Page 39 sur 40 PremièrePremière ... 2937383940 DernièreDernière
Affichage des résultats 951 à 975 sur 990

Discussion: Équipes de France U16 / U17 / U19 / U20

  1. #951
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 - La FRANCE en finale : une treizième ce samedi, la deuxième mondiale

    Les sélections jeunes féminines françaises ont longtemps participé aux finales européennes (4 victoires, 7 défaites), mais sur le plan mondial, il a fallu attendre 2012 et le sacre des U17 en Azerbaïdjan. Retour sur les 12 finales disputées en 18 ans.


    L'ère Bini : 3 finales, 1 victoire


    2003, première ligne au palmarès (photo UEFA.com)


    Juillet 1998, pour la première fois, la France participe à une finale européenne à l'occasion du premier championnat d'Europe U18 féminin. Deux rencontres disputées en matchs aller-retour dans l'anonymat le plus complet, les 11 et 18 juillet, alors que les Bleus remportaient la Coupe du Monde en France entre les deux. Entraînée par Bruno Bini, la sélection composée de joueuses nées en 1979, 1980 et 1981 s'inclinaient 0-2 au Danemark, avant de s'imposer en toute fin de match au retour (3-2). Insuffisant cependant pour les partenaires de Karine Noilhan mais c'est avec "ni remords, ni regrets car les filles ont donné le maximum" que Bruno Bini concluait cette première.

    Quatre ans plus tard, le sélectionneur Bruno Bini amène la génération 1983 en finale face à la redoutable Allemagne. Si Rouquet ouvrait le score, la puissance allemande allait avoir raison des Bleuettes (1-3). La France allait ensuite avec cette performance participer à la Coupe du Monde U19 au Canada. Georges et Abily, sont aujourd'hui encore en sélection avec les Bleues. La saison suivante, en 2003, la France réussit la performance d'atteindre une nouvelle finale de l'Euro U19. Après avoir éliminé l'Angleterre en demi-finale, la France affronte la Norvège en finale sur le sol allemand. Coquet et Traïkia vont permettre de remporter le premier titre international du foot féminin français avec Bouhaddi, Bussaglia ou encore Thiney.

    L'ère Pilard : deux finales perdues

    En 2005, c'est avec Stéphane Pilard à la tête de la sélection que la France dispute une nouvelle finale. Une rencontre où les Bleuettes vont revenir deux fois au score face à la Russie (buts de Thomis 67e, Courteille 86e) avant de devoir faire la décision à l'issue de la prolongation. Lors des tirs au but, Peruzzetto, Necib, Dhaou, Mula et Ducher réussissaient leurs tentatives mais Bouhaddi qui avait la balle de match envoyait le ballon sur la barre puis Boulleau échouaient en mort subite.

    Bis repetitita un an plus tard avec une nouvelle finale, du côté de Berne, face à l'Allemagne. Les soeurs jumelles Kerschowski ne vont pas épargner les Bleuettes en se répartissant les trois buts du match. Houara d'Hommeaux, Le Sommer et Delie sont les Bleues actuelles qui étaient de l'aventure.

    2010, le deuxième titre français ; 2013, la première pour Eyquem


    Le titre en 2013 avec Toletti (photo UEFA.com)


    La France renoue avec un titre européen avec Jean-Michel Degrange, en sélectionneur. Face à l'Angleterre, la France s'impose 2-1 en finale à Skopje (Macédoine) grâce à Lavaud et Crammer qui ont répondu au but anglais. Philippe, Butel et Catala sont les joueuses récemment appelées en A à être de cette aventure. Cette même génération, entraînée par Gérard Sergent, était en finale de l'Euro U17 deux ans plus tôt face à l'Allemagne. Elles y avaient subi une lourde défaite 0-3 face à l'Allemagne.

    Avec trois ans d'intervalle, le même scénario se reproduisait pour la génération 1994 avec Toletti, Lavogez, Diani, Le Bihan ou encore Mbock, avec Paco Rubio comme sélectionneur en U17. Finaliste à l'Euro U17 en 2011, elles s'inclinaient dans le temps additionnel sur un but d'Alba Pomares (0-1, 80+2'). Deux ans plus tard, l'issue était plus heureuse pour les joueuses alors entraînées par Gilles Eyquem. Pour sa première saison à ce poste, il amenait les Bleuettes au titre face à l'Angleterre (2-0). Une victoire décrochée dans la prolongation grâce à Toletti et Diallo.

    2012 : le titre mondial pour les U17



    En 2012, c'est la sélection U17 dispute deux finales à quelques mois d'intervalle. Le 29 juin, la France retrouve une vieille connaissance, l'Allemagne. Diani ouvrait le score mais Bremer égalisait dix minutes après (1-1, 67'). A la séance de tirs au but, Toletti réussissait sa tentative mais Karchouni échouait sur le dernier essai, voyant le titre s'envoler (tab 3-4). Trois mois plus tard, une autre aventure débutait en Azerbaïdjan et le titre allait aussi se jouer aux tirs au but. Face à la Corée du Nord, la France avait cette fois-ci plus de réussite dans cet exercice et s'imposait 7-6. Un adversaire que la France va retrouver ce samedi et que plusieurs joueuses connaissent bien pour avoir joué ce match il y a quatre ans.

    Romanelli, Gathrat, D.Cascarino, Perrault et Geyoro étaient présentes, et seront de nouveau sur la feuille de match ce samedi à Port Moresby, quatre ans plus tard avec la sélection U20 cette fois-ci pour un doublé qui serait historique. D'autres joueuses ont intégré les A régulièrement depuis ce titre comme Mbock, Toletti ou encore Diani.

    Pour Geyoro et D.Cascarino cela pourrait devenir leur troisième titre international après celui de cet été en U19 face à l'Espagne (2-1). Quant à Chavas, Mansuy, Cissoko, E.Cascarino, Greboval, Condon, Matéo, Couturier, Lebastard, Clérac et Fleury, ce sera la deuxième possibilité en cinq mois !


    LES FINALES DES SÉLECTIONS FÉMININES FRANÇAISES

    Génération 1997

    Euro U19 - 2016 : France bat Espagne : 2-1

    Génération 1995
    Coupe du Monde U17 - 2012 : France bat Corée du Nord : 1-1 (tab 7-6)
    But France :
    Léa Declercq 33' (Long ballon de Karchouni bien dosé pour Declercq à l'entrée de la surface qui place une frappe du droit hors de portée)
    But Corée du Nord : Un Sim Ri 79' (Ri Hyang Sim place une frappe enroulée des 16 m sur le poteau gauche de Bruneau, le ballon revient en jeu sur Ri Un Sim qui n'a plus qu'à conclure du plat du pied droit)
    France : 1-Romane Bruneau, 13-Marion Romanelli, 4-Aïssatou Tounkara, 5-Griedge Mbock Bathy Nka, 15-Noémie Carage, 19-Juliane Gathrat, 14-Ghoutia Karchouni, 10-Sandie Toletti ©, 20-Delphine Cascarino, 7-Léa Declercq, 9-Kadidiatou Diani, Entr.: Guy Ferrier
    Non utilisées : 16-Claire Jacob, 21-Cindy Perrault, 2-Amandine Blanc, 3-Ophélie Gahery, 6-Candice Gherbi, 8-Laura Blanchard, 11-Pauline Cousin, 12-Laurie Saulnier, 17-Alexandra Atamaniuk, 18-Onema Grace Geyoro
    Tirs au but : Toletti (1-0), Kim Un Hwa (arrêté), Declercq (2-0), Choe Chung Bok (2-1), Mbock Bathy Nka (3-1), Choe Yun Gyong (3-2), Romanelli (arrêté), Kim Hyang Mi (3-3), Cascarino (4-3), Kyong Hyang (4-4), Bruneau (5-4), Ri Un Sim (5-5), Carage (6-5), Ri Kum Suk (6-6), Diani (7-6), Ri Un Yong (arrêté)

    Euro U17 - 2012 : Allemagne bat France : 1-1 (tab 4-3)

    Génération 1994

    Euro U19 - 2013 : France bat Angleterre : 2-0 a.p.
    Euro U17 - 2011 : Espagne bat France : 1-0

    Génération 1991

    Euro U19 - 2010 : France bat Angleterre : 2-1
    Euro U17 - 2008 : Allemagne bat France : 3-0

    Génération 1987

    Euro U19 - 2006 : Allemagne bat France : 3-0

    Génération 1986

    Euro U19 - 2005 : Russie bat France : 2-2 (tab 6-5)

    Génération 1984

    Euro U19 - 2003 : France bat Norvège : 2-0

    Génération 1983

    Euro U19 - 2002 : Allemagne bat France : 3-1

    Génération 1979

    Euro U18 - 1998 : Danemark bat France : 2-0, 2-3

    Vendredi 2 Décembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...le_a13144.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  2. #952
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    La dernière marche
    Publié le 02 décembre 2016 | Top News
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    Demain, l'équipe de France des moins de 20 ans va disputer la finale de la Coupe du monde, face à la Corée du Nord. En jeu pour Gilles Eyquem et ses joueuses, un premier titre historique dans la catégorie après celui de 2012 en U17 face à... la Corée du Nord, deux ans après avoir accroché le podium pour la première fois.


    La dernière marche... et la plus compliquée. L'équipe de France n'a jamais été aussi proche de remporter sa première Coupe du monde des moins de 20 ans, et pour cela, il va falloir prendre le dessus sur la Corée du Nord, déjà championne du monde U17 cette année. Après avoir croisé la route des États-Unis, de l'Allemagne et du Japon avec succès, il reste 90 minutes (voire un peu plus) aux Tricolores pour aborder la prochaine édition à domicile dans la peau des tenantes du titre.

    Entre deux eaux

    L'équipe de France, c'est celle qui joue bien, qui domine, et qui à la fin, s'incline. Toujours avec des regrets. C'est ce que retienne les observateurs de la discipline. Si cela vaut (ou plutôt valait) surtout pour les A, la génération U20 précédente en avaient fait une belle démonstration au Canada il y a deux ans lors d'une demi-finale qu'elle n'aurait probablement jamais dû perdre (avant de se ressaisir pour accrocher la troisième place, déjà historique). En Papouasie-Nouvelle-Guinée, l'équipe de France des moins de 20 ans a fait fi de cette étiquette. Des difficultés à se sortir de son groupe, une victoire à l'allemande contre l'Allemagne, puis une autre face au Japon dans le rôle de la France.
    Si la France est en finale, c'est grâce à son état d'esprit et sa solidarité avant tout. Et son opportunisme. Des qualités que l'on a déjà pu voir chez les jeunes, pour le titre mondial en 2012, le titre européen cet été, et donc lors de cette Coupe du monde qui touche à sa fin. Théa Gréboval, Delphine Cascarino et Juliane Gathrat, au micro de FFFTV, ont d'ailleurs beaucoup insisté sur cette solidarité et cet état d'esprit comme principal facteur de leur parcours. La France n'a pas le potentiel offensif qui lui était promis, pour cause de blessure. On ne sait pas comment la compétition se serait déroulée avec Perle Morroni et Marie-Antoinette Katoto. Ce qui est certain, c'est que les 21 joueuses tricolores présentes en Papouasie-Nouvelle-Guinée ont su trouver les ressources pour être désormais, à 90 minutes d'un titre de championnes du monde.

    La force d'un groupe complet

    Depuis le début de la compétition, toutes les joueuses de champ ont foulé le terrain, seules Cindy Perrault et Jade Lebastard, les gardiennes remplaçantes, devant s'effacer devant une Mylène Chavas très prometteuse. Les postes de défenseures latérales étaient annoncées comme une force de cette équipe, et malgré les blessures, cela s'est confirmé. La défense centrale, et notamment Hawa Cissoko, aux côtés d'Estelle Cascarino, est montée en puissance au cours de la compétition. Au milieu de terrain, le duo de l'ombre Grace Geyoro/Juliane Gathrat réalise un travail ingrat avec une volonté et une intelligence très intéressantes. Cette base défensive, avec une petite interrogation pour les latérales, ne devrait pas changer pour la finale.
    Pour l'animation offensive, deux joueuses se sont imposées sans grande surprise comme les piliers : Clara Matéo (la meilleure buteuse française) et Delphine Cascarino, décisives et précieuses sur le terrain. A leurs côtés, plusieurs joueuses ont apporté leur écot : la technique Maëlle Garbino, Marie-Charlotte Léger, dont la compétition a été coupée par une blessure aux adducteurs et qui peut faire la différence à tout moment, Louise Fleury, peu utilisée mais dont l'entrée contre le Japon fut déterminante, ou encore Valérie Gauvin dans un rôle de joker principalement. Sans oublier les joueuses qui ont moins vu le terrain, comme Laura Condon, Anna Clérac, Pauline Dhayer ou encore Cathy Couturier, prêtes à se mettre au diapason si besoin.

    La Corée du Nord, pas du gâteau

    Forcément, il s'agit de la finale et la France aura face à elle un adversaire très fort. Le seul, avec la France (et les États-Unis sur 90 minutes), à ne pas avoir perdu depuis le début de la compétition. La Corée du Nord a inscrit dix-buts depuis le début de la compétition, avec un tarif minimum de deux par match. Après les attaques allemande et japonaise, l'équipe de France va de nouveau devoir se montrer très solide défensivement. Avec un but encaissé sur penalty, sur une erreur de Mylène Chavas qui était -une nouvelle fois- sur le ballon, lors des quarts et demi-finales, elle a montré qu'elle avait du répondant. Après le duo Mami Ueno/Yuki Momiki contre le Japon, c'est Ri Hyang Sim et Kim So Hyang (quatre buts chacune) qui seront -entre autres- les joueuses à surveiller de près. Sans oublier Sung Hyang Sim dont les entrées sont toujours couronnées de succès, ou la justesse de Jon So Yon sur les coups de pied arrêtés. Bref, c'est un gros challenge qui attend les Bleuettes, aussi bien dans le jeu qu'au niveau physique, car les Nord-Coréennes ont du répondant et n'hésitent pas à aller au contact.
    Au-delà des qualités montrées par les Tricolores jusque là, il y a plusieurs motifs d'espoir. La Corée du Nord n'a gardé ses cages inviolées qu'à une seule reprise, lors de son premier match dans le tournoi, face à la Suède, et a encaissé deux buts à deux reprises. Les Chollima n'ont également pas su être tueuses en quart et en demi-finale, se faisant remonter au score (deux buts face à l'Espagne, un face aux États-Unis) à deux reprises pour être entrainées en prolongation. Il ne faudra donc pas abandonner si la rencontre ne semble pas se passer au mieux pour les Bleues, et ça tombe bien, ces Bleuettes se battent jusqu'au bout. Dernier point enfin, même s'il ne concerne pas ce tournoi, le passif entre les deux sélections chez les jeunes. Dans un passé récent, la France a pris le dessus lors des deux rencontres à enjeu : la finale de la Coupe du monde U17 en 2012, et le match pour la troisième place de la Coupe du monde U20 en 2014, deux matches disputés peut-être annonciateurs de la rencontre à venir. Du côté français, elles étaient cinq en 2012 à avoir vécu l'aventure du titre. Elles étaient deux fois plus côté nord-coréen, dont la moitié de l'équipe était également présente il y a deux ans (aucune Française). Jamais deux sans trois ?

    Japon-États-Unis, pour le podium

    Demain dès 7h (HF) dans le match pour la troisième place, le Japon pourra égaler sa meilleure performance dans la compétition (3e place en 2012), et les États-Unis terminer sur le podium pour la cinquième fois en sept éditions. Les deux équipes ont souffert en demi-finale, avec notamment trois sorties sur blessure du côté japonais. Il leur faudra trouver des ressources pour accrocher le podium et terminer sur une bonne note. D'un côté, le séduisant Japon qui aura été neutralisé par la France, notamment dans les couloirs, un de ses points forts, d'un autre, les États-Unis spécialistes des remontées en fin de match. S'il veut l'emporter, le Japon ne devra pas laisser le moindre espoir à son adversaire et savoir tuer le match. Du côté états-unien, il faudra prendre la mesure du collectif japonais et compter sur les performances, comme toujours, de son duo Pugh/Sanchez en attaque, ainsi qu'une solide Taylor Otto en défense. La rencontre est ouverte, et la fatigue ainsi que les absences potentielles côté japonais pourraient avoir leur importance. Entre le Japon de la génération championne du monde U17 en 2014 et les États-Unis des futures stars Mallory Pugh et Ashley Sanchez, le match vaudra le détour...

    http://www.footdelles.com/article/CM...he_142737.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  3. #953
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 - Une autre couronne mondiale quatre ans après ?

    Ce samedi (10h30, Eurosport), la sélection U20 a l'occasion de décrocher un deuxième titre mondial féminin. Pour cela il faudra venir à bout de la Corée du Nord, qui avait déjà souri à la France en 2012 avec les U17.


    Gilles Eyquem peut décrocher un titre mondial après deux trophées européens (photo FIFA.com)


    Azerbaïdjan 2012, la France a connu son premier titre mondial féminin lors de la Coupe du Monde 2012. A Bakou, les joueuses de Guy Ferrier avait battu la Corée du Nord aux tirs au but (1-1, puis 7 tirs au but à 6). Un adversaire qu'elles retrouvent donc quatre ans plus tard. Cinq joueuses étaient d'ailleurs présentes lors de ce premier titre. Trois étaient titulaires : Romanelli, Gathrat, D.Cascarino alors que deux autres étaient restées sur le banc : Perrault, Geyoro. De bons souvenirs avec lesquels les Françaises espèrent bien renoués ce samedi à Port Moresby.

    La Corée du Nord est depuis le début du tournoi la seule équipe à avoir gagné toutes ses rencontres. Cinq succès consécutifs et 18 buts marqués pour 6 encaissés. Si la phase de poule aura été bien gérée, en quart et demi, il aura fallu attendre la prolongation pour venir à bout de l'Espagne (3-2) puis des Etats-Unis (2-1). Un jeu collectif, un combat de tous les instants, la Corée du Nord est fidèle à elle-même.

    Des pépins aux succès

    La France est prévenue mais a aussi des arguments à faire-valoir. Après des débuts timides avec deux matchs nuls face aux Etats-Unis (0-0) et le Ghana (2-2), les joueuses de Gilles Eyquem ont connu le déclic face à la Nouvelle-Zélande (2-0). En quart de finale, l'Allemagne a cédé (1-0) avant que le Japon ne plie en prolongation (2-1). Dans ce parcours réalisé crescendo, les Françaises ont affiché de la réussite mais aussi de la solidarité. Oubliées les hésitations de Cissoko qui a depuis réussi deux derniers matchs pleins. La gardienne Chavas a de quoi aussi donné une confiance incommensurable à ses partenaires. Auteur d'un arrêt décisif sur un penalty au Ghana qui a relancé la France, elle est même passée tout près de récidiver devant le Japon dans ce même exercice. Ses prises de balle, sa sérénité imposent et la défense à gagner en confiance. Pourtant cette dernière a connu de nombreux pépins. Greboval souffrant du dos, Dhaeyer et Mansuy blessées remplacées par E.Cascarino et Romanelli puis tout dernièrement Karchaoui victime d'un traumatisme crânien face au Japon, sortie avant la pause sont autant de facteurs qui auraient pu s'avérer négatifs.

    Un premier titre mondial en U20 ?


    Parfois dans la souffrance mais toujours avec solidarité, les Bleuettes ont franchi les étapes jusqu'à la finale (photo FIFA.com)


    Le sélectionneur Gilles Eyquem a plus d'un tour dans son sac dans ce domaine. Il ne travaille pas avec une équipe-type mais avec un groupe. Comme lors de chaque compétition officiel, les onze de départ ont beaucoup changé, non pas par sanction, mais car il fait confiance à tout le monde. Des choix payants car aujourd'hui ce ne sont pas onze joueuses qui ont permis de se hisser en finale mais tout un groupe.

    Avant la compétition, les blessures de Morroni et Katoto auraient pu laisser penser que la France avait réduit ses chances. Le milieu de terrain est parfois plus discret mais terriblement efficace à l'image de Geyoro et Gathrat qui ont enchaîné les matchs. Le talent est là aussi avec des joueuses comme D.Cascarino et Matéo qui l'ont démontré dans le secteur offensif. Promue capitaine après la blessure de Greboval, D.Cascarino s'affirme de match en match et porte l'équipe vers le haut. Passeuse et buteuses décisive depuis le début du tournoi, la sélection peut compter sur elle pour débloquer des situations à l'image du boulet de canon réussi face à l'Allemagne (1-0). Elle n'est pas seule dans ce secteur, Matéo sans bruit est décisive devant le but. Auteur du but décisif qui avait permis d'égaliser à la 95e minute face au Ghana (2-2), elle a débloqué la situation devant le Japon (99e). Son jeu de tête est une arme redoutable que les Bleuettes ont utilisé à bon escient.

    Quatre jours après les 120 minutes disputées face au Japon, les Françaises ont décompressé et récupéré pour être fin prêtes pour ce rendez-vous historique. La France ajoutera-t-elle à son tour son nom dans une compétition que seuls les Etats-Unis, l'Allemagne et la Corée du Nord ont remportée ? Après la victoire en finale en Coupe du Monde U17 en 2012, la troisième place obtenue en U20 en 2014 face à cette même équipe de Corée du Nord, la France vise un nouveau succès. Réponse dans 90 ou 120 minutes.


    Coupe du Monde U20 FIFA - Papouasie Nouvelle-Guinée - Finale
    Samedi 3 décembre 2016
    - 19h30 locales (10h30 françaises)
    CORÉE DU NORD - FRANCE
    Port Moresby (National Football Stadium)
    Arbitres : Jana Adamkova (République tchèque) assistée de Biljana Atanasovski (Macédoine) et Angela Kyriakou (Chypre). 4e arbitre : Quetzalli Alvarado (Mexique)

    En direct sur Eurosport



    Samedi 3 Décembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...es_a13148.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  4. #954

    Par défaut

    C'est quand même fou de voir la Corée du Nord à ce niveau Quand tu vois le niveau des équipes Européennes en LDC ( surtout les petits pays qui ne possèdent pas un véritable championnat ) quand elles rencontrent une grande équipe ( tu as des scores de 5-0, 8-0 ) Voir cet Corée du Nord mettre un 3-1 à la France surtout quand on connait les conditions de vie là-bas ( on va quand pas me dire que la Corée du Nord possède un excellent championnat de Foot Féminin ( on parle bien de foot Féminin !!! ))

  5. #955

    Par défaut

    Citation Envoyé par -Msila28 Voir le message
    C'est quand même fou de voir la Corée du Nord à ce niveau Quand tu vois le niveau des équipes Européennes en LDC ( surtout les petits pays qui ne possèdent pas un véritable championnat ) quand elles rencontrent une grande équipe ( tu as des scores de 5-0, 8-0 ) Voir cet Corée du Nord mettre un 3-1 à la France surtout quand on connait les conditions de vie là-bas ( on va quand pas me dire que la Corée du Nord possède un excellent championnat de Foot Féminin ( on parle bien de foot Féminin !!! ))
    Ouais, enfin pas sûr qu'elles aient toutes moins de 20 ans.
    C'est pas pour rien que la CdN fait des résultats en jeunes depuis des années sans jamais confirmer en A.

    Par contre, rien d'illogique dans le score de la final, certaines joueuses de l'EDF n'ont clairement pas le niveau, certaines sont même catastrophique.

  6. #956
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 - La FRANCE échoue en finale face à la CORÉE DU NORD (1-3)

    La sélection U20 n'a pas réussi à franchir la dernière marche pour obtenir le sacre mondial. Malgré l'ouverture du score de Geyoro, la Corée du Nord a été plus efficace et réaliste pour s'offrir le trophée.


    La rage de Chavas contraste avec la joie nord-coréenne (photo FIFA.com)


    Dix ans après avoir déjà été sacrée dans cette catégorie la Corée du Nord a conquis à nouveau le trophée aux dépens de la France qui réalise là sa meilleure performance en U20.

    Dans un stade comble, les Françaises avaient la possibilité d'écrire une nouvelle page de leur histoire. Face à elles, la Corée du Nord qui leur avait souri quatre ans plus tôt en finale de la Coupe du Monde U17 avec un succès aux tirs au but. Pour cette rencontre, Gilles Eyquem alignait Greboval qui retrouvait aussi le brassard à la place de Karchaoui blessée en demi-finale, qui ne pouvait y prendre part ce samedi. Pour le reste, il faisait confiance à l'équipe alignée en demi-finale pour ce défi.

    Geyoro avait ouvert le score



    Face à elle, une redoutable équipe de Corée du Nord qui avait gagné ses cinq premiers matchs avec 18 buts inscrits. Ce sont d'ailleurs elles qui allaient prendre le contrôle du match alors que la France peinait à prendre la teneur de cette rencontre. Si bien que lorsqu'elles ouvraient le score, c'était contre le cours du jeu. Un coup franc frappé par Garbino depuis le côté droit qui retombe sous la barre, la gardienne est présente mais relâche et Geyoro à l'affût surgit pour reprendre du droit dans les 5,5 m (0-1, 17'). Dans la foulée, Matéo avait l'occasion de doubler la mise mais trouvait les bras de la gardienne.

    La France allait se faire surprendre en contre. Kim So Hyang échappait à Romanelli, remontait le ballon, transmettait à Kim Phyong Hwa sur la gauche qui centrait pour la reprise au premier poteau du gauche de Wi Jong Sim (1-1, 30'). Un contre bien mené mais qui allait faire mal psychologiquement.



    La Corée du Nord pressait et dès la reprise Kim Phyong Hwa, seule face au but, ratait l'immanquable sur un centre venu de la droite (53e). Puis sur le deuxième tir cadré nord-coréen, elles inscrivaient le second but. Un coup franc frappé par U Sol Gyong sur la droite à 25 m, prolongé de la tête au premier poteau par Wi Jong Sim, et conclue d'une reprise de la tête smashée de Kim Phyang Hwa. Chavas était sur la trajectoire mais sa main gauche n'était pas assez ferme pour empêcher le ballon de finir dans son petit filet gauche (2-1, 55').

    Un penalty qui scelle la victoire


    Chavas n'a pas pu contenir les assauts adverses (photo FIFA.com)


    Physiquement éprouvées avec la chaleur, les deux équipes ne lâchaient rien. La Corée du Nord restait dangereux sur les corners. Alors D.Cascarino et Matéo étaient en difficulté face à la défense adverse, Eyquem apportait du sang neuf en attaque à leurs côtés. Insuffisant pour mettre en difficulté la Corée du Nord qui obtenait même un penalty en fin de match consécutif à une faute de Cissoko sur Kim Phyong Hwa (86e). La spécialiste nord-coréenne Jon So Yon d'une frappe du gauche prenait Chavas à contre-pied (3-1, 87') et scellait la victoire de son équipe sur leur troisième tir cadré ! Les huit minutes de temps additionnel n'y changeaient rien. Le match s'achevait une ultime tentative signée Matéo qui finissait dans les bras de Kim Myong Sun (90+7e).

    Après une troisième place en 2014, une seconde place en 2016, rendez-vous est pris en 2018 en France pour la Coupe du Mone U20 qui sera organisée en Bretagne.


    0-1 Onema GEYORO 17' : https://twitter.com/Eurosport_FR/sta...86360180326401
    1-1 WI Jong Sim 30' : https://twitter.com/Eurosport_FR/sta...89022929965056
    2-1 KIM Phyong Hwa 55' : https://twitter.com/Eurosport_FR/sta...00598483451904
    3-1 JON So Yon 87' : https://twitter.com/Eurosport_FR/sta...08330892578816


    Coupe du Monde U20 FIFA - Papouasie Nouvelle-Guinée - Finale
    Samedi 3 décembre 2016
    - 19h30 locales (10h30 françaises)
    CORÉE DU NORD - FRANCE : 3-1 (1-1)
    Port Moresby (National Football Stadium)
    Temps chaud (28°C) - Terrain excellent
    Spectateurs : 14 752
    Arbitres : Jana Adamkova (République tchèque) assistée de Biljana Atanasovski (Macédoine) et Angela Kyriakou (Chypre). 4e arbitre : Quetzalli Alvarado (Mexique)
    Buts pour la Corée du Nord : WI Jong Sim 30', KIM Phyong Hwa 55', JON So Yon 87'
    But pour la France : Onema Grace GEYORO 17'

    Avertissements : Sung Hyang Sim 90+8' pour la Corée du Nord ; Cissoko 86' pour la France

    Corée du Nord : 1-Kim Myong Sun ; 3-U Sol Gyong, 16-Ri Un Yong, 5-Choe Sol Gyong (cap.), 12-Jon So Yon ; 9-Ri Hyang Sim, 17-Kim Un Hwa (2-Sung Hyang Sim 57'), 19-Ju Hyo Sim, 11-Kim Phyong Hwa (8-Choe Un Hwa 90+5') ; 20-Kim So Hyang (7-Ri Kyong Hyang 79'), 6-Wi Jong Sim. Entr.: Hwang Yongbong
    Non utilisées : 18-Rim Yong Hwa, 21-Ok Kum Ju, 4-Chae Kyong Mi, 10-Ri Un Sim, 13-Son Ok Ju, 14-Kim Jong Sim, 15-An Song Ok, 18-Rim Yong Hwa, 21-Ok Kum Ju
    France : 1-Mylène Chavas ; 2-Marion Romanelli, 4-Hawa Cissoko, 14-Estelle Cascarino, 13-Théa Greboval (cap.) ; 7-Delphine Cascarino, 8-Onema Grace Geyoro, 17-Juliane Gathrat (6-Laura Condon 73'), 11-Louise Fleury (9-Marie-Charlotte Léger 53') ; 15-Maëlle Garbino (18-Valérie Gauvin 73'), 10-Clara Matéo. Entr.: Gilles Eyquem
    Non utilisées : 16-Cindy Perrault, 21-Jade Lebastard, 5-Pauline Dhaeyer, 12-Héloïse Mansuy, 19-Cathy Couturier, 20-Anna Clérac, 3-Sakina Karchaoui (blessée)



    Dimanche 4 Décembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...-3_a13151.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  7. #957
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    La France battue en finale
    Publié le 03 décembre 2016 | Top News
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    La finale, dernier match de la Coupe du monde des moins de 20 ans, opposait la Corée du Nord à la France. Si la France a ouvert le score, la Corée du Nord a logiquement retourné la situation pour remporter un deuxième titre mondial U20, un mois après le titre en U17. La France ne sera donc pas championne du monde.


    La Corée du Nord réalise le doublé, un mois après avoir remporté le titre mondial U17 en Jordanie, et obtient un deuxième titre mondial U20 après celui de 2006. La France, courageuse mais moins bonne que son adversaire aujourd'hui, termine deuxième du tournoi, un résultat historique et prometteur pour l'avenir. Delphine Cascarino a été récompensée avec le Ballon de Bronze, Mylène Chavas avec le Gant d'Or.

    La Corée du Nord répond à la France

    Dans cette rencontre attendue, la France allumait la première mèche sur une montée de Marion Romanelli qui servait Maëlle Garbino, qui servait à son tour Louise Fleury dont le contrôle à l'entrée de la surface était raté (6'). Alors que la Corée du Nord prenait le jeu en main, avec une domination certaine après un quart d'heure de jeu, c'est la France qui ouvrait le score, sur coup de pied arrêté. Maëlle Garbino obtenait un coup franc dans le couloir droit, qu'elle frappait elle-même, la gardienne nord-coréenne Kim Myong Sun repoussait mal le ballon et Grace Geyoro, présente, glissait le ballon entre les jambes de la gardienne (17'). Une minute plus tard à peine, Clara Matéo, parfaitement lancée en profondeur, allait au duel avec Kim Myong Sun mais voyait sa frappe repoussée (18').
    Les deux équipes avaient leurs moments-forts, mais sur une contre-attaque très bien construite, la Corée du Nord égalisait grâce à Wi Jong Sim, parfaitement servie par Kim Phyong Hwa (30'). Tout était à refaire pour les Bleuettes. Avant une fin de première période qui voyait la Corée du Nord mettre une grosse pression sur la défense française -qui aura eu des soucis dans la relance-, Clara Matéo obtenait un deuxième duel à la 37e minute, de nouveau remporté par la gardienne nord-coréenne. Après 45 minutes accrochées et physiques entre deux équipes n'ayant pas peur du contact, la pause était sifflée sur un score nul, la Corée du Nord ayant marqué sur son seul tir cadré du premier acte.

    La Corée du Nord se détache

    Les Bleuettes démarraient bien la seconde période, mais très vite, les Nord-Coréennes reprenaient le contrôle de la partie et après une première grosse alerte, sur un centre de Kim So Hyang que Kim Phyong Hwa ne cadrait pas seule au second poteau (53'), la sanction tombait sur coup franc, dévié puis mis au fond des filets par cette même Kim Phyong Hwa qui prenait Mylène Chavas à contre pied (55'). Les vagues coréennes s'enchainaient sur le but français, les Bleuettes défendant au courage. Sur un bon centre de Wi Jong Sim, Kim So Hyang ratait son contrôle dans la surface, face au but (64'). Il fallait un retour in extremis de Delphine Cascarino dans la surface pour continuer à y croire (70').
    Les Bleuettes ne parvenaient pas à respirer, encore moins à se montrer dangereuses, et assez logiquement, elle finissait par encaisser un nouveau but, sur penalty, suite à une faute d'Hawa Cissoko (87'). Avec huit minutes d'arrêt de jeu, les Françaises n'abdiquaient pas et tentaient de revenir. Mais Kim Myong Sun se montrait décisive à plusieurs reprises, sur une frappe de Marie-Charlotte Léger (90+3') ou encore une volée de Clara Matéo (90+7'). Victoire logique de la Corée du Nord qui aura dominé la rencontre face à une équipe de France courageuse, mais qui s'incline aujourd'hui contre plus forte qu'elle. Passée la déception de la finale, on retiendra le beau tournoi et les qualités montrées par cette belle équipe de France.


    La feuille de match

    Les buts de la rencontre :

    17' Grace Geyoro (0-1)
    30' Wi Jong Sim (1-1)
    55' Kim Phyong Hwa (2-1)
    87' Jon So Yon (3-1)

    Les compos :
    Corée du Nord :
    1- K.Myong Sun, 3- U.Sol Gyong, 5- C.Sol Gyong (c), 6- W.Jong Sim, 9- R.Hyang Sim, 11- K.Phyong Hwa (8- Choe Un Hwa 90+5'), 12- J.So Yon, 16- R.Un Yong, 17- K.Un Hwa (2- S.Hyang Sim 57'), 19- J.Hyo Sim, 20- K.So Hyang (7- Kim So Hyang 79')
    France : 1- Chavas, 2- Romanelli, 4- Cissoko, 7- D.Cascarino, 8- Geyoro, 10- Mateo, 11- Fleury (9- Léger 53'), 13- Gréboval (c), 14- E.Cascarino, 15- Garbino (6- Condon 73'), 17- Gathrat (18- Gauvin 73')


    Crédit : Vidéo FFF

    http://www.footdelles.com/article/CM...le_142902.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  8. #958
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    Foot Coupe du Monde U20 (Femmes)
    L'équipe de France féminine battue en finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans

    Le 03/12/2016 à 12:32:00 | Mis à jour le 03/12/2016 à 12:46:12

    Les Bleuettes ont échoué à remporter le Mondial des moins de 20 ans pour la première fois de leur histoire, samedi en Papouasie-Nouvelle-Guinée, après avoir été battues par la Corée du Nord (1-3) en finale.


    Pour se hisser en finale, l'équipe de France avait dû franchir deux sommets : l'Allemagne en quart de finale (1-0) et le Japon en demie (2-1 a.p.). Mais un troisième Everest attendait les joueuses de Gilles Eyquem, samedi en Papouasie-Nouvelle-Guinée : la Corée du Nord, vainqueur au tour précédent des États-Unis, tenants du titre. Un obstacle cette fois-ci trop haut pour les équipières de Delphine Cascarino.

    Profitant d'une grosse faute de main de la gardienne nord-coréenne, Grace Geyoro avait pourtant lancé les Bleuettes sur les bons rails, en glissant le ballon entre les jambes de Kim Myong-Sun (0-1, 17e).

    La Corée du Nord, malgré les crampes

    Clara Mateo était même tout près de doubler la mise dans les secondes suivant l'ouverture du score, mais l'attaquante manquait son face-à-face. Un duel que les Françaises vont regretter : juste avant la demi-heure de jeu, alors que les Bleuettes semblaient s'installer dans le cap adverse, les Nord-Coréennes exploitaient leurs qualités de vitesse : suite à un beau mouvement côté gauche, Wi Jong-sim devançait la défense tricolore au premier poteau pour remettre les compteurs à zéro (1-1, 30e).

    Au retour des vestiaires, Kim Phyong Hwa donnait l'avantage à la Corée du Nord d'une tête peu puissante, mais que Mylène Chavas ne parvenait pas à repousser (2-1, 55e). Les joueuses de Yongbong Hwang, pourtant victimes de crampes tout au long de la seconde période, ne lâcheront plus les commandes du match, creusant même l'écart sur un penalty de Jon So Yon en fin de match (3-1, 87e). Les huit minutes de temps additionnel, et une ultime occasion de Marie-Charlotter Léger, n'y changeront rien.

    2
    Il s'agit du deuxième sacre mondial pour la Corée du Nord, qui l'avait emporté il y a dix ans face à la Chine (5-0).


    Le groupe tricolore, qui comptait cinq championnes du monde U17 (2012) et treize championnes d'Europe U19 (2016), n'achèvera donc pas son aventure en Papouasie sur un premier titre U20. Mais ce superbe parcours confirme la place de la France au sommet des meilleurs nations chez les jeunes. Quatrièmes en 2008, troisièmes il y a deux ans, les Tricolores chercheront à concrétiser leur montée en puissance en 2018, devant leur public puisque la France sera le pays-hôte de la prochaine édition.

    La Française Mylène Chavas (18 ans), qui évolue à Saint-Étienne, a reçu le «Golden Glove» récompensant la meilleure gardienne du tournoi. La Japonaise Hina Sugita (19 ans) a elle été désignée meilleure joueuse.

    G. Sc.

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...-20-ans/755982
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  9. #959
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    Citation Envoyé par -Msila28 Voir le message
    C'est quand même fou de voir la Corée du Nord à ce niveau Quand tu vois le niveau des équipes Européennes en LDC ( surtout les petits pays qui ne possèdent pas un véritable championnat ) quand elles rencontrent une grande équipe ( tu as des scores de 5-0, 8-0 ) Voir cet Corée du Nord mettre un 3-1 à la France surtout quand on connait les conditions de vie là-bas ( on va quand pas me dire que la Corée du Nord possède un excellent championnat de Foot Féminin ( on parle bien de foot Féminin !!! ))
    C'est pas une surprise chez les jeunes, personnellement... mais l'équipe A est dans le Top 10 des meilleures nations féminines depuis de nombreuses années et son instauration en 2003 (entre la 5ème et 10ème place), même si elle n'a jamais eu de gros résultats

    En revanche, ce que tu dis est totalement faux concernant les résultats et les soi disant cartons que la sélection A prend contre une grande équipe... le dernier en date était lors des JO 2012 contre la France avec un 5-0, et un 3-0 en amical lors de l'Algarve Cup 2014 face aux USA
    Je t'invite à lire ce lien avec les résultats de ces dernières années de la Corée du Nord : http://fr.women.soccerway.com/teams/...orea-dpr/5974/

    La seule chose où je suis totalement ignare, c'est sur l'existence d'un championnat de football féminin en Corée du Nord
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  10. #960
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    Coupe du Monde U20 (Finale) - Gilles EYQUEM : "On a rêvé du titre"

    L'Equipe de France U20 Féminine, vice-championne du monde, est rentrée ce lundi. A la sortie du Terminal 1 de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, Gilles Eyquem, a dressé un premier bilan sur FFF TV




    Mercredi 7 Décembre 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...re_a13160.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  11. #961
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    EDF Jeunes : Rétro de la très belle année 2016
    Publié le 13 décembre 2016 | Autres sélections
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    L'année 2016 touche à sa fin, comme de coutume la rédaction vous propose ses rétrospectives de ces douze derniers mois qui furent couronnés de succès pour les sélections de jeunes avec notamment un titre européen en U19 et un titre de vice-championnes du monde U20. Seules les U17 n'ont pas réalisé une belle année.


    Comme à chaque fin d'année civile, la coutume est au bilan. Après un premier chapitre consacré à l'équipe de France A, voici celui qui concerne les équipes de France jeunes, des U16 aux U20 (à l'exception des U18 ne disputant pas de compétition). Si les Bleuettes U17 ont vu leur rêve de Coupe du monde s'éteindre dès le mois de mars au Tour Elite, les U19 sont devenues championnes d'Europe cet été, et les U20 ont atteint la finale de la Coupe du monde qui s'est achevée en début de mois. Une très belle année donc pour les jeunes équipes de France, et beaucoup d'optimisme pour l'avenir avec un mot d'ordre principal : la solidarité.


    Équipe de France U16

    La génération 2000 a fait ses débuts en sélection sous la direction de Cécile Locatelli avec une victoire lors du Torneo delle Nazioni en Italie en avril. La prochaine génération se retrouvera début 2017.


    Équipe de France U17

    2015-2016

    On espérait une grande année pour la sélection de Sandrine Soubeyrand, avec un Euro et une Coupe du monde à disputer, mais les espoirs européens ou mondiaux ont très vite pris fin, en mars en Basse-Normandie lors du Tour Elite. Malgré un groupe à sa portée, l'équipe de France a déçu par son jeu et sa réponse à la physicalité de ses adversaires, et son manque d'efficacité devant les buts, car malgré un tournoi mal débuté, elle a eu moult opportunités d'arracher sa qualification pour l'Euro. Qui dit pas d'Euro, dit pas de Coupe du monde, que les Bleuettes n'ont une nouvelle fois pas disputée. Elles n'y ont d'ailleurs pas participé depuis la victoire en 2012. L'Allemagne a remporté l'Euro face à l'Espagne, la Corée du Nord a remporté la Coupe du monde face au Japon en finale.
    Les matches du Tour Elite : République Tchèque ; Hongrie ; Irlande

    2016-2017
    Nouvelle saison, nouvelle génération. Après les 99 en début d'année, les 2000 sont passées en catégorie supérieure et ont remporté leur mini-tournoi qualificatif pour le Tour Elite. Si la génération précédente avait déçu offensivement, pas aidée il est vrai par les blessures de Mathilde Bourdieu et Morgane Ikene, la nouvelle a fait très fort, avec notamment une victoire record face au Kazakhstan pour débuter, avant d'enchaîner contre la Croatie et l'Ecosse.


    Équipe de France U19

    2015-2016

    Avant le titre européen obtenu en juillet, l'année avait commencé avec une victoire au tournoi de la Manga avec des succès sur la Norvège, l'Italie et la Suède. Elle avait continué avec un Tour Elite solide, trois victoires face au Portugal, à la Grèce et à l'Ecosse sans encaisser le moindre but pour obtenir son billet pour l'Euro. Et elle s'est achevée superbement pour la saison 2015-2016 avec une victoire lors de l'Euro. Après un premier match difficile et une défaite face à la Norvège, les Bleuettes avaient pris le dessus sur la Slovaquie pour s'offrir le droit de continuer à croire aux demi-finales. Lors de la troisième journée de poule, lors d'un match décisif face aux Pays-Bas, les Bleuettes s'en sont sorties avec une belle victoire, la première place du groupe à la clé.
    En demi-finale, les joueuses de Gilles Eyquem affrontaient la Suisse. Après un début de match raté, les Suissesses par l'intermédiaire de la jeune et très intéressante Géraldine Reuteler étaient devant à la pause. Mais les entrées en jeu de Perle Morroni et Clara Matéo à la mi-temps donnaient un autre visage aux Bleuettes qui retournaient rapidement la situation. Qualifiée pour la finale, les Tricolores retrouvaient un adversaire qu'elles connaissaient bien, l'Espagne. En tête à la pause grâce à un but de Grace Geyoro, la rencontre entrait ensuite dans une autre dimension. Après une attente de deux heures, la finale reprenait et la France réussissait à prendre la mesure des conditions et de leur adversaire pour devenir championnes d'Europe.

    2016-2017
    Après le titre, une nouvelle génération a fait ses débuts (avec plusieurs championnes d'Europe) en octobre lors d'un tournoi amical en Irlande du Nord, pays où se déroulera le prochain Euro. Les Bleuettes ont gagné contre le pays-hôte avant de chuter face aux Etats-Unis et à l'Angleterre. Elles ont globalement déçu, mais il ne s'agissait que d'un premier rassemblement et le groupe de Gilles Eyquem devrait connaitre des modifications en 2017.


    Équipe de France U20

    Deux ans après sa très belle -et historique- troisième place lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans, l'équipe de France des moins de 20 ans faisait son retour grâce à sa qualification pour le Mondial 2016 obtenue en 2015 en atteignant la demi-finale de l'Euro U19. Une courte préparation (deux matches amicaux en septembre), et les Bleuettes, avec fort logiquement une grosse base de joueuses tout juste sacrées championnes d'Europe, débutaient leur aventure mondiale mi-novembre à l'autre bout du monde en Papouasie-Nouvelle-Guinée. La suite, on la connait car les souvenirs sont frais et le résultat historique. L'équipe de France des moins de vingt ans est devenue vice-championne du monde après sa défaite en finale face à la Corée du Nord.

    Durant la compétition, la France est montée en régime et a su répondre présente lors de la phase finale après des débuts plus mitigés. Un premier match nul contre les Etats-Unis, puis un autre arraché face au Ghana. Lors d'une troisième journée décisive, puisque les quatre équipes du groupe pouvaient se qualifier, la France "faisait le job" face à la Nouvelle-Zélande mais ne parvenait pas à obtenir la première place du groupe, lui offrant comme adversaire une équipe d'Allemagne championne en titre et vainqueur de ses trois matches de poule. Et là, les Bleuettes ont su hausser leur niveau de jeu pour obtenir la qualification pour les demi-finales avec notamment une grande Mylène Chavas dans les buts.
    La compétition montait encore d'un cran dans le dernier carré, avec comme adversaire le Japon, l'équipe ayant fait la meilleure impression lors du début de tournoi. Une nouvelle fois, la France faisait preuve d'une belle solidarité pour contenir les Nadeshiko, et s'imposait après 120 minutes de jeu, la décision se faisant lors des prolongations. L'équipe de France U20 était qualifiée pour la finale, une première dans son histoire. En finale malheureusement, face à la Corée du Nord, les Bleuettes n'avaient plus beaucoup d'énergie et malgré l'ouverture du score de Grace Geyoro, les Nord-Coréennes réussissaient logiquement à retourner le cours du match pour obtenir un deuxième titre après 2006.


    Sans oublier : le titre mondial remporté par l'équipe de France militaire début juin avec des victoires face aux Pays-Bas, au Cameroun et au Canada en poule, la Corée du Sud en demi-finale, puis le Brésil en finale. Parmi les championnes du monde, Juliane Gathrat, auteure d'une belle compétition lors de la Coupe du monde des moins de 20 et buteuse en demi-finale contre le Japon.


    http://www.footdelles.com/article/Au...16_143338.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  12. #962
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    EDF jeunes : En route pour 2018
    Publié le 14 décembre 2016 | Top News
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    L'année 2016 touche à sa fin, mais pour les sélections de jeunes, elle a pris fin il y a une dizaine de jours sur une finale mondiale en U20 pour faire suite au titre européen en U19. Place maintenant aux rendez-vous à venir, en 2017 pour commencer, et le grand rendez-vous années, la Coupe du monde U20 2018.


    L'année 2016 a été chargée pour les sélections de jeunes. Année paire oblige, les Coupes du monde des moins de 17 ans et des moins de 20 ans se sont ajoutées aux traditionnels Euros annuels. Si la France n'a pas participé à l'Euro ni à la Coupe du monde dans la catégorie U17, elle a en revanche brillé en U19 (titre européen) et U20 (finale mondiale). Place désormais à une année 2017 dont les rendez-vous seront les Euros U17 et U19, en gardant dans un coin de la tête la Coupe du monde des moins de 20 ans que la France accueillera en 2018, avec ambition.

    2016, les perf', et maintenant ?

    Pour la génération qui a obtenu le titre européen en U19 ou atteint la finale mondiale en U20, il s'agit à quelques exceptions près (les joueuses nées en 1998) de la fin de leur carrière chez les jeunes. Certaines ont déjà goûté à l'équipe de France A et devraient y revenir rapidement, comme Sakina Karchaoui ou Delphine Cascarino. D'autres pourraient être appelées à court ou moyen terme, avec un objectif en tête, la Coupe du monde 2019 qui se déroulera dans l'Hexagone. L'équipe de France a besoin de renouvellement et va changer lors des deux ans et demi qui nous séparent du Mondial. Il va y avoir des places à prendre, il faudra donc jouer et être bonne en club pour prétendre à un appel du sélectionneur Olivier Échouafni. Des joueuses telles que les Parisiennes Grace Geyoro, Marie-Antoinette Katoto ou encore Perle Morroni (déjà appelée par Philippe Bergerôo) font partie des candidates, mais ne sont pas les seules.

    Les rendez-vous de 2017

    Pour les sélections U17 et U19, le premier grand rendez-vous de la saison sera le Tour Elite. Pour l'équipe de Sandrine Soubeyrand, probablement emmenée par la très prometteuse génération 2000 lyonnaise, le mini-tournoi se déroulera pour la seconde année consécutive en France, en Ligue Méditérannée au printemps. Elle y affrontera la Grèce, la Belgique et la Russie. Pour la sélection de Gilles Eyquem, qui disputera également le tournoi de La Manga en début d'année, le Tour Elite ne sera pas des plus simples avec notamment les Pays-Bas comme principal adversaire, le Portugal et la Slovénie. Le tournoi se déroulera du 6 au 11 avril aux Pays-Bas. En jeu pour les deux équipes : la qualification pour l'Euro.
    L'Euro U17 se déroulera entre le 2 et le 14 mai en République Tchèque. La France n'a jamais inscrit son nom au palmarès de la compétition dominée par l'Allemagne (cinq titres) et l'Espagne (trois titres, six finales), la Pologne ayant réussi à s'imposer en 2013, la dernière édition avant le passage à huit équipes. L'objectif 2017 pour les U17 sera donc de se qualifier, puis de bien figurer à l'Euro -non qualificatif pour la prochaine Coupe du monde de la catégorie. La génération 2000 a montré de belles choses lors du Tour Qualificatif, il lui faudra confirmer pour qualifier la France à l'Euro après la déception de cette année et aller chercher un premier titre.
    L'Euro U19 se déroulera lui entre le 8 et le 20 août en Irlande du Nord. Une compétition que la France a remporté à deux reprises lors des quatre dernières éditions et dont elle est la tenante du titre. L'enjeu de cet Euro sera la qualification pour la prochaine Coupe du monde des moins de 20 ans. En tant que pays-hôte, la France y participera de toute manière, sans avoir à atteindre les demi-finales lors de l'Euro. Mais les places seront chères, et il s'agira d'un bon entrainement face à des équipes voulant obtenir la qualification. Une chose est certaine, il faudra montrer autre chose que les performances lors du tournoi disputé en Irlande du Nord en octobre, et ce dès le Tour Elite sous peine d'une désillusion comme en 2014*.

    2018, une Coupe du monde attendue

    Un an avant la Coupe du monde senior, la France accueillera un autre Mondial, celui des U20. Une compétition d'ores et déjà très attendue, d'une part parce qu'elle se déroulera dans l'Hexagone, de l'autre parce que la France a terminé sur le podium des deux dernières éditions et a même atteint la finale cette année. On ne peut que rêver à une fin en apothéose et à un deuxième titre mondial pour le football féminin français. Mais la route est longue d'ici à août 2018**...
    A n'en pas douter, toutes les joueuses nées entre 1998 et 2002 ont déjà cet objectif en tête. Elles ont une vingtaine de mois pour convaincre Gilles Eyquem de faire partie du groupe des 21, ce qui est à la fois peu, et beaucoup, car de nombreuses choses peuvent se passer d'ici là. Une seule certitude pour l'instant, deux joueuses se démarquent de façon très nette comme possibles leaders de la sélection : Mylène Chavas et Marie-Antoinette Katoto. Les deux ont montré de très belles promesses en sélections de jeunes et pour leurs (vrais) débuts en senior cette saison malgré un mince échantillon. Elles évoluent à deux postes-clés et l'on parle déjà d'elles pour les A. Si elles confirment leurs promesses, ce sera déjà une excellente base pour la sélection.
    Derrière ce duo, tout reste très ouvert. Plusieurs 98 sont devenues championnes d'Europe cet été, à elles de confirmer leur place en participant à l'Euro 2017 U19 dans un premier temps (De Almeida, Dechilly, Thibaud, Lebastard). Il est peu probable que des joueuses nées après 2000 soient concernées par la Coupe du monde U20 (les 2001 essaieront de se qualifier et participer au Mondial U17). Mais il s'agit déjà d'un échantillon très large de joueuses, et les performances des sélectionnées cette année en U17 et U19 pèseront forcément dans la balance, comme cela peut déjà être le cas du tournoi amical disputé en Irlande du Nord ou les résultats de cette année dans les deux catégories. Il ne fait que peu de doute que la majorité des joueuses qui participeront à la Coupe du monde auront déjà un vécu en sélection.
    Cela n'empêchera pas les joueuses qui n'ont pas encore connu la sélection de tenter de gagner leur place sur les terrains de D1 et D2, voire en Challenge U19 -n'oublions pas qu'elles ont entre 18 et 16 ans pour l'instant. Pour faire un premier point, elles sont quarante-six en D1 et en D2*** à avoir disputé au moins l'équivalent de six matches complets depuis le début de saison, dont cinq en D1 (joueuses principalement à vocation défensive : Chavas, Thibaud, Laplacette, Elicèche, Dechilly. Katoto a disputé moins de 5 matches complets mais a inscrit 5 buts). En D2, elles sont onze à jouer le haut de tableau, mais aucune chez les deux leaders, Lille et Val d'Orge. Des chiffres qui ne prennent pas en compte les blessées et qui ne donnent qu'une vague idée des jeunes joueuses qui jouent un rôle certain aux plus hauts niveaux senior. D'ici à 2018, des joueuses vont s'affirmer, d'autres passer à la trappe, et les stats vont évoluer...


    * Tenantes du titre, les Bleuettes avaient terminé 2e de leur Tour Elite. Après une victoire contre la Roumanie, elles avaient arraché le match nul contre la Pologne en fin de match (de 0-2 à 2-2, buts aux 87e et 89e minutes) et s'étaient inclinées lors d'un match décisif face à la Suède (but de Stina Blackstenius à la 88e).
    ** La Coupe du monde se déroulera entre le 7 et le 26 août 2018 en Bretagne.
    *** Chiffres D2 à partir de statsfootofeminin.fr

    http://www.footdelles.com/article/Au...18_143407.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  13. #963
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    Sélection U19 - Un titre à défendre en 2017 pour les Bleuettes

    La sélection U19 génération 1997 a décroché le titre européen l'été prochain. La relève tentera de défendre le titre sous la houlette de Gilles Eyquem qui a porté les U20 récemment à la finale de la Coupe du Monde.


    Les Françaises se sont inclinées face à l'Angleterre en octobre dernier (photo IrishFA)


    Les saisons s'enchaînent pour Gilles Eyquem qui entame sa cinquième saison à la tête de l'équipe de France U19. Après le titre décroché en 2013, le sélectionneur a vu les Bleuettes décrocher celui de 2016 au terme d'une finale épique (2-1). Mais comme chaque saison, c'est avec un nouvel effectif.

    Car de l'aventure heureuse de l'été dernier, seules six joueuses sont encore en année d'âge autorisées pour cette saison. Les deux gardiennes Chavas et Lebastard, les défenseures Dechilly et De Almeida ainsi que Thibaud et Katoto. Le reste est un nouveau groupe qui a déjà été mis à l'épreuve en octobre dernier lors du tournoi organisé en Irlande du Nord, chez le futur pays hôte de la phase finale 2017.

    Après une victoire face à l'Irlande du Nord (4-0), la France a cependant concédé deux défaites face aux Etats-Unis et à l'Angleterre sur le même score de 1-3. De quoi montrer qu'il faudra encore travailler et effectuer des ajustements en mars prochain lors de La Manga. La France y disputera à cette occasion trois rencontres amicales comme chaque année avec un groupe qui devrait être proche de celui aligné en avril prochain.

    La France disputera début avril le tour Elite qualificatif pour la phase finale aux Pays-Bas. Le pays hôte sera d'ailleurs l'adversaire le plus redoutable dans un groupe où il faudra jouer en premier lieu Portugal et Slovénie. Le calendrier de la fin de saison dépendra de la qualification à la phase finale qui aura lieu en août.

    Les matchs déjà joués cette saison
    18/10/2016 Irlande du Nord-France 0-4
    20/10/2016 France-Etats-Unis U18 1-3
    23/10/2016 France-Angleterre 1-3


    LE PROGRAMME

    Tournoi de La Manga

    03.03.17 France - x
    05.03.17 Ecosse - France
    07.03.17 France - Suède

    Tour Elite Euro U19
    06.04.17 France - Portugal
    08.04.17 France - Slovénie
    11.04.17 Pays-Bas - France

    Stage
    15 au 19.05.17 Match(s) à définir

    Phase finale Euro U19
    03 au 20.08.17 en Irlande du Nord

    Mardi 3 Janvier 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Selection...es_a13215.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  14. #964
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U17 - La liste des joueuses pour le stage en ESPAGNE

    Sandrine Soubeyrand a retenu 18 joueuses pour deux rencontres de préparation en Espagne face à l'Angleterre (24 janvier) et l'Allemagne (26 janvier). La France disputera le tour Elite face à la Russie, la Belgique et la Grèce fin mars dans les Bouches-du-Rhône.


    Le onze français lors de son dernier match face à l'Ecosse (photo Christine Diard)

    Gardiennes de but

    Charline Favier (AS Saint-Etienne)
    Louise Thiéry (FC Lorient)

    Défenseures
    Océane Deslandes (Le Mans FC)
    Eva Kouache (Ol. Lyonnais)
    Maëlle Lakrar (Ol. Marseille)
    Lisa Martinez (Montpellier HSC)
    Emeline Saint-Georges (Ol. Lyonnais)
    Laure Sureau (Tours FC)

    Milieux de terrain
    Sandy Baltimore (Paris Saint-Germain)
    Mélanie Carvalho (FCF Juvisy)
    Laurène Martin (Angers CB)
    Chloé Philippe (Stade de Reims)
    Carla Polito (Arras FCF)
    Coline Stephen (Ol. Lyonnais)

    Attaquantes
    Selma Bacha (Ol. Lyonnais)
    Sarah Bourgain (CPB Bréquigny Rennes)
    Mickaëlla Cardia (Ol. Marseille)
    Melvine Malard (Ol. Lyonnais)

    Sélectionneure
    Sandrine Soubeyrand


    LE PROGRAMME

    Mardi 24 janvier 2017

    Angleterre - France : 16h00, à Salou (Complex Esportiu Futbol Salou)

    Jeudi 26 janvier 2017
    Allemagne - France : 16h00, à Salou (Complex Esportiu Futbol Salou)

    Samedi 28 janvier 2017
    Allemagne - Angleterre : 16h00, à Salou (Complex Esportiu Futbol Salou)


    La liste allemande

    Gardiennes

    Anneke Borbe (Werder Bremen)
    Rafaela Borggräfe (SC Freiburg)
    Stina Johannes (FF USV Jena)
    Wiebke Willebrandt (FSV Gütersloh 2009)

    Défenseures
    Lea Bahnemann (1. FFC Turbine Potsdam)
    Andrea Brunner (Bayern München)
    Alicia-Sophie Gudorf (1. FC Köln)
    Sjoeke Nüsken (SV Westfalia Rhynern)
    Lara Schenk (JFV Calenberger Land)
    Lara Schmidt (FF USV Jena)
    Greta Stegemann (SC Freiburg)
    Maren Marie Tellenbröker (FF USV Jena)

    Milieux
    Lisa Ebert (1. FFC Frankfurt)
    Melissa Kössler (1. FFC Turbine Potsdam)
    Lena Sophie Oberdorf (TSG Sprockhövel)
    Sophie Riepl (Bayern München)
    Lea Schneider (TSG Lütter)

    Attaquantes
    Nicole Anyomi (SGS Essen)
    Ivana Fuso (SC Freiburg)
    Paulina Käte Krumbiegel (1899 Hoffenheim)
    Gianna Rackow (Bayer 04 Leverkusen)
    Marleen Schimmer (TSV Schott)
    Anna-Lena Stolze (VfL Wolfsburg)
    Lena Uebach (Sportfreunde Siegen)

    Sélectionneure
    Anouschka Bernhard

    Mardi 10 Janvier 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U17-La-li...NE_a13238.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  15. #965
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U16 - 54 joueuses en stage à Clairefontaine

    Première revue d'effectif pour Cécile Locatelli à Clairefontaine avec un rassemblement des joueuses U16 (nées en 2001) du lundi 23 au jeudi 26 janvier.




    Ce premier stage permettra de faire une détection des joueuses U16 en vue des échéances à venir. Dès février, lors du tournoi de développement UEFA au Portugal, puis l'Italie fin avril (à confirmer) et la Nordic Cup (début juillet).


    LES JOUEUSES CONVOQUÉES

    Gardiennes

    Zoé Binet (AF Virois)
    Audrey Dupupet (Ol. Lyonnais)
    Mary Innebeer (Lille OSC)
    Marine Louet (FC Vendenheim)
    Camille Pinel (DijoN FCOF)
    Manon Wahl (RC Strasbourg)

    Défenseures
    Celya Barclais (FCF Juvisy)
    Lisa Bekhada (FC Metz)
    Maeva Bernard (OGC Nice)
    Emma Bettens (Amiens SC)
    Marina Branco (FCF Juvisy)
    Justine Cugul (ASJ Soyaux)
    Elsa Domenjoud (AS Saint-Etienne)
    Thelma Eninger (Paris Saint-Germain)
    Sarah Félix (AS Méziré Fesches Le Chatel)
    Victorine Ferreux (Angers CB)
    Maéva Ferte (FCF Juvisy)
    Laure Fischer (FC Vendenheim)
    Emmy Jezequel (EA Guingamp)
    Roselene Khezami (Ol. Marseille)
    Chelsea Lonnoy (CS Sedan Ardennes)
    Alexandra Presenza (Ol. Marseille)
    Julie Segretain (ESOF La Roche)

    Milieux
    Chaïna Badr Bassem (Toulouse FC)
    Kessya Bussy (US Orléans)
    Adeline Coquard (AS Saint-Etienne)
    Julie Dufour (Lille OSC)
    Clara Ficco (FC Metz)
    Sana Guermazi (Paris Saint-Germain)
    Oriane Jean-François (FCF Juvisy)
    Alizée Leroy (FCF Juvisy)
    Clara Moreira (FC du Nivolet)
    Léa Munier (FC Dombasle)
    Lisa Nicot (FC de Colombe)
    Laurie Padou (Ol. Lyonnais)
    Clara Petitjean (APM Metz)
    Romane Philippe (AG Caen)
    Ilona Pierre-Jean (ESOF La Roche)
    Léana Reis (ASJ Soyaux)
    Manon Revelli (Ol. Lyonnais)
    Sarah Rollin (ES Troyes AC)
    Madeline Roth (FC Vendenheim)
    Charlotte Sawaryn (Lille OSC)
    Morgane Soyer (Amiens SC)
    Axelle Touzeau (FC Girondins de Bordeaux)
    Sarah Zahot (O. Marseille)

    Attaquantes
    Malaury Craff (AS Saint-Etienne)
    Laureen Eon (CPB Bréquigny Rennes)
    Naomie Feller (US Chantilly)
    Assia Gayme (FCF Juvisy)
    Salomé Nicolas (Stade de Reims)
    Orane Schmeler (FC Metz)
    Naomie Vagre (Paris FC)
    Chloé Zubieta (FC Girondins de Bordeaux)

    Mercredi 11 Janvier 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U16-54-jo...ne_a13246.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  16. #966
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U17 - Deux tests face à l'ANGLETERRE et l'ALLEMAGNE cette semaine

    La sélection U17 dirigée par Sandrine Soubeyrand est en Espagne cette semaine pour deux rencontres de préparation face à l'Angleterre (24 janvier) et l'Allemagne (26 janvier). La France prépare le tour Elite face à la Russie, la Belgique et la Grèce fin mars dans les Bouches-du-Rhône.


    Le onze français lors de son dernier match face à l'Ecosse (photo Christine Diard)


    Avant de disputer son Tour Elite pour l’Euro 2017, la sélection U17 effectuera deux rassemblements. Un premier se déroule en janvier l'Angleterre et l'Allemagne pour adversaire. Deux équipes que les mini-Bleues rejoueront en février le 22 face à l'Allemagne à Clairefontaine et l'Angleterre le 26.
    Ces deux matchs seront des tests intéressants pour Sandrine Soubeyrand et son staff après un tour de qualification facilement remporté (3 victoires, 25 buts pour, 0 contre). "Les Allemandes et les Anglaises sont de redoutables adversaires à n'importe quel âge. Il est important de nous mesurer aux meilleures nations pour préparer au mieux les matchs décisifs du mois de mars". L'an dernier, la France avait été éliminée au Tour Elite et espère bien renouer cette saison avec une phase finale.

    Ces rencontres sont à suivre sur le compte Twitter @footofeminin (mardi et jeudi à 16h00).


    LA LISTE FRANÇAISE

    Gardiennes de but

    Charline Favier (AS Saint-Etienne)
    Louise Thiéry (FC Lorient)

    Défenseures
    Océane Deslandes (Le Mans FC)
    Eva Kouache (Ol. Lyonnais)
    Maëlle Lakrar (Ol. Marseille)
    Lisa Martinez (Montpellier HSC)
    Emeline Saint-Georges (Ol. Lyonnais)

    Milieux de terrain
    Sandy Baltimore (Paris Saint-Germain)
    Mélanie Ribeiro de Carvalho (FCF Juvisy)
    Laurène Martin (Angers CB)
    Chloé Philippe (Stade de Reims)
    Carla Polito (Arras FCF)
    Coline Stephen (Ol. Lyonnais)

    Attaquantes
    Selma Bacha (Ol. Lyonnais)
    Sarah Bourgain (CPB Bréquigny Rennes)
    Mickaëlla Cardia (Ol. Marseille)
    Melvine Malard (Ol. Lyonnais)
    Laure Sureau (Tours FC) remplacée par Jessy Roux (Ol. Lyonnais)

    Sélectionneure
    Sandrine Soubeyrand


    LE PROGRAMME

    Mardi 24 janvier 2017

    Angleterre - France : 16h00, à Salou (Complex Esportiu Futbol Salou)

    Jeudi 26 janvier 2017
    Allemagne - France : 16h00, à Salou (Complex Esportiu Futbol Salou)

    Samedi 28 janvier 2017
    Allemagne - Angleterre : 16h00, à Salou (Complex Esportiu Futbol Salou)


    La liste allemande

    Gardiennes

    Anneke Borbe (Werder Bremen)
    Rafaela Borggräfe (SC Freiburg)
    Stina Johannes (FF USV Jena)
    Wiebke Willebrandt (FSV Gütersloh 2009)
    Défenseures
    Lea Bahnemann (1. FFC Turbine Potsdam)
    Andrea Brunner (Bayern München)
    Alicia-Sophie Gudorf (1. FC Köln)
    Sjoeke Nüsken (SV Westfalia Rhynern)
    Lara Schenk (JFV Calenberger Land)
    Lara Schmidt (FF USV Jena)
    Greta Stegemann (SC Freiburg)
    Maren Marie Tellenbröker (FF USV Jena)
    Milieux
    Lisa Ebert (1. FFC Frankfurt)
    Melissa Kössler (1. FFC Turbine Potsdam)
    Lena Sophie Oberdorf (TSG Sprockhövel)
    Sophie Riepl (Bayern München)
    Lea Schneider (TSG Lütter)
    Attaquantes
    Nicole Anyomi (SGS Essen)
    Ivana Fuso (SC Freiburg)
    Paulina Käte Krumbiegel (1899 Hoffenheim)
    Gianna Rackow (Bayer 04 Leverkusen)
    Marleen Schimmer (TSV Schott)
    Anna-Lena Stolze (VfL Wolfsburg)
    Lena Uebach (Sportfreunde Siegen)
    Sélectionneure
    Anouschka Bernhard

    Mardi 24 Janvier 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U17-Deux-...ne_a13287.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  17. #967
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U17 - Succès de la FRANCE face à l'ANGLETERRE (2-0)

    Pour la première de ses deux rencontres en Espagne, les joueuses de Sandrine Soubeyrand se sont imposées 2-0 face à l'Angleterre. Elles joueront l'Allemagne, jeudi.




    Après une bonne entame de match, les Françaises se sont retrouvées en difficulté concédant deux occasions nettes. Mais les Anglaises rentraient à la pause sur un score de 0-0 avant de procéder à neuf changements à la reprise. La France dominait à la reprise et Lakrar allait toucher la barre sur un coup franc de 35 m (60e). Dix minutes plus tard, les Tricolores ouvraient le score sur un superbe centre de Bacha repris de la tête par Philippe (0-1, 71'). A l'entame des arrêts de jeu, Lakrar décalait sur Roux qui tentait sa chance et profitait d'une erreur de la gardienne pour le 2-0.

    Résumé plus complet à venir


    Match de préparation
    Mardi 24 janvier 2017 - 16h00
    ANGLETERRE - FRANCE : 0-2 (0-0)
    Salou (Complex Esportiu Futbol) [Espagne]
    Temps ensoleillé - Terrain synthétique
    Buts : Chloé PHILIPPE 71', Jessy ROUX 80+2'

    Angleterre :
    22-Hannah Hampton ; 2-Katherine Turner, 5-Olivia Smith, 14-Aimee Palmer, 15-Shannon Cooke, 21-Lauren Hemp (cap.), 17-Jessica Ngunga, 18-Ella Rutherford, 20-Emily Syme, 9-Hana Lalani, 11-Brionne Fowle. Entr.: John Griffiths
    Banc : 1-Hannah Gardner, 3-Poppy Pattinson, 4-Miri Taylor, 6-Esme Morgan, 7-Ellie May, 8-Sophia Pharaoh, 10-Georgia Stevens, 12-Grace Neville, 13-Emily Ramsey, 16-Georgia Eaton-Collins, 19-Nicole Douglas
    France : 1-Louise Thiéry ; 2-Eva Kouache, 4-Maëlle Lakrar, 12-Lisa Martinez, 3-Océane Deslandes (cap.), 6-Carla Polito, 15-Mélanie Ribeiro De Carvalho, 17-Laurène Martin, 10-Sandy Baltimore, 11-Sarah Bourgain, 14-Jessy Roux. Entr.: Sandrine Soubeyrand
    Banc : 16-Charline Favier, 5-Emeline Saint-Georges, 7-Chloé Philippe, 8-Selma Bacha, 9-Melvine Malard, 13-Coline Stephen, 18-Mickaëlla Cardia

    http://www.footofeminin.fr/U17-Succe...-0_a13290.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  18. #968
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U17 - Lourde défaite face à l'ALLEMAGNE (2-7)

    Après un succès décroché face à l'Angleterre, mardi (2-0), la sélection U17F s’est inclinée sur un score sévère mais logique de 7 buts à 2 face à une très belle équipe allemande. Ce match aura permis de cibler les axes de travail avant le tour élite en Mars prochain.


    La défense française aura été à la peine (photo DFB)


    Pour ce deuxième match de la triangulaire contre l’Allemagne, Sandrine Soubeyrand avait fait tourner son effectif puisqu’il n’y avait qu’un seul jour de repos entre les deux parties. L’Allemagne s’installait très vite dans le match, mettait la pression d’entrée et obtenait quatre coups de pieds arrêtés à la suite (coups francs et corners). L’ouverture du score arrivait après une dizaine de minutes avec une frappe à l’entrée de la surface suite à un corner renvoyé par la défense française. Le ballon de Nüsken partait fort en direction du but et Anyomi d’une petite déviation poussait le ballon au fond des filets français (1-0, 11’). La France répondait par une frappe de Lakrar pas assez puissante pour tromper Willebrandt dans le but allemand (12e). Une minute plus tard, la France avait une très belle occasion, Malard bien démarquée par Cardia frappait au but, mais le ballon n’était pas cadré. Cardia cadrait ensuite mais Willebrandt s’interposait sans trop de problème. Cette rencontre se déroulait avec beaucoup de duels et d’intensité, bien plus que dans celle face à l’Angleterre. L’Allemagne donnait une impression d’être un rouleau-compresseur avec une équipe qui mixait bien le côté physique et également maîtrisait tous les fondamentaux techniques. L’occasion suivante était allemande avec un centre de la droite de Gudorf fort devant le but, mais aucune attaquante n’était à la réception de celui-ci (20e).

    6-0 après 54 minutes



    Le deuxième but Allemand arrivait après un bon centre de la gauche de Riepl sur la tête de Stölze qui marquait dans un style qui rappelait Horst Hrubesch (2-0, 23’). Une redoutable efficacité d’autant que le troisième but ne tardait pas, Gudorf à l’entrée de la surface servait Nüsken dont la frappe puissante finissait au ras du poteau (3-0, 26’). A ce moment du match, La France semblait asphyxiée, les joueuses étaient en retard sur la plupart des ballons et avec beaucoup de difficulté à ressortir le ballon. La France tentait de réagir avec une belle action en triangle de Deslandes, Malard et Stephen, mais la frappe ne surprenait pas la portière adverse (31e). Stölze assommait définitivement la France avec son deuxième but personnel et le quatrième de l’Allemagne juste avant la mi-temps (4-0, 40’). Un score sévère mais logique vu la domination et l’efficacité offensive des joueuses d’outre-Rhin.

    La France revenait en deuxième mi-temps avec un système légèrement modifié passant d’un 4-3-3 à un 4-4-2 et se créait la première occasion de la deuxième mi-temps avec un corner repris de la tête par Lakrar qui passait au-dessus du but (50e). Une minute plus tard, une perte de balle dans l’axe voyait Kössler servir Fuso qui s’en allait dribbler Favier (5-0, 51’). La résignation commençait à se faire sentir dans le camp français et le sixième arrivait comme à la parade : Uebach lançait Fuso sur l’aile droite pour le classique centre en retrait et Kössler ajustait facilement Favier que sa défense avait abandonné sur ce coup-là (6-0, 54’)

    Cardia et Malard sauvent l'honneur

    6-0, le match tournait à la leçon de football infligée par la sélection allemande. Finalement la France allait sauver l’honneur par Cardia. L’attaquante était lancée légèrement à gauche, résistait bien au duel à la défenseure centrale et plaçait une belle frappe du gauche en pleine lucarne (6-1, 64’). Un début de rébellion des petites Bleues. La France enchaînait un temps fort d’une petite dizaine de minutes avec des coup-francs et des corners, Bacha trouvait la tête de Roux qui passait juste à côté du but de Borbe (68e). L’Allemagne n’avait pas dit son dernier mot et Uebach y allait de son but de près (7-1, 74’). Trois minutes plus tard, une relance ratée dans l’axe donnait l’occasion à Kössler de faire un doublé, mais sa frappe passait à côté du but. Finalement le dernier mot revenait à la France avec un coup franc joué à deux sur l’aile gauche, Philippe déposait le ballon sur la tête de Malard (7-2, 79’).

    Un score final sans appel qui montre l’étendue du chemin à parcourir pour arriver au plus haut niveau européen.

    A Salou,
    Sylvain Jamet

    >> LE COMPTE-RENDU DU PREMIER MATCH


    Match de préparation au Tour Elite
    Jeudi 26 janvier 2017
    - 16h00
    ALLEMAGNE - FRANCE : 7-2 (4-0)
    Salou (Complex Esportiu Futbol) [Espagne]
    Temps couvert - Terrain excellent
    Spectateurs : 125
    Arbitres : Javier Crespo (Espagne) assisté de Sergio Vazquez (Espagne) et Alan De la Rocha (Espagne)
    Buts pour l'Allemagne : Nicole Anyomi 11', Anna-Lena Stolze 22', 40', Sjoeke Nüksen 26', Ivana Fuso 51', Melissa Kössler 54', Lena Uebach 74'
    Buts pour la France : Mickaëlla Cardia 64', Melvine Malard 79'

    Aucun avertissement

    France : 16-Charline Favier ; 4-Maëlle Lakrar, 12-Lisa Martinez (2-Eva Kouache 31'), 5-Emeline St-Georges (14-Danielle Roux 48'), 3-Océane Deslandes (cap.) (17-Laurène Martin 46') ; 15-Mélanie Ribeiro de Carvalho, 7-Chloé Philippe, 13-Coline Stephen (6-Carla Polito 46') ; 18-Mickaëlla Cardia (10-Sandy Baltimore 77'), 9-Melvine Malard, 8-Selma Bacha. Entr. : Sandrine Soubeyrand
    Non utilisées : 1-Louise Thiery, 11-Sarah Bourgain.
    Allemagne : 1-Wiebke Willebrandt (12-Anneke Borbe 41') ; 2-Alicia-Sophie Gudorf (20-Paulina Käte Krumbiegel 41'), 4-Greta Stegemann (14-Lara Schmidt 68'), 5-Andrea Brunner (15-Maren Marie Tellenbröker 68'), 3-Lea Sophie Bahnemann (13-Lara Schenk 41') ; 10-Lena Oberdorf (16-Lisa Ebert 48'), 6-Sophie Riepl (cap.) (18-Lea Schneider 68'), 11-Nicole Anyomi (17-Melissa Kössler 41') ; 7-Marleen Schimmer (23-Lena Uebach 48'), 9-Anna-Lena Stolze (19-Ivana Fuso 41'), 8-Sjoeke Nüsken (22-Gianna Rackow 68'). Entr.: Anouschka Bernhard
    Non utilisée : 21-Stina Johannes


    Le onze face à l'Allemagne (photo Christine Diard)



    Vendredi 27 Janvier 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U17-Lourd...-7_a13291.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  19. #969
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U17 - Tour Elite en France : la FRANCE à AIX en PROVENCE et MARTIGUES en mars prochain

    Alors que la sélection U17 préparait le tour Elite en Espagne avec une victoire 2-0 face à l'Angleterre et une défaite face à l'Allemagne (2-7), les stades retenus pour le tour Elite en France fin mars ont été annoncés.


    Le onze face à l'Angleterre (2-0)


    Les rencontres disputées en Espagne pour la sélection U17 ont permis de montrer qu'il restait encore à travailler en vue du Tour Elite. Car si le tour de qualification en octobre dernier fut une formalité (3 victoires, 25 buts marqués, aucun encaissé), les deux matchs face à l'Angleterre et l'Allemagne ont rappelé aux joueuses que le niveau international ne ressemblait en rien à celui du championnat.
    Intensité des matchs, engagement physique, des paramètres où les Françaises ont été en difficulté notamment face à l'Allemagne. Car avec sept buts encaissés, cela a permis de donner des axes de travail. Avant le tour Elite du 24 au 29 mars, les Françaises seront à nouveau rassemblées fin février avec au programme des rencontres à Clairefontaine face à l'Allemagne (22 et 24) et l'Angleterre (26).


    Les stades retenus en Bouches-du-Rhône

    Trois sites ont été retenus pour les matches qualificatifs du Tour Elite UEFA U17 Féminines organisé par la Ligue Méditerranée de Football. Une compétition qui aura lieu du 24 au 29 mars prochain dans les Bouches du Rhône.
    La Russie, la Belgique et la Grèce qui, avec la France se disputeront un ticket pour la phase finale de l'Euro 2017 programmée du 2 au 14 mai en République Tchèque. A l'issue de ce mini tournoi, les six premiers de chaque groupe et le meilleur second se retrouveront qualifiés.

    Trois sites ont ainsi été retenus en Provence : le stade Francis Turcan à Martigues, le stade Saint-Exupéry de Marignane et le Stade Carcassonne à Aix en Provence. Aix en Provence, ville hôte où seront également logées ces quatre nations.

    LE PROGRAMME

    Le vendredi 24 mars 2017
    France - Russie
    Belgique - Grèce

    Le dimanche 26 mars 2017
    France - Belgique
    Grèce - Russie

    Le mercredi 29 mars 2017
    Grèce - France
    Russie - Belgique

    Source Ligue Méditerranée


    BILAN DE LA PRÉPARATION A SALOU

    Classement : 1. Allemagne, 2 victoires (14-4) ; 2. France, 1 victoire, 1 défaite (4-7) ; 3. Angleterre, 2 défaites (2-9)

    Mardi 24 janvier 2017
    ANGLETERRE - FRANCE : 0-2
    >> Le compte rendu

    Jeudi 26 janvier 2017
    ALLEMAGNE - FRANCE : 7-2
    >> Le compte rendu

    Samedi 28 janvier 2017
    - 16h00
    ALLEMAGNE - ANGLETERRE : 7-2 (4-1)
    Salou (Complex Esportiu Futbol)
    Spectateurs : 45
    Buts pour l'Allemagne : Sjoeke Nüsken 12', 36', Grace Neville 28' c.s.c., Nicole Anyomi 33', 70', Marleen Schimmer 46', Alicia-Sophie Gudorf 64'
    Buts pour l'Angleterre : Emily Syme 9', 59'

    Aucun avertissement

    Allemagne : 1-Wiebke Willebrandt (12-Rafaela Borggräfe 41') ; 2-Alicia-Sophie Gudorf, 4-Greta Stegemann (14-Lara Schmidt 70'), 5-Andrea Brunner (18-Lea Schneider 70'), 3-Lea Sophie Bahnemann (13-Lara Schenk 70') ; 23-Lena Uebach (7-Marleen Schimmer 41'), 10-Lena-Sophie Oberdorf (15-Maren Marie Tellenbröker 52'), 6-Sophie Riepl (16-Lisa Ebert 41'), 8-Sjoeke Nüsken (22-Gianna Rackow 52') ; 9-Anna-Lena Stolze (17-Melissa Kössler 41'), 11-Nicole Anyomi (20-Paulina Käte Krumbiegel 70'). Entr.: Anouschka Bernhard
    Angleterre : 1-Hannah Gardner (13-Emily Ramsey 41') ; 14-Aimee Palmer, 3-Poppy Pattinson (11-Brionne Fowle 41'), 12-Grace Neville (2-Katharine Turner 41'), 6-Esme Morgan (5-Olivia Smith 41') ; 19-Nicole Douglas (10-Georgia Stevens 41'), 8-Sophia Pharaoh (4-Miri Taylor 41'), 15-Shannon Cooke (7-Ellie May 41') ; 17-Jessica Ngunga (9-Hana Lalani 41'), 18-Ella Rutherford (16-Georgia Eaton-Collins 41'), 20-Emily Syme. Entr.: John Griffiths

    Mardi 31 Janvier 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U17-Tour-...in_a13300.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  20. #970
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U18 - 36 joueuses en stage à Clairefontaine

    Gaëlle Dumas, sélectionneure de l'équipe de France U18, a retenu 36 joueuses pour le deuxième stage de la saison de la sélection qui se déroulera du 14 au 16 février prochain à Clairefontaine


    Gaëlle Dumas, à droite (photo FFF)


    Gardiennes de but

    DEGOR Clara (FCF Henin Beaumont)
    HURBAIN Pauline (FC Metz)
    JOLY Blandine (Montpellier HSC)
    MOITREL Pauline (Stade de Reims)

    Défenseures
    ANGLAIS Anaëlle (Montpellier H.S.C)
    BAYO Oumy (Paris St Germain FC)
    DROZZO Maevane (EA Guingamp)
    ELICECHE Camille (FC Girondins De Bordeaux)
    FORTIN Floriane (FCF Juvisy)
    GOETSCH Léna (FC Vendenheim)
    LABOIS Manon (Paris St Germain FC)
    LAPLACETTE Tess (OL. Marseille)
    MULLER Zoé (OL. Lyonnais)
    REBOURS Charlotte (Stade de Reims)
    SARAOUI Santana (Paris St Germain FC)
    SAVINA Estelle (Stade Brestois)

    Milieux de terrain
    BES Mia (Paris St Germain FC)
    BOURMA Daïna (OL. Lyonnais)
    BOUSSAHA Lina (Paris St Germain FC)
    CANON Clémentine (ASJ Soyaux)
    CHAMPAGNAC Solène (Montpellier H.S.C)
    DA COSTA Angeline (Rodez A.F)
    ENGUEHARD Romane (US St Malo)
    GILLET Amandine (Montpellier H.S.C)
    JOCALAZ Laura (Lille OSC)
    KERGAL Léa (Paris St Germain FC)
    LE FRANC Chloé (ESOF La Roche/Yon)
    MANNON Léa (FC Girondins de Bordeaux)
    PAGNOUX Philomène (ASJ Soyaux)
    RIGAUD Célia (FC Metz)

    Attaquantes
    BOURDIEU Mathilde (FCF Juvisy)
    CAPUTO Cindy (OL. Marseille)
    HUET Léa (ESOF La Roche/Yon)
    MULLER Laura (FC Metz)
    PIEREL Chloé (FCF Juvisy)
    REY Marion (FC Vendenheim)

    Mardi 31 Janvier 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U18-36-jo...ne_a13305.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  21. #971
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U17 - Deux nouveaux tests face à l'Allemagne

    Après une lourde défaite face à l'Allemagne (2-7) le 26 janvier dernier, la sélection U17 sera de nouveau rassemblée fin février pour une double confrontation face à l'Allemagne.


    La défense française aura été à la peine (photo DFB)


    Sandrine Soubeyrand a retenu vingt-et-une joueuses pour ces rencontres de préparation au Tour Elite prévues les 22 et 24 février à Clairefontaine. Une liste marquée par le changement des deux gardiennes de but.

    Un mois plus tard, la France jouera sa qualification pour la phase finale lors du tour Elite où elle jouera à Aix en Provence et Martigues du 24 au 29 mars 2017, face à la Russie, la Belgique et la Grèce.


    LA LISTE

    Gardiennes de but

    Lucie Esnault (ASJ Soyaux)
    Justine Lerond (FC Metz)

    Défenseures
    Sandy Baltimore (Paris Saint-Germain)
    Océane Deslandes (Le Mans FC)
    Mathilde Kack (Stade de Reims)
    Eva Kouache (Ol. Lyonnais)
    Maëlle Lakrar (Ol. Marseille)
    Lisa Martinez (Montpellier HSC)
    Laure Sureau (Tours FC)

    Milieux de terrain
    Mélanie Carvalho (FCF Juvisy)
    Laurène Martin (Angers CB)
    Sonia Ouchène (Stade de Reims)
    Chloé Philippe (Stade de Reims)
    Caroline Pimentel (FCF Juvisy)
    Carla Polito (Arras FCF)

    Attaquantes
    Selma Bacha (Ol. Lyonnais)
    Sarah Bourgain (CPB Bréquigny Rennes)
    Mickaëlla Cardia (Ol. Marseille)
    Inès Karaoun (Paris Saint-Germain)
    Melvine Malard (Ol. Lyonnais)
    Danielle Jessy Roux (Ol. Lyonnais)

    Sélectionneure
    Sandrine Soubeyrand


    Mardi 22 février 2017
    France - Allemagne : 16h00, à Clairefontaine

    Jeudi 24 février 2017
    France - Allemagne : 11h00, à Clairefontaine

    Jeudi 9 Février 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U17-Deux-...ne_a13326.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  22. #972
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U19 - La liste pour le prochain rassemblement et La Manga

    Le sélectionneur Gilles Eyquem a retenu 25 joueuses pour le prochain rassemblement à Clairefontaine du 26 février au 1er mars avant le départ pour La Manga.


    Catherine Karadjov (photo FAI)


    Cinq joueuses de cette liste participeront aux tests médicaux à Clairefontaine, mais ne feront pas partie du voyage en Espagne. La liste sera réduite à 20 joueuses pour des rencontres face à l'Angleterre, l'Écosse et les États-Unis les 3, 5 et 7 mars.
    Dans cette liste, le sélectionneur pourra compter sur le retour des joueuses présentes à la Coupe du Monde U20 et qui n'étaient pas du premier rendez-vous en Irlande du Nord. Ainsi Katoto, Chavas et Lebastard ont été appelées dans une liste également fortement remaniée depuis le tournoi d'octobre.

    >> TOUS SUR LES DERNIERS MATCHS DE LA SÉLECTION U19


    Gardiennes de but

    Mylène CHAVAS (AS Saint-Etienne)
    Jade LEBASTARD (EA Guingamp)

    Défenseures
    Oumy BAYO (Paris Saint-Germain)
    Elisa DE ALMEIDA (FCF Juvisy)
    Sarah GALERA (Toulouse FC)
    Manon LABOIS (Paris Saint-Germain)
    Tess LAPLACETTE (O. Marseille)
    Agathe MAETZ (FC Vendenheim)
    Agathe OLLIVIER (EA Guingamp)
    Julie PIGA (Grenoble Foot)
    Andréa PRETTE (Arras FCF)
    Julie THIBAUD (ASJ Soyaux)

    Milieux de terrain
    Ninon BLANCHARD (AS Saint-Etienne)
    Elise BONET (Rodez AF)
    Lina BOUSSAHA (Paris Saint-Germain)
    Sana DAOUDI (Paris Saint-Germain)
    Hélène FERCOCQ (Stade de Reims)
    Christy GAVORY (FC Metz)
    Amira OULD BRAHAM (FCF Juvisy)

    Attaquantes
    Cindy CAPUTO (O. Marseille)
    Aimy DIOP (Montpellier HSC)
    Catherine KARADJOV (FCF Juvisy)
    Marie-Antoinette KATOTO (Paris Saint-Germain)
    Emelyne LAURENT (Montpellier HSC)
    Chloé PIEREL (FCF Juvisy)

    Vendredi 17 Février 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U19-La-li...ga_a13353.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  23. #973
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U16 - Tournoi UEFA de Développement : une victoire face aux PAYS-BAS pour débuter

    Pour son premier match dans le cadre du tournoi UEFA de développement, la sélection de Cécile Locatelli s'est imposée 1-0 ce jeudi grâce à un but d'Assia Gayme.



    Tournoi de développement UEFA - Première journée
    Jeudi 16 février 2017
    - 16h00 locales (17h00 françaises)
    PAYS-BAS - FRANCE : 0-1 (0-1)
    Vila Real de Santo António (Complexo Desportivo de Vila Real de Santo Antonio)
    Spectateurs : 100
    Arbitre : Sarah Anna Brinkkemper (Pays-Bas)
    But : Assia GAYME 28'
    Aucun avertissement

    Pays-Bas : 1-Loïs Nienhuis ; 2-Julia Kagie, 4-Gwyneth Hendriks, 5-Lotte Janssen, 3-Lieske Carleer (13-Moïsa van Koot 79'), 6-Jonna Van de Velde (17-Sarah Jongbloed 58'), 7-Romée Leuchter, 8-Jill Baijings (cap.), 9-Pien Hindriksen (20-Chasity Grant 58'), 10-Kirsten Van de Westeringh, 11-Lakeesha Eijken (19-Anna Knol 67'). Entr.: Jessica Torny
    Non utilisées : 12-Imre van der Vegt, 14-Jasmijn Dijsselhof, 15-Jaimy Ravensbergen, 16-Anouk van der Klooster, 18-Carolien Vegter, 21-Naomi Hilhorst
    France : 16-Mary Innebeer ; 2-Maeva Bernard (5-Elsa Domenjoud 67'), 3-Emmy Jezequel, 6-Clara Moreira, 7-Adeline Coquard (15-Manon Revelli 56'), 8-Madeline Roth (19-Julie Dufour 56'), 9-Malaury Craff (11-Orane Schmeler 77'), 10-Axelle Touzeau (cap.) (14-Oriane Jean-François 41'), 12-Celya Barclais, 17-Naomie Feller (20-Clara Ficco 67'), 18-Assia Gayme (13-Chelsea Lonnoy 77'). Entr.: Cécile Locatelli
    Non utilisées : 1-Manon Wahl, 4-Julie Segretain


    Les résultats


    Portugal - Allemagne

    Jeudi 16 février 2017
    Portugal - Allemagne : 1-2 (0-2)
    , à Vila Real de Santo António (Complexo Desportivo de Vila Real de Santo Antonio)
    Buts : Ana Teles 44' ; Pauline Berning 29', Pauline Wimmer 32'
    Expulsion : Joana Lourenço 80' pour le Portugal

    Samedi 18 février 2017
    Allemagne - France : 13h00 locales (14h00 F)
    Pays-Bas - Portugal : 16h00 locales (17h00 F)

    Lundi 20 février 2017
    Portugal - France : 10h00 locales (11h00 F)
    Allemagne - Pays-Bas : 13h00 locales (14h00 F)

    Classement
    1. Allemagne, 3 pts
    2. France, 3 pts
    3. Portugal, 0 pt
    4. Pays-Bas, 0 pt

    NB : victoire dans le temps règlementaire, 3 pts ; victoire aux tirs au but : 2 pts ; défaite aux tirs au but : 1 pt ; défaite dans le temps réglementaire : 0 pt

    Vendredi 17 Février 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U16-Tourn...er_a13352.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  24. #974
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U16 - Tournoi UEFA de Développement : courte défaite devant l'ALLEMAGNE

    Pour son second match dans le cadre du tournoi UEFA de développement, la sélection de Cécile Locatelli s'est inclinée 1-0 face à l'Allemagne.


    La capitaine allemande a inscrit le seul but (photo DFB)


    Pour sa seconde rencontre dans le cadre du tournoi de développement UEFA, la sélection U16 s'est cette fois-ci inclinée. Restant sur une victoire face aux Pays-Bas (0-1), mercredi, les joueuses de Cécile Locatelli effectuaient un test face à l'Allemagne.
    Pour ce match, une grande partie de l'équipe allemande avait été remaniée avec neuf changements dan les onze de départ, contre seulement trois côté français. Le seul but de la rencontre aura été inscrit par la capitaine allemande Wimmer juste avant le repos (1-0, 39'). La France terminera ce tournoi par une rencontre face au Portugal, pays hôte lundi prochain, qui a été battu 1-4 par les Pays-Bas ce samedi.


    Tournoi de développement UEFA - Première journée
    Samedi 18 février 2017
    - 13h00 locales (14h00 françaises)
    ALLEMAGNE - FRANCE : 1-0 (1-0)
    Vila Real de Santo António (Complexo Desportivo de Vila Real de Santo Antonio)
    Spectateurs : 100
    Arbitres : Lizzy van der Helm (Pays-Bas) assistée de Fijke Hoogendijk (Pays-Bas) et Franca Overtoom (Pays-Bas). 4e arbitre : (Pays-Bas)
    But : Pauline WIMMER 39'
    Aucun avertissement

    Allemagne : 12-Jaclyn Natascha Schwarz ; 5-Sophie Trepohl (2-Vanessa Zilligen 60'), 4-Vanessa Fürst, 19-Corinna Statz, 14-Anika Metzner ; 7-Pauline Wimmer (cap.), 16-Sanja Homann ; 17-Louise Trapp (3-Michelle Klostermann 56'), 20-Laura Donhauser (11-Laura Haas 41'), 13-Julia Gärtner (9-Shekiera Martinez 41') ; 18-Johanna Biermann (10-Pauline Berning 41'). Entr.: Ulrike Ballweg
    Banc : 1-Maria-Luisa Grohs, 6-Lina Jubel, 8-Noreen Günnewig, 15-Sina Bühler
    France : 16-Mary Innebeer ; 15-Manon Revelli, 12-Celya Barclais, 6-Clara Moreira (cap.), 3-Emmy Jezequel ; 14-Oriane Jean-François, 7-Adeline Coquard ; 17-Naomie Feller, 18-Assia Gayme, 19-Julie Dufour ; 9-Malaury Craff (8-Madeline Roth 41'). Entr.: Cécile Locatelli
    Banc : 1-Manon Wahl, 2-Maeva Bernard, 4-Julie Segretain, 5-Elsa Domenjoud, 10-Axelle Touzeau, 11-Orane Schmeler, 13-Chelsea Lonnoy, 20-Clara Ficco


    Les résultats


    Portugal - Allemagne

    Jeudi 16 février 2017
    Portugal - Allemagne : 1-2 (0-2)
    (Ana Teles 44' ; Pauline Berning 29', Pauline Wimmer 32')
    Expulsion : Joana Lourenço 80' pour le Portugal
    Pays-Bas - France : 0-1 (0-1) (Assia Gayme 28')

    Samedi 18 février 2017
    Allemagne - France : 1-0 (1-0)
    (Pauline Wimmer 39')
    Pays-Bas - Portugal : 4-1 (3-0) (Chasity Grant 16', Anna Knol 18', 31', Pien Hindriksen 72' ; Telma Encarnação 69')

    Lundi 20 février 2017
    Portugal - France : 10h00 locales (11h00 F)
    Allemagne - Pays-Bas : 13h00 locales (14h00 F)

    Classement
    1. Allemagne, 6 pts
    2. France, 3 pts
    3. Pays-Bas, 3 pts
    4. Portugal, 0 pt


    NB : victoire dans le temps règlementaire, 3 pts ; victoire aux tirs au but : 2 pts ; défaite aux tirs au but : 1 pt ; défaite dans le temps réglementaire : 0 pt



    Dimanche 19 Février 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U16-Tourn...NE_a13357.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  25. #975
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    69 534

    Par défaut

    U16 - Tournoi UEFA de Développement : La FRANCE s'impose sur le fil face au PORTUGAL

    Pour son dernier match dans le cadre du tournoi UEFA de développement, la France menée au score à la pause, s'est finalement imposée avec deux buts dans les dernières minutes.



    Après une défaite face à l'Allemagne (0-1) et un succès devant les Pays-Bas (1-0), la France terminera à la seconde place de ce tournoi de développement grâce à sa victoire sur le Portugal (2-1).

    Après un début de rencontre équilibré, Telma Encarnação se procurait une première occasion sur une passe Lara Pintassilgo (17e). La réaction tricolore ne se faisait pas attendre avec un coup franc de la capitaine Roth juste au dessus du cadre. Le Portugal trouvait cependant la faille par cette même Telma Encarnação sur un ballon récupéré au milieu et qui voyait la gardienne avancée. Le but faisait lever le public local (1-0, 31'). La France manquait de peu l'égalisation avant la pause mais Carolina Jóia sortait le ballon.

    La France se montrait plus pressante après des ajustements à la pause. Les Portugaises restaient solidaires et se jetaient sur tous les ballons. Joana Gomes en contre inquiétait même Wahl. Mais finalement à la 72e, la France égalisait sur un but contre son camp de Francisca Silva juste avant l'exclusion temporaire de Joana Gomes. A dix contre onze, le Portugal cédait une seconde fois sur une réalisation d'Assia Gayme (1-2, 79').

    La France termine à la seconde place du tournoi derrière les Pays-Bas, vainqueur 2-0 de l'Allemagne, finalement troisième. Le Portugal ferme la marche.


    Tournoi de développement UEFA - Première journée
    Lundi 20 février 2017
    - 10h00 locales (11h00 françaises)
    PORTUGAL - FRANCE : 1-2 (1-0)
    Vila Real de Santo António (Complexo Desportivo de Vila Real de Santo Antonio)
    Spectateurs : 100
    Arbitres : Sarah Brinkkemper (Pays-Bas) assistée de Fijke Hoogendijk (Pays-Bas) et Marijke Steur (Pays-Bas). 4e arbitre : Marije Deuring (Pays-Bas)
    But pour le Portugal : Telma Encarnação 31'
    Buts pour la France : Francisca Silva 72' c.s.c., Assia Gayme 79'

    Exclusion temporaire : Joana Gomes 74' pour le Portugal

    Portugal : 12-Carolina Jóia ; 2-Francisca Silva, 4-Joana Lourenço, 3-Daniela Santos, 5-Bárbara Lopes ; 8-Beatriz Cameirão (cap.), 6-Sofia Silva, 16-Andreia Jacinto, 7-Ana Teles (14-Inês Gonçalves 75'), 15-Lara Pintassilgo (11-Joana Gomes 41'), 10-Telma Encarnação (13-Sofia Nunes 79'). Entr.: José Paisan]i
    Non utilisées : 1-Patrícia Leitão, 17-Nicole Filipe, 18-Ana Matos, 20-Inês Azevedo, 19-Sofia Scapini, 9-Marta Ferreira
    France : 1-Manon Wahl ; 2-Maëva Bernard, 4-Julie Segretain (12-Celya Barclais 73'), 5-Elsa Domenjoud, 13-Chelsea Lonnoy, Madeline Roth (cap.) (19-Julie Dufour 41'), 10-Axelle Touzeau (7-Adeline Coquard 41'), 11-Orane Schmeler (9-Malaury Craff 41'), 14-Oriane Jean Francois, 15-Manon Revelli (17-Naomie Feller 41'), 20-Clara Ficco (18-Assia Gayme 41'). Entr.: Cécile Locatelli
    Non utilisées : 16-Mary Innebeer, 3-Emmy Jezequel
    Blessée : 6-Clara Moreira


    Les résultats


    Portugal - Allemagne

    Jeudi 16 février 2017
    Portugal - Allemagne : 1-2 (0-2)
    (Ana Teles 44' ; Pauline Berning 29', Pauline Wimmer 32')
    Expulsion : Joana Lourenço 80' pour le Portugal
    Pays-Bas - France : 0-1 (0-1) (Assia Gayme 28')

    Samedi 18 février 2017
    Allemagne - France : 1-0 (1-0)
    (Pauline Wimmer 39')
    Pays-Bas - Portugal : 4-1 (3-0) (Chasity Grant 16', Anna Knol 18', 31', Pien Hindriksen 72' ; Telma Encarnação 69')

    Lundi 20 février 2017
    Portugal - France : 1-2 (1-0)
    (Telma Encarnação 31' ; Francisca Silva 72' c.s.c., Assia Gayme 79')
    Allemagne - Pays-Bas : 0-2 (0-2) (Anna Knol 18', Romée Leuchter 28')

    Classement
    1. Pays-Bas, 6 pts
    2. France, 6 pts
    3. Allemagne, 6 pts
    4. Portugal, 0 pt


    NB : victoire dans le temps règlementaire, 3 pts ; victoire aux tirs au but : 2 pts ; défaite aux tirs au but : 1 pt ; défaite dans le temps réglementaire : 0 pt



    Mardi 21 Février 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/U16-Tourn...AL_a13363.html
    Dernière modification par Rem56 21/02/2017 à 11h20
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas poster des nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas poster de réponses
  • Vous ne pouvez pas poster des pièces-jointes
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •