Page 37 sur 41 PremièrePremière ... 273536373839 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 901 à 925 sur 1003

Discussion: Équipes de France U16 / U17 / U19 / U20

  1. #901
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    U17 - La FRANCE douche l'ECOSSE (4-0)

    Sous une pluie battante, la sélection U17 a terminé le tour de qualification par une nette victoire et un bilan parfait de trois victoires et aucun but encaissé.


    Le onze français face à l'Ecosse (photos C. Diard)


    Le séjour écossais de la sélection U17 n'aura été qu'une formalité. Trois ans après avoir participé au premier tour de qualification, la France s'est aisément imposée lors de ses trois matchs. Et pour son dernier match face à l'adversaire présumé le plus redoutable, c'est un nouveau succès 4-0, comme la Croatie, que les joueuses de Sandrine Soubeyrand ont signé.

    Triplé de Malard, quatre passes de Bacha


    Les Ecossaises, en rose, n'ont rien pu faire face aux Françaises


    La situation se débloquait rapidement avec un corner de Lakrar repris par Bacha (0-1, 6'). Les Ecossaises tentaient de répondre mais sur les attaques tricolores, elles concédaient de nouveaux corners. Frappé par Bacha, cela s'avérait payant avec un but de Malard (0-2, 28'). C'est ensuite, sur une action de Bacha côté gauche et un centre pour Malard que la France menait 3-0. Juste avant le repos, le quatrième tir cadré était synonyme de quatrième but signé Malard, sur une passe de l'inévitable Bacha (0-4, 40+1'). La Lyonnaise, auteur de 4 buts, 8 passes décisives et impliquée dans 17 des 25 buts français sur ce tour de qualification a su marquer les esprits. En seconde période, la France allait par contre rester muette face à un adversaire qui avait resserré les lignes.

    Au printemps prochain, le Tour Elite sera certainement avec des adversaires d'un autre calibre mais cette génération 2000 qui avait déjà réalisé de bons résultats en U16 la saison dernière, semble confirmer.

    >> Réaction de Sandrine Soubeyrand sur fff.fr
    "On a fait ce qu'il fallait en première période en marquant quatre buts. Nous avons attaqué le match face à l'Ecosse par le bon bout. Notre souhait était de terminer sur une bonne note ce tour qualificatif. L'objectif est atteint sur cette troisième rencontre. Il était de gagner et de ne pas prendre de but. Nous avons fait une première période de qualité. Toutes les joueuses ont participé, c'est intéressant pour la suite de notre aventure".


    Championnat d'Europe U17 - Tour de qualification - Groupe 6 - Troisième journée
    Samedi 15 octobre 2016
    - 13h00 locales (14h00 françaises)
    ÉCOSSE - FRANCE : 0-4 (0-4)
    Edimbourg (Ainslie Park Stadium)
    Spectateurs : 200
    Temps pluvieux - Terrain synthétique
    Arbitres : Cathrine Eide (Norvège) assistée de Marit Skurdal (Norvège) et Maria Buclis (Moldavie). 4e arbitre : Vera Onica (Moldavie)
    Buts : Maëlle LAKRAR 6', Melvine MALARD 28', 32', 40+1'
    Aucun avertissement

    Écosse : 1-Kiera Gibson ; 2-Jemma Marriott, 4-Nicole Cameron, 5-Leah Eddie, 3-Shaney McCabe ; 17-Elena Santoyo Brown (10-Abby Callaghan 64'), 8-Kaela McDonald, 6-Michaela McAlonie, 7-Amy Muir (cap.) ; 16-Georgia Adderley, 9-Morgan Cross. Entr.: Pauline Hamill
    Non utilisées : 12-Jade Baillie, 13-Kimberley McAlpine, 14-Lindsey Blues, 18-Megan Robb
    France : 16-Charline Favier (1-Lucie Esnault 46') ; 2-Eva Kouache, 4-Maëlle Lakrar (cap.), 5-Emeline Saint-Georges, 13-Caroline Pimentel (11-Jessy Roux 62') ; 14-Laure Sureau, 7-Chloé Philippe ; 17-Laurène Martin, 6-Carla Polito (15-Mélanie Ribeiro De Carvalho 46'), 8-Selma Bacha ; 9-Melvine Malard. Entr.: Sandrine Soubeyrand
    Non utilisées : 3-Océane Deslandes, 10-Juliette Chotard, 12-Lisa Martinez, 18-Mickaëlla Cardia


    Lundi 10 octobre 2016
    Croatie - Écosse : 0-4 (0-2)
    (Kimberley McAlpine 13', Morgan Cross 31', 79', 80+3')
    France - Kazakhstan : 17-0 (11-0) >> Le résumé

    Mercredi 12 octobre 2016
    Ecosse - Kazakhstan : 8-0 (3-0)
    (Abby Callaghan 2', 10', 16', Michaela McAlonie 45', Elena Santoyo Brown 53', Kaela McDonald 62', 74', Amy Muir 67')
    France - Croatie : 4-0 (1-0) >> Le résumé

    Samedi 15 octobre 2016
    Ecosse - France : 0-4 (0-4)
    (Lakrar 6', Malard 28', 32', 40+1')
    Kazakhstan - Croatie : 0-3 (0-3) (Marija Klarić 3', Helena Spajić 19', 43')

    Classement
    1. France, 9 pts (25-0)
    2. Ecosse, 6 pts (12-4)
    3. Croatie, 3 pts (3-8)
    4. Kazakhstan, 0 pt (0-28)

    Dimanche 16 Octobre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U17-La-FR...-0_a12950.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  2. #902
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    U19 - Succès facile pour la FRANCE face à l'IRLANDE DU NORD (4-0)

    La France disputait la première de ses trois rencontres dans le cadre d'un tournoi amical en Irlande du Nord. Une victoire facilement acquise face au pays hôte.


    (photo IrishFA)


    Depuis trois saisons, les pays hôtes des championnats d'Europe U17 et U19 organisent avec l'accompagnement de l'UEFA, un mini-tournoi amical préparatoire chaque saison en début de saison avec les pays exempts du tour de qualification. L'Irlande du Nord qui accueillera la phase finale l'été prochain reçoit ainsi du 18 au 23 octobre la France et l'Angleterre, alors que l'Allemagne a décliné l'invitation remplacée par les Etats-Unis.

    Grossière faute de main de la gardienne



    Si les joueuses de Gilles Eyquem, championnes d'Europe l'été dernier, remettront leur titre en jeu lors du tour Elite au printemps prochain, ce tournoi est malgré tout l'occasion pour le sélectionneur de préparer les matchs officiels. Pour débuter, ce mardi soir, c'est l'Irlande du Nord que les Bleuettes rencontraient. Un match qu'elles entamaient pied au plancher, s'installant dans le camp nord-irlandais. Après deux tentatives de Laurent (5e, 6e), Bonet sur une relance d'axe déclenchait une frappe de 25 m que la gardienne sortait en corner (9e). C'est suite à cette action que la France ouvrait le score. Laurent le frappait, Hamilton prolongeait le ballon de la tête sur le côté opposé. Depuis le flanc droit de l'attaque tricolore, Thibaud adressait un centre-tir du droit qui retombait dans les bras de la gardienne, mais elle relâchait le ballon dans son but (0-1, 10').

    Bonet et Blanchard marquent avant le repos



    Les locales restaient dans leur camp et ne parvenaient pas à s'introduire dans la défense française. Face à cette défense regroupée, la France alternait le jeu dans l'axe et sur les couleurs, tentant par ailleurs quelques frappes lointaines comme Blanchard juste à côté (19e) puis Boutaleb avec une belle parade de la gardienne (23e). La tentative de Dijon était plus facilement captée par Callaghan (34e). Mais le travail de sape était récompensé avant le repos. Boutaleb percutait sur l'aile gauche et trouvait en retrait Bonet à 12 m qui reprenait du gauche et envoyait le ballon dans le petit filey opposé (0-2, 38'). Trois minutes plus tard, Blanchard ajoutait un autre but en exploitant une longue ouverture de Thibaud depuis son camp. Blanchard enchaînait en pleine course à l'entrée de la surface un contrôle pied gauche et frappe de la pointe du pied droit à hauteur du point de penalty (0-3, 41').

    Un coup de tête de Laurent pour conclure



    Dès la reprise, un changement était effectué côté français avec l'entrée de Pau qui s'illustrait quatre minutes plus tard avec une frappe déviée sur le poteau (49e). L'Irlande du Nord revenait avec des intentions plus offensives et se retrouvait dans le camp français plus fréquemment, sans pour autant venir solliciter la gardienne Damman. Le triple changement effectué côté français ne changeait pas le scénario de cette seconde période avec plus de déchets techniques et moins d'occasions. La Juvisienne Karadjov trouvait le cadre en reprenant à ras de terre un centre de Boutaleb mais Callaghan se couchait bien au sol (82e). Finalement, dans les arrêts de jeu, Dechilly côté droit adressait, au cordeau, un centre parfait pour Laurent qui reprenait d'un coup de tête au premier poteau (0-4, 90+3'). C'est sur cette action que la rencontre s'achevait.

    La France rejouera jeudi face aux Etats-Unis, battus 1-2 par l'Angleterre dans l'après-midi. Un adversaire qui devrait se montrer supérieur à la production nord-irlandaise, avant de finir dimanche par une rencontre face à l'Angleterre.


    Women's International Cup 2016
    Mardi 18 novembre 2016
    - 19h30 locales (20h30 françaises)
    IRLANDE DU NORD - FRANCE : 0-4 (0-3)
    Ballymena (Showground)
    Temps frais et humide - Terrain excellent
    Spectateurs : 300 environ
    Buts : Julie THIBAUD 10', Elise BONET 38', Ninon BLANCHARD 41', Emelyne LAURENT 90+3'
    Aucun avertissement

    Irlande du Nord : 12-Caoihme Callaghan ; 2-Courtney Moore, 15-Yasmin White, 6-Caitlyn Hamilton, 3-Lauren Robson ; 4-Emma McMaster (cap.) ; 7-Chloe Orr (19-Morgane Beggs 76'), 18-Megan Beattie (20-Chelsea Cochrane 76'), 5-Teresa Burns, 9-Rebecca Bassett ; 11-Miagh Downey (17-Louise Crawford 60'). Entr.: Alfie Wylie
    Non utilisées : 1-Kirsty McCaughtry, 8-Chloe McGinn, 10-Abbie Magee, 13-Brodie Olive, 14-Isobel Coppel, 16-Niamh Ruddy, 21-Lauren Currie, 22-Blaithin Mackin
    France : 16-Hillary Damman ; 2-Pauline Dechilly, 5-Elisa De Almeida (cap.), 4-Andréa Prette, 3-Mathilde Dijon ; 15-Elise Bonet (9-Catherine Karadjov 65'), 18-Ninon Blanchard (17-Cloé Bodain 65'), 8-Julie Thibaud (6-Doriane Pau 46') ; 7-Emelyne Laurent, 20-Inès Boutaleb, 11-Agathe Ollivier (19-Océane Closset 65'). Entr.: Gilles Eyquem
    Non utilisées : 1-Camille Pecharman, 12-Chloé Lefèvre, 13-Julie Piga


    TOURNOI

    Mardi 18 octobre 2016
    Angleterre - Etats-Unis : 2-1 (1-0) (Rinsola Babajide 28', Charlie Wellings 75' ; Mireya Grey 50')

    Classement : 1. France, 3 pts (4-0) ; 2. Angleterre, 3 pts (2-1) ; 3. Etats-Unis, 0 pt (1-2) ; 4. Irlande du Nord, 0 pt (0-4)

    Jeudi 20 octobre 2016
    France - Etats-Unis : 13h00
    Irlande du Nord - Angleterre : 20h30

    Dimanche 23 octobre 2016
    France - Angleterre : 13h00
    Irlande du Nord - Etats-Unis : 17h30


    L’INTÉGRALITÉ DE LA RENCONTRE EN VIDÉO



    Mercredi 19 Octobre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U19-Succe...-0_a12970.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  3. #903
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    U19 - La FRANCE s'incline face aux ÉTATS-UNIS U18 (1-3)

    Pour ce deuxième match, deux jours après celui contre l’Irlande du Nord (4-0), Gilles Eyquem avait procédé à une rotation obligatoire avec trois matchs à jouer en cinq jours et sont finalement inclinées 3-1 face à une équipe américaine composée uniquement de U18.


    Boutaleb avait permis à la France de mener au score (photo IrishFA)


    Les États-Unis démarraient le match pied au plancher en pressant la France et frappait au but dès la 2e minute par leur ailière gauche Turnbow. La France laissait passer l’orage et prenait l’avantage à la suite à un bon travail sur le côté gauche de Bodain qui centrait pour Boutaleb au deuxième poteau et déviait le ballon dans un petit trou de souris (1-0, 6’). L’égalisation américaine n’allait pas tarder avec Turnbow encore elle, qui interceptait une passe dans l'axe de Pau et filait au but en passant en revue le côté gauche de la défense française, dribblant Pecharman et marquant dans le but vide du gauche (1-1, 11’).

    Le match était très plaisant avec deux équipes qui se rendaient coup sur coup. A la 16e minute, Karadjov dans l’axe décalait bien Boutaleb qui frappait sur le poteau de Heinsohn. Les Américaines répliquaient quatre minutes plus tard par Harber mais sa frappe n’était pas cadrée. Sur l’action suivante Pecharman ratait sa relance, le ballon revenait dans l’axe vers Jones face au but qui ne cadrait pas sa frappe (21e). Une occasion en or pour la meneuse de jeu américaine. Leur deuxième but intervenait finalement deux minutes plus tard après une nouvelle perte au milieu de terrain avec Jones qui servait bien Turnbow sur le côté gauche dans le dos de Lefèvre, qui venait dans la surface ouvrir son pied droit et placer le ballon dans le petit filet opposé (1-2, 23’).

    La puissance américaine a pris le dessus


    Pecharman s'incline face à Briede


    Le match s’équilibrait ensuite pendant une quinzaine de minutes avec les Américaines qui imposaient un combat physique aux Françaises en particulier au milieu de terrain. Alors qu’on se rapprochait de la mi-temps, la France tentait sa chance de loin par Rogon, mais sa frappe n’était pas assez puissante pour surprendre Heinsohn (40e). La réplique américaine venait une nouvelle fois de l’aile gauche, Turnbow qui passait à Berg pour une frappe bien stoppée par Pecharman (41e). La dernière action de la première mi-temps venait d’un long ballon de Piga qui tentait de lancer Boutaleb sur son aile droite, mais le ballon allait mourir en sortie de but (45e)

    A la pause, Dechilly remplaçait Prette et Laurent prenait la place de Boutaleb. La France repartait du bon pied avec un bon débordement de Closset mais son centre allait directement dans les bras de la gardienne (48e). La France enchainait par une frappe de loin de Laurent qui était contrée, puis sur le corner, Rogon plaçait une belle volée du gauche au-dessus de la barre transversale. Sur la relance qui suivait, une action qui semblait sans grand danger se transformait en duel où Briede prenait le dessus dans la surface sur son adversaire directe, Rogon, d'un crochet du droit, et aggravait la marque du gauche pour donner deux buts d’avance (1-3, 53'). Un début de deuxième mi-temps délicat qui obligeait les Bleuettes à une course poursuite peu évidente. Rogon servait ensuite Laurent qui s’échappait sur son aile droite et frappait au but mais Heinsohn faisait un nouvel arrêt.

    Des axes de travail tout trouvés


    La Juvisienne Karadjov


    Ce match montrait clairement que la France avait besoin d’un maximum de rigueur défensive et d’une meilleure qualité dans la dernière passe pour pouvoir se créer des occasions de but franche. La maitrise du milieu de terrain était plutôt américaine grâce à leur puissance physique. Les deux équipes s’annihilaient et il fallait attendre la 59e minute pour voir une frappe de Pau bien captée par la portière américaine. Gilles Eyquem faisait ensuite un triple changement avec Gavory, Ollivier et Bonet qui remplaçaient respectivement, Thibaud, Closset et Pau. Le manque de précision dans les centres se retrouvait avec une succession de tentatives de Laurent et Ollivier de la 80e à la 84e minute, mais la France n’obtenait qu’un corner tiré par Laurent sur la tête de Karadjov qui ne trouvait pas le cadre. Il y avait enfin une dernière frappe de Bonet qui passait au-dessus de la cage de Heinsohn (85e).

    La France s’inclinait donc sur le score logique de trois buts à un et cette défaite donnera les axes de travail pour préparer le Tour Elite au printemps. Le défi physique américain a été un très bon indicateur du niveau international pour de nombreuses joueuses. Le dernier match face à l'Angleterre sera un autre test avec une nouvelle équipe à l'essai.

    A Lurgan,
    Sylvain Jamet


    Women's International Cup 2016
    Jeudi 20 novembre 2016
    - 12h00 locales (13h00 françaises)
    FRANCE - ÉTATS-UNIS U18 : 1-3 (1-2)
    Lurgan (Mourneview Park)
    Temps frais puis ensoleillé - Terrain excellent
    Spectateurs : 80 environ
    Arbitres : Angelika Soeder (Allemagne) assistée de Sina Diekmann (Allemagne) et Rachel Smith (Irlande du Nord). 4e : Bridin McDermott (Irlande du Nord)
    But pour la France : Inès BOUTALEB 6'
    Buts pour les États-Unis U18 : Kelsey TURNBOW 11', 23', Isabella BRIEDE 53'

    Aucun avertissement

    France : 1-Camille Pecharman ; 12-Chloé Lefèvre, 14-Océane Rogon, 13-Julie Piga, 4-Andréa Prette (2-Pauline Dechilly 46') ; 6-Doriane Pau (15-Elise Bonet 63'), 17-Cloé Bodain, 8-Julie Thibaud (cap.) (10-Christie Gavory 63') ; 20-Inès Boutaleb (7-Emelyne Laurent 46'), 9-Catherine Karadjov, 19-Océane Closset (11-Agathe Ollivier 63'). Entr.: Gilles Eyquem
    Non utilisées : 16-Hillary Damman, 5-Elisa De Almeida
    États-Unis : 1-Brooke Heinsohn (cap.) ; 4-Julie Doyle, 23-Karlie Paschall, 5-Sydney Dawson, 21-Joanna Harber (16-Tara McKeown 46') ; 6-Samantha Coffey, 8-Hayley Berg (24-Kirsten Davis 66'), 10-Arlie Jones (20-Sofia Weiner 75') ; 25-Ali Amirah (9-Isabella Briede 46'), 13-Mireya Grey (19-Viviana Villacorta 66'), 14-Kelsey Turnbow (18–Shea Moyer 83'). Entr.: April Heinrichs
    Non utilisées : 22-Amanda McGlynn, 15-Mia Palmer


    LE MATCH EN INTÉGRALITÉ


    LE POINT SUR LE TOURNOI


    Classement : 1. Angleterre, 6 pts (7-1) ; 2. Etats-Unis, 3 pts (4-3) ; 3. France, 3 pts (5-3) ; 4. Irlande du Nord, 0 pt (0-9)

    Mardi 18 octobre 2016
    Angleterre - États-Unis : 2-1 (1-0) (Rinsola Babajide 28', Charlie Wellings 75' ; Mireya Grey 50')
    Irlande du Nord - France : 0-4 (0-3) (Julie Thibaud 10', Elise Bonet 38', Ninon Blanchard 41', Emelyne Laurent 90+3') >> le résumé

    Jeudi 20 octobre 2016
    France - États-Unis : 1-3 (1-2) (Inès Boutaleb 6' ; Kelsey Turnbow 11', 23', Isabella Briede 50')
    Irlande du Nord - Angleterre : 0-5 (0-3) (Charlie Wellings 38', 41', Lucy Shepherd 39', Zoe Cross 48', Sian Johnson 68')

    Dimanche 23 octobre 2016
    France - Angleterre : 13h00
    Irlande du Nord - États-Unis : 17h30


    Vendredi 21 Octobre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U19-La-FR...-3_a12978.html
    Dernière modification par Rem56 22/10/2016 à 21h50
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  4. #904
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    U19 - ANGLETERRE - FRANCE : 3-1, les Bleuettes payent cash leurs erreurs

    L’équipe de France U19 s’est inclinée sur le score de trois buts à un face à l’Angleterre dans un match où les erreurs ont été payées cash. L’Angleterre remporte le tournoi, grâce à ses trois victoires en trois matchs.




    L’Angleterre est la première en action, Laurent perdant un ballon dans l’axe, Allen le récupérait et lançait Dean en profondeur, mais Pécharman était la première sur le ballon (3e). Une minute plus tard Laurent percutait sur son aile droite et centrait au deuxième poteau, mais ne trouvait personne à la réception. La France posait son jeu basé sur la possession de balle alors que l’Angleterre se positionnait pour placer ses contres avec ses trois attaquantes avec une grosse pointe de vitesse. L’Angleterre attaquait sur son aile gauche de manière insistant avec Elmore qui servait Rouse et la milieu de terrain décalait sa latérale Pacheco qui obtenait un corner. On verra beaucoup de duels dans ce match entre Dechilly et Pacheco dans cette zone du terrain (9e). La France obtenait un coup franc intéressant à droite, bien frappé par Ollivier, mais pas assez puissant pour surprendre McIver. Quelques minutes plus tard, l’Angleterre ouvrait le score : Dean était oubliée côté gauche par la défense française à l’angle des six mètres, son centre en retrait trouvait Babajidé qui fusillait d'une reprise croisée du gauche Pecharman de près (0-1, 16’).

    Thibaud égalise



    Deux minutes plus tard, Pacheco envoyait un beau coup franc au deuxième poteau que Rouse était toute proche de reprendre. La France répondait par une belle attaque en triangle entre Blanchard, Ollivier et Laurent dont la reprise passait au-dessus du cadre (24e). Rouse testait Pécharman de loin, mais le tir était sans danger pour la gardienne tricolore (25e). L’égalisation pour les Bleuettes arrivait à la 33e minute. Ollivier travaillait sur son aile gauche, le ballon était renvoyé à 25 m vers Thibaud décalée vers la gauche qui expédiait un missile du droit sous la barre pour le 1-1. La France continuait sur sa lancée avec une frappe de Karadjov de 30 mètres bien captée par McIver. La première mi-temps s’achevait avec une dernière frappe de Blanchard qui passait au-dessus du but. Un score de parité à la pause qui reflétait la physionomie.

    A la mi-temps, Boutaleb remplaçait Prette qui avait été blessée lors d’un contact avec Brown. La première action de la deuxième mi-temps était française avec un corner de Laurent repris de la tête par Karadjov, mais le ballon n’était pas cadré une fois de plus (55e). La France se créait une nouvelle occasion avec une frappe de Boutaleb freinée par le dos de Finnigan et facilement captée par McIver.
    L’Angleterre doublait la mise à l’heure de jeu, Elmore éliminait une adversaire dans l’axe décalait Pacheco à gauche qui frappait du gauche sur la barre, Dean avait suivi et poussait le ballon dans le but vide d'une tête piquée (1-2, 61’). Et le troisième but ne tardait pas non plus, un corner de Kelly qui venait de rentrer était frappé à ras de terre, personne ne touchait le ballon et Frisk en embuscade n’avait plus qu’à frapper en force aux six mètres (1-3, 68’).

    Deux buts évitables



    Deux buts évitables encaissés en cinq minutes qui rendaient la tâche des Françaises quasi impossible. En effet, elles devaient battre l’Angleterre pour espérer remporter le tournoi. La France tentait de réagir avec un centre de Karadjov et une tête de Boutaleb stoppée par McIver (70e). Huit minutes plus tard, Boutaleb était bien servie par Piga, elle enchainait contrôle du droit frappe du gauche, bien captée par McIver. L’Angleterre gérait tranquillement son avantage et attendait la France, elle se créait une occasion par Babajidé qui frappait de 25 mètres, Pécharman captait le ballon facilement (83e). La France tirait ses dernières cartouches avec des frappes de Bonnet et Laurent sans grand danger pour Rogers qui venait de rentrer (87e). Les dernières occasions dans le temps additionnel étaient anglaises avec Wellings qui tentait de tromper Pécharman à deux reprises mais sans réussite.

    La France s’inclinait donc trois buts à un et l’Angleterre remportait le tournoi. Un match difficile pour les Bleuettes qui ont vu le niveau minimum nécessaire pour un match international et le travail qu’il leur reste à accomplir.

    A Belfast,
    Sylvain Jamet


    Women's International Cup 2016
    Dimanche 23 octobre 2016
    - 12h00 locales (13h00 françaises)
    FRANCE - ANGLETERRE : 1-3 (1-1)
    Belfast (National Stadium/Windsor Park)
    Temps ensoleillé - Terrain excellent
    Spectateurs : 200
    Arbitres : Angelika Soeder (Allemagne) assistée de Sina Diekmann (Allemagne) et Rachel Smith (Irlande du Nord). 4e : Bridin McDermott (Irlande du Nord)
    But pour la France : Julie THIBAUD 33'
    Buts pour l’Angleterre : Rinsola BABAJIDE 16', Rianna DEAN 61', Grace FISK 68'

    Aucun avertissement

    France : 1 Camille Pecharman ; 2-Pauline Dechilly, 5-Elisa De Almeida (cap.), 13-Julie Piga, 4-Andréa Prette (20-Inès Boutaleb 46') ; 8-Julie Thibaud, 18-Ninon Blanchard (15-Elise Bonet 86'), 10-Christy Gavory (17-Chloé Bodain 89') ; 7-Emelyne Laurent, 9-Catherine Karadjov, 11-Agathe Ollivier. Entr. : Gilles Eyquem
    Non utilisées : 16-Hillary Damman, 3-Mathilde Dijon, 14-Océane Rogon, 19-Océane Closset
    Angleterre : 1-Sandy McIver (13-Sian Rogers 84') ; 12-Danielle Brown (17-Sian Johnson 46'), 5-Grace Fisk (cap.), 6-Megan Finnigan, 3-Mayumi Pacheco ; 14-Georgia Allen (8-Chloe Peplow 49') 4-Mollie Rouse (11-Charlotte Devlin 84') 10-Zoe Cross ; 18-Kess Elmore (7-Chloe Kelly 66'), 19-Rianna Dean (16-Charlie Wellings 66'), 9-Rinsola Babajidé. Entr.: Maureen Marley
    Non utilisées : 15-Samantha Tierney, 20-Lucy Shepherd




    LE BILAN

    Classement : 1. Angleterre, 9 pts (10-2) ; 2. États-Unis, 6 pts (7-3) ; 3. France, 3 pts (6-6) ; 4. Irlande du Nord, 0 pt (0-12)

    Mardi 18 octobre 2016
    Angleterre - États-Unis : 2-1 (1-0) (Rinsola Babajide 28', Charlie Wellings 75' ; Mireya Grey 50')
    Irlande du Nord - France : 0-4 (0-3) (Julie Thibaud 10', Elise Bonet 38', Ninon Blanchard 41', Emelyne Laurent 90+3') >> le résumé

    Jeudi 20 octobre 2016
    France - États-Unis : 1-3 (1-2) (Inès Boutaleb 6' ; Kelsey Turnbow 11', 23', Isabella Briede 50')
    Irlande du Nord - Angleterre : 0-5 (0-3) (Charlie Wellings 38', 41', Lucy Shepherd 39', Zoe Cross 48', Sian Johnson 68') >> le résumé

    Dimanche 23 octobre 2016
    France - Angleterre : 1-3 (1-1) (Julie Thibaud 33' ; Rinsola Babajide 16', Rianna Dean 61', Grace Fisk 67')
    Irlande du Nord - États-Unis : 0-3 (0-2) (Isabella Briede 10', Teresa Burns c.s.c. 13', Mireya Grey 73')



    http://www.footofeminin.fr/U19-ANGLE...rs_a12987.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  5. #905
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    U19 - Gilles EYQUEM : "Le niveau international, ce n'est pas la promenade du dimanche"

    A l'issue d'un tournoi où la France s'est inclinée à deux reprises face aux Etats-Unis puis l'Angleterre, le sélectionneur Gilles Eyquem fait le bilan.


    Gilles Eyquem analyse le bilan des U19 avant de parler des U20 (photo FIFA.com)

    Cette défaite face à l'Angleterre est logique ?

    Oui, logique, dans la mesure où l'on n'est pas à la hauteur sur l'engagement et la conviction nécessaire au niveau international. Dans le jeu, on est capable de faire des choses, et les filles l'ont montré mais dans l'engagement, il faut autre chose. Le niveau international, ce n'est pas la promenade du dimanche. Et c'est ça, c'est rédhibitoire par rapport à ce niveau. Les Anglaises n’ont pas forcément été meilleures dans le jeu mais elles ont été plus volontaires athlétiquement et dans les duels.

    Quel bilan faites-vous de ce tournoi ?
    On découvrait un groupe. Je ne connaissais pas les trois quarts de l'équipe. Il y a de bons enseignements mais c'est inquiétant aussi car on aura peu de rendez-vous d'ici le tour Elite. Il ne va pas falloir se tromper sur les jeunes filles qui iront jouer la qualification pour la phase finale. Aujourd'hui, on est très loin de se qualifier. On ira à la Manga début mars 2017, ce sera le dernier rendez-vous avant le Tour Elite. Ça va faire court, mais le tournoi de La Manga est intéressant. On suivra d'ici là les filles en club, voir comment elles vont tenir compte des enseignements de ce tournoi nord-irlandais, et comment elles vont travailler en conséquence. Si elles se contentent de revenir dans leur club et de suivre leur train-train habituel, ce sera suffisant en U19 national, mais elles auront du mal à revenir en sélection.

    Coupe du Monde U20 : "On est ambitieux"

    Vous enchaînez avec la sélection U20, quel sera votre objectif à la Coupe du Monde ?

    On y va pour aller chercher un titre. On a un groupe qui me paraît cohérent et complémentaire. On a des talents, des joueuses solides. Après c'est une compétition de haut niveau avec un premier tour qui n'est pas simple avec les Etats-Unis et le Ghana, et la Nouvelle-Zélande, même si on peut penser que ce sera un peu en dessous. On est ambitieux.

    A Belfast,
    Sylvain Jamet

    Mardi 25 Octobre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U19-Gille...he_a12988.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  6. #906
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 - Les 21 joueuses à Clairefontaine, GAUVIN remplace KATOTO

    La France disputera la Coupe du Monde U20 organisée du 13 novembre au 3 décembre en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les 21 joueuses sont réunies à Clairefontaine avec le remplacement de dernière minute de la Parisienne Katoto par Gauvin.


    Valérie Gauvin, dernière élue (photo MHSC)


    Touchée à la cuisse gauche en début de seconde période ce dimanche face à Montpellier, la Parisienne Marie-Antoinette Katoto qui avait inscrit le but de la victoire a dû déclarer forfait ce lundi alors que les Françaises se préparent à rejoindre l'Australie avant de rallier la Papouasie Nouvelle-Guinée. Un coup dur pour la joueuse mais aussi la sélection, qui perd la deuxième Parisienne, après Perle Morroni qui s'était blessée en septembre dernier à l'épaule lors du match de préparation face à l'Allemagne.


    LA LISTE POUR LE MONDIAL

    Gardiennes

    Cindy Perrault (ASPTT Albi) (96)
    Mylène Chavas (AS Saint-Etienne) (98)
    Jade Lebastard (EA Guingamp) (98)

    Défenseures
    Pauline Dhaeyer (ESOF La Roche) (96)
    Sakina Karchaoui (Montpellier HSC) (96)
    Marion Romanelli (Montpellier HSC) (96)
    Estelle Cascarino (FCF Juvisy) (97)
    Hawa Cissoko (Paris-Saint-Germain) (97)
    Théa Greboval (FCF Juvisy) (97)
    Héloïse Mansuy (FC Metz) (97)

    Milieux
    Laura Condon (ASPTT Albi) (97)
    Cathy Couturier (Rodez AF) (97)
    Maëlle Garbino (AS Saint-Etienne) (96)
    Juliane Gathrat (FC Metz) (96)
    Onema Grace Geyoro (Paris-Saint-Germain) (97)

    Attaquantes
    Delphine Cascarino (Ol. Lyonnais) (97)
    Anna Clérac (ASJ Soyaux) (97)
    Louise Fleury (EA Guingamp) (97)
    Valérie Gauvin (Montpellier HSC) (96)
    Marie-Charlotte Léger (Montpellier HSC) (97)
    Clara Matéo (FCF Juvisy) (97)

    Mardi 1 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...TO_a13005.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  7. #907
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    EDF U20 : Présentation de la sélection française (1/3)
    Publié le 02 novembre 2016 | Top News
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    L'équipe de France s'est envolée aux antipodes pour préparer la Coupe du monde qui débutera le 13 novembre. Foot d'Elles vous propose un focus sur les 21 joueuses qui vont défendre les couleurs de la France. Ce premier volet s'intéresse à l'attaque qui dispose d'un beau potentiel.


    L'aventure a commencé pour l'équipe de France des moins de 20 ans qui s'est envolée aujourd'hui pour l'Australie pour continuer sa préparation en vue de la Coupe du monde. A onze jours désormais du début de la compétition (douze jours pour les Bleuettes), Foot d'Elles vous propose une présentation des vingt-et-une joueuses qui défendront les couleurs de la France, en commençant -une fois n'est pas coutume- avec l'attaque. Gilles Eyquem, le sélectionneur des Bleuettes, a décidé d'emmener six attaquantes. Parmi elles, quatre championnes d'Europe U19 en titre nées en 1997, et deux attaquantes de Montpellier nées en 1996. Trois joueuses parmi les six comptent au moins une sélection avec les A et disposent d'une expérience solide malgré leur jeune âge, quatre d'entre elles évoluant dans des clubs du "top 4".
    Les six joueuses ont des profils complémentaires et la polyvalence de certaines -sachant que l'on peut imaginer Maëlle Garbino évoluer également plus haut- offre un certain nombre de possibilités à Eyquem dans ses compositions d'équipe. On n'oubliera pas de mentionner les deux absentes sur blessure, Perle Morroni -blessée dès le début de saison- et Marie-Antoinette Katoto - forfait après s'être blessée lors du dernier match de championnat-, respectivement meilleure passeuse et meilleure buteuse du dernier Euro des moins de 19 ans, ainsi qu'Audrey Chaumette, la meilleure buteuse de moins de vingt ans en ce début de championnat, à égalité avec Katoto (cinq buts).

    Les joueuses

    Delphine Cascarino :
    La seule représentante lyonnaise du groupe, championne du monde U17 (2012) et championne d'Europe U19 en titre, connait un très bon début de saison avec l'OL, avec du temps de jeu, que ce soit en championnat ou en Ligue des champions. Elle est désormais internationale A et a connu sa première sélection face à l'Angleterre. Elle devrait faire des dégâts sur son aile droite.
    Anna Clérac : Egalement championne d'Europe U19 en titre, elle est désormais bien installée au sein de l'effectif sojaldicien et compte cinq titularisations (un but) depuis le début de saison. Avec plus de 30 rencontres disputées en D1, elle fait partie des joueuses les plus expérimentées du groupe et elle fera à n'en pas douter parler son sens du jeu et du collectif.
    Louise Fleury : Alors que la blessure de Perle Morroni laissait une place de libre dans le groupe, la Guingampaise a su saisir sa chance en se montrant à son avantage lors des deux rencontres disputées avec les U20 en septembre. Titulaire quatre fois depuis le début de saison (un but), elle est championne d'Europe U19 en titre.
    Valérie Gauvin : Invitée de dernière minute suite au forfait de Marie-Antoinette Katoto, l'attaquante montpelliéraine joue peu en ce début de saison mais s'est toujours montrée efficace. Une des joueuses les plus expérimentées en D1, qui a déjà marqué plus de 15 buts. Sa puissance et son sens du but devraient pouvoir s'exprimer.
    Marie-Charlotte Léger : Après un début de saison 2015-2016 très réussi, elle est un peu rentrée dans le rang. Internationale A, elle dispose d'une solide expérience en D1 où elle a déjà marqué plus de 20 buts. Elle sera un des principaux atouts offensifs de l'équipe.
    Clara Matéo : La championne d'Europe U19 en titre continue de passer les étapes. Après la D2 et la D1 avec La Roche, elle évolue à Juvisy où elle a disputé toutes les rencontres en ce début de saison (quatre titularisations). Polyvalente, elle devrait jouer un rôle important en Papouasie-Nouvelle-Guinée.



    Crédit photos : FFF

    http://www.footdelles.com/article/Au...se_141095.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  8. #908
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    EDF U20 : Présentation de la sélection française (2/3)
    Publié le 03 novembre 2016 | Top News
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    L'équipe de France est actuellement en Australie pour continuer sa préparation en vue de la Coupe du monde qui débutera le 13 novembre. Foot d'Elles vous propose un focus sur les 21 joueuses qui vont défendre les couleurs de la France. Ce deuxième volet s'intéresse... aux gardiennes et au milieu de terrain.


    L'aventure a commencé pour l'équipe de France des moins de 20 ans qui est arrivée cette nuit en Australie pour continuer sa préparation en vue de la Coupe du monde. A dix jours désormais du début de la compétition (onze jours pour les Bleuettes), Foot d'Elles vous propose une présentation des vingt-et-une joueuses qui défendront les couleurs de la France ; après l'attaque hier, zoom sur les gardiennes et les milieux de terrain (par souci d'équilibre).
    Parmi les trois gardiennes choisies par Gilles Eyquem, deux joueuses nées en 1998 championnes d'Europe U19 en titre et une championne du monde U17 en 2012. Mylène Chavas et Cindy Perrault sont titulaires cette saison dans les cages de leur club et elles devraient se disputer la place de numéro 1. Ce qui est certain, c'est que les cages tricolores devraient être bien gardées. On n'oubliera pas de mentionner l'absence de Romane Bruneau (Dijon, D2), de l'aventure canadienne il y a deux ans mais que Gilles Eyquem n'a pas sélectionnée.


    Les gardiennes

    Mylène Chavas :
    Gardienne titulaire des championnes d'Europe U19 en titre, elle est l'une des deux joueuses nées en 1998 du groupe depuis le forfait de Marie-Antoinette Katoto. Elle est également la gardienne la plus expérimentée des trois qui participeront à la Coupe du monde. Depuis le début de saison, elle est titulaire dans les buts de Saint-Etienne.
    Jade Lebastard : Avec Mylène Chavas, Lebastard est la seule joueuse née en 1998, et la plus jeune du groupe depuis le forfait de Katoto. Egalement championne d'Europe U19 en titre, elle n'est cependant pas titulaire dans les buts de Guingamp (un match cette saison pour l'instant). Elle devrait être la numéro 3 en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
    Cindy Perrault : La doyenne du groupe (avec Sakina Karchaoui), Perrault a quitté Lyon a l'intersaison pour avoir du temps de jeu et un poste de titulaire à Albi. Si le club connait des débuts difficiles cette saison, elle enchaine les rencontres -elle a disputé les six matches- et gagne jour après jour une expérience précieuse. Egalement championne du monde U17.



    Comme on a pu le voir pour les attaquantes ou les gardiennes, Gilles Eyquem se repose sur une base importante de championnes d'Europe U19 (trois sur cinq sélectionnées), et que deux d'entre elles ont été sacrées championnes du monde U17 en 2012 (Geyoro réussissant le doublé, comme Delphine Cascarino). A noter que les milieux de terrain ont en majorité un profil défensif, même si Geyoro, plutôt sentinelle avec le PSG, devrait jouer plus haut sur le terrain, comme Garbino voire Gathrat, et que Clara Matéo peut jouer au milieu. Encore une fois, Eyquem a choisi plusieurs joueuses polyvalentes, des valeurs sûres et Garbino et Geyoro, d'ores et déjà candidates au titre de révélation de l'année en D1.


    Les milieux de terrain

    Laura Condon :
    La championne d'Europe U19 en titre continue à s'imposer dans l'entrejeu albigeois dont elle est une pièce importante. Elle a commencé la saison comme elle l'avait terminée, avec un statut de titulaire indiscutable (cinq titularisations depuis le début de saison).
    Cathy Couturier : Elle aussi championne d'Europe U19 en titre, elle a quitté le PSG à l'intersaison pour Rodez, où elle essaie de se faire une place. Milieu défensive ou défenseure centrale, sa polyvalence sera un atout pour Gilles Eyquem lors de la compétition.
    Maëlle Garbino : Elle fait partie des joueuses qui ont quitté Lyon pour progresser et obtenir du temps de jeu. A Saint-Etienne depuis cet été, elle réalise un très bon début de saison avec les Vertes et est en train de confirmer son potentiel. Au milieu de terrain, voire un cran plus haut sur l'aile gauche, elle devrait jouer un rôle important.
    Juliane Gathrat : Indiscutable dans l'entrejeu messin dont elle est une pièce maitresse depuis plusieurs saisons, elle est l'une des joueuses les plus expérimentées du groupe. Egalement championne du monde U17, elle devrait avoir un rôle important dans l'entrejeu français pendant la compétition.
    Grace Geyoro : Championne du monde U17 et championne d'Europe U19 en titre, elle fait désormais partie de l'équipe première du PSG et s'y est imposée comme titulaire en ce début de saison, progressant à vue d'oeil. Elle peut évoluer partout au milieu de terrain et sera à n'en pas douter une pièce maitresse de l'équipe de France.



    http://www.footdelles.com/article/Au...se_141102.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  9. #909
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    EDF U20 : Présentation de la sélection française (3/3)
    Publié le 04 novembre 2016 | CM U20
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    L'équipe de France est actuellement en Australie pour continuer à préparer la Coupe du monde qui débutera le 13 novembre. Foot d'Elles vous propose un focus sur les 21 joueuses qui vont défendre les couleurs de la France. Ce troisième et dernier volet s'intéresse aux défenseures appelées par Gilles Eyquem.


    L'aventure a commencé pour l'équipe de France des moins de 20 ans qui a rejoint l'Australie pour continuer sa préparation en vue de la Coupe du monde qui débutera le 13 novembre. À neuf jours désormais du début de la compétition (dix jours pour les Bleuettes), Foot d'Elles vous propose une présentation des vingt-et-une joueuses qui défendront les couleurs de la France, parmi lesquelles cinq championnes du monde U17 en 2012 et treize championnes d'Europe U19 cet été. Après les attaquantes, les gardiennes et les milieux de terrain, place aux défenseures.
    Gilles Eyquem a fait appel à sept défenseures pour la compétition, trois centrales (plus Cathy Couturier) et quatre latérales. Il ne fait que peu de doute que les côtés de la défense seront bien gardés avec des joueuses de qualité et d'expérience à gauche comme à droite. Au centre, Eyquem a décidé de s'appuyer sur le duo champion d'Europe Cascarino/Cissoko, ainsi que Pauline Dhaeyer après avoir essayé d'autres joueuses, parmi lesquelles Noémie Carage, également titulaire à Saint-Etienne. Comme pour le milieu et l'attaque, plusieurs joueuses sont polyvalentes et la qualité des joueuses sélectionnées devrait permettre à Gilles Eyquem de faire tourner son groupe sur la compétition.

    Les défenseures

    Estelle Cascarino :
    La défenseure sacrée championne d'Europe U19 cet été a quitté Lyon à l'intersaison pour obtenir du temps de jeu à Juvisy. Elle est déjà apparue à trois reprises cette saison en D1 (soit autant qu'à Lyon toutes compétitions confondues) et devrait continuer à progresser au fil des journées en voyant régulièrement le terrain.
    Hawa Cissoko : La jeune défenseure centrale parisienne née en 1997 fait désormais partie de l'équipe première à plein temps. Si elle n'a pris part qu'à deux rencontres pour l'instant, elle surfe sur la bonne dynamique du club et se montre capable de dépanner à différents postes. Elle fait également partie des joueuses sacrées championnes d'Europe U19 cet été.
    Pauline Dhaeyer : C'est la seule joueuse du groupe à ne pas évoluer en D1. Âgée de 20 ans, elle a quitté Issy -relégué en DH- à l'intersaison pour La Roche en D2, où elle est une titulaire indiscutable. Elle a déjà joué près de 70 rencontres en D1 et D2 et est une des joueuses les plus expérimentées du groupe.
    Théa Gréboval : La capitaine des championnes d'Europe U19 en titre est une des joueuses ayant le plus d'expérience de D1 dans le groupe. Elle est titulaire sur le flanc gauche de Juvisy, membre du "top 4", où elle progresse jour après jour. La présence de Sakina Karchaoui fait qu'on pourrait peut-être la voir évoluer en défense centrale pendant le Mondial.
    Sakina Karchaoui : La "doyenne" du groupe avec Cindy Perrault, et également la joueuse qui a le plus d'expérience avec l'équipe de France A dont elle fait partie intégrante. Si elle s'est désormais positionnée -en club comme en équipe de France- au poste de latérale gauche, elle évoluait encore à l'Euro U19 en 2015 au poste d'ailière.
    Héloïse Mansuy : Championne d'Europe U19 en titre, elle vient de débuter sa quatrième saison en tant que titulaire à Nancy puis Metz et a déjà une bonne expérience. Latérale droite -elle se partagera le poste avec Marion Romanelli- mais polyvalente, elle peut également évoluer à gauche (il ne devrait pas y avoir besoin), et pourquoi pas en défense centrale.
    Marion Romanelli : La championne du monde U17 en 2012 joue moins depuis qu'elle a rejoint Montpellier, mais c'est une des joueuses les plus expérimentées du groupe, ayant commencé sa carrière en D2 à 15 ans. Avec elle et Héloïse Mansuy, le poste de latérale droite sera bien gardé à ne pas douter.



    http://www.footdelles.com/article/CM...se_141081.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  10. #910
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Les U20 peuvent-elles remporter le titre mondial ?
    Publié le 08 novembre 2016 | Autres sélections
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    Régulièrement, la rédaction de Foot d'Elles vous propose un débat. Aujourd'hui, zoom sur l'équipe de France des moins de 20 ans qui fait partie des favorites pour le titre alors que la Coupe du monde démarre ce dimanche. La France peut-elle rapporter un deuxième titre mondial féminin ? Vous aussi donnez votre avis.


    La huitième édition de la Coupe du monde des moins de 20 ans va débuter ce dimanche an Papouasie-Nouvelle-Guinée. La compétition, qui s'annonce particulièrement relevée cette année, n'a pas de clair favori et la succession de l'Allemagne est ouverte. La France fait partie des équipes pouvant espérer remporter le titre, ce qui serait une première dans cette catégorie. Il y a deux ans, les Tricolores, parmi les favorites de la compétition déjà, étaient allées chercher la médaille de bronze après avoir perdu contre l'Allemagne en demi-finale. Les Bleuettes peuvent-elles faire mieux cette année ?

    Un groupe expérimenté et déjà titré

    Dans une série d'articles parue en fin de semaine dernière, Foot d'Elles a présenté le groupe français (attaquantes, gardiennes, milieux de terrain, défenseures). Alors que la dernière Coupe du monde s'était déroulée en été, entre deux saisons en France, celle-ci débute alors qu'un tiers du championnat déjà a été disputé. Cela ne parait pas grand chose, mais plusieurs joueuses ont changé de statut depuis le début de saison, et ont en quelques matches amassé une expérience précieuse.
    A quelques exceptions près, c'est un groupe de joueuses titulaires en D1 qui a fait le voyage à l'autre bout du monde, et la seule joueuse n'évoluant pas en D1, Pauline Dhaeyer, est titulaire en D2 et a l'expérience de la D1. Quels que soient les résultats de leur club, il s'agit là d'un fait important à souligner, car ces jeunes joueuses évoluent au quotidien avec des seniors, ce qui signifie des différences à tous les niveaux par rapport au championnat U19 par exemple.
    Parmi le groupe France, cinq championnes du monde U17 en 2012 et treize championnes d'Europe U19 cet été. Si Delphine Cascarino et Grace Geyoro ont réalisé le doublé, cela signifie tout de même que plus des deux-tiers des Bleuettes ont déjà remporté un titre important dans une compétition internationale chez les jeunes. Elles savent ce qui est exigé pour aller au bout d'une telle compétition, d'autant plus que les deux titres cités plus haut ont demandé aux équipes de France de faire preuve d'un mental fort*.
    Il ne fait pas de doute que l'équipe qui disputera la compétition en Papousie-Nouvelle-Guinée a le groupe qu'il faut pour l'emporter même si l'on peut regretter les absences sur blessure de Perle Morroni -dès le début de saison- et Marie-Antoinette Katoto, respectivement meilleure passeuse et meilleure buteuse du dernier Euro des moins de 19 ans remporté par la France cet été, ou l'absence d'autres joueuses qui pouvaient légitimement prétendre à la sélection.

    Un plateau relevé et un parcours difficile en vue

    Le tirage a placé l'équipe de France dans le groupe C en compagnie des Etats-Unis, du Ghana et de la Nouvelle-Zélande. Les Bleuettes sont les favorites du groupe avec les Américaines qui seront emmenées par Mallory Pugh et qui présentera une attaque de haut niveau. Les deux équipes s'affronteront dès leur entrée dans la compétition, peut-être pour décider des deux premières places du groupe. Face au Ghana lors de la deuxième journée puis la Nouvelle-Zélande lors de la dernière journée de poule, il ne faudra pas se rater mais la France est supérieure. L'objectif premier sera de rejoindre les quarts de finale avant de viser plus haut. Et la première place pourrait avoir son importance.
    En quart de finale, c'est le groupe D qui fera face aux deux premiers du groupe de la France. Un groupe qui comprend l'Allemagne, tenante du titre et qui fait le déplacement avec une équipe très compétitive malgré l'absence de Pauline Bremer, ou encore la Corée du Sud, dont la science tactique avait posé beaucoup de problèmes aux Bleuettes il y a deux ans (0-0, 4-3 tab). Le Mexique ou le Venezuela, emmené par Gabriela Garcia et une bonne partie des demi-finalistes de la Coupe du monde U17 en 2014 (mais sans Deyna Castellanos) semblent moins dangereuses. La seule certitude : si la France atteint les quarts de finale, il faudra d'employer en quart.
    Si la France rejoint le dernier carré, la seule certitude est qu'elle n'affrontera pas l'Allemagne ou les Etats-Unis. Mais la Suède, la Corée du Nord, l'Espagne ou le Japon pourraient être au rendez-vous. Bref, que du beau monde. Le chemin vers le titre est parsemé d'embûches, et il faudra non seulement tenir le coup physiquement, mais également mentalement. Le rôle de Gilles Eyquem et de son staff, à la fois compétent et expérimenté, aura également son rôle à jouer.


    * En 2012 comme en 2016, la France était au pied du mur avant la dernière journée de poule et avait finalement réussi à sortir de son groupe, avant de faire de nouveau parler son mental dans la suite de la compétition et notamment en finale. Retrouvez le parcours des championnes du monde en 2012, et la finale surréaliste des championnes d'Europe cet été.

    http://www.footdelles.com/article/Au...l-_141408.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  11. #911
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    U20 - Succès en préparation face au CANADA (2-0)

    Depuis quelques jours et leur arrivée en Australie, les Françaises préparent la Coupe du Monde U20. Ce mardi, elles rencontraient le Canada à Brisbane (16h00 locales - 7h00 françaises).



    Le onze de départ : Cindy Perrault ; Sakina Karchaoui, Théa Greboval (cap.), Hawa Cissoko, Estelle Cascarino, Delphine Cascarino, Grace Geyoro, Juliane Gathrat, Marion Romanelli, Marie-Charlotte Léger, Maëlle Garbino.

    Après cette victoire (2-0) face au Canada grâce à des buts des Montpelliéraines Sakina Karchaoui (3e) et Valérie Gauvin (74e), les joueuses de Gilles Eyquem débuteront la Coupe du Monde lundi prochain face aux Etats-Unis, puis joueront le Ghana (jeudi 17) et la Nouvelle-Zélande (lundi 21).


    La réaction du sélectionneur

    Gilles Eyquem

    "C'est toujours positif de remporter une victoire dans un match de préparation. Le contenu était intéressant, notamment en première période. Au retour des vestiaires, j'ai effectué quelques changements, et cela a été plus compliqué. Nous avons été un peu déçu de l'opposition en face, même si cette équipe canadienne possédait beaucoup de jeunes joueuses dans son effectif. Je suis en tout cas satisfait du contenu de notre match. Nous menons 1-0 à la pause, et je pense qu'avec un peu plus de détermination devant le but nous aurions pu accentuer l'écart. Nous avons joué presque toute la seconde période à 10, suite à la sortie sur blessure (sans gravité) de Marion Romanelli, puisque j'avais déjà fait tous mes changements. Malgré cela, nous avons su ressortir les ballons, et ajouter un très joli second but signé Valérie Gauvin sur un centre d'Héloïse Mansuy. Je pense que l'équipe qui a démarré se rapprochera de celle qui débutera la compétition face aux Etats-Unis."


    L'équipe alignée face au Canada





    Mardi 8 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U20-Succe...-0_a13041.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  12. #912
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 - Les listes des 336 joueuses de la phase finale

    Les listes officielles des 336 joueuses retenues pour la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016 ont été annoncées ce 8 novembre par la FIFA, chacune des 16 équipes présentant 21 joueuses sur la ligne de départ de la compétition qui se déroulera du 13 novembre au 3 décembre, à Port Moresby.


    La liste des Françaises

    >> CONSULTEZ LES LISTES COMPLÈTES


    Parmi elles, on trouve des joueuses qui se sont illustrées lors de récents tournois FIFA, comme l'Américaine Mallory Pugh ou la Suédoise Stina Blackstenius, lors du Tournoi Olympique de Football Féminin, Rio 2016. Avec six buts, Blackstenius a littéralement porté son équipe jusqu'au titre durant les qualifications européennes pour Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016, dont elle a fini meilleure buteuse.

    Les Japonaises Hina Sugita et Yui Hasegawa, respectivement Ballon d'Or et Ballon d'Argent adidas de la Coupe du Monde Féminine U-17 en 2014, seront également de la partie. Mais c'est côté français et allemand que l'on trouve le plus grand nombre de championnes du monde. Marion Romanelli, Onema Geyoro, Juliane Gathrat, Delphine Cascarino et Cindy Perrault ont participé au sacre des Bleues à Azerbaïdjan 2012 en U-17, tandis que Rieke Dieckmann, Jennifer Gaugigl, Madeline Gier, Rebecca Knaak et Joelle Wedemeyer ont triomphé à Canada 2014 en U-20.

    Source FIFA

    Mercredi 9 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...le_a13044.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  13. #913
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Euro U17 (Tour Elite) - Tirage favorable pour la FRANCE avec la GRÈCE, la BELGIQUE et la RUSSIE

    Les Françaises tenteront de décrocher leur place en phase finale en accueillant de nouveau le tour Elite. Grèce, Belgique et Russie seront les adversaires des Tricolores.


    photo UEFA.com


    Groupe 1 (27 mars - 1er avril) : Autriche, Pays-Bas*, Slovénie, Suisse
    Groupe 2 (20-25 mars) : Norvège, Danemark, Bosnie-Herzégovine*, Pays de Galles
    Groupe 3 (25-30 mars) : Allemagne (tenante du titre), Pologne, Angleterre, Italie
    Groupe 4 (14-19 mars) : République d'Irlande, Hongrie, Écosse, Serbie*
    Groupe 5 (24-29 mars) : France*, Grèce, Belgique, Russie
    Groupe 6 (28 mars - 2 avril) : Espagne, Suède, Islande, Portugal*

    *pays hôtes

    Qualifiée pour la phase finale : République tchèque (pays hôte)

    • Les premiers des six groupes et le deuxième ayant obtenu les meilleurs résultats contre les équipes ayant fini première et troisième de son groupe seront qualifiés pour la phase finale en République tchèque du 2 au 14 mai.

    Samedi 12 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Euro-U17-...IE_a13063.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  14. #914
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Euro U19 (Tour Elite) - La FRANCE avec les PAYS-BAS, la SLOVÉNIE et le PORTUGAL

    Le tirage au sort du tour Elite U19 qui se déroulera en avril prochain a été effectué ce vendredi 11 novembre à Nyon. Les Françaises, tenantes du titre, devront se rendre aux Pays-Bas, principal adversaire de leur groupe, pour espérer décrocher l'un des sept billets pour la phase finale en Irlande du Nord.


    Le tirage (photo Getty Images/UEFA.com)


    Groupe 1 (26–31 Mai) : Espagne, Belgique, Hongrie*, Russie
    Groupe 2 (5–10 Avril): Angleterre, République tchèque, Danemark, Turquie*
    Groupe 3 (6–11 Avril): France, Pays-Bas*, Slovénie, Portugal
    Groupe 4 (4–9 Avril): Finlande, République d'Irlande*, Ecosse, Ukraine
    Groupe 5 (5–10 Avril): Serbie, Suède, Norvège*, Italie
    Groupe 6 (7–12 Juin): Allemagne*, Pologne, Suisse, Islande

    *Hôte du tour Elite

    Modalités de qualification
    Les six vainqueurs de groupe et le meilleur deuxième selon les résultats obtenus face aux premier et troisième de leur groupe rejoindront le pays hôte l'Irlande du Nord pour la phase finale du 8 au 20 août.

    Samedi 12 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Euro-U19-...AL_a13061.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  15. #915
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Euro U17 2017-2018 (Tour de qualification) - La FRANCE ira au DANEMARK, et retrouvera le KAZAKHSTAN

    Le tirage du tour de qualification du Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA 2017/18 a eu lieu à Nyon ce vendredi 11 novembre. La France se déplacera au Danemark pour affronter le Pays de Galles mais aussi le Kazakhstan récemment écrasé 17-0 !


    photo UEFA.com


    Groupe 1 (10-16 octobre) : Suisse, Pologne*, Ukraine, îles Féroé
    Groupe 2 (14-20 octobre) : Angleterre, Écosse, Slovaquie, Lettonie*
    Groupe 3 (dates à confirmer) : Espagne, Islande, Azerbaïdjan*, Monténégro
    Groupe 4 (24-30 septembre) : République d'Irlande, Grèce, Roumanie, Bosnie-Herzégovine*
    Groupe 5 (24-30 septembre) : France, Danemark*, Pays de Galles, Kazakhstan
    Groupe 6 (19-22 octobre) : Suède*, Russie, Croatie, Israël
    Groupe 7 (1er-7 octobre) : République tchèque, Pays-Bas, Turquie, Estonie*
    Groupe 8 (22-28 septembre) : Norvège, Hongrie*, Bulgarie, Moldavie
    Groupe 9 (23-29 septembre) : Belgique, Serbie*, Belarus, ARY Macédoine
    Groupe 10 (25 septembre - 1er octobre) : Autriche, Portugal*, Irlande du Nord, Géorgie
    Groupe 11 (23-29 octobre) : Italie, Finlande, Slovénie*, Malte

    * pays hôtes

    Qualifiée directement pour le tour Élite : Allemagne
    Qualifiée pour la phase finale : Lituanie (pays hôte)

    Détails
    • La Lituanie est qualifiée d'office pour la phase finale en tant que pays hôte. Le pays présentant le meilleur coefficient (selon les résultats de 2013/14 à 2015/16) est qualifié d'office pour le tour Élite au printemps 2018 : l'Allemagne.
    • Les deux premiers de chaque groupe et le meilleur troisième rejoindront l'Allemagne au tour Élite de 24 équipes. Sept nations se qualifieront pour la phase finale en Lituanie.

    Samedi 12 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Euro-U17-...AN_a13064.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  16. #916
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Euro U19 2017-2018 (Tour de qualification) - La FRANCE placée avec l'ITALIE

    L'UEFA a procédé au tirage au sort du tour de qualification qui aura lieu à la rentrée prochaine. Cette édition dont la phase finale se jouera en Suisse réunira un nombre de record de 48 participants. La France est placée dans le groupe 7 avec Italie, Moldavie et Iles Féroé.


    Le Kosovo est le nouveau venu (photo UEFA.com)


    Groupe 1 (12-18 septembre) : Allemagne, Islande*, Monténégro, Kosovo
    Groupe 2 (18-24 octobre) : Angleterre, Slovénie, Pays de Galles, Kazakhstan*
    Groupe 3 (8-14 septembre) : Danemark, Roumanie, Slovaquie, Lituanie*
    Groupe 4 (25-31 octobre) : Espagne, Ukraine, Azerbaïdjan, Albanie*
    Groupe 5 (16-22 octobre) : Norvège, Portugal*, Irlande du Nord, Chypre
    Groupe 6 (18-24 octobre) : Pays-Bas*, République d'Irlande, Estonie, Lettonie
    Groupe 7 (16-22 octobre) : France, Italie, Moldavie*, îles Féroé
    Groupe 8 (17-23 octobre) : Belgique, Autriche*, Croatie, ARY Macédoine
    Groupe 9 (18-24 octobre) : Suède, République tchèque, Belarus, Bulgarie*
    Groupe 10 (18-24 octobre) : Écosse, Turquie, Hongrie*, Arménie
    Groupe 11 (12-18 septembre) : Finlande*, Serbie, Bosnie-Herzégovine, Israël
    Groupe 12 (date à confirmer) : Russie, Pologne, Grèce, Géorgie*

    * pays hôtes

    Qualifiée pour la phase finale : Suisse (hôte)

    Modalités de qualification
    • Les deux premiers de chaque groupe accéderont au tour Élite, pour l'instant programmé au printemps 2018.
    • Sept formations rejoindront la Suisse en phase finale

    Samedi 12 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Euro-U19-...IE_a13062.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  17. #917
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 - Le Mondial débute dimanche avec une ferveur inhabituelle

    La Coupe du Monde U20 débute ce dimanche en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Une destination exotique pour les 15 pays qui se sont qualifiés pour ce rendez-vous mondial.


    Les Françaises accueillies chaleureusement mercredi dernier (Twitter Valérie Gauvin)


    Pour tous, ou presque, c'est un long périple qui a amené les équipes jusqu'à Port Moresby, capitale du pays, qui accueillera l'ensemble des rencontres du tournoi. Mais l'accueil réservé à chaque sélection à leur arrivée a permis de réveiller les esprits parfois engourdis. Les Françaises n'ont pas échappé à ce chaleureux accueil qu'elles ont au contraire pu apprécier.

    L'investissement pour ce pays est important et la FIFA a souhaité que cela soit une fête populaire. Cette Coupe du Monde Féminine U20 est finalement une opportunité unique d'échanges entre les joueuses et les habitants, permettant ainsi de découvrir de nouvelles cultures et d’apprendre les uns des autres. "Nous voulons donner le sourire et offrir toute notre affection aux équipes qui nous rendent visite. C’est ça notre conception de l’accueil en Papouasie-Nouvelle-Guinée", a expliqué le ministre des Sports, Justin Tkatchenko, à FIFA.com. Une expérience de vie unique que les joueuses n'oublieront sans doute pas.

    Mais les 16 sélections en lice vont aussi en découdre sur le terrain, objectif commun de ce rassemblement. Et dans ce domaine, tout le monde ne sera pas sur le même pied d'égalité. Le pays hôte malgré tout la gentillesse affiché devrait connaître des difficultés face à des sélections expérimentées comme la Corée du Nord, le Brésil et la Suède. Dans les autres groupes, on peut s'attendre à des matchs assez ouverts.


    Les groupes
    Groupe A : Papouasie Nouvelle-Guinée, Brésil, Suède, Corée du Nord
    Groupe B : Espagne, Canada, Japon, Nigeria
    Groupe C : France, Etats-Unis, Ghana, Nouvelle-Zélande
    Groupe D : Allemagne, Venezuela, Mexique, Corée du Sud

    Les stades
    Port Moresby (Sir John Guise Stadium, 15 000 places)
    Port Moresby (Bava Park, 5 000 places)
    Port Moresby (PNG Football Stadium, 5 000 places)
    Port Moresby (National Football Stadium, 15 000 places)


    Groupe A
    Dimanche 13 novembre 2016

    Suède - Corée du Nord : 16h00 locales (7h00 françaises)
    Papouasie-Nouvelle-Guinée - Brésil : 19h00 locales (10h00 françaises)
    Mercredi 16 novembre 2016
    Corée du Nord -Brésil : 16h00 locales (7h00 françaises)
    Papouasie-Nouvelle-Guinée - Suède : 19h00 locales (10h00 françaises)
    Dimanche 20 novembre 2016
    Brésil - Suède : 19h00 locales (10h00 françaises)
    Corée du Nord - Papouasie-Nouvelle-Guinée : 19h00 locales (10h00 françaises)

    Groupe B
    Dimanche 13 novembre 2016

    Espagne - Canada : 16h00 locales (7h00 françaises)
    Japon - Nigeria : 19h00 locales (10h00 françaises)
    Mercredi 16 novembre 2016
    Espagne - Japon : 16h00 locales (7h00 françaises)
    Nigeria - Canada : 19h00 locales (10h00 françaises)
    Dimanche 20 novembre 2016
    Nigeria - Espagne : 16h00 locales (7h00 françaises)
    Canada - Japon : 16h00 locales (7h00 françaises)

    Groupe C
    Lundi 14 novembre 2016

    France - Etats-Unis : 16h00 locales (7h00 françaises)
    Ghana - Nouvelle-Zélande : 19h00 locales (10h00 françaises)
    Jeudi 17 novembre 2016
    France - Ghana : 16h00 locales (7h00 françaises)
    Nouvelle-Zélande - Etats-Unis : 19h00 locales (10h00 françaises)
    Lundi 21 novembre 2016
    Etats-Unis - Ghana : 16h00 locales (7h00 françaises)
    Nouvelle-Zélande - France : 16h00 locales (7h00 françaises)

    Groupe D
    Lundi 14 novembre 2016

    Allemagne - Venezuela : 16h00 locales (7h00 françaises)
    Mexique - Corée du Sud : 19h00 locales (10h00 françaises)
    Jeudi 17 novembre 2016
    Allemagne - Mexique : 16h00 locales (7h00 françaises)
    Corée du Sud - Venezuela : 19h00 locales (10h00 françaises)
    Lundi 21 novembre 2016
    Corée du Sud - Allemagne : 19h00 locales (10h00 françaises)
    Venezuela - Mexique : 19h00 locales (10h00 françaises)

    Quarts de finale
    Jeudi 24 novembre 2016

    1A - 2B : 16h00 locales (7h00 françaises)
    1B - 2A : 19h30 locales (10h30 françaises)
    Vendredi 25 novembre 2016
    1C - 2D : 16h00 locales (7h00 françaises)
    1D - 2C : 19h30 locales (10h30 françaises)

    Demi-finales
    Mardi 29 novembre 2016

    1A-2C/1C-2D : 16h00 locales (7h00 françaises)
    1B-2A/1D-2C : 19h30 locales (10h30 françaises)

    Match pour la troisième place
    Samedi 3 décembre 2016

    Perdants 1/2F : 16h00 locales (7h00 françaises)

    Finale
    Samedi 3 décembre 2016

    Vainqueurs 1/2F : 19h30 locales (10h30 françaises)

    Samedi 12 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...le_a13066.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  18. #918
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 - La sélection U20 française en chiffres

    Retrouvez quelques chiffres sur les Bleuettes et la Coupe du Monde U20 qui débute ce lundi pour la sélection tricolore.


    Les statistiques détaillés par joueuses (source footofeminin.fr)


    Avec 542 matchs internationaux joués, 497 rencontres en D1 et 252 en D2, la sélection U20 qui se prépare à disputer la Coupe du Monde est la plus expérimentée de toutes les éditions. Quatre joueuses ont déjà joué avec les A, toutes ont au moins une expérience en D1 et dans une autre sélection de jeunes. Seize ont même été titrés sur le plan européen en 2016 ou lors de la Coupe du Monde U17 en 2012. Enfin Gauvin a été champion du monde universitaire en 2015.


    DE L'EURO U19 à LA COUPE DU MONDE U20

    En dehors des deux premières éditions U19, dont l'Euro de la même année était qualificatif pour la Coupe du Monde alors U19, depuis 2006, l'Euro U19 de la saison précédente qualifie pour la Coupe du Monde U20. Retour sur les performances françaises depuis la première édition. Le meilleur résultat est celui de l'édition 2014 avec une troisième place.

    2002
    Euro U19 : finaliste, battue par l'Allemagne (1-3)
    Coupe du Monde U19 : 9e/12, éliminée au premier tour (3e) (Allemagne 0-2, Mexique 2-1, Brésil 0-4)

    2004
    Euro U19 : 3e de son groupe, éliminée
    Coupe du Monde U19 : non qualifiée

    2006
    Euro U19 (2005) : finaliste, battue par la Russie (2-2, tab 4-5)
    Coupe du Monde U20 : 7e/16, quart de finale (Argentine 5-0, RD Congo 1-0, Etats-Unis 0-1, Corée du Nord 1-2)

    2008
    Euro U19 (2007) : demi-finaliste, battue par l'Allemagne (2-4)
    Coupe du Monde U20 : 4e/16 (Etats-Unis 0-3, Chine 2-0, Argentine 3-1, Nigeria 3-2, Corée du Nord 1-2, Allemagne 3-5)

    2010
    Euro U19 (2009) : demi-finaliste, battue par la Suède (2-5)
    Coupe du Monde U20 : 12e/16, éliminée au premier tour (3e) (Colombie 1-1, Costa Rica 2-0, Allemagne 1-4)

    2012
    Euro U19 (2011) : éliminée au tour Elite derrière les Pays-Bas et le Danemark
    Coupe du Monde U20 : non qualifiée

    2014
    Euro U19 (2013) : vainqueur, face à l'Angleterre (2-0 a.p.)
    Coupe du Monde U20 : 3e/16 (Costa Rica 5-1, Nouvelle-Zélande 4-0, Paraguay 3-0, Corée du Sud 0-0 tab 4-3, Allemagne 1-2, Corée du Nord 3-2)

    2016
    Euro U19 (2015) : demi-finaliste, battue par l'Espagne (1-1 tab 4-5)

    >> Toutes les compte-rendus des rencontres des Françaises à la Coupe du Monde U20 (depuis 2006)


    BILAN PAR ADVERSAIRES, ET PAR PHASES

    Bilan par adversaires

    équipe UEFA : 4 défaites, 5 bp, 13 bc

    Allemagne : 4 défaites (5 bp, 13 bc) [0-2, 3-5, 1-4, 1-2]

    équipes CONMEBOL : 3 victoires, 1 nul, 1 défaite, 12 bp, 6 bc
    Argentine : 2 victoires (8 bp, 1 bc) [5-0, 3-1]
    Brésil : 1 défaite (0 bp, 4 bc) [0-4]
    Colombie : 1 nul (1 bp, 1 bc) [1-1]
    Paraguay : 1 victoire (3 bp, 0 bc) [3-0]

    équipes AFC : 2 victoires, 1 nul, 2 défaites, 7 bp, 6 bc
    Chine : 1 victoire (2 bp, 0 bc) [2-0]
    Corée du Nord : 1 victoire, 2 défaites (5 bp, 6 bc) [1-2, 1-2, 3-2]
    Corée du Sud : 1 nul (0 bp, 0 bc) [0-0, tab 4-3]

    équipes CAF : 2 victoires, 4 bp, 3 bc
    Congo RD : 1 victoire (1 bp, 1 bc) [1-0]
    Nigeria : 1 victoire (3 bp, 2 bc) [3-2]

    équipes CONCACAF : 3 victoires, 2 défaites, 9 bp, 6 bc
    Costa Rica : 2 victoires (7 bp, 1 bc) [2-0, 5-1]b
    Etats-Unis : 2 défaites (0 bp, 4 bc) [0-1, 0-3]
    Mexique : 1 victoire (2 bp, 1 bc) [2-1]

    équipe OFC : 1 victoire, 4 bp, 0 bc
    Nouvelle-Zélande : 1 victoire (4 bp, 0 bc) [4-0]

    Bilan par phase
    Phase de groupe : 3 qualifications sur 5 (9 victoires, 1 nul, 5 défaites, 29 bp, 16 bc)
    Quart de finale : 2 qualifications sur 3 (1 victoire, 1 nul aux tab, 1 défaite, 4 bp, 4 bc)
    Demi-finale : 2 éliminations sur 2 (2 défaites, 2 bp, 4 bc)
    Match pour la 3e place : 1 médaille de bronze sur 2 (1 victoire, 1 défaite, 6 bp, 7 bc)
    Finale : néant

    Dimanche 13 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...es_a13068.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  19. #919
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 - Les Bleuettes prêtes pour l'aventure

    L'aventure va enfin débuter pour les Bleuettes ce lundi (7h00 françaises). Après avoir quitté la France le 1er novembre dernier, la sélection tricolore se prépare à rencontrer les Etats-Unis.


    Les Françaises lors de la préparation en Australie (photo DR)


    Adversaire redoutable si l'on s'en réfère aux performances de l'équipe A mais perfectible chez les jeunes malgré trois titres dans cette catégorie (2002, 2008 et 2012). La France s'est en tout cas donné des moyens pour s'adapter au décalage horaire et s'acclimater aussi à cette destination exotique. Partie le 1er novembre dernier, avec 27 heures de voyage, escale incluse, elles se sont installées une semaine du côté de Brisbane (Australie). L'occasion de peaufiner la préparation et de profiter du soleil australien ! Un match amical remporté face au Canada (2-0), les Françaises ont ensuite rallié la Papouasie Nouvelle-Guinée.

    Un pays où l'instabilité et l'insécurité règnent, mais où la ferveur de la population locale a été de mise dès l'arrivée des Françaises. Une volonté des instances politiques de véhiculer une image positive de leur pays qui malgré la richesse de son sous-sol et de son sol et ses huit millions d'habitants, est au 158e rang mondial des pays au regard de l'indice de développement humain et même 192e en terme d'alphabétisation de la population.

    Etats-Unis avant le Ghana


    Clara Matéo était présente aux deux derniers Euro U19


    Le sélectionneur sait qu'il faut s'adapter de ce contexte et a prévenu ses joueuses dès le rassemblement à Clairefontaine : "Les filles, nous partons à l’aventure …!" Une phrase à double sens, celle pour aller à la découverte de ce pays, mais aussi celle d'aller décrocher le titre. "Dans un pays qui n’est pas très football et visiblement, si j’ai bien compris, avec des installations qui ne sont pas toutes prêtes", il faut donc se concentrer pour ce premier rendez-vous face aux Etats-Unis. "On nous a dit d’oublier ce qui était les compétitions traditionnelles et que nous allions découvrir quelque chose de nouveau. On va s’adapter" déclarait le sélectionneur avant le départ sur lesfeminines.fr.

    L'adaptation, le propos aussi d'une équipe ambitieuse. Mais pour cela, le calendrier n'a pas épargné les Bleuettes. D'entrée, elles se frottent aux Etats-Unis : "Il ne faut pas se dire que l’on va rencontrer les Etats-Unis. Il ne faut pas se dévaloriser. Il ne faut pas non plus arriver en se disant : on est Champion d’Europe, c’est un grand continent de football et on va tout casser. Il faut arriver à dire : « les filles, vous avez des capacités et un gros potentiel. Il faut maintenant que vous en soyez persuadé et mettre en route tout cela »" insistait Gilles Eyquem. Après les Etats-Unis, il faudra enchaîner le Ghana, une équipe africaine ambitieuse : "Le Ghana ne sera pas simple car c’est surtout souvent athlétique et difficile à manœuvrer". Dans un système où les deux premiers se qualifient pour le tour suivant, la France terminera sa phase de groupe par la Nouvelle-Zélande qui a déroulé sur son continent avec 69 buts marqués en 4 matchs !

    "Equilibre des postes, cohérences, affinités"


    Marie-Charlotte Léger, l'une des quatre Montpelliéraines sélectionnées (photo UEFA.com)


    Le titre de championne d'Europe U19 en poche cette saison en Slovaquie, celui de demi-finaliste la saison dernière en Israël, la France brille en Europe mais va essayer de le reproduire au niveau mondial. La troisième place acquise en 2014 était déjà sous la houlette de Gilles Eyquem qui se souvient : "Une belle aventure humaine car à l’époque je découvrais. On partait un petit peu dans l’inconnu avec un groupe qui a appris à se connaître dans la compétition et qui a surtout adhéré à un projet humain intéressant. Cela reste un très bon souvenir".

    Avec les générations 1996 et 1997 en majorité, Gilles Eyquem dispose d'un réservoir comme jamais la France n'a connu : "En 2014, je crois que pour construire le groupe, on n’a pas fait de choix. On est allé chercher des filles. Alors que là, il y avait vraiment 30 à 35 filles sur lesquelles on pouvait se dire que celle là aurait pu y être aussi". Il a ensuite faire des choix avec un noyau fort des joueuses présentes en Israël en 2015. Si la blessure de Perle Morroni à l'épaule a contrainte la Parisienne à être forfait dès le mois de septembre suite au match amical en Allemagne (2-2), une autre est survenue dans la veille du rassemblement. Faisant partie des rares 1998, championnes d'Europe cet été, appelées, l'attaquante du PSG Marie-Antoinette Katoto s'est blessée aux ischio-jambiers contre Montpellier en début de seconde période. Les autres choix, le sélectionneur les justifie au delà des seules qualités individuelles par la cohérence d'un groupe : "Il y a toute cette alchimie qu’il faut arriver à faire entre l’équilibre des postes, les cohérences, les affinités. Et là, sur cette Coupe du Monde, j’ai fait ces choix-là" précisait le sélectionneur".

    Propos recueillis par William Commegrain/lesfeminines.fr


    LA SÉLECTION

    Gardiennes

    Cindy Perrault (ASPTT Albi) (96)
    Mylène Chavas (AS Saint-Etienne) (98)
    Jade Lebastard (EA Guingamp) (98)

    Défenseures
    Pauline Dhaeyer (ESOF La Roche) (96)
    Sakina Karchaoui (Montpellier HSC) (96)
    Marion Romanelli (Montpellier HSC) (96)
    Estelle Cascarino (FCF Juvisy) (97)
    Hawa Cissoko (Paris-Saint-Germain) (97)
    Théa Greboval (FCF Juvisy) (97)
    Héloïse Mansuy (FC Metz) (97)

    Milieux
    Laura Condon (ASPTT Albi) (97)
    Cathy Couturier (Rodez AF) (97)
    Maëlle Garbino (AS Saint-Etienne) (96)
    Juliane Gathrat (FC Metz) (96)
    Onema Grace Geyoro (Paris-Saint-Germain) (97)

    Attaquantes
    Delphine Cascarino (Ol. Lyonnais) (97)
    Anna Clérac (ASJ Soyaux) (97)
    Louise Fleury (EA Guingamp) (97)
    Valérie Gauvin (Montpellier HSC) (96)
    Marie-Charlotte Léger (Montpellier HSC) (97)
    Clara Matéo (FCF Juvisy) (97)

    Staff
    Gilles Eyquem, sélectionneur
    Jean-Yves Fustec, chef de délégation
    Sandrine Ringler, adjointe.
    Sandrine Roux, entraîneur des gardiennes (en remplacement de Mylène Pannier, absente pour maternité)
    Mickael Le Foll et Thierry Marszalek, analylistes vidéo
    Jean-Yves Cuomo et Jordan Champagnat, observateurs
    Jean Genest, docteur
    Hélène Ferchaud-Bertrand, kinésithérapeute
    Adelaïde Desanlis, kinésithérapeute

    Dimanche 13 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...re_a13073.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  20. #920
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Foot (Femmes) Bleues U20
    La Coupe du monde U20, «un truc qui fait rêver»

    Le 14/11/2016 à 00:13:00 | Mis à jour le 14/11/2016 à 00:19:42 | 1 Commentaire

    Théa Gréboval, la capitaine des championnes d'Europe des moins de 19 ans sacrées l'été dernier, a hâte de débuter la Coupe du monde U20, lundi face aux Etats-Unis (7 heures, heure française). Un tournoi que les Bleuettes de Gilles Eyquem abordent avec appétit.


    Théa Gréboval, capitaine des Bleuettes. (L'Equipe)

    «Que représente cette Coupe du monde des moins de 20 ans pour vous ?
    Une Coupe du monde, c'est la plus grande compétition qu'on puisse disputer, c'est un truc qui fait rêver. Là, on a la chance d'y être. On est très excitées et on a hâte de découvrir comment ça va se passer. On veut aller le plus loin possible.

    La compétition se déroule très loin de la France, en Papouasie-Nouvelle-Guinée...
    Oui, en effet (rires). Quand on a reçu les convocations, je suis allée voir sur internet où on irait : en Australie pour le stage puis en Papouasie. Je suis curieuse ! C'est une destination qu'on ne connaît pas du tout mais moi, j'aime bien voyager et ce sont des endroits où on n'aura pas forcément l'occasion d'aller plusieurs fois dans une vie.

    Quel sera votre objectif ?
    Forcément, ramener la Coupe du monde en France. Notre premier adversaire ce sont les États-Unis. On peut dire qu'avec le Ghana et la Nouvelle-Zélande, c'est un groupe compliqué. On ne connaît pas vraiment le niveau de nos adversaires hors Europe car on les rencontre peu. Tous les groupes sont difficiles, le niveau du foot féminin progresse, on l'a vu lors de l'Euro 2016. Pour remporter un titre, tout est dur.

    «L'Euro nous a appris beaucoup de choses»

    L'Euro justement que vous avez remporté avec les moins de 19 ans l'été dernier (2-1 contre l'Espagne) vous confère un statut de favorite. Êtes-vous prêtes à l'assumer ?

    Les gens nous mettent l'étiquette qu'ils veulent, il ne faut pas s'en préoccuper. On doit faire sur le terrain ce qu'on sait faire. Finalement, les favoris sont considérés en dehors du terrain, mais sur la pelouse, je dirais qu'il n'y a pas de favoris, pas d'outsiders. L'Euro nous a appris beaucoup de choses, nous a apporté de belles émotions mais surtout il nous a appris l'importance du groupe. Il faut apprendre à connaître chaque personne, aller à la rencontre des autres, accepter les différences, et voir que chaque différence enrichie le groupe. Finalement, les différences nous unissent.»


    Clara Matéo (attaquante de l'équipe de France des moins de 20 ans) : «Après l'Euro, c'était le gros événement de l'année. Assumer le statut de favorites c'est un challenge et un défi. Je pense qu'on a les qualités pour le relever. On va rentrer tout de suite dans le vif du sujet en affrontant les Etats-Unis, ça va nous faire basculer d'entrée dans la compétition. À l'Euro, on a connu un début de parcours difficile, ça nous a appris à rester soudées, à trouver les réponses nous-mêmes aux difficultés qu'on pouvait rencontrer. Ça nous a appris à être solidaires dans la difficulté. Le forfait de Marie-Antoinette Katoto est un coup dur après celui, déjà, de Perle Morroni, On va essayer de décrocher le titre pour elles.»

    Claire Gaillard

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...t-rever/749136
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  21. #921
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 - FRANCE - ÉTATS-UNIS, un nul (0-0), des regrets

    Pour son entrée en matière dans cette compétition, les Françaises ont partagé le match nul avec les Américaines. Mais ce résultat vierge est frustrant face à une équipe qui était à la portée.


    L'Américaine Pugh avec Garbino (photo FIFA.com)


    La sélection emmenée par Gilles Eyquem débutait son tournoi face à l'autre favori pressenti du groupe. Pour cette première rencontre de la Coupe du Monde U20, la France débutait avec un milieu dense et la volonté de venir gêner la défense américaine qui n'est pas le point fort de cette sélection. La sélection US compte par contre dans ses rangs l'internationale A, Mallory Pugh, dont la puissance peut percer toutes les défenses. La France était d'ailleurs alertée dans ce domaine sur un centre de Sanchez depuis la droite, qui avait intercepté un ballon de Cissoko. Le ballon était à destination de Pugh mais Chavas effectuait une sortie sans retenue (16e). On retrouvait Pugh sur des frappes (24e, 31e), la première contrée en corner, la seconde au terme d'une percée dans l'axe conclue par une frappe de 18 m bien captée par Chavas (31e). Du côté tricolore, la première période avait vu une domination française dans la possession de balle, mais avec une animation offensive insuffisante et des tentatives lointaines sans danger (38e, 45+4e).

    La belle plus occasion pour Matéo


    Chavas jaillit devant Pugh (photo FIFA.com)


    Le camp français sentait qu'il y avait un coup à jouer, notamment dans le couloir de Delphine Cascarino. Les Bleuettes allaient d'ailleurs user la Lyonnaise, épuisée en fin de match. Après un bel enchainement conclu par une frappe du droit bloquée au premier poteau par la gardienne américaine (50e), elle offrait une balle de but neuf minutes plus tard. Sur un déboulé côté droit, elle venait centrer au cordeau pour Matéo. La reprise de la Juvisienne aux 6 m était contrée par Elliston avec beaucoup de réussite (59e). La plus belle occasion tricolore de la rencontre. Les entrées de Léger et Gauvin apportaient un jeu plus direct mais pas plus de réussite. Léger essayait bien de dévier un centre (79e) ou Gauvin de venir bousculer la défense, sans succès. Les Américaines tentaient de saisir la moindre erreur de la défense française. Cissoko était proche de la commettre à deux reprises. Sur une passe en retrait où Chavas restait heureusement vigilante (84e) puis sur un tirage de maillot sur Watt dans la surface qui échappait au regard de l'arbitre (90+2e).

    Les Françaises avaient certainement la possibilité de faire mieux au regard de la performance américaine. Mais il aura manqué du poids en attaque côté tricolore. Après ce point du match nul, la France enchaînera jeudi face au Ghana, qui fait ses débuts ce lundi face à la Nouvelle-Zélande.


    Réaction de Gilles Eyquem
    "Nous savions que les Etats-Unis étaient un équipe très forte, notamment sur le plan athlétique, mais notre vrai problème a été l'efficacité. Nous n'avons pas su concrétiser en buts les nombreuses occasions qui se sont offertes à nous. C'était un match intéressant et j'ai trouvé que nous avions une bonne maîtrise collective"


    Coupe du Monde U20 - Phase de groupe - Groupe C - Première journée
    Lundi 14 novembre 2016
    - 16h00 locales (7h00 françaises)
    FRANCE - ÉTATS-UNIS : 0-0
    Port Moresby (PNG Football Stadium)
    Temps chaud - Terrain excellent
    Spectateurs : 2 033
    Arbitres : Casey Reibelt (Australie) assistée de Sarah Ho (Australie) et Kim Kyoung Min (Corée du Sud). 4e arbitre : Aye Thein (Myanmar)
    Aucun avertissement

    France : 1-Mylène Chavas ; 12-Héloïse Mansuy, 4-Hawa Cissoko, 14-Estelle Cascarino, 13-Théa Greboval (cap.) ; 7-Delphine Cascarino, 8-Onema Grace Geyoro, 17-Juliane Gathrat, 3-Sakina Karchaoui ; 15-Maëlle Garbino (9-Marie-Charlotte Léger 70'), 10-Clara Matéo (18-Valérie Gauvin 83'). Entr.: Gilles Eyquem
    Non utilisées : 2-Marion Romanelli, 5-Pauline Dhaeyer, 6-Laura Condon, 11-Louise Fleury, 16-Cindy Perrault, 19-Cathy Couturier, 20-Anna Clérac, 21-Jade Lebastard
    États-Unis : 1-Casey Murphy ; 5-Maddie Elliston, 6-Taylor Otto, 3-Kaleigh Riehl, 14-Ellie Jean ; 18-Ashley Sanchez, 2-Parker Roberts (7-Savannah Demelo 65'), 10-Emily Ogle, 8-Courtney Petersen (16-Emily Fox 76') ; 15-Jessie Scarpa (11-Ally Watt 79'), 9-Mallory Pugh (cap.). Entr.: Michelle French
    Non utilisées : 4-Sabrina Flores, 12-Rose Chandler, 13-Marley Canales, 17-Kelcie Hedge, 19-Natalie Jacobs, 20-Katie Cousins, 21-Brooke Heinsohn



    Lundi 14 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...ts_a13075.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  22. #922
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Un bon match nul, mais des regrets
    Publié le 14 novembre 2016 | Top News
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    L'équipe de France des moins de 20 ans a fait son entrée dans la compétition face aux Etats-Unis de Mallory Pugh. Au final, les Bleuettes n'auront pas réussi à trouver la solution et ont fini dos à dos avec les Américaines. La première place du groupe se décidera donc à distance entre les deux équipes. Rendez-vous jeudi 7h face au Ghana.


    Un premier acte sans folie offensive


    L'équipe de France a fait une bonne entrée dans le tournoi face aux Etats-Unis en dominant territorialement le premier acte (plus de 60% de possession) et en montrant de belles choses collectivement. Mais les Bleuettes n'auront pas réussi à mettre l'arrière-garde états-unienne en danger en essayant trop souvent de passer par l'axe. Les ailières Sakina Karchaoui et Delphine Cascarino n'ont jamais vraiment débordé et ont presque sans exception toujours repiqué vers l'axe, alors que Théa Gréboval, qui a fait plusieurs courses, n'a pas toujours été servie. Mais sans véritable n°9, puisque Marie-Charlotte Léger et Valérie Gauvin avaient débuté la rencontre sur le banc, la France a manqué de présence dans la surface, ceci expliquant peut-être cela.
    Bien que dominée, c'est bien l'équipe américaine qui s'est montrée la plus dangereuse avec Mallory Pugh, d'abord à la 16e minute, suite à une mauvaise passe de Cissoko, mais Mylène Chavas intervenait parfaitement dans les pieds de l'attaquante américaine gênée également par le retour de Grace Geyoro. A la 31e minute ensuite, suite à une nouvelle perte de balle française près de la ligne médiane, Pugh y allait toute seule, et Chavas devait de nouveau intervenir sur le seul tir américain de la première période. Sur un dernier coup franc français, cadré mais sans danger pour Casey Murphy, la pause était sifflée sur un score de 0-0.

    Domination stérile des Bleuettes

    Les Bleuettes débutaient la seconde période sur le même rythme que la première, en dominant, mais en se montrant plus présentes offensivement, avec notamment plus de centres. La meilleure occasion française de la rencontre, à l'heure de jeu, venait d'un débordement de Delphine Cascarino qui centrait en retrait pour Clara Matéo dont le tir était repoussé par Maddie Elliston alors que Murphy était battue. Avant d'être remplacée par Marie-Charlotte Léger à vingt minutes du terme de la rencontre, Garbino s'était mise en évidence avec plusieurs actions et tirs (47', 55', 60'). A la 80e minute, Delphine Cascarino, plus présente dans son couloir, réalisait un nouveau débordement mais elle ne voyait pas Karchaoui seule au second poteau et son centre en retrait était repoussé par la défense américaine.
    Du côté états-unien, Mallory Pugh, après avoir effacé Hawa Cissoko, se procurait une bonne occasion mais tirait au-dessus des cages de Chavas (62') qui devait ensuite intervenir devant Ally Watt suite à une passe trop molle de Cissoko (84') qui aurait pu provoquer un penalty pour un tirage de maillot sur Watt dans les dernières minutes. Au final, un match nul et vierge entre les deux favoris du groupe qui vont donc se battre dans un duel à distance pour la première place. Pour la France, première étape jeudi à 7h face au Ghana.

    De ce match nul, il y a aura eu de belles choses de la part des Bleuettes, collectivement supérieures et qui ont été dangereuses quand elles ont utilisé les côtés et se sont montrées percutantes à l'image de Delphine Cascarino en deuxième période. On pourra également noter l'absence de but encaissé face à une belle ligne d'attaque emmenée par Mallory Pugh, avec une Mylène Chavas très à son aise et rassurante dans les buts, et une Hawa Cissoko entre erreurs et très bonnes interventions. On regrettera tout de même ce résultat car la France avait la place pour l'emporter... Désormais, et alors qu'il faut s'attendre à du turnover de la part de Gilles Eyquem, il ne faut pas se poser de questions face au Ghana et la Nouvelle-Zélande.


    La feuille de match

    Les compos :
    France :
    1- Chavas, 3- Karchaoui, 5- Cissoko, 7- D. Cascarino, 8- Geyoro, 10- Mateo (18- Gauvin 83'), 12- Mansuy, 13- Gréboval (c), 14- E. Cascarino, 15- Garbino (9- Léger 70'), 17- Gathrat
    États-Unis : 1- Murphy, 2- Roberts (7- De Melo 65'), 3- Riehl, 5- Elliston, 6- Otto, 8- Petersen (16- Fox 78'), 9- Pugh (c), 10- Ogle, 14- Jean, 15- Scarpa (11- Watt 79'), 18- Sanchez


    Crédit photo : Sandrine Ringler

    http://www.footdelles.com/article/CM...ts_141622.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  23. #923
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Foot Coupe du Monde (Femmes) U20
    La France a des regrets après son nul contre les Etats-Unis

    Le 14/11/2016 à 09:06:00 | Mis à jour le 14/11/2016 à 10:01:00 | 8 Commentaires

    La France a dominé les triple championnes du monde américaines mais n'a pas réussi à les battre (0-0).


    Delphine Cascarino, ici à droite, a été excellente contre les USA. (AFP)

    La France n'a pas perdu contre les Etats-Unis lors de son entrée en lice au Mondial féminin des 20 ans (0-0). Les Bleuettes auraient sûrement signé pour un tel résultat avant la rencontre mais au final, elles seront sûrement déçues. Car même sans Katoto et Morroni (blessées), elles ont largement dominé leurs adversaires. Les demi-finalistes de l'Euro ont tiré 17 fois au but, contre 3. Elles n'ont concédé qu'une frappe cadrée.

    L'énorme occasion de Mateo

    Les Françaises ont eu la plus belle occasion du match, juste avant l'heure de jeu. Delphine Cascarino a débordé une nouvelle fois et a trouvé Clara Mateo en retrait mais Eliston a sauvé sur sa ligne. Dans ce groupe très compliqué, avec le Ghana et la Nouvelle-Zélande, les trois points auraient été magnifiques. Un tel match nul reste tout de même comme un bon départ, face à la meilleure équipe de la poule.

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...les-usa/749154
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  24. #924
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 - Les Françaises reviennent de loin face au GHANA (2-2)

    Après son nul face aux Etats-Unis, la victoire était attendue face au Ghana mais les joueuses africaines ont montré plus de mordant et ont exploité les failles tricolores. Heureusement Chavas a stoppé un penalty et Matéo a égalisé en toute fin de match.


    Gauvin et la France se sont retrouvés en difficulté (photos FIFA.com)


    Les Françaises sont passées tout près de la défaite face au Ghana. Des erreurs défensives ont coûté chères face à des Ghanéennes qui ont saisi toutes les opportunités en venir mettre la pression sur la défaite tricolore. Alors que Cascarino inquiétait une première fois la gardienne Antwi sur un centre (13e), elle réussissait après avoir éliminé dans l'axe à ouvrir le score. Jouant en appui avec Gauvin à droite, celle-ci lui remettait le ballon en retrait pour la reprise de l'intérieur du pied droit (1-0, 30').

    La suite était plus inquiétante. Un coup obtenu bêtement par Greboval, quatre Ghanéennes étaient à la retombée mais Ampah était signalée heureusement hors-jeu (34e). Owusu-Ansah s'affichait comme un véritable poison, Romanelli parvenant heureusement à repousser un centre dangereux (42e). Mais sur un énième flottement de la défense, l'égalisation survenait. Après un pressing de Diwura-Soale sur Cissoko côté gauche, le ballon était transmis dans l'axe à S.Abdul-Rahman qui remettait aussitôt en profondeur dans les pieds de Owusu-Ansah qui échappait à Dhaeyer et ouvrait son pied droit (1-1, 44').

    De grosses erreurs défensives

    Ce but redonnait de l'espoir au Ghana et à la reprise, en dehors d'un coup franc à 20 m de Léger contré par le mur qui aurait pu surprendre la gardienne, ce sont les Ghanéennes qui étaient dangereuses. Owusu-Ansah tentait sa chance de loin (58e), puis adressait un centre pour Diwura-Soale qui manquait le cadre (63e). La France n'y était pas et le payait au prix fort. Une relance de la gardienne ghanéenne, prolongée de la tête par S.Abdul-Rahman, Cissoko défendait le ballon en allant vers Chavas mais tergiversait et Ayieyam surgissait de la pointe du pied droit pour lober Chavas de 18 m (1-2, 65'). En grande difficulté, la France concédait même un penalty pour une faute de Dhaeyer sur Adubea (80e). Chavas qui en avait déjà sorti cette saison en championnat maintenait l'espoir dans son équipe en partant bien sur sa droite sur la frappe de S.Abdul-Rahman (82e).

    Chavas stoppe un penalty, Matéo égalise à la 95e !



    Un sauvetage décisif car si Léger manquait de peu d'égaliser face à une gardienne adversaire auteur d'un arrêt réflexe de la main droite (86e), Matéo entrée en jeu libérait son équipe. D'un timing parfait, elle reprenait de la tête un centre de D.Cascarino qui avait fait à nouveau la différence dans son couloir droit (2-2, 90+5').

    Un match nul qui est un moindre mal et permet de rester maître de son destin, lundi prochain face à la Nouvelle-Zélande.


    Coupe du Monde U20 - Phase de groupe - Groupe C - Deuxième journée
    Jeudi 17 novembre 2016
    - 16h00 locales (7h00 françaises)
    FRANCE - GHANA : 2-2 (1-1)
    Port Moresby (PNG Football Stadium)
    Temps chaud et venteux - Terrain excellent
    Spectateurs : 808
    Arbitres : Quetzalli Alvarado (Mexique) assistée de Lixy Enriquez (Mexique) et Chantal Boudreau (Canada). 4e arbitre : Yercinia Correa (Venezuela)
    Buts pour la France : Delphine CASCARINO 30', Clara MATEO 90+5'
    Buts pour le Ghana : Sandra OWUSU-ANSAH 44', Jane AYIEYAM 65'

    Avertissement : Niber-Lawrence 35' pour le Ghana
    NB. Mylène Chavas sort un penalty de Samira Abdul-Rahman (82')

    France : 1-Mylène Chavas ; 2-Marion Romanelli, 5-Pauline Dhaeyer, 4-Hawa Cissoko, 13-Théa Greboval (cap.) (14-Estelle Cascarino 36') ; 7-Delphine Cascarino, 6-Laura Condon, 8-Onema Grace Geyoro, 9-Marie-Charlotte Léger ; 18-Valérie Gauvin (10-Clara Matéo 68'), 20-Anna Clérac (3-Sakina Karchaoui 62'). Entr.: Gilles Eyquem
    Non utilisées : 11-Louise Fleury, 12-Héloïse Mansuy, 15-Maëlle Garbino, 16-Cindy Perrault, 17-Juliane Gathrat, 19-Cathy Couturier, 21-Jade Lebastard
    Ghana : 16-Victoria Agyei 'Antwi' ; 7-Emestina Abambila, 15-Faustina Ampah, 5-Belinda Anane, 4-Adu Agyemang ; 8-Wasila Diwura-Soale, 13-Samira Abdul-Rahman, 18-Rasheda Abdul-Rahman (cap.), 14-Lily Niber-Lawrence (10-Princella Adubea 71') ; 3-Jane Ayieyam ; 9-Sandra Owusu-Ansah (11-Rita Darko 90+1'). Entr.: Mas-Ud Dramani
    Non utilisées : 1-Azume Adams, 2-Vida Opoku, 6-Patience Adjetey, 12-Vinoria Kuzagbe, 17-Veronica Appiah, 19-Sandra Boakye, 20-Fatima Alhassan, 21-Rose Baah







    Jeudi 17 Novembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...-2_a13085.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  25. #925
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 770

    Par défaut

    La France est revenue de loin
    Publié le 17 novembre 2016 | Top News
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    Après son match nul lors de la première journée face aux Etats-Unis, la France devait s'imposer face au Ghana pour s'ouvrir la porte des quarts de finale. Passée très proche d'une défaite, elle a finalement arraché le nul en fin de temps additionnel sur une tête de Clara Matéo. Retour sur la rencontre.


    Lors de son entrée en lice, l'équipe de France des moins de 20 ans avait partagé les points avec les Etats-Unis lors d'un match nul et vierge. Face au Ghana, Gilles Eyquem avait fait tourner avec six changements par rapport à la première journée, et la titularisation de Pauline Dhaeyer et Marion Romanelli en défense, de Laura Condon au milieu, et de Marie-Charlotte Léger, Anna Clérac et Valérie Gauvin en attaque. Passée à un cheveu d'une défaite malvenue, la France a réussi à arracher le nul qui lui permettra certainement, en cas de victoire contre la Nouvelle-Zélande, d'atteindre les quarts de finale (face à l'Allemagne ?).

    Une mise en route difficile

    Avec une certaine pression et une équipe modifiée à plus de 50%, l'équipe de France a eu du mal à entrer dans le match et à développer son jeu face au Ghana, avec de nombreuses erreurs techniques et un collectif loin du niveau du premier match. Malgré la très bonne forme de Delphine Cascarino, déjà élue meilleure joueuse du match contre les Etats-Unis, les Françaises ont manqué de tranchant en attaque tout en se montrant régulièrement à la limite en défense, avec forcément un axe central pas toujours en harmonie, la France se mettant en danger tout seule.
    Assez logiquement, la France ouvrait le score grâce à Cascarino, au départ et à la conclusion de l'action. Elle récupérait le ballon, puis décalait Valérie Gauvin aux abords de la surface qui levait les yeux et lui remettait parfaitement en retrait (30'). Mais au lieu de lancer et libérer les Bleuettes, ce but voyait les Françaises reculer et le Ghana se montrer plus entreprenant. Après plusieurs alertes (sur corner avec une sortie ratée de Chavas 41', intervention décisive de Romanelli devant le but 42'), le Ghana égalisait par la jeune Sandra Owusu-Ansah, lancée dans l'intervalle, dans le dos de Dhaeyer et couverte par Cissoko (44').
    Après avoir reculé, la France repartait de l'avant dans le temps additionnel avec trois situations plus ou moins dangereuses, mais peut-être une bonne réaction en vue de la deuxième période, qui allait se dérouler sans Théa Gréboval, sortie sur blessure.

    Chavas et Matéo à la rescousse

    L'équipe de France repartait sur de bonnes bases, mais sans se montrer dangereuse. Et après un quart d'heure en seconde période, le Ghana commençait à montrer le bout de son nez avec Sandra Owusu-Ansah, décidément très en jambes. Elle faisait la différence dans le couloir gauche et centrait en retrait, mais la frappe était dans le petit filet (63'). Ce n'était que partie remise, puisque deux minutes plus tard, alors que Cissoko hésitait à passer en retrait à Chavas, Jane Ayieyam ne se posait pas de question et sa frappe trompait la gardienne française qui ne pouvait rien faire. Alors qu'Anna Clérac avait laissé sa place à Sakina Karchaoui quelques minutes auparavant, Gilles Eyquem faisait son dernier changement avec l'entrée de Clara Matéo à la place de Valérie Gauvin, pas remise d'un gros choc à la tête.
    La France réagissait avec quelques frappes de loin (Karchaoui 73', Léger 75'), mais passait proche de la catastrophe avec un penalty sifflé en faveur du Ghana suite à une faute de Pauline Dhaeyer sur Princella Adubea (80'). Chavas, pas toujours au mieux dans cette partie, repoussait le tir de Samira Abdul-Rahman et redonnait de l'espoir aux Bleuettes. Léger, sur un centre de Geyoro, pensait remettre les équipes à égalité de près, mais Antwi repoussait la frappe (87'), et de l'autre côté, Cissoko encore en difficulté permettait à Ayieyam de tirer, mais Chavas stoppait le tir (88'). Et finalement, alors que la France se dirigeait vers une défaite malvenue, Delphine Cascarino faisait une nouvelle fois la différence sur son côté, puis adressait un centre parfait pour Clara Matéo au point de penalty qui s'élevait parfaitement pour égaliser de la tête. Résultat final, match nul, la France est revenue de loin.

    Le Ghana peut encore une fois s'en vouloir. Après sa défaite en toute fin de match lors de la première journée face à la Nouvelle-Zélande malgré de nombreuses occasions, l'équipe a de nouveau passée très près d'une victoire... La France a déçu, mais cette fin de match, en passant d'un 1-3 potentiel à un match nul final, peut permettre aux Bleuettes de se lancer dans cette compétition. Elles ont en tout cas su ne pas abandonner tout espoir, et cet état d'esprit est positif.


    La feuille de match

    Les buts de la rencontre :

    30' Delphine Cascarino (1-0)
    44' Sandra Owusu-Ansah (1-1)
    65' Jane Ayieyam (1-2)
    90+5' Clara Mateo (2-2)

    Les compos :
    France :
    1- Chavas, 2- Romanelli, 4- Cissoko, 5- Dhaeyer, 6- Condon, 7- D. Cascarino, 8- Geyoro, 9- Leger, 13- Gréboval (c) (14- E. Cascarino 37'), 18- Gauvin (18- Mateo 67'), 20- Clérac (3- Karchaoui 62')
    Ghana : 16- Antwi, 3- Ayieyam, 4- Anane, 5- Agyemang, 7- Abambila, 8- Diwura-Soale, 9- Owusu-Ansah (11- Darko 90+1'), 13- S.Rahman, 14- Niber-Lawrence (10- Adubea 71'), 15- Ampah, 18- R.Rahman

    http://www.footdelles.com/article/CM...in_141919.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas poster des nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas poster de réponses
  • Vous ne pouvez pas poster des pièces-jointes
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •