelques frayeurs, mais est quand même parvenu à décrocher une courte -mais importante- victoire, 3 buts à 2.
    Si les Pailladines ont globalement eu le jeu à leur compte, elles se sont souvent fait surprendre sur des contres et des coups de pied arrêtés, un secteur dans lequel les joueuses de Jean-Louis Saez pêchent actuellement. Contre toute attente, ce sont les Italiennes qui ouvraient le score à la 8e minute, sur un corner au deuxième poteau, bien coupé par Girelli. Blackstenius permettait au MHSC de revenir à hauteur à la 30e, avant que Girelli encore elle, ne redonne l'avantage à Brescia, en trompant la vigilance des Montpelliéraines, à la suite d'un coup-franc (37e). Pleine de détermination, Janice Cayman égalisait peu avant la pause (42e), avant que la capitaine pailladine, Linda Sembrant, conclut une belle action de la tête et offre la victoire à Montpellier (58e). Pour se qualifier, les Héraultaises devront redoubler d'attention et se montrer plus efficaces offensivement, un domaine où les Italiennes ont été meilleures (rapport nombre de tirs/buts) ce mercredi.

    Du côté de Prague, le Sparta n'a pas réussi à faire mieux qu'un match nul (1-1) face aux Suédoises de Linköping. Storm avait ouvert le score pour les locales en début de seconde période (47e), mais ces dernières n'auront garder l'avantage que quelques minutes, puisque Hurtig remettait les compteurs « à zéro » à la 54e. Un score qui reflète visiblement assez bien le contenu de la rencontre, puisque les deux équipes se sont à peu près procurés le même nombre d'occasions. Le suspens reste donc entier pour la deuxième manche qui se jouera la semaine prochaine.

    Enfin, le Slavia Prague a réussi à s'imposer 2 buts à 1 en Islande, face à Stjarnan. Le Slavia menait au score, grâce à un but de Divisova à la 36e, avant que le club islandais ne revienne dans le match par Pedersen (69e). C'est finalement par le biais d'un pénalty, transformé par Svitkova, que le Slavia Prague parvenait à s'imposer. Pas de grand écart entre ces deux formations, pour qui tout reste à faire (ou presque) au match retour.


    Crédits photos : vfl-wolfsburg.de, MHSC

    http://www.footdelles.com/article/Ac...us_153198.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  3. #78
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    Citation Envoyé par jrlyon Voir le message
    Au vu des résultats de ces 8e aller, on peut facilement imaginer qu'il n'y aura aucune surprise et que toutes les grosses équipes vont se retrouver en quart ! Ca nous promet un tableau final de haut vol comme l'an dernier avec des grosses confrontations dès les quarts (sauf avec un peu de chance, on peut tirer un adversaire plus abordable)
    Tous les favoris (à part Rosengård) ont confirmé lors de ces matchs aller, Montpellier a tiré son épingle du jeu et elles ont un peu d'avance. Il ne reste plus que les 2 matchs avec les équipes tchèques où il reste encore un peu de suspense
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  4. #79
    Avatar de Bad_fab
    Date d'inscription
    février 2004
    Messages
    5 828

    Par défaut

    J'aimerais bien un Barça pour la suite de l'aventure, ça changerait un peu.

  5. #80

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bad_fab Voir le message
    J'aimerais bien un Barça pour la suite de l'aventure, ça changerait un peu.
    Je suis du même avis
    "L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux"

  6. #81

    Par défaut

    Oui, Barcelone ou un club anglais, histoire de voir quel est leur "vrai" niveau.

  7. #82

    Par défaut

    Citation Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
    Oui, Barcelone ou un club anglais, histoire de voir quel est leur "vrai" niveau.
    Vaudrait mieux attendre les demies pour prendre les anglaises ou Wolfsburg, les 3 équipes qui sont certainement les meilleures avec nous
    "L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux"

  8. #83

    Par défaut

    Trop excitées de marquer un but les Lituaniennes de Gintra contre Barcelone...

    Ce canard n'a qu'un bec, et n'eut jamais envie d'en avoir deux.

  9. #84
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    Huitièmes de finale - Matchs aller

    FC BIIK-Kazygurt (KAZ) 0 - 7 Olympique Lyonnais (FRA)

    ACF Brescia Femminile (ITA) 2 - 3 Montpellier Hérault SC (FRA)

    Gintra Universitetas (LIT) 0 - 6 FC Barcelone (ESP)

    AC Sparta Prague (RTC) 1 - 1 Linköpings FC (SUE)

    Fiorentina WFC (ITA) 0 - 4 VfL Wolfsbourg (ALL)

    Chelsea LFC (ANG) 3 - 0 FC Rosengård (SUE)

    LSK Kvinner FK (NOR) 0 - 5 Manchester City FC (ANG)

    Stjarnan (ISL) 1 - 2 SK Slavia Prague (RTC)
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  10. #85
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    #UWCL (Huitièmes retour) - Le programme : MONTPELLIER doit confirmer, LYON serein

    Alors que plus de la moitié des confrontations ont quasiment rendu leur verdict, d'autres restent plus indécises. Le programme


    Jakobsson avait été décisive au tour précédent (photo MHSC)


    Victorieuses à l'extérieur, les Montpelliéraines sont favorites au moment de recevoir Brescia. Le succès 3-2 du MHSC oblige son adversaire à attaquer et l'entraîneur Gianpiero Piovani a rappelé les intentions de son équipe : "Il nous faut gagner par deux buts d’écart, par conséquent nous savons que nous n’aurons pas d’autres choix que d’attaquer". Les Italiennes étaient parvenues à mener deux fois au score sur leur pelouse mais les partenaires de Linda Sembrant, auteure du but de la victoire, comptent sur son équipe pour confirmer au retour : "Nous devons avant tout nous focaliser sur nous et sur ce que nous avons à faire." D'autant que pour Jean-Louis Saez, son équipe ne sait pas autre chose que de jouer et aller de l'avant : "Ce n’est pas parce que nous avons gagné le match aller que nous allons défendre et subir ; C'est quelque chose que nous ne savons pas faire. Nous devrons jouer vers l’avant et marquer au moins un but." Avantage donc à Montpellier qui tentera de faire mieux qu'au tour précédent sur sa pelouse, battu 0-1 par Zvezda 2005. Les Montpelliéraines ont en tout cas de fortes chances de rejoindre les Lyonnaises, victorieuses 7-0 au Kazakhstan et qui reçoivent ce mercredi soir également le club du BIIK Kazygurt.

    Le large succès lyonnais à l'aller ne devrait pas attirer les foules et la rencontre de rugby disputée ce mardi soir sur le Groupama Stadium amène au déroulement de la rencontre sur le "Training Center". Un match dont souhaite profiter Reynald Pedros pour faire tourner son groupe : "Le résultat du match aller nous permet de faire un peu tourner, de voir d'autres joueuses en situation". Si la victoire est exigée, il faudra s'attendre à une équipe qui voudra éviter un lourd revers. Mais l'OL ne devrait pas se laisser surprendre avec la cadence menée depuis le début de saison : "Il ne faut pas s'endormir sur le résultat du match aller et montrer un beau visage. Il faut donner envie aux gens de venir nous voir". Les Lyonnaises voudront faire un match plein et certaines joueuses, tenter de convaincre un peu plus qu'elles ont leur place.


    LES MATCHS DES HUITIÈMES DE FINALE

    Mercredi 15 novembre 2017

    Retour : Wolfsburg - Fiorentina : 18h00, à Wolfsburg
    Aller : Fiorentina - Wolfsburg : 0-4 (0-0), à Florence - 2 369 spectateurs
    Buts : Sara Björg Gunnarsdóttir 49', 59', Lena Goessling 54', Stephanie Ohrstrom 73' c.s.c.

    Retour : Linköping - Sparta Prague : 18h00, à Linköping
    Aller : Sparta Prague - Linköping : 1-1 (0-0), à Prague - 489 spectateurs
    Buts : Kylie Strom 47' ; Lina Hurtig 54'

    Retour : Rosengård - Chelsea : 18h30, à Malmö
    Aller : Chelsea-Rosengård : 3-0 (1-0), à Surrey - 1 861 spectateurs
    Buts : Francesca Kirby 33', Ramona Bachmann 66', Gilly Flaherty 73'

    Retour : FC Barcelona - Gintra : 18h30, à Barcelone
    Aller : Gintra - FC Barcelona : 0-6 (0-2), à Šiauliai - 3 500 spectateurs
    Buts : Aitana Bonmati 36', Mariona Caldentey 44', 57', Toni Duggan 68', Olga Garcia 82', Natasa Andonova 89'

    Retour : Lyon - BIIK Kazygurt : 20h30, à Décines-Charpieu (en direct sur Canal + Sport)
    Aller : BIIK Kazygurt - Lyon : 0-7 (0-3), à Shymkent - 250 spectateurs
    Buts : Ada Hegerberg 6', 19' s.p., 73', 90', Camille Abily 44', Amel Majri 48', Eugénie Le Sommer 75'
    >> Le résumé

    Retour : Montpellier - Brescia : 20h45, à Montpellier (en direct sur La chaîne l'Equipe)
    Aller : Brescia CF - Montpellier : 2-3 (2-2), à Lumezzane - 1 100 spectateurs
    Buts : Cristiana Girelli 8', 37' ; Stina Blackstenius 30', Janice Cayman 42', Linda Sembrant 58'
    >> Le résumé

    Jeudi 16 novembre 2017

    Retour : Slavia Prague - Stjarnan : 18h30, à Prague
    Aller : Stjarnan - Slavia Prague : 1-2 (0-1), à Gardabaer - 372 spectateurs
    Buts : Lara Pedersen 69' ; Petra Divišová 36', Katerina Svitková 71' s.p.

    Retour : Manchester City - LSK : 20h00, à Manchester
    Aller : LSK - Manchester City : 0-5 (0-2), à Lillestrøm - 1 226 spectateurs
    Buts : Demi Stokes 26', Isobel Christiansen 40' s.p., Claire Emslie 69', Jane Ross 74', 78'

    Mercredi 15 Novembre 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/UWCL-Huit...in_a14205.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  11. #86

    Par défaut

    Au vu de la compo du groupe, quand Pedros dit ""Le résultat du match aller nous permet de faire un peu tourner, de voir d'autres joueuses en situation", ça peut difficilement être beaucoup plus qu'un peu.

    A part le retour de Tarrieu dans le groupe, il me semble que l'on a vu tout le monde "en situation" (j'ai failli oublier Peyraud-Magnin que l'on a pas vu).

    Peuvent gagner du temps de jeu Petit, MBock, Hamraoui, Cascarino et Thomis.

    Peyraud-Magnin
    Petit Mbock Renard Bacha
    Abily Hamraoui Maroszan
    Thomis Cascarino Tarrieu

    ça va gagner sans trop de mal. Mais je doute que Pedros aille jusque là.

  12. #87
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    Foot Ligue des Champions (Femmes)
    Cinq choses à savoir sur Ada Hegerberg, l'attaquante de l'OL

    Publié le mercredi 15 novembre 2017 à 09:57 | Mis à jour le 15/11/2017 à 10:29

    L'OL reçoit les Kazakhes de BIIK-Kazygurt, ce mercredi (20h30), en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions. Leur attaquante Ada Hegerberg, déjà auteur de 9 buts en 3 matches cette saison en C1, sera encore l'un de leurs principaux atouts. Voici cinq choses à savoir sur la Norvégienne.


    Ada Hegerberg avait inscrit un doublé lors du match retour contre Medyk Konin. (A.Martin/L'Equipe)

    À 22 ans, elle a déjà connu 4 clubs

    Cela fait déjà quatre saisons qu'Ada Hegerberg a posé ses valises dans le Rhône. Avant d'arriver à Lyon, la Norvégienne avait déjà un peu voyagé. Dans son pays, où elle avait porté les maillots de Kolbotn IL (2010-2011), club avec lequel elle a fait ses débuts en première division à 14 ans, et de Stabaek Fotball (2012), mais également en Allemagne où elle a évolué deux saisons au Turbine Potsdam (2012-2014). Pour l'OL, Hegerberg est sans doute la meilleure recrue de ses cinq dernières saisons : elle a déjà inscrit 134 buts en 111 matches sous le maillot Lyonnais.

    Elle a mis sa carrière internationale entre parenthèses

    Finaliste de l'Euro 2013 avec la Norvège à seulement 18 ans, Ada Hegerberg a décidé en août dernier de mettre sa carrière internationale entre parenthèse. «Ma décision est non seulement une conséquence de l'Euro cette année, mais elle est surtout basée sur mes expériences avec les équipes nationales depuis longtemps. Je veux désormais utiliser toute mon énergie à Lyon», s'est-elle justifiée égratignant au passage sa Fédération. Lors de l'Euro néerlandais elle n'a marqué aucun but durant les trois rencontres qu'elle a disputées.

    Sa soeur est également footballeuse

    Elles ont réalisé un rêve en disputant l'Euro ensemble, l'été dernier. Andrine et Ada Hegerberg (24 et 22 ans) n'en étaient pas à leur coup d'essai puisqu'elles avaient déjà évolué ensemble à Stabaek et au Turbine Potsdam. Mais jouer ensemble en sélection a forcément une autre saveur. «On a toujours joué ensemble, on est amies, on se soutient et maintenant on est en équipe nationale ensemble, a confié la Lyonnaise au site officiel de l'UEFA. C'est un rêve. On connaît les qualités et la personnalité de l'autre alors on essaie de transmettre ça à l'ensemble de l'équipe.» «C'est ma meilleure amie et ma meilleure partenaire sportive, donc c'est génial de vivre cette expérience ensemble, avait quant à elle expliqué la milieu de terrain de Birmingham. On s'amuse beaucoup avec les autres filles, mais on vit quelque chose de spécial en étant sœurs.»

    Sa meilleure amie à Lyon ? Eugenie Le Sommer

    Si Ada Hegerberg est très proche de sa sœur, Andrine, elle a trouvé un nouveau cocon et de nouvelles amies à Lyon. Dès son arrivée, elle s'est rapprochée d'Eugénie Le Sommer. Depuis, les deux attaquantes sont inséparables. Et sur le terrain, leur entente saute aux yeux. «On s'est tout de suite trouvées sur le terrain, nous confiait récemment Le Sommer. On a des qualités assez complémentaires. On va se chercher dans le jeu. Je sais où elle veut le ballon. Elle aussi sait où je le veux. Souvent, je joue sur le côté, elle est dans l'axe.»

    Elle a été désignée meilleure joueuse européenne

    En août 2016, Ada Hegerberg a reçu le prix de la meilleure joueuse européenne pour la saison 2015-2016 devant Amandine Henry et Dzenifer Marozsan. Logique puisqu'elle sortait d'une saison durant laquelle elle avait inscrit 54 buts en 35 matches, dont 33 en D1 et 13 en Ligue des champions. Cette année, elle a de nouveau été récompensée, mais par la BBC, cette fois. Le média anglais l'a désignée meilleure joueuse de l'année devant la Brésilienne Marta et la canadienne Christine Sinclair.

    Sy. D.

    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...de-l-ol/850603
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  13. #88
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    Foot Ligue des Champions (Femmes) MHSC
    Montpellier : 4 attaquantes, plusieurs possibilités

    Publié le mercredi 15 novembre 2017 à 11:30 | Mis à jour le 15/11/2017 à 11:42

    S'il privilégie actuellement le duo Blackstenius-Jakobsson, Jean-Louis Saez, l'entraîneur de Montpellier, a de multiples possibilités pour constituer son attaque. Avant le huitième retour de Ligue des champions, ce mercredi (20h45, sur la chaine L'Equipe) contre Brescia (3-2 à l'aller) il nous présente quatre de ses attaquantes.


    Sofia Jakobsson est l'un des atouts offensifs de Montpellier. (L.Argueyrolles/L'Equipe)

    A Montpellier, le secteur offensif est bien fourni avec pas moins de neuf joueuses qui peuvent évoluer sur la ligne d'attaque. Parmi elles se trouvent notamment les deux Suédoises Stina Blackstenius et Sofia Jakobsson, les internationales françaises Valérie Gauvin, Clarisse Le Bihan et Marie-Charlotte Léger ou encore les expérimentées Laëtitia Tonazzi et Janice Cayman. «J'ai une équipe un peu joueuse, note l'entraîneur. Elle se projette assez vite vers l'avant. J'aime bien les déplacements, le mouvement. J'ai les joueuses qui ont des caractéristiques pour jouer comme cela. On essaye de travailler sur un jeu plutôt vertical. Je dispose de profils différents. En fonction du match, j'associe plus les unes ou les autres.» Avant le match retour de Ligue des champions face Brescia (3-2 à l'aller), en Ligue des champions, le technicien héraultais décrypte le jeu de quatre de ses attaquantes.


    Sofia Jakobsson, 27 ans (suédoise)

    Après avoir été sérieusement blessée (rupture du ligament croisé), Sofia Jakobsson revient petit à petit à son meilleur niveau. Cette saison, elle démarre tranquillement avec trois buts inscrits en sept matches (un en Championnat, deux en Ligue des champions). «Elle se déplace très bien sur le terrain, décrit Jean-Louis Saez, son entraîneur. Elle a une capacité à éliminer, elle enchaîne très vite. Dans la vitesse gestuelle, elle a des qualités qui se rapprochent de celles des garçons, notamment dans sa vitesse d'exécution. Elle est attirée par le but. Sa blessure l'a freinée un petit peu, mais elle a vite retrouvé le chemin du but, au bout de son premier match. Elle n'est encore pas à 100% mais elle est déjà performante sur le terrain. C'est une joueuse assez complète, elle a progressé dans son jeu de tête, mais aussi dans son jeu dos au but. Là, il faut lui laisser le temps qu'elle revienne à son meilleur niveau, après 7 mois d'absence. C'est une compétitrice qui aime faire mal aux défenses adverses.»

    Stina Blackstenius, 21 ans (suédoise)

    Meilleure buteuse de l'équipe cette saison, Stina Blackstenius a signé à Montpellier en janvier dernier. Le temps d'adaptation a été ultra rapide. Onze buts en 14 matches lors de sa première demi-saison. Et déjà huit buts en douze matches cette saison. «Stina est une joueuse qui est puissante, qui aime bien éliminer, qui est forte dans les un contre un, analyse Saez. Elle se déplace bien sur le terrain.» Son sang-froid devant le but en fait également une attaquante redoutable. En 2015, elle a terminé meilleure buteuse de l'Euro U19 remporté par la Suède. Elle admet toutefois qu'elle doit «progresser sur le plan technique», comme elle l'a confié sur le site officiel de son club.

    Clarisse Le Bihan, 22 ans (française)

    Internationale française (16 sélections, 4 buts), Clarisse Le Bihan est arrivée de Guingamp lors de l'été 2016. «C'est sa deuxième saison avec nous, souligne Jean-Louis Saez avant de détailler ses qualités. Elle a un bon jeu de tête, se déplace bien, a une bonne compréhension du jeu. C'est une fille capable aussi d'être adroite devant le but. Elle est polyvalente, capable de jouer à tous les postes offensifs. À Brescia, par exemple, lors du match aller, elle a plutôt évolué dans une position excentrée.» Le Bihan qui souhaitait se «lancer un nouveau challenge, aller dans un club du Top 4, voir un autre groupe, une nouvelle façon de travailler» et «sortir de son confort», en rejoignant Montpellier, a déjà marqué cinq buts cette saison en neuf rencontres disputées. Elle n'a pas encore ouvert son compteur en C1.

    Valérie Gauvin, 21 ans (française)

    En septembre dernier, deux ans après sa première sélection, Valérie Gauvin a retrouvé l'équipe de France. Elle a ensuite attendu quatre matches pour marquer son premier but en bleue, en octobre face au Ghana (8-0). La jeune Réunionnaise progresse à son rythme et ses efforts sont récompensés. «Valérie est plus une joueuse de pointe, une joueuse de surface, une finisseuse, mais elle est capable de se déplacer, explique Jean-Louis Saez. Elle a fait des progrès, notamment en fin de saison dernière, où elle a trouvé plus souvent le chemin des filets (13 buts en 17 matches la saison passée). En même temps, elle était déjà capable de peser sur les défenses avec des déplacements intéressants. C'est là qu'il faut qu'elle insiste, se déplacer devant le but et ne pas être seulement un point de fixation.» Cette saison, en onze rencontres disputées, elle a marqué cinq buts, tous en D1.


    34
    C'est le nombre de buts marqués cette saison par Montpellier en D1 et en Ligue des champions. L'équipe héraultaise, deuxième meilleure attaque du Championnat derrière Lyon (44 réalisations), a marqué 29 buts, soit neuf de plus que le PSG. En Ligue des champions, elle a inscrit 5 buts en trois matches.

    Sy. D.

    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...bilites/850904
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  14. #89
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    #UWCL - L'OLYMPIQUE LYONNAIS, la force tranquille face au BIIK

    A l'aller, Lyon avait déjà assuré sa qualification par un succès 7-0. Pour ce match retour disputé au Groupama Training Center exceptionnellement, l'addition a même été plus lourde face aux largesses défensives kazakhes (9-0).




    Première titularisation de Peyraud-Magnin dans le but lyonnais, Renard, Kumagai, Bronze et Le Sommer sur le banc, Reynald Pedros faisait quelque peu tourner son effectif mais ne se privait pas de sa buteuse en série Ada Hegerberg. Et encore une fois la Norvégienne a fait le spectacle et a réchauffé l'ambiance alors que le thermomètre avoisinait les 0°C.

    Hebergerg par quatre



    Quatre buts à son compteur en une heure de jeu, treize buts en quatre matchs de Ligue des Champions cette saison, la Norvégienne avait auparavant débuté le match par une passe décisive pour sa partenaire Majri qui se jetait (1-0, 12'). Au départ de l'action, Marozsan avait aussi montré tout son talent sur une passe lumineuse. La soirée s'annonçait brillante et elle fut.

    Deux buts de la tête, une première fois piquée sur un centre de Bacha, la seconde en plongeant sur un ballon de Majri. Dès la seconde période, Hegerberg s'offrait ses troisième et quatrième but en étant complètement oubliée par la défense pour reprendre le centre de Cascarino (5-0, 47') avant de signer un penalty comme au match aller (6-0, 58') juste avant d'être remplacée par Thomis.

    Triplé d'Abily



    L'autre joueuse à s'être illustrée ce mercredi soir aura été la capitaine lyonnaise. Abily a signé un triplé portant son total à 42 buts sous le maillot de l'OL en 77 matchs de Ligue des Champions, détrônant le record de Schelin, mais Hegerberg arrive à grands pas et n'a pas manqué le rappeler avec le sourire : "Le record risque d'être vite battu par Ada à l'allure où elle va...".

    Malgré l'ampleur du score, Abily reconnaissait quelques imperfections dans cette soirée : "On a eu du déchet technique (...) on aurait pu être plus propre". Cascarino était enfin la quatrième buteuse de la soirée (8-0, 73') après avoir manqué le cadre vingt minutes plus tôt. Marozsan aura aussi trouvé la barre transversale (37e) tandis que la défense kazakhe se sauva in extremis sur des tentatives de Mbock (25e, 64e).

    L'OL attend désormais avec impatience le tirage au sort des quarts de finale le 24 novembre prochain pour continuer à dessiner le chemin qui mène à Kiev.


    Réaction de Reynald Pedros
    "On a fait un très très bon match. C'était important de bien démarrer. On a mis beaucoup d'intensité, beaucoup de qualité technique. Il y a eu de l'application, on a su marquer vite. C'est un très bon match de notre part. On a su élever notre niveau de jeu, mettre beaucoup d'intensité avec de la qualité technique. Derrière on a fait la différence. En seconde période, malgré le score, on a continué à prendre du plaisir même s'il faisait très froid. On a donné du plaisir aux spectateurs, aux téléspectateurs, on a continué à faire les efforts, à jouer simple et à marquer des buts. C'est ce qui s'est passé (...) On avait envie de voir d'autres joueuses. Il y avait cinq changements. Je m'attendais à plus de difficultés pour trouver les automatismes".


    UEFA Womens Champions League - Huitième de finale retour
    Mercredi 15 novembre 2017
    - 20h30
    OLYMPIQUE LYONNAIS - BIIK KAZYGURT (KAZ) : 9-0 (4-0)
    Décines-Charpieu (Stade Groupama Training Center)
    Temps froid (2°C) - Terrain bon
    Spectateurs : 700
    Arbitres : Silvia Domingos (Portugal) assistée de Ana Teixeira (Portugal) et Vanessa Alexandra Dias (Portugal). 4e arbitre : Sophia Ana Oliveira Rosa (Portugal)
    Buts :
    1-0 Amel MAJRI 12'
    (Passe magnifique par dessus la défense de Marozsan qui trouve Hegerberg dans le couloir droit qui délivre un centre pour Majri qui se jette pour reprendre du gauche dans les 5,5 m plein axe)
    2-0 Ada HEGERBERG 32' (Centre depuis la gauche de Bacha qui trouve Hegerberg qui reprend d'une tête piquée à 10 m qui rebondit aux 5,5m et termine au premier poteau)
    3-0 Ada HEGERBERG 36' (Majri sur le côté droit délivre un centre rentrant repris au second poteau par Hegerberg d'une tête plongeante)
    4-0 Camille ABILY 43' (Majri décale sur Petit à droite qui délivre un centre pour Abily seule face au but qui reprend du droit)
    5-0 Ada HEGERBERG 47' (Cascarino depuis la droite adresse un centre repris du plat du pied droit par Hegerberg à 8 m totalement démarquée)
    6-0 Ada HEGERBERG 58' s.p. (Faute sur Majri. Penalty d'Hegerberg frappé du droit qui ouvre son pied et prend la gardienne à contre-pied)
    7-0 Camille ABILY 69' (Marozsan dans la surface côté droit remet en retrait sur Abily à l'entrée de la surface qui contrôle et place une frappe enroulée du gauche)
    8-0 Delphine CASCARINO 73' (Suite à un corner, Bacha adresse un centre qui traverse la surface et est repris instantanément du gauche à 12 m par Cascarino qui place le ballon au ras du poteau gauche)
    9-0 Camille ABILY 83' (Centre de Bacha repoussée par la gardienne suivie d'une frappe de Tarrieu repoussée dans l'axe pour Abily qui reprend du gauche en force à 7m sous la barre)

    Lyon : 1-Pauline Peyraud-Magnin ; 17-Corine Petit, 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 21-Kadeisha Buchanan, 4-Selma Bacha ; 20-Delphine Cascarino, 11-Kheira Hamraoui, 10-Dzsenifer Marozsán ; 7-Amel Majri (24-Mylaine Tarrieu 68') ; 14-Ada Hegerberg (12-Elodie Thomis 61'), 23-Camille Abily (cap.). Entr.: Reynald Pedros
    Non utilisées : 16-Sarah Bouhaddi, 3-Wendie Renard, 5-Saki Kumagai, 9-Eugénie Le Sommer, 22-Lucia Bronze
    BIIK : 99-Oksana Zheleznyak ; 22-Darya Kravets, 14-Kristina Mashkova, 12-Josephine Ngandi, 2-Brooke Dunnigan (5-Yekaterina Babshuk 60'), 18-Yulia Myasnikova (cap.) ; 24-Kaelyn Korte, 6-Jacky Messomo (15-Yekaterina Krasyukova 89'), 21-Begaim Kirgizbaeva ; 7-Gulnara Gabelia, 19-Chinwendu Ihezuo (13-Svetlana Bortnikova 77'). Entr.: Kaloyan Petkov
    Non entrées : 35-Alexandra Grebenyuk, 10-Adilya Vyldanova, 17-Ulbosin Zholchiyeva



    https://twitter.com/OL_Plus/status/930885225525272576
    https://twitter.com/OL_Plus/status/930890493441044480
    https://twitter.com/OL_Plus/status/930891275301216259
    https://twitter.com/OL_Plus/status/930893014830022656
    https://twitter.com/OL_Plus/status/930899017818570753
    https://twitter.com/OL_Plus/status/930902034412425217
    https://twitter.com/OL_Plus/status/930904513338380289
    https://twitter.com/OL_Plus/status/930905495572971521
    https://twitter.com/OL_Plus/status/930907956597714944

    Jeudi 16 Novembre 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/UWCL-L-OL...IK_a14210.html
    Dernière modification par Rem56 17/11/2017 à 03h03
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  15. #90
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    #UWCL - Un MONTPELLIER efficace, terrasse BRESCIA

    Pas de cadeau au match retour pour Brescia. Montpellier avait décidé d'attaquer et la confirmer par sa nette victoire 6-0. L'équipe sera au rendez-vous des quarts.




    Les erreurs du match aller ont été corrigées. La défense de Montpellier n'a cette fois-ci pas concédé de but malgré quelques frayeurs sur des contres italiens. Jean-Louis Saez avait apporté deux changements dans son onze de départ préférent Veje et Toletti, à Le Bihan et Torrecilla, et souhaitait une équipe offensive.

    Le message est passé auprès Montpelliéraines qui avaient déjà fait le travail au cours d'une première période où l'efficacité a été de mise. La situation se décantait sur le septième corner du match alors que le premier du match frappé direct par Toletti était repoussé par la gardienne (1re). Toletti était encore à l'exécution du coup de pied et Dekker se présentait face au but pour placer un coup de tête décisif (1-0, 19'). Avec un succès à l'aller (3-2) et ce but d'avance, le match retour se présentait sous les meilleurs auspices. Dekker se muait ensuite en passeuse pour lancer Jakobsson, en réussite avec un contre favorable, avant de marquer dans le but vide (2-0, 25').

    Torrecilla réussit un lob somptueux


    Le deuxième but a été inscrit par Jakobsson sur ce contre favorable (photo MHSC)


    Veje qui avait vu sa tentative détournée par la gardienne au quart d'heure de jeu, était finalement buteuse avant la pause d'une frappe croisée du gauche imparable (3-0, 37'). Montpellier gérait son avantage mais n'était pas à l'abri d'un but italien. Si plusieurs hors-jeu signalés ne permettaient pas aux actions de Brescia d'aboutir, Giacinti, entrée à la pause, se déjouait tout de même de Dekker et Sembrant pour inquiéter Gérard mais sa frappe flirtait avec le poteau (57e). La gardienne internationale française sortait ensuite le grand jeu devant Giacinti et Sabatino avec une double parade (69e).

    Les Montpelliéraines finissaient le travail avec application. Après que Blackstenius et Jakobsson aient échoué devant la défense (59e), Toletti tentait avec succès une frappe de 25 m (4-0, 67'). Blackstenius ne connaissait pas une telle réussite touchant le poteau gauche (71e) Ce sont finalement deux remplaçantes qui faisaient le travail. Léger après une-deux avec Toletti plaçait une frappe puissante (5-0, 81') tandis que Torrecilla finissait par un chef d'oeuvre d'un lob de 40 m sur la gardienne avancée (6-0, 85').

    N'en jetez plus, Montpellier a décidé de passer l'hiver chaud et d'attendre le printemps pour regoûter aux joutes européennes.


    UEFA Womens Champions League - Huitième de finale retour
    Mercredi 15 novembre 2017
    - 20h45
    MONTPELLIER HSC - BRESCIA CF (ITA) : 6-0 (3-0)
    Montpellier (Stade de la Mosson)
    Temps frais (7°C) - Terrain bon
    Spectateurs : 1 000
    Arbitres : Katalin Kulcsár (Hongrie) assistée de Katalin Török (Hongrie) et Noémi Baráth (Hongrie). 4e arbitre : Gyöngyi Gaál (Hongrie)
    Buts :
    1-0 Anouk DEKKER 19'
    (Corner de Toletti qui est repris de la tête par Dekker qui arrive démarquée plein axe à 5 m)
    2-0 Sofia JAKOBSSON 25' (Récupération du ballon sur Sabatino par Dekker à 35 m qui lance Jakobsson dans l'axe, elle bénéficie du contre favorable face à la sortie de la gardienne à 20 m, contrôle et conclut du gauche à l'entrée de la surface)
    3-0 Katrine VEJE 37' (Cayman décale sur Veje qui s'excentre côté gauche dans la surface avant de placer une frappe croisée du gauche dans le petit filet opposé)
    4-0 Sandie TOLETTI 67' (Torrecilla à droite sert tranquillement Toletti à 25 m du but qui déclenche une frappe flottante du coup du pied droit vers le petit filet opposé)
    5-0 Marie-Charlotte LEGER 81' (Une-deux entre Léger et Toletti à l'entrée de la surface côté droit, Léger s'avance et place une frappe croisée du droit touchée par la gardienne mais qui finit au fond des filets)
    6-0 Virginia TORRECILLA 85' (Lob de 40 m du droit sur la gardienne avancée)

    Avertissements : Toletti 54' pour Montpellier ; Pettenuzzo 70' et 74', Giugliano 80' pour Brescia
    Expulsion : Pettenuzzo 74' pour Brescia

    Montpellier : 30-Méline Gérard ; 4-Marion Torrent, 5-Laura Agard (14-Virginia Torrecilla Reyes 46'), 23-Linda Sembrant (cap.), 7-Sakina Karchaoui ; 17-Janice Cayman, 6-Anouk Dekker, 8-Sandie Toletti, 11-Katrine Veje (29-Clarisse Le Bihan 59') ; 15-Stina Blackstenius, 10-Sofia Jakobsson (18-Marie-Charlotte Léger 69'). Entr.: Jean-Louis Saez
    Non utilisées : 16-Laëtitia Philippe, 13-Marion Romanelli, 21-Valérie Gauvin, 24-Lindsey Thomas
    Brescia : 12-Camelia Ceasar ; 15-Brooke Hendrix, 16-Laura Fusetti, 2-Mónica Mendes (4-Tecla Pettenuzzo 65') ; 6-Federica Di Criscio, 5-Aleksandra Sikora (19-Valentina Giacinti 46'), 23-Manuela Giugliano, 17-Katarzyna Daleszczyk (11-Nora Heroum 59'), 7-Valentina Bergamaschi ; 10-Cristiana Girelli (cap.), 9-Daniela Sabatino. Entr.: Gianpiero Piovani
    Non utilisées : 1-Chiara Marchitelli, 3-Paola Boglioni, 13-Isabel Cacciamali, 18-Laura Ghisi


    https://twitter.com/lachainelequipe/...90213693407232
    https://twitter.com/lachainelequipe/...91678675738624
    https://twitter.com/lachainelequipe/...95906529878016
    https://twitter.com/lachainelequipe/...06915437027328
    https://twitter.com/lachainelequipe/...10458835451904
    https://twitter.com/lachainelequipe/...11082008285184

    Jeudi 16 Novembre 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/UWCL-Un-M...IA_a14211.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  16. #91
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    VfL Wolfsbourg (ALL) 3 - 3 Fiorentina WFC (ITA) [4-0]
    0-1 : Ilaria Mauro 2'
    1-1 : Tessa Wullaert 30'
    2-1 : Tessa Wullaert 32'
    2-2 : Precellia Rinaldi 60'
    3-2 : Sara Bjork Gunnarsdóttir 71'
    3-3 : Ellie Jade Brazil 81'

    Linköpings FC (SUE) 3 - 0 AC Sparta Prague (RTC) [1-1]
    1-0 : Lina Hurtig 18'
    2-0 : Kristine Minde 78'
    3-0 : Nicoline Sørensen 86'

    FC Rosengård (SUE) 0 - 1 Chelsea LFC (ANG) [0-3]
    0-1 : Ji Soyun 53'
    FC Barcelone (ESP) 3 - 0 Gintra Universitetas (LIT) [6-0]
    1-0 : Alexia Putellas 35'
    2-0 : Toni Duggan 44'
    3-0 : Ana Alekperova 76' (CSC)

    Olympique Lyonnais (FRA) 9 - 0 FC BIIK-Kazygurt (KAZ) [7-0]
    1-0 : Amel Majri 12'
    2-0 : Ada Hegerberg 32'
    3-0 : Ada Hegerberg 36'
    4-0 : Camille Abily 43'
    5-0 : Ada Hegerberg 46'
    6-0 : Ada Hegerberg 58' (SP)
    7-0 : Camille Abily 69'
    8-0 : Delphine Cascarino 73'
    9-0 : Camille Abily 83'

    Montpellier Hérault SC (FRA) 6 - 0 ACF Brescia Femminile (ITA) [3-2]
    1-0 : Anouk Dekker 19'
    2-0 : Sofia Jakobsson 25'
    3-0 : Katrine Veje 37'
    4-0 : Sandie Toletti 67'
    Tecla Pettenuzzo 74 (BRE)
    5-0 : Marie-Charlotte Léger 81'
    6-0 : Virginia Torrecilla 85'




    *Score du match aller
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  17. #92
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    Foot Ligue des Champions (Femmes) OL
    Nouveau record pour Camille Abily

    Publié le jeudi 16 novembre 2017 à 11:12

    Camille Abily détient désormais le record de buts marqués en Ligue des champions par une joueuse de l'OL. Elle en a inscrit 42.


    Camille Abily a inscrit 42 buts en C1. (A.Martin/L'Equipe)

    Camille Abily, 32 ans, n'en finit pas d'aligner les records. Après avoir disputé son 300e match sous le maillot de l'OL le 28 octobre dernier face à Lille (6-0) en D1, la milieu de terrain est devenue mercredi soir la meilleure buteuse de l'histoire du club rhodanien en Ligue des champions. Elle a marqué le 4e but de l'OL face à l'équipe kazhake de BIIK Kazygurt (9-0), portant à 42 son total de réalisations en C1. Elle devance désormais l'attaquante suédoise Lotta Schelin. «Ça fait toujours plaisir de battre ce record que détenait Lotta (Schelin), qui était une très grande joueuse», a sobrement réagi Abily à l'issue de la rencontre.

    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...e-abily/851160
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  18. #93
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    SK Slavia Prague (RTC) 0 - 0 Stjarnan (ISL) [2-1]
    Manchester City FC (ANG) 2 - 1 LSK Kvinner FK (NOR) [5-0]
    0-1 : Marte Berget 17'
    1-1 : Isobel Christiansen 46'
    2-1 : Nikita Parris 73'




    *Score du match aller
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  19. #94
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    #UWCL (Huitièmes retour) - La FRANCE et l'ANGLETERRE auront deux représentants au printemps

    Pas de réelles surprises lors de ces huitièmes de finale retour. Linköping partait favori et l'a confirmé lors du match retour. Wolfsburg avait déjà assuré à l'aller mais a dû concéder le match nul.


    Jakobsson avait été décisive au tour précédent (photo MHSC)


    Après le match nul à l'aller, les Suédoises de Linköping ont pris le dessus au retour avec un succès 3-0. Malgré un but inscrit au bout de 18 minutes, ce n'est qu'en fin de match que la différence s'est accrue au tableau d'affichage. Le second représentant suédois ne sera présent au printemps. Déjà battu à l'aller par Chelsea, Rosengård est resté muet au retour. Les partenaires de Seger et Mittag ont même cédé sur une réalisation de la Sud-Coréenne Ji So-Yeon (0-1).

    Wolfsburg avait la différence à l'aller mais lors du match retour, la Fiorentina s'est permis d'accrocher l'équipe allemande. Les deux Françaises Daniel et Rinaldi étaient titulaires dans l'équipe italienne et la seconde a même permis à son équipe d'égaliser à 2-2 avant un score final de 3-3. Enfin Barcelona a disposé des Lituaniennes de Gintra par trois buts à zéro qui se sont ajoutés aux six du match aller.

    Mercredi soir, les clubs français ont fait le spectacle avec une victoire de Lyon 9-0 et de Montpellier 6-0. Ce fut plus disputé entre le Slavia Prague et Stjarnan. L'équipe tchèque a su préserver son avantage d'un but acquis à l'aller. Enfin, l'Angleterre aura comme la France deux représentants. Manchester City après sa victoire 5-0 en Norvège, s'est imposé 2-1 à domicile même si LSK menait 1-0 au repos.

    Le tirage au sort intégral des quarts de finale et des demi-finales aura lieu le vendredi 24 novembre prochain. Les matchs se joueront les 21/22 & 28/29 mars pour les quarts, les 21/22 & 28/29 avril pour les demies. La finale aura lieu le 24 mai à Kiev.


    LES MATCHS DES HUITIÈMES DE FINALE

    Mercredi 15 novembre 2017

    Retour : Wolfsburg* - Fiorentina : 3-3 (2-1), à Wolfsburg - 1 226 spectateurs
    Buts : Tessa Wullaert 30', 32', Sara Björg Gunnarsdóttir 71' ; Ilaria Mauro 2', Precillia Rinaldi 60', Ellie Brazil 81'

    Aller : Fiorentina - Wolfsburg : 0-4 (0-0), à Florence - 2 369 spectateurs
    Buts : Sara Björg Gunnarsdóttir 49', 59', Lena Goessling 54', Stephanie Ohrstrom 73' c.s.c.


    Retour : Linköping* - Sparta Prague : 3-0 (1-0), à Linköping - 701 spectateurs
    Buts : Lina Hurtig 18', Kristine Minde 78', Nicoline Sørensen 86'

    Aller : Sparta Prague - Linköping : 1-1 (0-0), à Prague - 489 spectateurs
    Buts : Kylie Strom 47' ; Lina Hurtig 54'


    Retour : Rosengård - Chelsea* : 0-1 (0-0), à Malmö - 1 358 spectateurs
    But : Ji So-Yeon 53'

    Aller : Chelsea-Rosengård : 3-0 (1-0), à Surrey - 1 861 spectateurs
    Buts : Francesca Kirby 33', Ramona Bachmann 66', Gilly Flaherty 73'


    Retour : FC Barcelona* - Gintra : 3-0 (2-0), à Barcelone - 707 spectateurs
    Buts : Alexia Putellas 35', Toni Duggan 44', Ana Alekperova 76' c.s.c.

    Aller : Gintra - FC Barcelona : 0-6 (0-2), à Šiauliai - 3 500 spectateurs
    Buts : Aitana Bonmati 36', Mariona Caldentey 44', 57', Toni Duggan 68', Olga Garcia 82', Natasa Andonova 89'


    Retour : Lyon* - BIIK Kazygurt : 9-0 (4-0), à Décines-Charpieu - 509 spectateurs
    Buts : Amel Majri 12', Ada Hegerberg 32', 36', 47', 58' s.p., Camille Abily 43', 69', 83', Delphine Cascarino 73'
    >> Le résumé

    Aller : BIIK Kazygurt - Lyon : 0-7 (0-3), à Shymkent - 250 spectateurs
    Buts : Ada Hegerberg 6', 19' s.p., 73', 90', Camille Abily 44', Amel Majri 48', Eugénie Le Sommer 75'
    >> Le résumé


    Retour : Montpellier* - Brescia : 6-0 (3-0), à Montpellier - 1 263 spectateurs
    Buts : Anouk Dekker 19', Sofia Jakobsson 25', Katrine Veje 37', Sandie Toletti 67', Marie-Charlotte Léger 81', Virginia Torrecilla 85'
    >> Le résumé

    Aller : Brescia CF - Montpellier : 2-3 (2-2), à Lumezzane - 1 100 spectateurs
    Buts : Cristiana Girelli 8', 37' ; Stina Blackstenius 30', Janice Cayman 42', Linda Sembrant 58'
    >> Le résumé


    Jeudi 16 novembre 2017
    Retour : Slavia Prague* - Stjarnan : 0-0, à Prague

    Aller : Stjarnan - Slavia Prague : 1-2 (0-1), à Gardabaer - 372 spectateurs
    Buts : Lara Pedersen 69' ; Petra Divišová 36', Katerina Svitková 71' s.p.


    Retour : Manchester City* - LSK : 2-1 (0-1), à Manchester
    Buts : Isobel Christiansen 46', Nikita Parris 73' ; Marte Berget 17'

    Aller : LSK - Manchester City : 0-5 (0-2), à Lillestrøm - 1 226 spectateurs
    Buts : Demi Stokes 26', Isobel Christiansen 40' s.p., Claire Emslie 69', Jane Ross 74', 78'


    Vendredi 17 Novembre 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/UWCL-Huit...ps_a14209.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  20. #95
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    LDC-8es : Retours sans surprise
    Publié le 17 novembre 2017 | Actus
    Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles



    Ces 15 et 16 novembre se jouaient les 8es finale retour de la Ligue des Champions. Sans trop de suspense, les vainqueurs des matches aller ont tous décroché leur ticket pour les quarts de finale. Lyon et Montpellier se sont illustrés et poursuivent l'aventure. Récap'.


    3-0, et bonjour les quarts

    Si les Suédoises de Linköping n'avaient pas réussi à faire la différence à Prague, la semaine dernière (1-1), elles ont été bien plus inspirées ce mercredi, et se sont imposées 3 buts à 0 face au Sparta. C'est Lena Hurtig qui montrait la voie à suivre, en ouvrant le score à la 18e, avant d'être imitée en seconde période par Kristine Hegland-Minde (78e), et Nicoline Sørensen (86e).
    Linköping-Sparta Prague : 3-0. Score cumulé : 4-1, Linköping qualifié

    Sur le même score et sans trop forcer, Barcelone a décroché sa qualification pour les quarts de finale, en s'imposant une seconde fois contre les Lituaniennes de Gintra. Les Espagnoles qui avaient remporter la manche aller 6 buts à 0, ont réduit de moitié le nombre de buts inscrits au retour, mais n'ont jamais vraiment eu à s'inquiéter. En scorant à la 35e et à la 44e, par Alexia Putellas puis Toni Duggan, les Barcelonaises avaient fait le travail. Mais la malheureuse Ana Alekperova aller aggravait le score avec un but contre son camp, à la 76e.
    Barcelone-Gintra : 3-0. Score cumulé : 9-0, Barcelone qualifié



    Lyon et Montpellier efficaces
    L'OL qui s'était déjà largement imposé face au BIIK Kazygurt, la semaine passée (7-0), en a remis une couche à domicile en l'emportant 9 buts à 0. En inscrivant un deuxième quadruplé (32e, 36e, 46e, 58e) sur ces 8es de finale, Ada Hegerberg prend le large au classement des buteuses, avec 13 réalisations. Camille Abily, auteure d'un triplé (43e, 69e, 83e), devient elle, la joueuse a avoir marqué le plus de buts sous les couleurs d'un seul club en LDC, avec 42 réalisations. Un record qui était jusque-là détenu par la Suédoise, Lotta Schelin. Les deux autres buts de la rencontre auront eux, été inscrits par Amel Majri (12e) et Delphine Cascarino (73e).
    Lyon-Kazygurt : 9-0. Score cumulé : 16-0, Lyon qualifié.

    Dans son 8e de finale retour, Montpellier a largement dominé Brescia en s'imposant 6 buts à 0. Alors que les joueuses de Jean-Louis Saez étaient revenues d'Italie avec une petite victoire 3-2, elles n'ont laissé aucune chance à Brescia sur le retour au stade de la Mosson. Les buts ont été inscrits par six buteuses différentes : Dekker (19e), Jakobsson (25e), Veje (37e), Toletti (67e), Léger (81e), et Torrecilla (85e).
    Montpellier-Brescia : 6-0. Score cumulé : 9-2, Montpellier qualifié

    Pas assez résistantes
    Le club allemand de Wolfsburg, qui avaient dominé la Fiorentina 4 buts à 0 à l'aller, s'est permis de faire tourner à domicile ce mercredi. La Fiorentina en a alors profiter pour décrocher un nul (3-3), bien que cela ne suffise pas à faire tomber celui qui reste l'un des favoris de la compétition. Les buts italiens auront été inscrits par Illaria Mauro (2e), Precellia Rinaldi (60e, et Ellie Jade Brazil (81e). Côté allemand, la Belge Tessa Wullaert s'est offert un doublé (30e, 32e), et Sarah Bjork Gunnarsdottir a inscrit le troisième but.
    Wolfsburg-Fiorentina : 3-3. Score cumulé : 7-3, Wolfsburg qualifié

    Défaites 2 buts à 1 sur leur terrain, la semaine passée, les Islandaises de Stjarnan ont réussi à décrocher un match nul 0-0 sur le match retour. Un résultat encourageant mais insuffisant pour empêcher les joueuses du Slavia Prague de décrocher leur ticket pour les quarts de finale de la compétition.
    Slavia Prague-Stjarnan : 0-0. Score cumulé : 2-1, Slavia Prague qualifié



    To be continued...
    Malgré un score plus serré, les Blues de Chelsea ont obtenu leur qualification pour la suite de la compétition sur le terrain de Rosengård (1-0).
    Une victoire décrochée grâce à un but de l'incontournable Ji So-Yun (53e). Caroline Seger et ses coéquipières n'auront pas baissé les bras, mais n'auront pas réussi à trouver les armes pour empêcher Chelsea de gérer ses trois buts d'avance, et d'enfoncer le clou.
    Rosengård-Chelsea : 0-1. Score cumulé : 4-0, Chelsea qualifié

    Manchester City, l'autre club anglais, s'est lui aussi illustré durant ces 8es de finale, même si le score aura été moins impressionnant sur le match retour. En effet, Steph Houghton et ses coéquipières qui s'étaient imposées 5 buts à 0 en Norvège, jeudi dernier, ont validé leur qualification grâce à une victoire 2-1 devant le club norvégien de LSK. C'est la norvégienne, Marte Berget, qui avait ouvert le score pour Lillestrøm (17e), avant que Isobel Christiansen et Nikita Parris ne donnent la victoire à City, en seconde période (46e, 73e).
    Manchester City-LSK Kvinner : 2-1. Score cumulé : 7-1, Manchester City qualifié


    Crédits photos : UEFA, olweb.fr


    http://www.footdelles.com/article/Ac...se_153377.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

  21. #96
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 885

    Par défaut

    #UWCL - Le bilan des huitièmes de finale

    Ces deux dernières semaines ont eu lieu les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Aucune surprise à signaler lors de ces matchs aller et retour, qui ont vu les deux clubs français remporter leurs deux rencontres pour rejoindre les quarts de finale. Retour sur les seize dernières rencontres européennes de l'année, chiffres marquants à l'appui. Le tirage des quarts et des demi-finales aura lieu le 24 novembre.


    Les joueuses de Chelsea ont passé les obstacles sans encombre (photo UEFA.com)

    Les oppositions

    Rosengård-Chelsea : 0-4

    Il s'agissait de l'affiche de ces huitièmes de finale, mais le suspens fut plutôt limité, les Anglaises faisant la différence dès le match aller disputé à domicile. Face à une équipe suédoise en nette perte de vitesse, Chelsea a montré un visage séduisant et confirmé qu'il faudrait compter avec les Londoniennnes qui avaient éliminé le Bayern Munich au tour précédent.

    Wolfsburg-Fiorentina : 7-3
    Face au néophyte champion d'Italie, Wolfsburg avait lui aussi fait la différence dès le match aller. Mais la Fiorentina a bien réagi au retour pour obtenir un match nul intéressant, avec au passage un but de la jeune Française Précillia Rinaldi. Une réaction encourageante pour les Italiennes face à un des principaux outsiders de la compétition.

    Lyon-BIIK Kazygurt : 16-0
    A l'aller comme au retour, Lyon n'a pas fait dans le détail avec deux très larges victoires pour une qualification aisée pour les quarts de finale. La promenade de santé rhodanienne aura été marquée principalement par les buts d'Ada Hegerberg et Camille Abily.

    Montpellier-Brescia : 9-2
    Pas forcément très convaincant lors du match aller, Montpellier a corrigé le tir au retour avec une large victoire et une qualification pour les quarts de finale pour son retour à la compétition européenne.

    Barcelone-Gintra : 9-0
    Les Catalanes ont fait la différence dès le match aller et confirmé au retour pour s'inviter de nouveau au stade des quarts de finale. Cette équipe de Barcelone new look veut faire parler la poudre et aura l'occasion de montrer lors du prochain tour s'il a la carrure d'un outsider sérieux pour le titre.

    Linköping-Sparta Prague : 4-1
    Accroché à l'aller, le double champion de Suède a fait la différence à domicile, mais sans vraiment convaincre face à une équipe plus limitée mais généreuse. Linköping devrait être un des tirages au sort préférentiel des autres quarts de finalistes, d'autant plus que le club n'aura pas repris son championnat lors de la tenue des matchs.

    Slavia Prague-Stjarnan : 2-1
    Ce fut de loin l'affiche la plus intéressante et équilibrée de ces huitièmes de finale, la seule à proposer du suspens jusqu'au bout. Entre deux « petits poucets », les matchs ont été vivants et rempli d'occasions, et finalement, c'est Prague qui a obtenu le billet pour les quarts de finale après sa victoire au match aller.

    Manchester City-LSK : 6-1
    Demi-finaliste la saison passée, Manchester City a obtenu sans difficulté son billet pour les quarts de finale en faisant la différence en Norvège dès le match aller et en gérant son match retour face au champion norvégien.


    Les chiffres marquants

    77/42

    Lors du match retour face aux Kazakhes du BIIK Kazygurt, Camille Abily a égalé le record d'apparitions dans la compétition d'Emma Byrne (77) ainsi que celui de buts marqués de son ancienne coéquipière Lotta Schelin (42) qu'elle a dépassée au nombre de buts inscrits pour un même club (41 pour Schelin). Une année record pour la néo-retraitée internationale qui pourrait se fixer l'objectif (élevé) de rejoindre Anja Mittag en tête du classement avant la fin de la saison (50).

    35/13
    A 22 ans à peine, Ada Hegerberg est sur la voie royale pour faire tomber plusieurs records. Le premier, qui ne devrait pas lui résister très longtemps, est celui de buts marqués en une édition de Ligue des champions (14) ; elle n'en est qu'à une unité après seulement deux tours. Le second, à moyen terme, est celui du nombre de but inscrits dans la compétition. Aujourd'hui à 15 longueurs d'Anja Mittag (50 buts), Hegerberg peut envisager de prendre la tête dès la saison prochaine si elle continue sur ce rythme infernal...

    9
    Neuf joueuses ont inscrit au moins quatre buts, pour une moyenne d'un but par match. Derrière Ada Hegerberg, bien loin devant tout le monde, ce sont Camille Abily et Kateřina Svitková qui se partagent la seconde place avec cinq buts inscrits. À noter que la jeune Tchèque est avec la Suédoise Lina Hurtig (4 buts) la seule à ne pas jouer pour Lyon ou Wolfsburg.

    4
    Quatre joueuses ont offert au moins un but par match en moyenne. Sans surprise, il s'agit de deux joueuses de Lyon (Abily, Amel Majri), et deux de Wolfsburg (Pernille Harder, leader avec 6 passes décisives, et Alex Popp).

    3
    Les trois demi-finalistes de la saison passée qui ont obtenu leur qualification pour cette édition sont tous qualifiés pour les quarts de finale. Il s'agit de l'Olympique lyonnais, double tenant du titre et grand favori pour la passe de trois, Manchester City, et le FC Barcelone.

    1
    Une seule équipe parmi les huit qualifiés n'a jamais atteint le stade des quarts de finale. Il s'agit du club anglais de Chelsea, stoppé par Wolfsburg lors de ces deux premières participations en 2016 et 2016. Si les Londoniennes découvriront ce stade de la compétition, ce ne sera cependant pas pour faire de la figuration.


    Les qualifiés

    OL : quadruple champion d'Europe (2011, 2012, 2016, 2017), vainqueur en 2017
    Wolfsburg : double champion d'Europe (2013, 2014), quart de finaliste en 2017
    Barcelone : demi-finaliste en 2017
    Manchester City : demi-finaliste en 2017
    Montpellier : demi-finaliste en 2006, non qualifié en 2017
    Linköping : quart de finaliste en 2011 et 2015, non qualifié en 2017
    Slavia Prague : quart de finaliste en 2016, éliminé en 1/8e de finale en 2017
    Chelsea : huitième de finaliste en 2015, éliminé en 1/16e de finale en 2017

    Vendredi 17 Novembre 2017
    Charlotte Vincelot

    http://www.footofeminin.fr/UWCL-Le-b...le_a14214.html
    Sierra Hotel India Echo Lima Delta

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas poster des nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas poster de réponses
  • Vous ne pouvez pas poster des pièces-jointes
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •