Page 70 sur 77 PremièrePremière ... 20606869707172 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 726 à 1 750 sur 1925

Discussion: [OL Féminines] Articles de presse et d'internet (sans blabla)

  1. #1726
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / D1 féminine
    Déjà l’heure des retrouvailles face à Juvisy (ce mercredi à 15h00)
    Publié le 14 février 2017 à 18:02 par CC



    Trois jours après leur large succès 5-2 au Parc OL, les Lyonnaises retrouvent Juvisy pour un match en retard de la 9e journée du championnat de France sans Morgan et Josephine Henning sont forfaits.


    L’OL féminin va remettre enfin son calendrier à jour. Après deux reports, les joueuses de Gérard Prêcheur vont pouvoir enfin effectuer le déplacement à Juvisy dans une rencontre de la 9e journée de D1 Féminine qui était prévue initialement début décembre.

    Un match que les Lyonnaises disputeront sans leur attaquante, Alex Morgan. Malade, l'internationale américaine n'effectuera pas le déplacement à Bondoufle au stade Robert Bobin. En revanche, la défenseure canadienne Kadeisha Buchanan, forfait dimanche dernier, remplace l'Allemande, Josephine Henning dans le groupe de 16 joueuses qui a pris la direction mardi de l'Essone.

    Les coéquipières de Wendie Renard sont en tout cas bien décidées à remporter ce mercredi un 13e succès en 14 matchs de championnat de France, comme le confirme Sarah Bouhaddi : "On a fait quelques erreurs dimanche et il ne faudra pas les reproduire car on va affronter encore une belle équipe. Il faudra être plus fortes défensivement et mieux concrétiser nos occasions. On a un bon coup à jouer en cas de victoire."

    Un succès permettrait en effet à l'OL féminin de s'envoler au classement et de repousser à 4 points le Paris Saint-Germain et à 5 longueurs Montpellier. Ce serait également une bonne manière de préparer le 8e de finale de Coupe de France, dimanche sur les terres de l'EA Guingamp (16h40).

    Les buts et les réactions de la rencontre seront à retrouver mercredi à partir de 18h30 dans l'émission Culture Club sur OLTV.


    LE GROUPE

    Gardiennes :
    Bouhaddi, Gerard
    Défenseures : Buchanan, Houara, Mbock, Renard
    Milieux de terrain : Abily, Lavogez, Kumagai, Majri, Marozsan, Seger
    Attaquantes : Bremer, Hegerberg, Le Sommer, Thomis

    http://www.olweb.fr/fr/article/d1-fe...h00-73365.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  2. #1727
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    Elodie Thomis : « J’ai trouvé ma voie »
    Publié le 15 février 2017 | Portraits
    Par Benjamin Roux pour Foot d'Elles



    Attaquante à l'Olympique Lyonnais et en équipe de France, Elodie Thomis est une femme de challenge. A 30 ans, elle suit une formation de camerawoman depuis 2015. Désireuse de mener à bien un projet auquel elle tient véritablement, cette native de Colombes nous explique la façon dont elle a décidé de préparer son "après-football". Entretien.


    A quel moment avez-vous commencé à penser à votre après-carrière ?
    E.T :
    « Je dirais que c’est vers l’âge de 25 ans. Je me suis posée, j’ai réfléchi, et je me suis dit : « le foot, c’est cool, mais à un moment donné, il faudra se confronter à la dure réalité de la vie ». Je me suis posée des questions au sujet de ce que j’aurais voulu faire après. J’ai pris une année pour réfléchir et commencer à regarder ce qui pourrait me plaire, faire des tests également. J’ai pris rendez-vous avec David Huttin, qui s’occupe de l’espace « formation » à l’Olympique Lyonnais. J’ai pu discuter avec lui, et je lui ai dit que j’avais pour ambition de faire une formation dans les métiers de l’audiovisuel (tout ce qui concerne la caméra, précise-t-elle). Nous nous sommes tous deux penchés sur la question et, après réflexion, il n’était pas possible de concilier football professionnel et études. Il aurait fallu que j’aille dans une école à l’extérieur de Lyon, ce qui ne me permettait pas de pouvoir suivre le rythme des entraînements et des matches le week-end.

    Que vous a-t-il proposé à ce moment-là ?
    David Huttin s’est alors renseigné et m’a proposé une formation de camerawoman en interne, au sein du club. Je renouvelle ce « stage » de longue durée chaque année depuis 2015. J’ai trouvé que c’était une excellente idée, car cela me permet aujourd’hui de pouvoir concilier ces deux activités. Nous avons mis en place une convention, avec les personnes concernées. Aujourd’hui, j’ai un mentor, une personne qui s’occupe de moi individuellement et qui me coache sur un certain nombre d’éléments. Je touche un peu à tout, du film au montage, en passant par le son. Cela me plaît énormément ! J’essaie d’y aller autant de fois que possible dans la semaine, lorsque mon emploi du temps me le permet. Ce n’est pas facile, mais je pense que cela en vaut la peine. Je trouve ça génial, parce que la formation me plaît beaucoup et surtout que je peux la suivre à mon rythme. Cette activité me permet de couper un peu avec le football, qui reste ma passion bien sûr, mais cela fait voir d’autres choses. Dans une carrière de sportive professionnelle, il y a des hauts et des bas, et je trouve qu’avoir une activité annexe reste très important.



    Vous préparez ainsi votre « après-foot ».
    C’est en effet un moment important de ma vie. Je connais des personnes qui ont eu une très belle carrière mais, lorsque cette dernière s’est arrêtée, elles n’avaient pas pris assez de recul pour penser à leur avenir. On ne dirait pas comme ça (rires), mais j’ai entamé une réflexion depuis plusieurs années, car je ne veux pas me retrouver dans une situation similaire à l’avenir. Il est important d’anticiper les choses au maximum.

    Ce n’est pas trop difficile d’être camerawoman ?
    J’ignorais que les compétences requises pour ce métier étaient aussi développées. Lorsque je regardais, à l’époque, un match à la télé, je me disais : « c’est bon, il (le cameraman) est au bord du terrain, il tourne sa caméra en fonction de l’action et il filme ». Mais la réalité est bien différente. C’est une activité qui requiert des aspects techniques très importants ! Lorsque j’ai fais mes premiers pas à la caméra, j’ai trouvé cela un peu déstabilisant, mais les mécanismes se mettent assez rapidement en place finalement. Quand on pratique une activité de cameraman, on peut toucher un peu à tout. Demain, si on me demande d’aller filmer un match de football féminin, le fait d’avoir été joueuse constituera un avantage prépondérant. Cela va me permettre d’anticiper des phases de jeu et de déceler l’action qui pourrait être intéressante. Cependant, je ne veux pas me cantonner uniquement aux matches de foot ! J’ai envie d’apprendre un maximum d’éléments et de voir si je peux découvrir d’autres choses dans le milieu. Je suis axée sur ce métier de cameraman pour l’instant, mais je reste également concentrée sur le foot, c’est encombrant ! (Rires)

    « Un moment important dans ma vie »

    Concrètement, votre projet tourne autour des mondes de l'audiovisuel et de la communication...

    Effectivement. Pour mener à bien ce projet, je suis partie sur une base. Aujourd’hui, j’apprends à tenir une caméra et à filmer. Cependant, je pourrai être amenée à aller interviewer des personnes. Il y aura alors toute une démarche de recherches d’informations, d’écriture et de réalisation qui sera intéressante pour moi. A ce propos, j'ai eu une petite formation sur deux jours l’année dernière. Une personne s’est déplacée de Paris pour me rencontrer et m’accorder de son temps. Il a été question de la réalisation d’interviews (ce qu’il faut faire et éviter), de l’écriture des questions (afin qu’elles soient pertinentes), etc. Il m’a appris énormément de petites techniques qui me permettent aujourd’hui d’être plus à l’aise dans ce que je fais.

    L’idée, c’est que je puisse prendre une caméra, que j’aille filmer un événement sans être en difficulté dans l’interview et dans la manipulation technique, et puis que je sois aussi performante dans le montage. Je dois donc énormément à Stéphane Orezzioli, qui intervient dans plusieurs domaines (foot féminin, caméra, etc.). Par ailleurs, des journalistes d’OL TV me connaissent en tant que joueuse et, lorsqu’ils ont appris que je m’engageais dans un tel projet, ils sont venus me voir pour me livrer des conseils. Je connais un peu tout le monde au club, car j’y pratique le football depuis 2007. Dans tous les cas, j’essaie de me faire un maximum d’expériences, c’est toujours un plus !



    Que faut-il pour être un(e) bon(ne) cameraman ?
    Je suis très novice, j’ai encore beaucoup d’éléments à apprendre. Il y a des petites choses auxquelles il faut penser (lumière, zoom), et qui sont essentielles pour une bonne réalisation. Il faut répéter les actions au maximum, comme au foot d’ailleurs, afin que cela devienne des automatismes. Je pense qu’une formation sur le terrain est essentielle dans ce type de milieu. Il faut être assidu, à l’écoute, et surtout avoir une grande curiosité. Aujourd’hui, j’ai trouvé ma voie.

    Vous attendiez-vous à trouver une telle opportunité de reconversion il y a quelques années ?
    On me dit souvent que je suis quelqu’un qui « dort » dans la vie, qui est souvent détendue (rires). Mais je peux vous dire que je suis très réfléchie dans ce que j’entreprends. Comme je vous le disais, c’est à l’âge de 25 ans que je me suis mise en tête de penser à ma reconversion. J’avais le temps de me poser et de chercher ma voie. Ce n’est pas donné à tout le monde de bénéficier d’une année pour réfléchir. J’ai eu cette chance grâce à ma vie de footballeuse. C’est important, dans une carrière, de se poser les bonnes questions, et de ne pas se reposer sur ses acquis sportifs. Je le dis d’ailleurs aux jeunes qui feront du foot demain, il ne faut pas arrêter ses études car, même si vous allez bénéficier d’une belle vie durant plusieurs années, elle ne sera pas éternelle. Il faut essayer d’avoir ce recul et cette maturité pour penser à son avenir. Je ne sais pas si j’aurai eu l’énergie d’apprendre quelque chose après ma carrière, c’est pour cela que j’ai pris les devants. Demain, s’il m’arrive quoi que se soit, je sais que j’ai une solution et que je ne me retrouverai pas dans une situation difficile. J’aime bien être organisée.

    Est-ce que d'autres filles de l'équipe s'intéresse également à leur "après-carrière" ?
    Je sais qu'une dizaine de joueuses du groupe professionnel effectuent une formation en parallèle avec le club, ce qui va leur donner l'équivalent d'un Bac + 2. Elles prennent sur leurs temps de repos, je les vois travailler au quotidien, c'est une démarche que j'apprécie.



    Que vous ont-elles dit lorsque vous leur avez appris que vous alliez effectuer une formation ?
    Lorsque je suis arrivée au club en 2007, nous avons retrouvé une photo dans les archives, où je posais à l’époque avec la caméra d’Olivier Tolachidès (journaliste à OL TV). Nous étions dans un pays étranger afin de disputer les premiers tours de Ligue des Champions, alors que Farid Benstiti était encore entraîneur de Lyon (2001 à 2010). Je n’ai pas laissé fuiter d’informations durant l’année où je commençais à effectuer mes petites recherches. Au moment où mon projet s’est concrétisé, je l’ai avoué à toute l’équipe. Il y avait déjà des rumeurs à l’époque ! Dans le foot féminin, tout se sait. (Rires) Tout le monde était content pour moi, c’est toujours bien de voir une collègue exercer une autre activité en dehors du sport. Nous sommes toutes conscientes qu’il faudra faire quelque chose après notre carrière de footballeuse professionnelle. A ce moment-là, nous avons pu échanger. C’est très important.

    Allez-vous terminer votre carrière à Lyon ?
    Je pense plus que jamais à l’après-foot, même si j’ai encore de belles choses à vivre avec mon club. Je ne sais pas encore à quel moment je vais m’arrêter mais, malgré quelques blessures, je me sens bien physiquement. Je poursuis ce « double-projet » de footballeuse-cameraman, cela me plaît beaucoup. Vous savez, je n’aurais peut-être jamais réalisé cette formation si je n’avais pas eu cette carrière à l’OL. Je suis quelqu’un de fidèle, Lyon m’a toujours fait confiance et, malgré des propositions qui me sont parvenues, je n’arrive pas à me faire à l’idée de quitter ce club un jour.

    A quoi rêvez-vous pour les années à venir ?
    Je rêve de pouvoir me reposer et m’installer confortablement dans mon hamac, sur ma terrasse. (Rires) Plus sérieusement, je ne veux pas me précipiter, et je sais qu’il faudra prendre du recul pour envisager l’avenir. Certaines joueuses ont connu des fins de carrière et des reconversions compliquées, et je ne souhaite pas me retrouver dans une telle situation. J’essaye d’anticiper, je veux rester maître de mon destin. »


    Propos recueillis par Benjamin Roux
    Crédit photos : olweb.


    http://www.footdelles.com/article/Po...e-_145346.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  3. #1728
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Juvisy - OL féminin
    D1 Féminine : Les Lyonnaises récidivent sur le terrain de Juvisy (0-1)
    Publié le 15 février 2017 à 17:03 par OT



    L’OL féminin s’est de nouveau imposé face à Juvisy, à l'extérieur cette fois-ci, en match en retard de la 9ème journée D1 féminine.


    Reporté à deux reprises à cause du Mondial U20 puis d'un arrêté municipal, le match comptant pour la 9ème journée de D1 féminine entre Juvisy et l'OL féminin a enfin pu avoir lieu. Trois jours après le succès 5-2 au Parc OL lors du match retour, les Lyonnaises se sont de nouveau imposées lors du match aller. Peu de changements de part et d'autre au coup d'envoi. Seger était titulaire à la place de Kumagai côté lyonnais, sous l'oeil du Président Jean-Michel Aulas.

    Un match historique pour Camille Abily, qui devenait la joueuse la plus capée sous le maillot de l'OL féminin, avec 279 apparitions (contre 278 pour Louisa Necib). La meneuse de jeu de l'OL célébrait de la meilleure des manières ce nouveau record en inscrivant l'unique but du match à la 22ème minute de jeu, d'une belle tête plongeante (0-1).

    Grâce à ce succès mérité, les joueuses de Gérard Prêcheur possèdent désormais 4 longueurs d'avance sur le PSG, et 5 sur Montpellier. L'OL féminin doit maintenant enchaîner avec le déplacement à Guingamp, dimanche, en 1/8 de finale de la Coupe de France, puis celui à Montpellier, le week-end suivant, en D1 féminine.


    LA FEUILLE DE MATCH

    Au Stade Robert Bobin de Bondoufle
    D1 féminine (J9) : FCF Juvisy Essone - OL féminin 0-1 (0-1)
    Arbitre : Jennifer Maubacq

    Buts : Abily (22') pour l’OL

    OL : Bouhaddi – Houara, Renard (cap.), Mbock - Bremer, Seger, Abily, Marozsan (Lavogez 81'), Majri – Le Sommer, Hegerberg. Entr. G. Prêcheur.

    http://www.olweb.fr/fr/article/d1-fe...0-4-73377.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  4. #1729
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Statistiques
    OL féminin : Camile Abily devient la joueuse la plus capée avec 279 matches
    Publié le 15 février 2017 à 17:00 par OT



    Camille Abily est entrée dans l’histoire de l’Olympique Lyonnais, mercredi après-midi, lors du déplacement à Juvisy.


    Jusqu'à présent, Louisa Necib était la joueuse ayant disputé le plus grand nombre de matches sous le maillot de l’OL féminin avec 278 rencontres. Record battu depuis mercredi après-midi par Camille Abily, qui a disputé à Juvisy son 279ème match avec l’OL. La meneuse de jeu compte à ce jour 188 matches de D1 féminine, 37 de Coupe de France, et 54 de Ligue des Champions sous les couleurs lyonnaises.

    Arrivée à Lyon en provenance de Montpellier lors de la saison 2006-2007, Camille Abily a contribué au premier titre de Champion de France de l’OL féminin cette saison-là. Elle a ensuite remporté la première Coupe de France et participé à la première campagne européenne des Lyonnaises en 2007-2008, avec une place dans le dernier carré après avoir réalisé l’exploit de sortir le tenant du titre, Arsenal, en ¼ de finale. Un premier but décisif pour Camille lors du match retour remporté 3-2 en Angleterre. D’autres suivront, comme celui de la victoire en finale de la Ligue des Champions face à Francfort (2-0), en 2012.



    Malgré un petit intermède aux Étas-Unis et au PSG en 2010, Camille Abily est une figure marquante de cette équipe lyonnaise qui a écrasé la planète foot féminin et a permis de développer la discipline en France. Une joueuse de grande classe, qui ne se repose jamais sur son talent pourtant immense. Camille transpire autant le football que la sympathie auprès des supporters de l’OL féminin. Mais comme tous les records sont faits pour être battus, la capitaine Wendie Renard (269 matches), non moins emblématique, pourrait un jour dépasser sa coéquipière…


    Le Top 10 des joueuses ayant disputé le plus grand nombre de matches avec l’OL féminin

    • 1 - Camille ABILY : 279
    • 2 - Louisa NECIB : 278
    • 3 - Wendie RENARD : 269
    • 4 - Élodie THOMIS : 252
    • 5 - Lotta SCHELIN : 225
    • 6 - Eugénie LE SOMMER : 211
    • 7 - Amandine HENRY : 207
    • 8 - Corine PETIT : 202
    • 9 - Sandrine BRETIGNY : 188
    • 10 - Lara DICKENMANN : 187


    http://www.olweb.fr/fr/article/ol-fe...hes-73379.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  5. #1730
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    #D1F - JUVISY - OL : 0-1, Abily d'un coup de tête

    Pour ce match aller, disputé trois jours après le match retour, Juvisy a affiché une belle résistance face à Lyon pour ne s'incliner que sur un but de Camille Abily.




    L’OL a dominé la première période avec une configuration en 4-3-3 qui changeait de l’habituel 3-5-2 employé par Gérard Prêcheur. Lyon devait se passer de Morgan (gastro) alors que Juvisy était privée de Soyer, Dusang et De Almeida en défense. L'équipe essonnienne se positionnait avec un bloc équipe assez bas en position d’attente. Lyon a régulièrement utilisé l’aile droite avec Bremer et Houara d'Hommeaux pour offrir de nombreux centres vers Hegerberg, alors que sur l’aile gauche Majri et Le Sommer n’arrivaient pas à passer face à Butel, placée dans le couloir, après une réorganisation défensive due à la blessure de dernière minute de Dusang, conjuguée à celle de Soyer. Juvisy jouait donc le contre mais Matéo était trop esseulée face à la défense centrale lyonnaise. La première occasion du match était pour Majri qui frappait un coup franc dans l’axe au-dessus du but de Benameur (11e). La seconde était pour Hegerberg une minute plus tard qui tirait à côté de la cage. Un corner de Marozsan sur la tête de Renard était arrêtée par Benameur et Juvisy obtenait finalement un coup franc pour un hors-jeu de la défenseure centrale.

    L'OL dominateur

    A la 17e, Marozsan lançait Hegerberg en profondeur mais l’attaquante norvégienne frappait à côté du but. L’ouverture logique du score arrivait cinq minutes après avec un centre de Houara d'Hommeaux déposé sur la tête d’Abily qui s’était placée entre les deux arrières centrales et marquait de près d'une tête croisée (0-1, 22'). Le match était assez fermé et l’OL tentait sa chance sur coup de pied arrêté avec Marozsan qui s’essayait avec un coup-franc aux trente mètres mais sans succès (39e). La dernière occasion de but dans la première mi-temps était l’œuvre de Le Sommer qui enchainait aile de pigeon et frappe qui passait encore une fois au-dessus du but de Benameur.

    A la reprise, les esprits s’échauffaient un peu avec une faute de Gréboval sur Bremer. Abily envoyait le coup franc vers M’Bock Bathy qui prolongeait vers Renard et le ballon finissait dans les pieds de Le Sommer, signalée hors-jeu par l’arbitre assistant (49e). La réaction de Juvisy ne se faisait pas attendre avec une frappe aux trente mètres du gauche de Declercq qui passait au-dessus de cadre. Elle était suivie par un contre de Diani sur la droite qui servait Catala sur l’aile opposée et frappait du gauche au-dessus des buts de Bouhaddi (51e). La première grosse occasion de la deuxième mi-temps venait de la gauche avec un centre de Majri qui trouvait la tête de Bremer au second poteau et Benameur réussissait l’arrêt à bout portant (54e).

    Hegerberg trouve le poteau

    Dans cette deuxième période, Le Sommer s’était recentrée dans l’axe et Majri jouait en fausse ailière prenant tout le couloir gauche. Bremer qui était omniprésente tout au long du match trouvait Majri par un centre en retrait, mais la latérale française frappait à côté du but (58e). L’action suivante était au profit d’Hegerberg qui récupérait un ballon qui trainait dans la surface de réparation suite à une erreur de la défense centrale de Juvisy et frappait en force encore une fois au-dessus du but de Benameur (60e). La domination de l’OL était totale et Juvisy ne parvenait pas à passer le milieu de terrain. Sur un corner de Marozsan, Renard plaçait sa tête au-dessus du but. La défenseure se créait une autre occasion sur un coup franc d'Abily, mais sa tête était contrée et dégagée en corner (68e). Juvisy allait être sauvé par ses montants avec un corner de Marozsan repris par Renard et dégagé vers M’Bock Bathy sur l’aile gauche qui faisait un centre tir qui s’écrasait sur la barre (75e). Benameur allait ensuite se mettre en évidence sur une combinaison Abily - Renard et Lavogez en embuscade plaçait une frappe arrêtée par Benameur (82e). Bremer intenable dans ce match lançait Hegerberg dans le dos la défense juvisienne, l’attaquante faisait un superbe ballon piqué plein de sang-froid et de technique mais ce dernier frappait encore une fois la barre transversale (83e). Une très belle action qui aurait mérité une meilleure fin.

    Les cinq dernières minutes étaient toutes à l’avantage de Juvisy qui tentait d’égaliser en mettant la pression avec de long ballons et des coup francs dans le paquet. La dernière action du match était pour Declercq avec une frappe de 30 mètres encore une fois au-dessus du but de Bouhaddi. Une victoire logique de l’OL qui a dominé le match et une très bonne résistance de Juvisy qui n’a pas réussi à être dangereux en contre-attaque, car son bloc équipe posé très bas ne lui a pas permis de remonter le terrain très facilement.


    Championnat de France de D1 2016-2017 - 9e journée
    Mercredi 15 février 2017
    à 15h00
    Bondoufle (Stade Robert Bobin)
    Juvisy - Lyon : 0-1 (0-1)
    Spectateurs : 1200
    Arbitres : Jennifer Maubacq assistée de Félicien Gazon et Fabio Batista.
    But : Camille Abily 22'
    Aucun avertissement

    Juvisy : 16-Karima Benameur ; 10-Annaig Butel, 4-Aïssatou Tounkara, 18-Charlotte Bilbault, 19-Théa Greboval ; 26-Léa Declercq, 8-Inès Jaurena ; 14-Kadidiatou Diani, 17-Gaëtane Thiney ©, 28-Camille Catala (29-Sophie Vaysse 78') ; 11-Clara Matéo (7-Marina Makanza 84'), Entr.: Emmanuel Beauchet
    Non utilisées : 1-Céline Deville, 23-Sandrine Dusang, 33-Amira Ould Braham
    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 8-Jessica Houara d'Hommeaux, 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard ©, 7-Amel Majri ; 23-Camille Abily, 27-Caroline Seger, 10-Dzsenifer Marozsán (18-Claire Lavogez 81') ; 22-Pauline Bremer, 14-Ada Hegerberg, 9-Eugénie Le Sommer, Entr.: Gérard Prêcheur
    Non utilisées : 5-Saki Kumagai, 12-Elodie Thomis, 21-Kadeisha Buchanan, 30-Méline Gérard

    http://www.footofeminin.fr/D1F-JUVIS...te_a13350.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  6. #1731
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Guingamp - OL féminin
    CDF féminine : Pour une place en 1/4 sur le terrain de Guingamp (dimanche 16h40)
    Publié le 18 février 2017 à 15:02 par OT



    L'OL féminin se déplace sur le terrain de Guingamp, dimanche après-midi (16h40), en 1/8 de finale de la Coupe de France.


    Après deux victoires consécutives face à Juvisy (5-2, 1-0), en D1 féminine, les Lyonnaises retrouvent la Coupe de France avec un déplacement à Saint-Brieuc pour affronter Guingamp, en 1/8 de finale. Une équipe chez qui l'OL était allé s'imposer 3-0 en championnat, le 14 janvier dernier, après un succès 9-1 à l'aller.

    Lors des tours précédents, les joueuses de Gérard Prêcheur ont sorti l'équipe de DH d'ETG Ambilly (8-0) puis le pensionnaire de D2 Grenoble (6-0), avec des équipes remaniées qui ont permis de donner du temps de jeu à celles qui en avaient besoin. De son côté, Guingamp a obtenu ses qualifications dans des derbys bretons face aux équipes de D2 Saint-Malo (6-0) et Brest (4-2).

    Tenantes du titre, les Lyonnaises auront à coeur de décrocher leur qualification pour les 1/4 de finale, tout en préparant au mieux le déplacement décisif à Montpellier, le week-end prochain, en D1 féminine. Mbock, Majri, Houara, Seger, et Morgan sont au repos.

    La rencontre Guingamp - OL féminin est diffusée en direct sur Eurosport 2, et en différé sur OLTV, lundi 16h30, dans l'Hebdo féminin.


    LE GROUPE

    Gardiennes :
    Bouhaddi, Gerard
    Défenseures : Buchanan, Henning, Kumagai, Petit, Renard
    Milieux de terrain : Abily, Dali, Hamraoui, Kaci, Lavogez, Marozsan
    Attaquantes : Bremer, Hegerberg, Le Sommer, Thomis

    http://www.olweb.fr/fr/article/cdf-f...h40-73400.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  7. #1732
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Guingamp - OL féminin
    CDF Féminine : Les Lyonnaises qualifiées pour les quarts de finale (0-5)
    Publié le 19 février 2017 à 15:51 par CC



    L’OL féminin a décroché son billet pour les quarts de finale de la Coupe de France en allant s'imposer 5-0 dans les Côtes d'Armor.


    Les Lyonnaises poursuivent leur route dans la compétition après leur victoire ce dimanche à Saint-Brieuc sur le terrain de l'En-Avant de Guingamp. Une qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France qui a été longue à se dessiner.

    À la mi-temps le score était toujours de 0-0 et la plus belle occasion était à mettre au crédit des joueuses de Sarah M'Barek qui trouvaient la base du poteau de Méline Gerard sur une frappe d'Adélie Fourre. Durant ces 45 premières minutes, les Lyonnaises avaient eu bien du mal à se montrer dangereuses, si ce n'est sur une tentative de Claire Lavogez sauvée sur la ligne.

    Dès le début de la seconde période, Gérard Prêcheur lançait sur le terrain Pauline Bremer et Eugénie Le Sommer. Des changement décisifs puisque Bremer se créait dans la foulée une première occasion. L'attaquante allemande ouvrait finalement le score à la 65e minute sur un corner dévié par Wendie Renard et qu'elle convertissait au second poteau (0-1, 65').

    Malgré cet avantage, les Lyonnaises se faisaient dans la foulée une grosse frayeur et il fallait une double parade de Méline Gerard pour éviter l'égalisation guingampaise (70'). Un avertissement sans conséquence car dans la foulée Pauline Bremer mettait fin au suspense en ajoutant deux nouveaux buts : le premier sur une reprise après une déviation d'Ada Hegerberg (0-2) et le second sur un centre de Le Sommer repris de la tête au second poteau (0-3). Dans les derniers instants, Claire Lavogez (sur une passe de Bremer) et Saki Kumagai (sur pénalty) portaient le score à 5-0.

    Avec cette large victoire, les tenantes du titre restent en course dans cette édition 2017 et seront attentives au tirage au sort des quarts de finale qui sera effectué ce mardi 21 février. Les quatres rencontres seront jouées le dimanche 12 mars. prochain.

    La réaction de Pauline Bremer : "je suis très contente du triplé mais ce soir c'est toute l'équipe qui gagne. On a fait une belle seconde période et notre qualification est logique. On veut tout gagner et réaliser encore un triplé cette saison."

    Le 1/8 de finale de Coupe de France féminine entre l'EA Guingamp et OL féminin sera à retrouver ce lundi à partir de 16h30 dans l'Hebdo féminin sur OLTV.


    LA FEUILLE DE MATCH


    Au Stade Fred Aubert à Saint-Brieuc
    CDF féminine (1/8 finale) : EA Guingamp - OL féminin 0-5 (0-0)
    Arbitre : Sabine Bonnin. Spectateurs : 800 env.

    Buts : Bremer (65', 84' et 87'), Lavogez (89') et Kumagai (93') pour l’OL

    OL : Gerard - Petit, Renard (cap.), Buchanan, Henning (Bremer, 46') - Kaci (Marozsan, 65'), Kumagai, Dali (Le Sommer, 46'), Thomis - Lavogez, Hegerberg. Entr. G. Prêcheur.

    http://www.olweb.fr/fr/article/cdf-f...ale-73425.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  8. #1733
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    Coupe de France (1/8es) - JUVISY et LYON n'ont pas eu la partie facile

    Adversaires à deux reprises en l'espace de trois jours, Juvisy et Lyon ont tardé à décrocher leur qualification pour les quarts de finales face à des adversaires ornaysien et guingampais accrocheurs.


    GUINGAMP craque à la fin


    Le plan guingampais a permis de résister plus d'une heure de jeu face à Lyon. Mais le talent de Bremer entrée en seconde période a fait plier les Bretonnes qui perdent sur un score lourd (0-5).
    Tout ne débutait pas pour le mieux à l'En Avant avec la douleur ressentie par Amani à l'échauffement obligée de céder sa place à Fourré. Cette dernière était la première à se faire remarquer avec une frappe sur le poteau droit de Gérard (7e). Lyon peinait à trouver la faille, trop brouillon et à la pause, Prêcheur effectuait deux changements avec les entrées de Bremer et Le Sommer. Lyon s'installait dans le camp breton qui faisait toujours bloc mais perdait sa latérale Morin, sonnée par un ballon de Thomis (59e). Renard se heurtait à Gignoux, auteure d'une parade à bout portant sur un coup de tête de la capitaine (65e). La gardienne de Guingamp ne pouvait rien lorsque Bremer à bout portant d'une frappe en pivot sur une déviation de Renard ouvrait le score (0-1). Pas abattues, les Guingampaises avaient deux occasions coup sur coup avec Oparanozie et Fleury, mais Gérard veillait (71e). Bremer signait deux autres buts avant d'offrir le quatrième à Lavogez (0-4). L'addition était salée avec un penalty dans les dernières secondes réussi par Kumagai (0-5).

    Réactions
    Sarah M'Barek (entraîneur de Guingamp) :
    "C'est sévère. Quand on voit comment on s'est arrachées et battues, et sachant qu'on aurait pu mener, à un moment, c'est dur. Pendant la seconde mi-temps, on a eu moins de vigilance, à cause d'une baisse physique et le score final ne reflète pas trop le match. Après le deuxième but et la blessure de Suzy Morin, on a lâché mentalement. Cependant, les filles ont fait un gros match, je suis super fière d'elles. On avance, on progresse. On ne doit pas sortir de cette rencontre avec la tête basse."
    Gérard Prêcheur (entraîneur de Lyon) : "Je dis bravo Guingamp qui a fait mieux que résister. Il aurait pu marquer et nous inquiéter véritablement. Si, en deuxième période, on a réussi à faire tomber la bonne équipe de Guingamp, c'est qu'on avait réalisé un bon travail auparavant. C'est en tout cas la démonstration qu'un match n'est jamais facile. Notre adversaire a fait mieux que résister. Il a fallu être patient."


    EA Guingamp (D1) - Ol. Lyonnais (D1) : 0-5 (0-0) - 1 158 spectateurs
    Arbitre : Sabine Bonnin
    Les buts
    0-5 Saki KUMAGAI 90+5' s.p. (Faute sur Thomis de Dinglor. Kumagai frappe le penalty de l'intérieur du droit plein axe à ras de terre)
    0-4 Claire LAVOGEZ 89' (Bremer à gauche centre pour la reprise au point de penalty d'une demi-volée du gauche par Lavogez qui trouve la lucarne droite de Gignoux)
    0-3 Pauline BREMER 88' (Le Sommer à droite le long de la ligne de sortie, centre pour la tête plongeante de Bremer au second poteau)
    0-2 Pauline BREMER 84' (Nouveau centre depuis la droite, prolongé de la tête au second poteau pour la reprise du plat du pied gauche de Bremer. Le sauvetage de Lorgeré ne permet pas de repousser le ballon)
    0-1 Pauline BREMER 67' (Renard dévie de la tête au point de penalty un ballon venu de la droite, trouve Bremer qui se retrouve dos au but à 5 m et pivot pour marquer du droit et placer le ballon dans le petit filet gauche)

    Guingamp : Gignoux; Dinglor, Lorgeré, Debever, Morin (Quéro 59') ; Bueno, Nwabuoku (Fleury 59') ; Pervier (c), Fourre (Ewele 77'), Le Garrec ; Oparanozie.
    Banc : Quéro, Ewele, Fleury, Amani, Fauvel
    Lyon : Gérard; Petit, Buchanan, Renard (c), Henning (Bremer 46') ; Kumagai, Dali (Le Sommer 46'), Kaci (Marozsan 67') ; Thomis, Hegerberg, Lavogez
    Banc : Hamraoui, Marozsan, Le Sommer, Bremer, Bouhaddi


    Mardi 21 Février 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...le_a13364.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  9. #1734
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Tirage au sort
    CDF féminine : L'OL accueillera Rodez en 1/4 de finale
    Publié le 21 février 2017 à 12:12 par OT



    Le tirage au sort des 1/4 de finale de la Coupe de France féminine avait lieu mardi midi, au siège de la FFF.


    L'OL féminin connaît son adversaire en 1/4 de finale de la Coupe de France depuis mardi midi. Après avoir éliminé ETG Ambilly (DH), Grenoble (D2), et être allées s'imposer sur le terrain de Guingamp le week-end dernier (0-5), les Lyonnaises recevront Rodez en 1/4 de finale.

    La saison dernière, l'OL féminin avait déjà croisé le chemin de Rodez en Coupe de France, pour un succès 9-0 à domicile, en 1/2 finales. Cette saison, les joueuses de Gérard Prêcheur sont allées s'imposer 5-0 dans l'Aveyron. Le 1/4 de finale de Coupe de France se jouera le dimanche 12 mars, avant le match retour en championnat le 26 mars.

    Le tirage des 1/4 de finale :
    Montpellier (D1) - Saint-Étienne (D1)
    OL (D1) - Rodez (D1)
    Juvisy (D1) - PSG (D1)
    Hénin-Beaumont (IR) - Soyaux (D1)

    http://www.olweb.fr/fr/article/cdf-f...ale-73442.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  10. #1735
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Montpellier - OL féminin
    D1 féminine : Le groupe lyonnais pour aller affronter Montpellier
    Publié le 24 février 2017 à 11:00 par OT



    L'OL féminin se déplace sur le terrain de Montpellier, samedi après-midi (14h30), pur le compte de la 15ème journée de D1 féminine.

    Les Lyonnaises se sont entraînées une dernière fois, vendredi matin, sous le soleil du Groupama OL Training Center, avant de partir pour Montpellier en car. Gérard Prêcheur a retenu un groupe de 17 joueuses pour le choc de la 15ème journée de D1 féminine, qui se disputera samedi à 14h30, au Stade Bernard Gasset de Montpellier. L'attaquante américaine Alex Morgan est de retour dans le groupe.


    LE GROUPE

    Gardiennes :
    Bouhaddi, Gerard
    Défenseures : Buchanan, Houara, Kumagai, Mbock, Renard
    Milieux de terrain : Abily, Lavogez, Majri, Marozsan, Seger
    Attaquantes : Bremer, Hegerberg, Le Sommer, Morgan, Thomis

    http://www.olweb.fr/fr/article/d1-fe...ier-73479.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  11. #1736
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    Montpellier-OL, un choc au sommet
    Publié le 24 février 2017 | Actus
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    Ce samedi à 14h30, Montpellier recevra l'Olympique lyonnais dans le choc de la 15e journée de D1. Actuellement troisième, il s'agit peut-être de la dernière chance pour Montpellier de maintenir le suspense pour les deux premières places du classement. Focus sur un choc de haut de tableau.


    Onze ans. Cela fait désormais plus de onze ans que Montpellier n'a pas battu l'Olympique lyonnais. Demain à Grammont, il s'agira de la trentième opposition entre les deux équipes depuis la victoire des Héraultaises en novembre 2005. Depuis, Montpellier s'est incliné à dix-neuf reprises. Sur son terrain de Grammont, les Pailladines vont tenter d'obtenir une victoire très importante pour pouvoir continuer à espérer une des deux premières places à la fin de saison, un objectif conjugué avec l'ambition annoncée de remporter la Coupe de France.

    Montpellier, un seul être vous manque...

    Le 31 janvier, date marquant la fin des mouvements de joueuses, on apprenait la blessure pour plusieurs mois de Sofia Jakobsson, meilleure buteuse du championnat. Depuis, le club a disputé deux rencontres en championnat, pour un match nul et vierge à domicile contre Juvisy, puis une victoire sur le plus petit des écarts face à Bordeaux. Moins d'une semaine après avoir explosé Domont, pensionnaire de DH, sur le score de 16-0, Montpellier va disputer un match capital pour la suite de sa saison, sans sa leader d'attaque toujours. L'absence de Sofia Jakobsson change-t-elle la donne pour l'équipe héraultaise ? Forcément, car on ne remplace pas au pied levé une telle joueuse -le match contre Juvisy, quelques jours après à peine, l'a montré-, d'autant plus que Montpellier n'a pas disputé beaucoup de matches depuis sa blessure. Mais ce qui fait la force de l'équipe, c'est avant tout son collectif, et notamment son assise défensive.
    Face au Paris Saint-Germain en début d'année, Montpellier était parvenu à s'imposer -dans des conditions difficiles-, une victoire référence face au club qui était leader à la trêve et qui avait remporté toutes ses rencontres sur le terrain au moment de se rendre dans l'Hérault, le tout sans encaisser le moindre but. Il faudra faire aussi bien face au nouveau leader pour conserver ses espoirs de qualification en Ligue des champions. Se baser également sur deux premières rencontres entre les deux équipes la saison dernière (0-0 en championnat, 1-2 en finale de la Coupe de France) qui avaient vu Montpellier faire jeu égal. Et surtout, il faudra éviter de réitérer le début de rencontre du match aller, avec deux buts encaissés dans les sept premières minutes de la rencontre. Une défense solide, de l'agressivité, de l'abnégation, des coups de pieds arrêtés toujours dangereux... Il va falloir que Montpellier sorte le grand jeu pour obtenir sa première victoire depuis 2005 face à l'OL.

    L'OL, pour asseoir sa domination

    À l'exception de sa courte défaite sur le terrain du PSG fin 2016, l'Olympique lyonnais réalise une saison pleine encore une fois. Actuellement leader du fait de la défaite sur tapis vert du PSG, le décuple champion en titre est maître de son destin -en tout cas en attendant le résultat de l'appel du club de la capitale- et se rend à Grammont avec la ferme intention de faire un pas supplémentaire vers un onzième titre consécutif de champion de France. Pour cela, Gérard Prêcheur a fait appel à ses meilleures joueuses, Alex Morgan faisant son retour après plusieurs matches d'absence. Cette rencontre au sommet, le leader a pu la préparer de belle façon, avec plusieurs matches de bon niveau ces dernières semaines, face à Juvisy -à deux reprises- ou encore Guingamp en Coupe de France -avec un onze de départ remanié. Alors que le PSG jouera plus tard dans la journée à Juvisy, l'OL aura l'occasion de mettre un peu plus le pression sur son principal rival ces dernières années, et surtout, d'empêcher Montpellier de revenir au classement.
    Régulièrement embêté par Montpellier ces dernières années, même si les statistiques ne le montrent pas forcément, les Lyonnaises qu'elles doivent s'attendre à un match compliqué face à une équipe toujours compliquée à manoeuvrer. Mais Lyon n'a peut-être jamais disposé d'un effectif aussi fort, où chacune des joueuses peut faire la différence à tout moment. Et s'il est régulièrement question du duo de feu Hegerberg-Le Sommer, ou de la star Alex Morgan, qui voudra marquer son premier but dans ce match au sommet, il ne faudra pas sous-estimer l'apport de Pauline Bremer qui a retrouvé un rôle plus offensif qui lui permet de mieux exprimer ses qualités d'attaquante, elle qui avait remporté la Coupe du monde des moins de 20 ans à 18 ans en remportant le Soulier d'Argent -elle avait cependant vu ses deux coéquipières lyonnaises Griedge Mbock et Claire Lavogez lui être préférées pour un Ballon. Quelles que soient les joueuses alignées, Lyon n'aura qu'un seul objectif en tête : repousser Paris à 7 points (au moins quelques heures) et Montpellier à huit points.


    Le groupe de l'OL :
    Gardiennes : Sarah Bouhaddi, Méline Gérard
    Défenseures : Kadeisha Buchanan, Jessica Houara d'Hommeaux, Saki Kumagai, Griedge Mbock, Wendie Renard
    Milieux de terrain : Camille Abily, Claire Lavogez, Amel Majri, Dzsenifer Marozsan, Caroline Seger
    Attaquantes : Pauline Bremer, Ada Hegerberg, Eugénie Le Sommer, Alex Morgan, Élodie Thomis


    NB : Le choc sera à suivre sur Eurosport 2 à partir de 14h30.

    http://www.footdelles.com/article/Ac...et_145681.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  12. #1737
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Montpellier - OL féminin
    D1 féminine : Duel au sommet à Montpellier (samedi 14h30)
    Publié le 24 février 2017 à 20:30 par OT



    L'OL féminin se déplace sur le terrain de Montpellier, samedi après-midi (14h30), pour le compte de la 15ème journée de D1 féminine.


    La 15ème journée de D1 féminine est sans aucun doute l'un des tournants de la saison. Samedi, l'OL féminin se rend sur te terrain de Montpellier, avant le derby entre Juvisy et le PSG. Les résultats de ses deux matches, placés avant la trêve internationale, donneront de sérieuses indications sur la suite des évènements en championnat.

    Depuis leur défaite sur le terrain du PSG (1-0) fin décembre, les Lyonnaises ont vu leur principal concurrent perdre 4 points sur tapis vert, puis être battu à Montpellier (2-1), qui a lui-même concédé le match nul face à Juvisy (0-0). Pendant ce temps, les joueuses de Gérard Prêcheur ont enchaîné les victoires et se sont mises dans les meilleures dispositions pour remporter un nouveau titre.

    Il reste avant cela quelques obstacles et Montpellier en est un de taille. Lors du match aller, l'OL féminin était parvenu à se défaire d'un adversaire difficile à manoeuvrer grâce à un début de match canon et deux buts inscrits dès des 7 premières minutes de jeu. Un succès mérité face une équipe accrocheuse qui avait cru en ses chances jusqu'au bout. Depuis, Montpellier a perdu sur blessure sa meilleure buteuse Sofia Jakobsson (15 buts toutes compétitions confondues), mais a aussi recruté les attaquantes Stina Blackstenius et Janice Cayman.

    Les Lyonnaises abordent ce déplacement périlleux avec la confiance engrangée depuis le début de l'année 2017. Les coéquipières de Wendie Renard ont prouvé lors de la double-confrontation face à Juvisy qu'elles étaient capables de s'imposer dans différentes circonstances. Au Parc OL, elles avaient su profiter des espaces pour marquer beaucoup de buts dans un match ouvert (5-2), alors qu'il avait fallu se montrer plus patient à l'extérieur, face à une équipe regroupée (0-1).

    Le match Montpellier - OL féminin est à suivre en direct sur Eurosport2, et en différé sur OLTV, lundi à 16h30 dans l'Hebdo féminin.

    http://www.olweb.fr/fr/article/d1-fe...h30-73496.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  13. #1738
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / MHSC - OL féminin
    D1 féminine : l’OL en patron pour un succès important à Montpellier (0-3)
    Publié le 25 février 2017 à 16:30 par SC



    Les Lyonnaises se sont imposées 3 à 0 sur la pelouse de Montpellier à l’occasion de la 15ème journée de D1 féminine.


    Les joueuses de Gérard Prêcheur ont parfaitement négocié l’un des tournants de cette fin de saison. Elles n’ont en effet pas tremblé au moment de se déplacer sur la pelouse de Montpellier, une des fortes têtes du championnat. Les Lyonnaises, en tête du classement, se sont imposées sur le score de 3 à 0.

    L’OL féminin a tout de suite pris les choses en mains et n’a pas laissé beaucoup d’espoir à son adversaire. Wendie Renard ouvrait le score dès la 13ème minute de jeu en reprenant de la tête un joli centre de Marozsan. La milieu de terrain était très inspirée en cet après-midi ensoleillé. Elle trouvait magnifiquement Pauline Bremer qui marquait dans un angle très fermé à la 26ème minute et faisait le break. Wendie Renard, un peu après l’heure de jeu, remettait ça en trompant de la tête la gardienne montpelliéraine, trop courte dans sa sortie aérienne. Les Lyonnaises ramènent une victoire importante lors de cette 15ème journée, en attendant la confrontation et l’autre duel au sommet entre Juvisy et Paris.


    LA FEUILLE DE MATCH

    Sur le terrain de Grammont, à Montpellier.

    D1 F (J15) : MHSC-OL F 0-3 (0-2)

    Buts : Renard (13’, 66’), Bremer (26’) pour l’OL.

    OL : Bouhaddi, Mbock, Renard, Buchanan, Kumagai (Seger, 46’), Abily, Marozsan (Lavogez, 78’), Bremer (Thomis, 75’), Majri, Le Sommer, Hegerberg. Entr : G.Prêcheur.

    http://www.olweb.fr/fr/article/d1-fe...0-3-73497.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  14. #1739
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    #D1F - LYON était dans un grand jour face à MONTPELLIER

    Les Lyonnaises ont réalisé un match tout en maîtrise face à Montpellier et conforte ainsi leur statut avant la période internationale.


    Bremer félicitée pour son but (photo footofeminin.fr)


    Trois buts, deux à l'issue de coups francs repris par la tête de Renard et une frappe dans un angle impossible de Bremer ont mis Montpellier à terre. Pendant la rencontre, l'entraîneur montpelliérain Jean-Louis Saez déclarait sur Eurosport : "Il ne fait pas lâcher, ça va vite, elles sont dans un grand jour". Bousculées les Montpelliéraines avaient beaucoup de mal à contenir leurs adversaires qui faisaient circuler rapidement le ballon.

    Dès les premières minutes, l'OL avec un visage offensif composé de Marozsan, Hegerberg, Le Sommer et des latérales Majri et Bremer donnaient le ton. Même sans Morgan, restée en tribune, les Lyonnaises se montraient intraitables. La défense de Montpellier n'arrivait pas à repousser les offensives et sur une remise de la tête de Le Sommer, Hegerberg plaçait une volée du droit que Philippe sortait d'une belle détente (11e).

    Bremer dans un trou de souris


    Le premier coup de tête victorieux de Renard


    La situation se débloquait sur un coup franc. Obtenu côté droit à plus de 30 mètres, Marozsan le frappait et trouvait Renard au second poteau, étrangement seule qui plaçait d'un coup de tête le ballon hors de portée de Philippe (0-1, 13'). C'est logiquement que Bremer donnait un avantage de deux buts à sa formation. Lancée couloir droit par Marozsan, elle venait déborder, entrer dans la surface avant de faire parler sa justesse technique pour placer du droit dans un angle très fermé le ballon entre Philippe et son poteau (0-2, 26').

    Hegerberg ratait avant le repos une balle de 3-0. Sur un centre de Le Sommer, seule aux 6 m face à Philippe, elle levait trop son ballon qui s'envolait au dessus du cadre (41e). Kumagai en faisait de même après un débordement de Bremer (43e) avant que Marozsan ne cadre mais se heurte à Philippe (44e). Avec deux buts d'avance à la pause, Gérard Prêcheur était entre satisfaction et méfiance : "On voulait avoir la maitrise. On fait un moins bon début qu'au match aller à Lyon mais on percute bien. Il ne faut pas faire d'erreur et les laisser revenir à 2-1."

    Renard à la finition


    Le but de Bremer


    En seconde période, Montpellier essaiera de combiner plus en attaque avec les apports de Blackstenius et Thomas. Mais cela était insuffisant pour renverser la tendance et éviter une première défaite à domicile cette saison. Physiquement, les Montpelliéraines accusaient le coup comme le soulignait Toletti : "Elles nous ont fait beaucoup de mal, beaucoup courir". La confiance était lyonnaise et Le Sommer tentait un retourné (49e). Renard s'offrait un doublé suite à un nouveau coup franc, frappé par Abily (0-3, 67').
    En fin de match, Jean-Louis Saez, interrogé sur Eurosport, espérait une réaction : "On est mieux dans le match, l'intensité des Lyonnaises a baissé. On peut mieux s'exprimer. A 3-0, le match est compliqué on va essayer de sauver l'honneur". Il n'en sera finalement rien.

    Avec cette victoire, Lyon confirme son début d'année 2017, et enchaîne après les succès face à Juvisy et met la pression sur le PSG qui joue ce samedi soir face à Juvisy.


    Championnat de France de D1 2016-2017 - 15e journée
    Samedi 25 février 2017
    à 14h30
    Montpellier (Stade Bernard Gasset 7 Mama Ouattara)
    Montpellier - Lyon : 0-3 (0-2)
    Temps agréable - Terrain excellent
    Spectateurs : 684
    Arbitres : Elodie Coppola assisté de Karine Valcke et Christie Cornus.
    Buts : Wendie Renard 13', 67', Pauline Bremer 26'
    Avertissement : Kadeisha Buchanan 73' pour Lyon

    Montpellier : 16-Laëtitia Philippe ; 4-Marion Torrent, 5-Laura Agard, 23-Linda Sembrant ©, 7-Sakina Karchaoui, 6-Anouk Dekker, 14-Virginia Torrecilla Reyes (13-Marion Romanelli 73'), 8-Sandie Toletti, 7-Janice Cayman, 21-Valérie Gauvin (15-Stina Blackstenius 46'), 29-Clarisse Le Bihan (24-Lindsey Thomas 46'), Entr.: Jean-Louis Saez
    Non utilisées : 1-Solène Durand, 18-Marie-Charlotte Léger
    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 21-Kadeisha Buchanan, 3-Wendie Renard ©, 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 22-Pauline Bremer (12-Elodie Thomis 75'), 23-Camille Abily, 5-Saki Kumagai (27-Caroline Seger 46'), 7-Amel Majri, 10-Dzsenifer Marozsán (18-Claire Lavogez 79'), 14-Ada Hegerberg, 9-Eugénie Le Sommer, Entr.: Gérard Prêcheur
    Non utilisées : 8-Jessica Houara d'Hommeaux, 30-Méline Gérard


    Les buts
    0-1 Renard (13') : Coup franc frappé par Marozsan à 35 m côté droit qui envoie le ballon sur Renard, au second poteau qui place le ballon de la tête hors de portée de Philippe
    0-2 Bremer (26') : Marozsan lance Bremer à droite qui entre dans la surface et dans un angle très fermé du droit place le ballon entre Philippe et le poteau
    0-3 Renard (67') : Coup franc d'Abily frappé rentrant depuis le côté gauche, le ballon est déposé sur la tête de Renard qui saute plus haut que Philippe à 6 m


    0-1 (13e) : Le premier but de Renard
    https://twitter.com/WSUasa/status/835486800328151040

    0-2 (26e) : Le but de Bremer
    https://twitter.com/WSUasa/status/835490574341898241

    0-3 (67e) : le but de Renard
    https://twitter.com/WSUasa/status/835505425068015616

    Samedi 25 Février 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/D1F-LYON-...ER_a13380.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  15. #1740
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    À Montpellier, Lyon était au-dessus
    Publié le 25 février 2017 | Actus
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    L'Olympique lyonnais était trop fort aujourd'hui pour Montpellier, et s'est logiquement imposé à Grammont grâce à Wendie Renard à deux reprises sur des coups francs de Marozsan et Abily, et Pauline Bremer d'une belle frappe en angle fermé. L'OL prend huit points d'avance sur son adversaire du jour.


    Très attendue, l'opposition entre Montpellier et l'Olympique lyonnais a quelque peu déçu car l'Olympique lyonnais, très impressionnant en première période notamment, était au-dessus aujourd'hui et s'est nettement et logiquement imposé, mettant ainsi la pression sur le PSG. Les deux équipes attendent désormais le résultat du club de la capitale, qui se rend dans quelques heures à Juvisy pour faire l'écart avec Montpellier.

    Lyon fait le break

    Il n'aura pas fallu longtemps à l'Olympique lyonnais pour mettre la main sur le match. À l'exception de la première minute, et d'un dégagement incertain de Sarah Bouhaddi sous la pression montpelliéraine, la première période fut à sens unique. Les décuples championnes de France en titre n'ont pas laissé les Pailladines respirer et n'ont pas cessé d'attaquer, privant Montpellier de ballons et faisant admirer son jeu collectif. Le club rhodanien a en plus été bien aidé par leurs hôtes, qui ont laissé Wendie Renard complètement seule sur un coup franc de Dzsenifer Marozsan à la 13e minute. Le genre d'erreur qui ne pardonne pas vu les qualités des deux joueuses, et qui a valu une ouverture du score logique pour le leader.
    C'est la jeune Pauline Bremer, en très grande forme cette saison, qui permettait à Lyon de faire le break avant la demi-heure de jeu (26'). Sur un très bon service encore de Marozsan, Bremer tirait d'un angle fermé et voyait son tir terminait au fond des filets avec l'aide du poteau. L'addition aurait même être plus lourde, mais Laëtitia Philippe avait dévié une reprise de volée à bout portant d'Ada Hegerberg juste avant l'ouverture du score (11e), avant de voir la Norvégienne manquer le cadre avant la pause (41'). Après avoir récité son football pendant quarante-cinq minutes, Lyon rentrait au vestiaire avec un avantage logique de deux buts.

    Lyon en contrôle

    C'est avec trois changements à la pause, Seger prenant la place de Kumagai dans les rangs lyonnais, Le Bihan et Gauvin laissant leur place à Thomas et Blackstenius du côté pailladin que le match a repris. Alors que Lyon a baissé d'intensité et que Montpellier s'est montré plus présent, les débats ont été plus équilibrés mais sans que les Héraultaises ne parviennent à vraiment se montrer dangereuses face à un leader en contrôle. Sur un coup franc de Camille Abily, Wendie Renard a même ajouté un troisième but, pour un doublé personnel, en prenant le dessus sur Philippe dans les airs (67').
    En contrôle et en gestion, Lyon a même "permis" à Montpellier de se montrer plus à son avantage en fin de match, avec notamment une belle frappe de Toletti qui a obligé Bouhaddi à se détendre (88'). Au final, Lyon a remporté une victoire logique et a fait forte impression, tout en gérant sa seconde période et en faisant souffler plusieurs joueuses-clés, Kumagai, Bremer et Marozsan en vue déjà de la double opposition très attendue face à Wolfsburg en Ligue des champions. Montpellier, qui a concédé son premier match de la saison à domicile, attend désormais le résultat du PSG ce soir à Juvisy pour savoir s'il a encore une réelle chance de participer à la Ligue des champions.


    La feuille de match

    Les buts de la rencontre :

    13' Wendie Renard (0-1)
    26' Pauline Bremer (0-2)
    67' Wendie Renard (0-3)

    Les compos :
    Montpellier :
    Philippe - Karchaoui, Agard, Sembrant, Torrent - Torrecilla (Romanelli 73'), Dekker, Toletti - Le Bihan (Thomas 46'), Cayman, Gauvin (Blackstenius 46')
    OL : Bouhaddi- Renard, Buchanan, Mbock - Kumagai (Seger 46'), Abily, Marozsan (Lavogez 79'), Majri, Bremer (Thomis 75') - Hegerberg, Le Sommer

    http://www.footdelles.com/article/Ac...us_145686.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  16. #1741
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    #D1F - Gérard PRECHEUR (Lyon) : "On a besoin de ce type de match"

    L'entraîneur lyonnais est revenu sur la victoire de son équipe face à Montpellier (3-0) mais aussi les prestations collectives et individuelles de ces joueuses.


    Gérard Prêcheur satisfait notamment de la première période

    Vous devez être satisfait du résultat ?

    Il y a beaucoup de satisfaction. C'est un match qui avait beaucoup d'importance pour la suite du championnat et aller chercher ce titre. On avait bien démarré en 2017 grâce à la belle performance des joueuses sur la double confrontation face à Juvisy (5-2, 1-0). On a réussi à se mettre au niveau de Paris. On savait que Montpellier était un match qu'il fallait aborder avec beaucoup de volonté de gagner. Dans tous les domaines, gestion de l'effectif, tactique, mental, on a préparé ce match pour le gagner, et je félicite les filles car il y a eu un bon match et je pense 45 premières minutes d'un très bon niveau. On mène 2-0, il y a eu un rythme technique, tactique, physique qui a fait que l'on a bien abordé ce match.

    Morgan est restée en tribune, était-ce un choix sportif ?
    Alex Morgan est frustrée, malheureuse mais on s'est mis d'accord pour un retour progressif. Elle a eu beaucoup de mal à se remettre après sa gastro, elle a perdu du poids. En plus, elle s'est fait une petite entorse à la cheville où elle avait déjà mal. Je n'ai pas voulu prendre le risque.
    Elle va aller en sélection, et on aura besoin d'elle car on doit jouer sur les trois tableaux. Si elle va mieux, elle ne fera pas plus de 20 à 25 minutes avec la sélection mercredi prochain. Le but est qu'elle retrouve son niveau.

    Avez-vous été surpris du jeu à trois en défense de Montpellier ?
    On envisageait différentes possibilités de l'adversaire, mais avant tout on s'appuie à 75% sur notre jeu. Les 25% qui restent, on essaye de prédire comment va jouer l'adversaire. Elles ont joué à trois, et cherchaient le contre donc on a vite exploiter les côtés.

    Et votre avis sur la grosse prestation de Buchanan ?
    C'est vraiment un phénomène, je me suis battu pour l'avoir. Je l'avais vu avec le Canada contre la France. Elle a encore fait un gros match aujourd'hui. Elle a un potentiel physique extraordinaire, elle a un gros mental. C'est une joueuse qui aime défendre ce qui est rare. Techniquement, c'est la bonne surprise, je ne pensais pas qu'elle avait ce niveau-là. Elle peut s'associer avec Griedge ou Wendie si l'on veut faire souffler.

    Ce type de match vous permet de préparer la Ligue des Champions ?
    Contre Juvisy, on avait déjà haussé notre rythme. Montpellier est un adversaire qui nous a aussi obligé à hausser notre jeu. Il ne faut pas oublier que Montpellier a fait une bonne première période. Cela nous prépare pour les prochaines échéances comme Wolfsburg, on a besoin de ce type de match.

    Les coups francs étaient travaillés à l'entraînement ?
    Le premier but que l'on marque, elles ont dû le travailler 10 à 15 fois hier. Parfois, on les travaille autant, on ne concrétise pas.

    Propos recueillis par Sylvain Jamet

    Samedi 25 Février 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/D1F-Gerar...ch_a13381.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  17. #1742
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    #D1F - Kadeisha BUCHANAN (Lyon) : "Je suis en train de m'améliorer techniquement"

    L'internationale canadienne fait le point depuis son arrivée à Lyon. Déjà reconnue sur le plan international, elle apprend quotidiennement au sein du qualitatif effectif lyonnais.


    Buchanan en sélection face à Le Sommer (photo archive)

    Qu'en pensez-vous de votre victoire ?

    Je suis très contente du résultat. Montpellier est une très bonne équipe. Ils ont battu de grandes équipes ici. C’est donc un très bon résultat ici et de prendre les 3 points. Nous voulons être en tête du classement en fin de saison et c”est donc bien parti.

    Que pensez-vous de l'équipe de Lyon ?
    L’équipe est incroyable, il y a plein de personnalités différentes et c”est ce dont on a besoin dans une équipe. Des joueuses avec des caractères différents et des qualités différentes. Cela se ressent sur le terrain. Chacune amène ses qualités propres dans le jeu. C’est super d’avoir une cohésion et un tel état d’esprit collectif.
    Une autre des raisons pour lesquelles je suis partie à l ‘étranger est de devoir faire face a un challenge technique. Pour apprendre au niveau technique et tactique. Je sais que je suis en train de m’améliorer techniquement. Je ne suis pas au même niveau que les joueuses qui sont là depuis des années. Je viens du Canada et des États-Unis où le football est moins technique. J’apprends tous les jours et je donne le meilleur de moi-même.

    "Il ne faut pas faire attention à la réputation flatteuse qu’on me donne"


    Aulas et Buchanan lors de la signature de la Canadienne (photo OL)

    Comment se passe votre adaptation à Lyon ?

    J’adore la ville de Lyon. J’habite en centre ville, c’est très bien je peux me balader. Les gens sont sympa, je n ai pas eu de problèmes pour l”instant donc tout va bien.

    Apprenez-vous le français ?
    Oui j’ai démarré des leçons de français. C’est difficile (en français). Quand on utilise être ou avoir par exemple. On ne peut pas dire je suis 21 mais j’ai 21. Ce n’est pas la traduction naturelle de "I am 21". Je veux être alors que c’est avoir (rires) et quand on veut dire certains mots avec 2 consonnes et une voyelle, il faut les lier ensemble. Je suis donc en train d’apprendre et j’aime apprendre de nouvelles langues. Et comme je suis là pour deux ans et demi vous pourrez m’interviewer en français a la fin de mon séjour.

    Quel avis avez-vous sur la réputation que l'on vous donne ?
    Il ne faut pas faire attention à la réputation flatteuse qu’on me donne, sinon on ne joue plus son jeu naturel. C’est pour cela que les gens vous connaissent, par votre jeu, pas parce que vous êtes Kadeisha Buchanan. On ne peut pas se poser sur un piédestal, sinon on ne peut pas jouer à son meilleur niveau.

    Vous partez jouer l'Algarve Cup avec votre équipe nationale. Un mot sur ce tournoi ?
    L’Algarve sera une compétition meilleure que l’an passé, avec le Japon, la Suède, l'Australie et la Norvège. Je crois que plusieurs de mes coéquipières lyonnaises seront dans le même avion que moi et on pourra en parler. C’est un super tournoi et je suis très heureuse de retrouver mon équipe nationale car je n’ai pas joué depuis les Jeux Olympiques.

    Vous faites partie désormais des joueuses les plus anciennes en sélection ?
    Je crois que c’est un phénomène normal et régulier avec notre équipe nationale. On démarre une nouvelle année et un nouveau cycle. On a maintenant 3 ou 4 ans pour intégrer de nouvelles joueuses. C’était la même chose pour moi quand je suis arrivée très jeune, j’étais la benjamine de l’équipe et 4 ans plus tard, je suis l’une des plus anciennes. C'est donc très naturel d’avoir des jeunes joueuses en équipe nationale canadienne et elles seront prêtes pour la prochaine coupe du monde en France.

    A Montpellier,
    Sylvain Jamet

    Samedi 25 Février 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/D1F-Kadei...nt_a13385.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  18. #1743
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    #D1F - Pauline BREMER (Lyon) : "En ce moment, quand je frappe, ça rentre !"

    Après avoir été décisive à Guingamp, l'Allemande Bremer a encore frappé ce samedi à Montpellier avec un but dans un angle difficile.


    Bremer fête son but (photo footofeminin.fr)

    Encore un but en votre faveur...

    En ce moment, quand je frappe, ça rentre. Mais le plus important pour le moment, c'est que l'équipe gagne. On a gagné à Juvisy et à Montpellier. Notre objectif est d'aller le titre de champion de France et aujourd'hui on a fait une grande étape. C'est toujours difficile à Montpellier, elles avaient battu Paris. C'est bien de gagner.

    Ce système de jeu semble vous convenir ?
    C'est un système très offensif, Amel (Majri) et moi pouvons prendre les couloirs et attaquer, mais il faut penser à défendre aussi. Cela nous laisse beaucoup de liberté. On voulait jouer pour marquer et cela a très bien marché.

    Vous vous êtes bien remis de votre blessure de la saison dernière ?
    L'année dernière avait été difficile. Maintenant, cela fait un bon moment que je suis sur le terrain et je sens que je peux progresser.


    Son but face à Montpellier
    https://twitter.com/WSUasa/status/835490574341898241

    Samedi 25 Février 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/D1F-Pauli...e-_a13383.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  19. #1744
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / OLTV
    Pauline Bremer et Josephine Henning dans DDD ce mercredi soir (20h15)
    Publié le 01 mars 2017 à 09:02 par OT



    Les deux joueuses de l’OL féminin sont invitées dans l’émission d’OLTV "Dr’OL de DAM", ce mercredi soir, à 20h15.


    Avant de partir disputer la She Believes Cup avec la Frauen-Nationalmannschaft, Pauline Bremer et Josephine Henning ont fait un petit détour par la Brasserie Bocuse du Parc OL pour participer à un Dr'OL de DAM 100% Deutschland. Les internationales allemandes sont parfaitement placées pour évoquer le choc des 1/4 de finale de la Ligue des Champions entre l'OL et Wolfsbourg. Josephine avait remporté la première finale entre les deux équipes en 2013 avec les Louves (1-0), alors que Pauline s'était montrée décisive lors de la revanche lyonnaise la saison dernière, en offrant le premier but à Ada Hegerberg (1-1, 4-3 t.a.b.).

    Dans ce numéro de DDD qui précède les retrouvailles européennes, il est aussi question de D1 féminine avec un "Mag" dans les coulisses des chocs face à Juvisy et Montpellier. Comme chaque mois, le "Zoom" fait le tour de l'actualité de la planète foot féminin.

    Enfin, "Paupau" et "Josi" commentent le "Top Buts" et s'affrontent dans le "Quizz". Un moment très agréable avec nos deux Allemandes très détendues. L'occasion de faire connaissance avec la recrue hivernale Josephine Henning, au palmarès impressionnant, et qui suit des cours de design d'intérieur à côté du foot.

    http://www.olweb.fr/fr/article/oltv-...h15-73521.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  20. #1745
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Récompense
    OL féminin : 5 Lyonnaises dans le XI Fifpro
    Publié le 08 mars 2017 à 16:00 par OT



    La Fifpro a dévoilé mercredi son XI de l'année 2016, avec 5 joueuses de l'OL féminin.


    Mercredi, la Fifpro (Fédération Internationale des Associations de Footballeurs) a dévoilé son équipe pour le "Women's World XI" de l'année 2016. Pas moins de 5 Lyonnaises y figurent : Renard, Marozsan, Le Sommer, Hegerberg, et Morgan. L'OL féminin est le club le plus représenté.

    Le XI Fifpro 2016 :
    Solo - Maier, Fischer, Renard, Krieger - Marozsán, Lloyd, Marta - Morgan, Hegerberg, Le Sommer.

    http://www.olweb.fr/fr/article/ol-fe...pro-73593.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  21. #1746
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Wolfsbourg - OL féminin : J-14
    LDC féminine : Bilan des internationales de l'OL et Wolfsbourg
    Publié le 09 mars 2017 à 12:04 par OT



    La trêve internationale s'est achevée mercredi soir. L'occasion de faire un bilan des temps de jeu des joueuses de l'OL et Wolfsbourg en sélection.

    Après le succès de la France à la SheBelieves Cup, l'Algarve Cup a rendu son verdict mercredi soir. En finale, le Canada de Buchanan s'est incliné 1-0 face à l'Espagne. En matches de classement, le Japon de Kumagai a aussi perdu 3-2 contre les Pays-Bas, la Suède de Seger a battu la Russie 4-0, et la Norvège d'Hegerberg s'est imposée 2-0 face au Portugal. À Chypre, la Suisse a remporté le tournoi face à la Corée du Sud (1-0) grâce à un but de Dickenmann.

    Au total, les 18 Lyonnaises ont joué 3 283 minutes pour une moyenne d'environ 182 minutes par joueuse. Marozsan, Buchanan, et Kumagai ont disputé l'intégralité des matches avec leurs sélections. Les 16 joueuses de Wolfsbourg ont quant à elles joué 3 498 minutes pour une moyenne d'environ 219 minutes par joueuse. Une différence qui s'explique par le nombre de joueuses de Wolfsbourg ayant participé à des tournois à 4 matches. Elles sont 9 contre 5 joueuses de l'OL.


    TEMPS DE JEU DES JOUEUSES DE L'OL :
    360 min : Buchanan, Kumagai
    270 min : Marozsán, Seger, Hegerberg
    198 min : Renard
    185 min : Abily
    180 min : Henning, Bouhaddi
    178 min : Majri
    168 min : Le Sommer
    114 min : Thomis
    112 min : Bremer
    94 min : Morgan
    90 min : Houara, Gerard
    83 min : Mbock
    81 min : Lavogez

    TEMPS DE JEU DES JOUEUSES DE WOLFSBOURG :
    319 min : Van Egmond
    314 min : Maritz
    270 min : Peter
    263 min : Harder
    246 min : Gunnarsdottir
    241 min : Dickenmann
    236 min : Wullaert
    225 min : Popp, Fischer
    224 min : Bernauer
    202 min : Hansen
    178 min : Mittag
    159 min : Blässe
    135 min : Schult
    134 min : Kerschowski
    127 min : Bussaglia

    http://www.olweb.fr/fr/article/ldc-f...urg-73602.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  22. #1747
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / OL féminin - Rodez
    CDF féminine : Pour une place dans le dernier carré face à Rodez (dimanche 14h00)
    Publié le 11 mars 2017 à 19:10 par OT



    L'OL féminin accueille Rodez, dimanche après-midi (14h00), en 1/4 de finale de la Coupe de France.


    La trêve internationale passée, l'OL féminin peut désormais aborder un mois de mars très chargé, avec en ligne de mire les 1/4 de finale de la Ligue des Champions face à Wolfsbourg (23 et 29 mars). Pour débuter la série, les Lyonnaises reçoivent Rodez, en 1/4 de finale de la Coupe de France, dimanche : "Il ne faut pas négliger ce match face à une bonne équipe de la D1 féminine. On va construire l'équipe autour de joueuses qui sont parties en sélection et d'autres qui ont bien bossé ici, explique Gérard Prêcheur. Certaines internationales qui ont beaucoup joué seront au repos." L'entraîneur de l'OL féminin, privé de Griedge Mbock (rentrée de sélection avec une douleur aux ischio-jambiers), a décidé également de laisser au repos les internationales Buchanan, Kumagai, Marozsan, Seger, Hegerberg et Le Sommer.

    Ce match face à Rodez sera le remake de la 1/2 finale de la saison dernière, remportée 9-0 par l'OL féminin. Cette saison, les Lyonnaises sont allées s'imposer 5-0 chez un adversaire qu'elles retrouveront en championnat le 26 mars, entre les deux matches face à Wolfsbourg.

    Retrouvez le résumé et les réactions du match OL féminin - Rodez lundi à 16h30 dans l'Hebdo féminin sur OLTV.


    LE GROUPE DE L'OL FÉMININ

    Gardiennes :
    Bouhaddi, Gerard
    Défenseures : Henning, Houara, Petit, Renard
    Milieux de terrain : Abily, Dali, Hamraoui, Kaci, Lavogez, Majri
    Attaquantes : Bremer, Morgan, Tarrieu, Thomis

    http://www.olweb.fr/fr/article/cdf-f...h00-73619.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  23. #1748
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Féminines
    CDF féminine : L'OL se qualifie face à Rodez avec un triplé d’Alex Morgan (6-0)
    Publié le 12 mars 2017 à 17:59 par LM



    La trêve internationale passée, les Lyonnaises disputaient les quarts de finale de la Coupe de France au Groupama OL Training Center, ce dimanche. Elles l'ont emporté sans problèmes face à Rodez (6-0), grâce notamment aux premiers buts de l'américaine Alex Morgan.


    Les Lyonnaises sont en demi finale de la Coupe de France. Une qualification qui a mis une demi heure à se dessiner. Avant cela, l'OL a poussé mais a trop pêché dans le dernier geste pour parvenir à tromper la gardienne de Rodez, à l'image de ce face-à-face manqué par Alex Morgan (22ème). Il faut finalement attendre la 31ème minute de jeu et cette magnifique ouverture de Corine Petit pour voir Pauline Bremer filer au but et marquer avec de la réussite d'une frappe contrée (31ème, 1-0). L'OL a ensuite déroulé. Alex Morgan est à la réception d'un centre d'Elodie Thomis pour inscrire à bout pourtant son premier but sous ses nouvelles couleurs (37ème, 2-0). Une barre transversale de Kheira Hamraoui (44ème), dans tous les bons coups aujourd’hui, et l’arbitre de la rencontre siffle la mi-temps. 2-0, c'est le score à la pause.

    Les Lyonnaises sont montées en puissance en seconde période. À l’heure de jeu, Alex Morgan double la mise d'une frappe lumineuse du pied gauche à l’entrée de la surface qui vient se loger en pleine lucarne (65ème, 3-0). Ensuite, Hamraoui ne laisse aucune chance à la gardienne avec une frappe croisée qui termine dans le petit filet opposé (73ème, 4-0). L’américaine, fraichement rentrée de sélection, ne s’arrête pas en si bon chemin. Elle est parfaitement placée pour récupérer un ballon relâché par la portière de Rodez suite à une nouvelle frappe d’Hamraoui et s’offre ses trois premiers buts à l’OL (79ème, 5-0). Mais elle aurait pu alourdir un peu plus le score si Océane Daniel ne l’avait pas empêché de filer seule au but à l’entrée de la surface. La défenseure de Rodez est logiquement expulsée (85ème). Kenza Dali, rentrée en cours de jeu, se charge de transformer le coup-franc par-dessus le mur (87ème, 6-0). Une copie propre face à une équipe qu’elles retrouveront dans quinze jours, en Championnat cette fois-ci.


    Réactions

    Claire Lavogez :
    "C'est une victoire qui nous fait du bien. Ce sont les filles qui ont un peu moins de temps de jeu qui ont pu se faire plaisir aujourd'hui. On est contentes."

    Kenza Dali : "L'objectif est acquis. J'ai été coupé par ma blessure et maintenant j'essaye de grappiller du temps de jeu. C'est le cas et c'est une bonne chose."

    https://twitter.com/OLTV_officiel/st...09458092335106


    LA FEUILLE DE MATCH

    Terrain d'Honneur du Groupama OL Training Center à Décines.
    CDF féminine (1/4 finale) : OL féminin - Rodez Aveyron 6-0 (2-0)
    Arbitre : Cindy Buffart. Spectateurs : 200 environ.

    Buts : Bremer (31’), Morgan (37’, 65' et 79’), Hamraoui (73’), Dali (87’).

    OL : Gerard – Tarrieu, Petit (cap.), Henning (Renard, 45'), Houara - Kaci, Hamraoui, Lavogez - Bremer, Thomis (Dali, 45'), Morgan. Entr. G. Prêcheur.

    http://www.olweb.fr/fr/article/cdf-f...6-0-73636.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  24. #1749
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Tirage au sort
    CDF féminine : L'OL ira à Hénin-Beaumont (IR) en 1/2 finales
    Publié le 13 mars 2017 à 10:10 par OT



    Le tirage au sort des 1/2 finales de la Coupe de France avait lieu dimanche soir, à l'issu des 1/4 de finale.


    Quelques heures après leur belle qualification obtenues face à Rodez (6-0), au Groupama OL Training Center, les Lyonnaises ont appris qu'elles iraient disputer leur 1/2 finale sur le terrain d'Hénin-Beaumont. Le pensionnaire d'Interrégional a créé la surprise en sortant l'équipe de D1 Soyaux (1-0).

    L'autre 1/2 finale mettra aux prises le PSG, vainqueur de Juvisy (1-1, 6-5 t.a.b.) à Saint-Étienne, qui s'est imposé 1-0 à Montpellier. Les rencontres sont prévues le week-end du 16 avril.

    http://www.olweb.fr/fr/article/cdf-f...les-73644.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

  25. #1750
    Breizhgone Avatar de Rem56
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    quelque part par là...
    Messages
    70 107

    Par défaut

    feminines / Wolfsbourg - OL féminin : J-6
    L'Extra "L'OL féminin face aux Allemandes" ce vendredi (19H15) sur OLTV
    Publié le 17 mars 2017 à 10:14 par OT



    À moins d'une semaine du 1/4 de finale aller de Ligue des Champions entre Wolfsbourg et l'OL féminin, l'Extra revient sur les nombreuses confrontations entre Lyonnaises et clubs allemands.

    Jeudi soir, les Lyonnaises iront défier Wolfsbourg en 1/4 de finale aller de la Ligue des Champions. Cet affrontement sera le remake des finales 2013 et 2016, et une nouvelle confrontation face à un club allemand. L'Extra retrace ces affrontements avec les Allemandes en Ligue des Champions. De Duisbourg en 2009 à Wolfsbourg la saison dernière, en passant par Potsdam et Francfort, ces matches entre l'OL féminin et les clubs allemands n'ont jamais manqué de piment...


    L'Extra : L'OL Féminin face aux Allemandes par oltv

    http://www.olweb.fr/fr/article/oltv-...ltv-30366.html
    "Austin 3:16 says I just whipped your ass !"

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas poster des nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas poster de réponses
  • Vous ne pouvez pas poster des pièces-jointes
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •